Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le vendredi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 16 600 articles y sont stockés !

Cigares, congés et activation de « réseaux maçonniques »

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles gratuitement.
mercredi 7 juillet 2010
Étiquettes : , , ,
  • 15
    Pierre-Jean
    9 juillet 2010 à 7h45 / Répondre

    Tout ça ferait presque penser que la maçonnerie est un peu comme la téléphonie mobile… plus on est « couvert » plus on a de « réseau ». Et je ne parle pas de « trois G ».

  • 14
    Fox7ans
    8 juillet 2010 à 18h56 / Répondre

    C’est à vomir, tant sur le fond (une forme de trafic d’influence) que sur la forme (en gros le mecs nous dit que la fin justifie les moyens).

    Cela dit, on pourra constater, au vu du sort de M. Blanc et de la loi qu’il était censé préparer que les réseaux maçonniques ‘activés » n’ont pas été d’une grande efficacité.

    Comment faire d’une boule (noire) 2 coups (fourrés !).

  • 13
    Jiri Pragman
    8 juillet 2010 à 16h59 / Répondre

    Il n’aura évidemment pas fallu très longtemps avant que les anti-maçons ne s’emparent de l’affaire.

    Ainsi les philo-sectaires de la Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience viennent de publier un article La loi About-Picard s’invite à la Grande Loge Nationale de France.

  • 12
    Jiri Pragman
    8 juillet 2010 à 11h23 / Répondre

    Pour éviter toute dérive, j’aimerais rappeler que ce qui est stigmatisé à travers l’article de L’Express, c’est à la fois le recours à des « réseaux maçonniques » et l’utilisation du temps de travail rémunéré pour des activités « maçonniques ».

    En dehors de cela, je ne pense pas utile de gloser à partir de la photo (même si on peut s’interroger sur les motivations de celui qui l’a fournie). Dans n’importe quelle mission, y compris des missions officielles, des moments de détente sont prévus par les hôtes. Ce n’est donc pas le problème évoqué ici. Par contre, s’il est normal qu’un Grand Maître visite des Loges, Provinces, Régions, ou visite des Grandes Loges étrangères…, il revient à l’Obédience d’estimer le coût de ces voyages et notamment l’importance des délégations. Cette question se pose à d’autres Obédiences que celle ici citée.

  • 11
    Baptiste
    8 juillet 2010 à 10h31 / Répondre

    @myosotis :

    Désolé pour les Frères honnêtes et sincères de la GLNF, qui sont, je l’espère, majoritaires.

  • 10
    kalilooela
    8 juillet 2010 à 6h43 / Répondre

    T’as bien raison Airelle, mais ce qui doit les encombrer le plus, c’est les plans d’appart’ de l’avenue de Wagram ou les tonnes de petite monnaie du parking de Pisan, sans parler des testaments d’alzheimeriens et autres paquets Cartier quand ils passent les portiques aux aéroports pour aller faire des congrès dans les îles des mers du sud. En plus, les poches bourrées de stylos promotionnels de chez Scribes, histoire de vendre des bibelots maçonniques à des prix exorbitants. Je me demande comment ils arrivent encore à rester à la surface, quand ils nagent dans le Pacifique ou dans l’océan indien ; ah mais non, chuis bête, ils font de la plongée sous-marine, ça leur sert de lest, et du coup ils peuvent aller enterrer leur trésor, puis retourner tranquilles dans leur hôtel plein d’étoiles contempler leurs projets de centres commerciaux africains en signant les certificats de 33e à l’attention du dictateur du coin, qui le matin même ne savait pas ce qu’était la franc-maçonnerie (passke son papa lui avait pas appris).
    Allez, la vie n’est pas facile pour eux vous savez, vous avez tort de vous moquer, heureusement que le gars d’lu veille, il les vengera tous 🙂

  • 9
    RL
    8 juillet 2010 à 5h24 / Répondre

    Qu’ils aient envie de réseauter pourquoi pas après tout… Il n’y a en soit rien de moralement condamnable, tant qu’on reste dans la légalité. Il faut simplement que pour notre serenité à tous il se désigne par autre chose que par « franc-macon », et qu’ils se débarrassent de toutes ces traditions qui en plus doivent les encombrer.

  • 8
    fluo
    8 juillet 2010 à 1h19 / Répondre

    Le plus triste, c’est que l’on parle des Obédiences, mais très rarement des Loges, et je suis sûr que la majorité des Frères de la GLNF préfèrent, loin des tourmentes, travailler à leur pierre en toute sérénité.
    Et, sur une note plus gaie, je vous souhaite à tous un bel été…

  • 7
    Christophe
    8 juillet 2010 à 0h00 / Répondre

    Le cauchemar continue…

    « Activer les réseaux maçonniques » en participant à des séminaires aux Antilles….
    Et ça serait presque normal ???

    Tant que nous n’aurons pas, nous tous, le courage de rappeler haut et fort que les francs-maçons ont un devoir d’exemplarité en ce qui concerne leur probité profane et que la découverte de ce genre de pratique doit avoir comme conséquence immédiate la radiation des indélicats et des « activateurs de réseaux maçonniques », même et surtout s’ils sont grands-maîtres, on ne s’en sortira pas.

    Quant à ceux qui nous disent « oui mais il y a d’autres réseaux, plus puissants »…
    Bien sûr que c’est vrai. Les réseaux de trafiquants d’armes et de drogue par exemple sont bien plus puissants que tous les réseaux maçonniques. Mais l’argument « Il y en a qui commettent des crimes pires que les miens » n’est déjà pas recevable dans le monde profane. Comment pourrait-il être digne d’un franc-maçon ?

    Alors maintenant, assez de fausse fraternité et de fausse tolérance:
    Soit les obédiences concernées parviennent enfin à radier ceux de leurs grands officiers qui ont trahi leur base et déshonoré leur idéal, soit nous avons le devoir des les condamner clairement, ces obédiences incapables de faire le ménage, et de les mettre au ban de la FM universelle.

    Et ça vaut pour toutes les obédiences, y compris la mienne si le cas se trouvait.
    Continuer à épargner les pommes pourries ne serait pas de la tolérance, ce serait de la non-assistance à franc-maçonnerie en danger.

  • 6
    Pierre
    7 juillet 2010 à 19h09 / Répondre

    Tout à fait d’accord avec Jacques. Hélas la GLNF n’est pas la seule à salir l’image de la maçonnerie par ces affaires… Tout le monde doit savoir balayer devant sa porte (même si on entend ces derniers temps bien plus parler d’affaire à la GLNF qu’ailleurs…).
    Malheureusement les Koch et autres gratte marronnier ne regardent pas plus loin que cela, la plupart d’entre nous ne venant pas chercher à alimenter un quelconque réseau en entrant en maçonnerie, toutes obédiences confondues.
    Mais quel intérêt de parler de nous, frères qui vivons notre maçonnerie ainsi ? Ce n’est pas ça qui fait vendre du papier…

  • 5
    CORTO
    7 juillet 2010 à 19h09 / Répondre

    Décidément, chaque jour apporte son lot d’ affairisme et de honte.
    Il n’ y a peut-être pas que la GLNF, mais franchement cette dernière tient le pompon dans la rubrique de la médiocrité.
    On ne peut être que complètement désabusé comme toi Jiri, mais on se demande comment les Frères « résistants encore de l’ intérieur » peuvent accepter de payer leurs cotisations devant de telles dérives malhonnêtes notoirement connues.( en interne comme en externe )
    Ils sont donc libres de tout accepter, mais franchement, cela ressemble à du fanatisme, avec un peu de masochisme.
    On ne parle jamais des fraîs somptuaires d’ hôtels, de restaurants, etc…
    Mais le feuilleton n’ est pas prêt de s’ arrêter…
    On reste à l’ écoute sur notre blog préféré.

  • 4
    Myosotis
    7 juillet 2010 à 18h51 / Répondre

    Il parait même que le suspect était abonné au gaz…

    GDF est dans le collimateur des enquêteurs.

    J’ai quand même l’impression de retrouver, ici, les relents qu’il est d’usage de trouver sur les sites nazionnalistes de la droite extrême…

    Myosotis,
    M.M., GLNF

  • 3
    Compagnon63
    7 juillet 2010 à 18h49 / Répondre

    Je suis effondré par de pareilles affaires…

    Allez, je prends le risque de remettre de l’huile sur le feu : j’espère que personne ne viendra reprocher aux journalistes de l’Express de faire leur travail quand ils dénoncent des pratiques aussi condamnables.

    Pour ce qui est des réseaux, je rejoins volontiers Jiri, mais n’oublions pas d’autres réseaux aussi puissants que le « réseau maçonnique » : l’association des anciens élèves de telle ou telle grande école, ou bien… les loges VIP du Stade de France!. Là aussi, la « transparence » ne prévaut guère ;-D

  • 2
    Jacques Ashmole
    7 juillet 2010 à 17h49 / Répondre

    Malheureusement, en France, il n’y a pas qu’à la GLNF où il y a des collusions entre les responsables d’obédience et le pouvoir…

  • 1
    Baptiste
    7 juillet 2010 à 17h08 / Répondre

    C’est typiquement le genre « d’affaires » qui alimente le délire paranoïaque de l’anti-maçonnisme, et qui renforce la croyance dans le fait que ce sont les maçons qui dirigent l’Etat, etc.

    Vivement la réforme profonde, ou la disparition (au choix) de la GLNF…

    Mais que fait la GLUA !?! 🙂

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous