Dialogue & Démocratie Suisse, des Francs-Maçons dans le champ politique

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 10 avril 2010
  • 5
    @ bulle
    23 juin 2011 à 19:44 / Répondre

    bonjour @xul !
    je voudrais être maçon et je cherche un parrain.
    c’est possible que vous me parrainiez?
    j’attends la réponse!

  • 4
    Isis
    12 avril 2010 à 12:16 / Répondre

    @ xul :

    Bonne supposition, assez évidente me semble-t-il !
    Ce qui concerne mon Frère ne me concerne pas forcément, mais me touche parce que c’est mon Frère..,

    Pourquoi ne pas répondre à la question ? Mais parce qu’il faut poser les questions aux intéressés, seuls à même de le faire s’ils le souhaitent .

  • 3
    xul
    12 avril 2010 à 11:42 / Répondre

    À Isis,

    Pourquoi pas répondre à la question au lieu de l’éviter ou la contourner ?

    On pourrait à mon humble avis éviter souvent de «mauvais placements» si les candidats savaient plus sur le «paysage franc-maçonnique» avant leur affiliation.

    Peut-on supposer qu’un nom féminin «Isis» désigne une femme, donc une personne qui n’est membre ni de la GLNF, ni de la GLSA ?

  • 2
    Isis
    12 avril 2010 à 09:44 / Répondre

    @ xul :

    Pourquoi cette question ?

    D&DS est un club de réflexion, comme le rappelle Jiri. Normal d’y trouver des Franc Maçons.

    Les problèmes de la GLNF sont internes ; il n ‘y a pas lieu de les décalquer systématiquement sur les Obédiences maçonniques en général, françaises ou suisses et GLSA en particulier .

    Ne pas oublier la culture démocratique suisse, l’échelon local décide. précieux enseignement pour qui vit au contact des deux pays.

  • 1
    xul
    10 avril 2010 à 19:49 / Répondre

    De quelle organisation franc-maçonnique suisse sont ces Messieurs?

    Guère de la GLSA (Grande Loge Suisse Alpina) qui à mon humble connaissance n’a pas encore subi un Stifani.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous