Espoirs et doutes d’un Franc-Maçon

Publié par Jiri Pragman

Ce blog ne va pas parler à proprement dit de franc-maçonnerie mais il va plutôt parler de sujets qui tiennent à cœur la plupart des francs-maçons, sujets n’étant pas l’exclusivité des francs-maçons. Ce sont les premières lignes du 1er article publié en janvier 2008 sur le blog franc-maçon. L’auteur, Pierre, y évoque son travail de maîtrise et ses doutes, son sentiment par rapport au secret et raconte être tout retourné après avoir entendu des insultes en Loge.

vendredi 13 juin 2008
Étiquettes : ,
  • 7
    Question d'un profane
    14 septembre 2008 à 22:06 / Répondre

    Bonjour Madame et Messieurs,

    Bonsoir Madame, et Messieurs,

    Je profite de ce dimanche pour lire les messages et obtenir qlqs réponses à mes questions (si vous en estimez l’utilité car je crains de ne pas être tout à fait d’accord avec certains propos.)
    je voulais donc réagir à l’événement et vous demander d’excuser mon inexpérience en ce domaine vu mon état de profane.
    Ai-je bien lu ? Alain parle de  » déballage » anti-maçonnique en guise de réponse à un frère, Claude Khourym ?
    Seule la réponse d’ Isis me rassure. Personne ne relève.
    La tolérance, d’accord, mais qu’elle ne confine tout de même pas à l’injure.

    Claude : c’est quoi être avisé ?
    Initier les bac+5 ? Wow ! Moi, en guise d’exemple, je demanderais plutôt à un musicien de jouer que d’exhiber un certif, mais bon. Le talent ne s’apprend tout de même pas sur les bancs de la fac ! La cordonite, par contre, j’ai lu qu’il suffisait d’attendre….

    Je lis aussi dans le texte de Claude : « la Franc Maçonnerie se refera une santé en revenant à de petites Loges, plus fraternelles ». Serait-elle malade ?
    Et pourquoi dans ce cas ces frères ne bâtissent-ils pas des loges ? Oui, dit-on, mais elles ne sont pas reconnues ! Pourquoi devraient-elles l’être si il y règne la cordialité ? N’est-ce pas un point important que de se respecter entre frères et de se maintenir au-dessus des petites mesquineries ?
    N’y en a-t-il pas déjà assez dans ce que l’on appelle le monde profane que pour en découvrir d’autres en loge une ou deux fois par mois ?

    Je lis aussi : « Nous avons blackboulé une personne qui étais peut-être vraiment en recherche, mais nous avons trouver qu’il voulais plutôt occuper sa retraite… »sic.
    Boule blanche pour moi !
    S’agit-il de calembour ou de fiente d’esprit ?
    Je préfère un papy qui occupe sa retraite aux arrivistes obséquieux, aux opportunistes déguisés en larbins : J’ai lu sur ce blog que ça pullulait. Donc, ces comportements passent inaperçus ?

    Je rends hommage à la sincérité, au courage et à la franchise.
    Merci de votre patience

    Ed.

  • 6
    isis
    17 juin 2008 à 08:59 / Répondre

    Je pensais qu’un blog était quelque chose de personnel, sorte de journal pas intime puisque destiné à être lu par d’autres, mais reflètant joies, doutes et réflexions profondes ou non de son auteur, intéresssant surtout par la sincérité de celui qui se livre ainsi, sur des sujets maçonniques ou non.

    Alain, je suis un peu choquée par les termes que tu utilises dans ton commentaire.

    Je sais fort bien qu’on ne trouve pas toujours la Fraternité attendue, en Loge ou à l’extérieur.

  • 5
    Connais-toi toi-même
    15 juin 2008 à 10:52 / Répondre

    Des insultes ? Comment est-ce possible…ne sont ils pas 7 à la rendre juste et parfaite ? Je ne vie pas ça dans ma Loge…et je n’ai pas encore vécu ce type de comportement dans les Ateliers que j’ai visités…

    Je suis heureux dans mon atelier. C’est une petite Loge en province, où je retrouve des valeurs qui me semblent être celle de la Maçonnerie…en tout cas la mienne de Maçonnerie. Parfois des désaccords…mais jamais de comportement métalliques en tenue. Je suis initié depuis peu (trois ans), c’est peut-être aussi une raison à ma foi dans la fraternité.

    La façon dont la FM recrute explique peut-être ce sentiment de club. Nous avons blackboulé une personne qui étais peut-être vraiment en recherche, mais nous avons trouver qu’il voulais plutôt occuper sa retraite…donc un an de « probation »….
    Les Obédiences veulent faire du « chiffre »…Si nous sommes les plus nombreux, les politiques nous écouterons…nous serons les légitimes, nous avons une raison d’exister, etc…

    Dans les Ateliers « amis » ça recrute dans tout les sens…combien doivent (peuvent) vraiment participer aux travaux ?

    Les plus « intelectuelles » de nos FF sont souvent les plus difficiles à suivre…c’est le coeur qui nous intéresse, pas le niveau scolaire (un VM n’a pas compris ça ??). Tout « intelligents » qu’ils soient, ils n’ont pas tous compris et ce parfois après des décennies de Maçonnerie…Faire une planche simple, sur le niveau…n’est-ce pas la le but ?

    Avancer vers la Lumière, suivre son chemin et ce faisant…éclairer (d’amour et pas d’intellectualisme) ceux qui nous entourent ? Non ?

    Tant que nous penserons que notre rôle est de faire de la « politique » nous assisterons à des comportements « politique » même en Loge…Ce qui éloignera les cherchant et ce qui transformera la Franc-Maçonnerie en grosse blague, en club, en loisirs, etc…

    Dans les constitutions, il est clairement indiqué : ni politique, ni religion…les anciens savaient de quoi ils parlaient, ils n’ont pas été entendus.

  • 4
    Stéphane
    15 juin 2008 à 09:49 / Répondre

    Je ne vais pas être original, mais moi aussi, je les partage. Je rajouterais que, en dehors de tout affairisme, je trouve que de plus en plus de Frères voient la Maçonnerie non pas comme une constante de leur existence mais comme une activités comme une autre, à laquelle ils consacrent quelques heures, guère plus.

  • 3
    Flupke
    14 juin 2008 à 12:01 / Répondre

    Je partage complètement les réflexions de Claude Khourym

  • 2
    Alain
    13 juin 2008 à 13:26 / Répondre

    Ca fait un peu journal intime d’adolescent quand même. Le coté méchant F pas gentil avec moi, me laisse songeur.
    Je dis cela sans méchanceté, mais je vois mal l’intêret. Ni ce qu’il y a de maçonnique dans ce déballage.

  • 1
    Claude Khourym
    13 juin 2008 à 10:35 / Répondre

    Je suis allé voir ce blog, sympa, j’ai des doutes également comme nous pouvons tous en avoir. Je pense que certains d’entre nous, malheureusement, peuvent connaître de très mauvaises expériences en franc-maçonnerie. C’est pour cette raison que je pense que la franc maçonnerie peut être la meilleure comme la pire des choses, selon les gens que l’on y croisent et son propre discernement, car quelque qu’un de très avisé ne se fera pas avoir. Je pratique depuis 20 ans, et j’en arrive parfois à déconseiller à certains de rentrer en Maçonnerie, et je trouve plus de plaisir à fréquenter un cercle restreint soudé en dehors de la Loge. Il me semble que notre institution ne se porte pas aussi bien que ça. Ici, c’est quelqu’un qui est choqué par des insultes, mais on voit pire. J’ai vu des imposteurs venir en Loge pour se faire un carnet d’adresses et faire des propositions commerciales aux Frères… Et le pire reste à venir quand on voit surgir des structures qui n’ont d’autres buts que faire du financier. J’ai été aussi choqué par des propos dans une Loge du GODF ou le vénérable maître affirmait que l’on devait initié uniquement et strictement que des bacs + 5 !
    Je partage le trouble de nombreux frères, et je ne suis pas loin à penser que la Franc Maçonnerie se refera une santé en revenant à de petites Loges, plus fraternelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif