Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Franc-Maçonnerie et tauromachie

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 4 avril 2009
  • 15
    GILLES
    27 mars 2010 à 16:47 / Répondre

    Connaissez vous le magnifique ouvrage de cyril Notton sur la pétanque,la triplette, et la franc-maçonnerie… JE VOUS LE RECOMMANDE!!!
    un symbolisme, fort, inspiré et rare….au travers d’une tradition quasi universelle!
    un régal pour toutes, et tous, une source de réflexion à ne pas négliger.

  • 14
    HENRI
    15 juin 2009 à 16:42 / Répondre

    On peut voir du symbolisme partout, mais pour la tauromachie les portes du « temple » sont ouvertes à tous…. !

  • 13
    nicolas dupond
    20 avril 2009 à 09:35 / Répondre

    J’interviens ici à titre uniquement symbolique en rappelant que dans le mithraisme il y avit l’intervention d’un taureau qui représentait la matière (force primaire).

  • 12
    Gabaon37
    7 avril 2009 à 14:02 / Répondre

    Et dans les abattoirs
    où l’on traine les bœufs
    la mort ne vaut guère mieux
    qu’aux arènes le soir

    Jean Ferrat

  • 11
    Déclic
    6 avril 2009 à 22:52 / Répondre

    @Mercure

    Et aux agapes, bouffer des steaks et des gigots symboliquement aussi ?

  • 10
    authentikos
    6 avril 2009 à 22:19 / Répondre

    amateurs « éclairés » de tauromachie, je vous laisse méditer cette réflexion d’Einstein :

     » Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

  • 9
    Mercure
    6 avril 2009 à 12:34 / Répondre

    Ne pourrait on pas tuer des taureaux symboliquement ?

  • 8
    yvca
    6 avril 2009 à 00:59 / Répondre

    En Maçonnerie l’on ne tue que, symboliquement et uniquement, son égo ! ! ! et cela pour
    réanimer son soi réel. C’est ce que j’ai cru comprendre,non pas le jour de mon Init. mais
    au cours des années qui suivaient. Je suis, donc, et le taureau et le tauréador symbolique !?

  • 7
    EMEREK
    5 avril 2009 à 21:54 / Répondre

    Parfaitement d’accord avec Gabaon.

    La richesse du rituel tauromachique ne peut qu’interpeller les maçons que nous sommes.
    Il s’agit d’une planche qui donne lieu souvent à des débats de bonne qualité sur une symbolique très accessible.

    Il est vrai que pour des raisons « sentimentales « on voit, ici ou là, une atténuation des rites et récits légendaires maçonniques.
    Les anciens textes sont retouchés pour devenir(croit-on)plus actuels, moins suggestifs, « polically correct » en somme .

    C’est ,à mon avis, dommageable .C’est la preuve ,qu’alors ,on ne s’est pas distancié de la lecture au premier niveau et que l’on ne dépasse pas les préjugés profanes.

  • 6
    Gabaon37
    5 avril 2009 à 19:11 / Répondre

    Un homme en habit de Lumière, au Centre du Cercle, affronte et maitrise des forces élémentaires indomptées symbolisées par un animal lunaire.
    Il n’est guère besoin d’être un symboliste très expérimenté pour y voir une expression de la Tradition universelle.

    L’approche traditionnelle est claire. L’approche sentimentale des temps modernes est une autre affaire.

  • 5
    Stéphane
    5 avril 2009 à 18:27 / Répondre

    A Isis,

    Une amie commune m’a parlé dernièrement de ce morceau d’architecture… Et je ne crois pas qu’il soit nécessaire de te jeter aux lions 😉

    Il est vrai qu’il y a des similitudes entre les deux activités, d’un point de vue symbolique s’entend : la Lumière, la recherche du geste juste, le travail sur soi…

  • 4
    isis
    5 avril 2009 à 10:00 / Répondre

    J’ai eu l’occasion de lire une belle planche dont j’ai oublié le titre mais qui traitait du symbolisme dans l’art tauromachique…
    Vais-je être livrée aux lions…? 😉

  • 3
    yvca
    5 avril 2009 à 01:43 / Répondre

    Olé. . . Olé. . . Olé. . . , l’exclamation qui suit la batterie du degré Maçonnique ! ! ! .

  • 2
  • 1
    Notuma
    4 avril 2009 à 12:53 / Répondre

    pauvre bête…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous