Francs-Maçons et catholiques en colloque

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 4 mars 2007
Étiquettes : , ,
  • 1
    Jacques Cécius
    9 mars 2007 à 11:37 / Répondre

    Le dialogue est toujours une bonne chose. Personnellement je suis néanmoins assez méfiant. Souvenons-nous de cette forfaiture à la Communauté de Taizé : le frère Thurian, moine protestant, s’était converti au catholicisme. Rien de mal à celà. Sauf qu’il tint longtemps cette conversion cachée, et qu’il continua à représenter le protestantisme français dans des organisations internationales ! Le parpaillot que je suis est devenu depuis, très, très, méfiant. Cela étant il faut continuer à rencontrer des catholiques ouverts lors de colloques ou autres rencontres. Il faudrait que les loges invitent des représentants du monde religieux, comme cela s’est déjà fait, mais plus souvent. Souvenons-nous de Mgr Daneels reçu en loge à Bruxelles. Et du père Passelecq, et d’autres encore. (Je pense que l’abbé Ringlet, lui aussi, à été invité en loge). Dialoguer, mais en restant vigilants.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous