Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Initiation des femmes et affiliation de Soeurs au GODF : non et encore non

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 5 septembre 2009
  • 31
    Pierre_b
    22 septembre 2009 à 23:15 / Répondre

    Bonjour,
    Membre du GO je me pose plusieurs questions.
    Pourquoi devrait-on initier des femmes?
    Qu’y gagneraient-elles?
    Qu’y gagnerions nous?
    Pourquoi n’y a t-il pas de demande de mixité de la part de loges de la GLFF?
    Le mouvement qui tend à tout rendre mixte, est-il une nécessité et pourquoi?
    Un franc-maçon doit-il nécessairement suivre un courant?

    Mes premières années maçonniques je me demandais pourquoi la mixité n’était pas une évidence pour la plupart d’entre nous.
    Puis je me suis demandé pourquoi le serait-elle?
    Et je n’ai pour l’instant pas de réponse. A aucune de de ces deux dernières questions.

    Et je me demande si finalement je ne vais pas finir par l’en foutre…C’est dire si la récurrence de ce questionnement commence à me les briser menu.

  • 30
    Jean Septicus
    9 septembre 2009 à 15:49 / Répondre

    Dans ma ville, quatre loges se réunissent à des moments différents dans les mêmes locaux. Une féminine (GLFB), une mixte (DH) et deux masculines : GLB qui a adopté le symbole du GADLU et GOB qui l’a abandonné en 1835. Ces deux dernières régissent ensemble les bâtiments au sein d’une Société anonyme. Tout se passe dans l’harmonie. Une fois par an, est organisée une Tenue qui réunit les quatre loges. Elle est présidée alternativement par l’une des loges. J’ai été initié dans une loge masculine et je tiens à ce qu’elle le reste. Suis-je machiste pour autant ? Les sœurs de la loge féminine sont-elles particulièrement féministes ? Heureusement, aucun communiqué n’est adressé aux médias belges qui n’en ont rien à cirer des ces chamailleries sur le sexe… des anges.

  • 29
    ombre
    7 septembre 2009 à 01:27 / Répondre

    C’est du non-évènement.Et avec un peu de simplisme en un comment éclair.Je répéterai simplement que parité est encore un mot du politiquement dépourvu de sens.
    Bon,sous peine de passer pour l’avocat(e)du diable,pis de l’apprenti sorcier..Qu’ils n’en veuillent pas de gonzesses chez-eux,pour des motifs qui les concernent un peu.Ça n’en fait pas le crime du siècle non plus!

  • 28
    MASSET fONTAINE I3*
    6 septembre 2009 à 22:19 / Répondre

    Il me semble très chers amis et amies que nous nous égarons, et cela est dommageable envers nos convictions ou les vôtres. N’avons-nous pas à apprendre ou à inculquer le respect, l’écoute, la sagesse, le débat modéré, nous nous devons de nous étudier, de nous parler avec humilité et honneur, alors cessons de nos poser et de perturber notre quotidien avec je suis pour ou contre, à la réflexion platonique n’est-il pas vrai que nous posons des questions et nous n’avançons pas de réponses.
    Encore une fois, mixité ou pas, pour ou contre, allons nous déclencher une ‘révolution’ quel mot barbare (sept 1792), soyons humbles, reconnaissons que ce sont d’idées dont nous devons débattre, nos valeurs ne doivent pas être mis à mal avec un questionnement insidieux, reposons-nous sur la réflexion, et soyons ouverts (et discrets au demeurant) sur nos pensées.
    Bien à vous
    (…)
    i3*

  • 27
    ApprV
    6 septembre 2009 à 16:39 / Répondre

    Une question que je me pose… pourquoi ces histoires sont étalées dans la presse? Cela ne regarde que les membres du GO. Au risque d’être vulgaire… cette polémique, tout le monde s’en fout.

  • 26
    Fox7ans
    6 septembre 2009 à 12:29 / Répondre

    @G3ans
    tu écris « Nous aurions alors pu trouver une solution médiane en accordant aux Loges du GO la possibilité de choisir librement le fait d’initier ou non des Femmes pour travailler en mixité… »

    Mais c’est exactement ce qui était proposé !

  • 25
    Flupke
    6 septembre 2009 à 11:28 / Répondre

    Il est vrai qu’il reste le carnet d’adresse et les femmes restent moins intéressantes … pour l’instant … moins de postes de « direction »

    vous avez dit initiation … oui … mais à quoi ???

    (tout lien avec le commentaire 24 serait à rejeter)

  • 24
    gastibelza
    6 septembre 2009 à 10:50 / Répondre

    pourvu que dans son souci de faire mieux que le GODF le GM de la GLNF ne se mette pas à la mixité

  • 23
    Flupke
    6 septembre 2009 à 09:25 / Répondre

    je suis d’accord avec Masset fontaine 13

    et avec la conclusion de G3ans qui était la solution

    respectant l’un de nos principes « liberté absolue de conscience ».

    Je suis membre du GODF et pour ce qui concerne notre loge pour le maintien de la masculinité de cette dernière. Cette position n’est absolument pas contradictoire avec celle d’admettre que les autres loges sont libres de leur choix.

    Dans toute cette histoire ce qui me navre c’est l’intolérance de ceux qui ont voté contre la liberté des loges.
    Cette intolérance questionne, l’ancien que je suis, sur l’intérêt d’une voie qui se dit initiatique et qui n’est pas capable de conduire leurs membres à un plus grand respect de l’autre.

  • 22
    Laurent
    6 septembre 2009 à 09:10 / Répondre

    Et maintenant il n’y a plus qu’a attendre la réactions des loges qui ont initiés des femmes, se contenteront elles d’accepter le vote ou iront elles comme elles l’ont indiqué devant la justice profane?
    Décidément le GO et la FM n’ont pas besoin de tout ce charivari.
    Revenons aux bases, le « problème » de la mixité ne concerne pour l’instant que le GO, qui rappelons le avait une marge de manœuvre assez réduite.
    Je crois savoir aussi que dans d’autres obédiences ça commence à bouger.
    On peut toujours discuter pendant des plombes en disant le GO à raison ou n’a pas raison mais les faits sont là et je pense que pour les années à venir le défi de la FM en France sera le chantier de la mixité qu’on le veuille ou non et ça ne touchera pas que le GO

  • 21
    MASSET fONTAINE I3*
    6 septembre 2009 à 08:57 / Répondre

    Je voulais donner mon humble avis et ma réflexion sur le sujet générale : les femmes exclus des Loges. Je suis étonné et pour ne pas dire choqué de propos de certains des nôtres. N’est-il pas essentiel de prôner l’humilité, la réflexion sur et de soi, savoir et tenter d’être ouvert au monde, s’enrichir de connaissances et apprendre à apprendre. Alors je me pose la question, j’ouvre le débat, pourquoi écarter tel ou tel, son appartenance au sexe dit opposé nuit-elle à grandir? Je continue à travailler sur ce sujet qui semble créer des troubles dans bien des communautés.

  • 20
    G3ans
    5 septembre 2009 à 23:13 / Répondre

    Jeune apprenti « mâle », je partage les opinions de Scribe et Morales.

    Toute cette polémique autour de l’initiation des Femmes au GO est puérile et, même si ma Loge est affiliée au GO, je n’ai pas honte d’affirmer que cette Obédience est « profanisée jusqu’à la moelle ».

    Je suis tout à fait d’acord avec ce qu’écrit Scribe « à force de contempler les ors du monde profane, on finit inéluctablement par importer ces métaux ».

    C’est bien là le problème du GO : Blog du GM, bulletin d’adhésion en ligne, communiqués de presse pour des réactions à chaud sur des évènements du monde profane… A quand un stand lors de la fête de l’Huma ?

    Parité, obligation de mixté sexuelle : les Femmes sont-elles une espèce en voie de disparition qu’il faut protéger ?

    Apparemment non, elles représentent 52 % de l’Humanité.

    Arrêtons de nous leurrer, nous réagissons forcément en fonction de notre sexe.

    A quoi sert un Ordre initiatique traditionnel si on le vide de sa substance pour le remplir de valeurs profanes (aussi louables soient-elles) ?

    Je suis un peu acide et, vous l’aurez compris, je ne suis pas un fervent partisan de l’initiation des femmes au GO.

    Mais, par le processus initiatique, nous avons fait le choix de dépasser les apparences pour rechercher sa vérité (et pas une vérité).

    Or, il me semble, qu’en Maçonnerie, le plus important ce sont les Loges.

    Nous aurions alors pu trouver une solution médiane en accordant aux Loges du GO la possibilité de choisir librement le fait d’initier ou non des Femmes pour travailler en mixité…

  • 19
    Scribe
    5 septembre 2009 à 18:56 / Répondre

    @ Morales,
    Il n’existe pas un Rite Français mais plusieurs qui a excessivement évolué d’une époque à l’autre. Celui que je pratique invoque le GADLU quand les manuscrits d’origine se permettent – théisme d’époque oblige – la référence à Dieu.

    Quant au GO, il reçoit les critiques qu’il mérite car, à force de contempler les ors du monde profane, on finit inéluctablement par importer ces métaux. Honnêtement, le plus honteux n’est pas que le GO s’ouvre ou non à la gente féminine mais que les journaux couvrent « l’évènement » et qu’un « communiqué officiel » viendra clôturé la séance. Au risque de provoquer la polémique, les méthodes employés par le GO ressemble davantage à think tank réfléchissant sur son recrutement qu’à une obédience maçonnique sur sa méthode de travail.

  • 18
    Sam
    5 septembre 2009 à 15:12 / Répondre

    On oublie souvent une dérive possible et, hélas, même probable de la mixité, quand on examine de près la prose de ses partisans au GODF : la parité. Or, au rebours des principes républicains pour lesquels les maçons se battent, la parité est une régression essentialiste qui réduit les êtres humains à leur sexe alors que le travail des républicains a au contraire consisté dès le début à affranchir l’individu de ses déterminismes. La parité revient à dire que la femme et l’homme sont si fondamentalement différents qu’ils ne peuvent, par essence, avoir la même vision de la réalité. Ce qui justifie, si l’on pousse la logique à son terme, la différence des droits en fonction de son sexe…
    Ainsi, parce que prisonniers d’une vision sexuée, biologique, de l’humanité, nos « progressistes » exigeront qu’on initie autant d’hommes que de femmes indépendamment de leurs qualités et qu’on attribue tous les postes alternativement à un homme puis à une femme. On serait donc aux antipodes de l’universalisme républicain et donc maçonnique, de l’égalité républicaine selon laquelle nous sommes tous égaux et selon laquelle les responsabilités sont supposées être exercées pour ses supposées compétences, j’insiste, et non en fonction de critères biologiques…
    En ce sens, on ne peut que donner raison à Morales.

  • 17
    Morales
    5 septembre 2009 à 14:31 / Répondre

    @Ronan : Je pense que tu te trompes en plaçant le GODF comme la seule obédience progressiste, la liberté de conscience, la laïcité absolue, le vote démocratique, etc. ne sont pas le monopole du GODF, quant au GADLU, il s’agit d’un symbole et non pas d’une obligation, si par là tu fais référence au rite français qui ne fait plus son invocation, ce rite est également pratiqué à la GLFF, moi personnellement je connais aussi des femmes progressistes à la GLFF au DH et à la GLMU, voilà encore un faux argument en faveur de l’initiation des femmes au GO. Céder à la pression médiatique et au discours bien-pensants et simplistes actuels sous prétexte de voir notre image se détériorer équivaut à aller à l’encontre de notre engagement et de notre recherche permanente de la vérité. Ne nous y trompons pas : la mixité au GODF n’est pas un progrès pour la maçonnerie, la parité homme/femme dans la société n’est pas l’égalité, pire, comme dit le philosophe Charles Coutel, c’est le tombeau de l’égalité.
    @EDDH : Je pense qu’il n’y a pas de jugement de valeur ni de « honte » à avoir entre les obédiences (mixtes ou monogenre) pas plus que sur les differents rites qui existent, chacun choisit ce qui lui convient, c’est la où la diversité et le respect des differences entre en jeu, ce qui compte c’est ce qu’on y fait car la maçonnerie comme n’importe quelle autre association a les défauts et les qualités des gens qui en font partie.

  • 16
    Michel
    5 septembre 2009 à 12:11 / Répondre

    Je ne suis pas très fier aujourd’hui d’être franc-maçon dans le GODF.
    J’attendais de mes Frères une décision plus courageuse et un sens de la responsabilité historique un peu plus conséquent.
    Quelle va désormais être ma ou notre crédibilité quand nous faisons passer l’homo-sociabilité avant toute autre forme d’exigence fut-elle, cette exigence, intellectuelle?
    Si la démarche initiatique devait avoir un sens vrai, opératif, et pas seulement intellectuel (j’y reviens) elle devrait aussi initier du changement institutionnel.
    Or rien ne doit changer.
    Nos soeurs visiteuses seront demain encore et toujours spectatrices de nos travaux. Seules places et seules fonctions qui leur sont par nous concédées. Amer constat.
    La vraie vie est définitivement ailleurs que dans nos loges.
    Après tout, être déçu, c’est aussi accepter de ne plus s’attacher à ces illusions que nos travaux et notre tradition entretiennent à l’envi.

  • 15
    EDDH
    5 septembre 2009 à 09:31 / Répondre

    Il est amusant de voir que les différents journaux ont fait quasiment du « copié-collé » de la dépêche AFP. Les compressions de personnel poussent-elle les journalistes à de moins en moins faire leur travail de terrain ?

    Sur le fond je dois bien l’avouer et j’en ai presque un peu honte mais faisant partie d’une Obédience mixte j’ai poussé un grand ouf de soulagement quand à la décision des frères du GO. Si le résultat eu été inverse que seraient devenues les obédiences mixtes actuelles. Quand aux spécificités du GO je pense qu’elles peuvent se retrouver à la GLMF ou à la GLMU.

    Je sais c’est pas très glorieux et un peu « boutique » comme réaction surtout qu’à titre personnel je serai incapable de rester dans une loge monogenre car j’aurai l’impression de m’amputer d’un grande richesse dans ma démarche initiatique. A titre personnel je trouve (même et surtout en dehors de la FM) que rester entre hommes ou entre femmes tire vers le bas.

  • 14
    Ronan
    5 septembre 2009 à 00:13 / Répondre

    @Moralès : je pense au contraire que c’est un honneur pour le GODF que les femmes veuillent spécifiquement y entrer, et ne songent même pas à pousser la porte d’autres Ob. masculines. Le GODF a des spécificités qui le rendent unique (pas d’obligation du GADLU, liberté de conscience et laïcité absolue, vote démocratique incluant les App., séparation institutionnelle du bleu et des HG, etc.) qui peuvent à elles seules expliquer que des femmes progressistes veuillent pousser la porte du GO et n’ont aucune envie d’aller ailleurs. L’argument consistant à laisser croire qu’elles peuvent aller ailleurs pour trouver la mixité fait peu de cas de ces spécificités. Il est parfaitement spécieux.
    @Pierre : je voudrais te croire mais je pense au contraire que tout commence. Il suffit de lire les commentaires dans la grande presse (commentaires des Lecteurs profanes sur les articles annonçant la nouvelle) pour voir quelle image nous (je suis au GODF !) sommes en train de donner auprès du grand public. Notre déclin est d’ores et déjà amorcé : quelle attraction allons-nous pouvoir susciter auprès de la jeunesse après cela ? Bonne chance mon papa…

  • 13
    Un cherchant de passage
    4 septembre 2009 à 21:54 / Répondre

    La démarche initiatique peut-elle être identique pour la femme et pour l’homme ?

  • 12
    Fox7ans
    4 septembre 2009 à 20:18 / Répondre

    Et ben…
    Certains diront que le vote doit être respecté (les mêmes que ceux qui menaçaient le GO de scission en cas de vote positif ?), d’autre que le GM a tout fait pour influencer le vote, en tous cas, le débat n’est pas clos.

    Le fait est que l’incertitude juridique dans laquelle se trouve le GO perdure (ni mixte, ni masculin) et que les « observateurs » de tous poils pourront se délecter de « l’archaïsme » ou de la mysogynie de la FM. Il y a fort a parier que l’affaire rebondira sous peu sous une forme ou sous une autre parce que beaucoup de questions était en suspend dans l’attente du convent (dont celle des 6 SS déjà initiée)

  • 11
    Julien
    4 septembre 2009 à 19:33 / Répondre

    Tout à fait d’accord avec Marc et Stel…
    Il existe heureusement des loges avec un bon « melting pot »
    (ouvrier, prof, employé, cadre, patron, retraité…) Ce qui est enrichissant.
    Mais sans aucun doute pas assez.
    J’ai tendance à pensez que ca va évoluer dans le bon sens 😉

  • 10
    Isis
    4 septembre 2009 à 19:04 / Répondre

    Ils ont dit non? C’était leur droit plein et entier.

    Pas grave , c’est que le fruit n’est pas mûr, à quoi servirait de cueillir de force un fruit vert et acide ? Ca ferait mal aux dents à tout le monde.

    Hier soir , lors d’une remise de chèque à la Ligue contre le cancer par mon club service, le président se félicitait de recevoir ce chèque de la main d’une Présidente pour la 1ère fois ; Cela m’a rappelé que ledit Club , à l’ International , s’est déclaré statutairement ouvert aux femmes en 1987, et qu’il y a encore des clubs exclusivement masculin…

    Laissons le temps au temps (et aux hommes) , tournons nos regards vers la Lumière là où l’on nous accueille pour la (rece)voir, elle est aussi belle . Et acceptons les invitations quand elles nous sont faites avec amour.

    PS: j’ai été surprise pendant le coktail , d’entendre aborder par ci par là, mais discrètement ce sujet brûlant !

  • 9
    thierry
    4 septembre 2009 à 18:29 / Répondre

    Bonjour,
    Si je puis me permettre, je trouve que ressortir la mixité sociale en réponse aux demandes de mixité sexuelle est une défense quelque peu usée. C’est aux loges, aux obédiences de mettre en place la mixité sociale, aux loges notamment de se pencher sur leur recrutement, de trouver des solutions de solidarité pour permettre à tout un chacun de payer sa capitation.
    Que je sache, le RI du GODF n’interdit pas cette mixité sociale.
    Personnellement, membre du GO, je préférerais sans doute rester dans une loge non mixte mais je n’ai toujours pas compris pourquoi on s’octroyait le droit de refuser à ceux qui le souhaitent de travailler dans la mixité et d’initier des femmes au sein du GO avec ses spécificités, l’adogmatisme notamment.

  • 8
    stel
    4 septembre 2009 à 17:41 / Répondre

    je suis d’accord que la diversité doit être totale. Aussi bien dans une parité homme/femme, que sociale. Encore trop peu d’ouvriers dans les loges. Pour des maçons c’est un peu la loose ….

  • 7
    fluo
    4 septembre 2009 à 14:02 / Répondre

    @Julien
    Les chiffres se trouvent dans la dernière dépêche AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5irv11EQZtHVko8nAFGc0hF9FFPPg

  • 6
    pierre
    4 septembre 2009 à 14:01 / Répondre

    Enfin, cela a ete tranche, decision a ete prise!
    Que d’energie perdue.
    Tournons la page, regardons devant et continuons a profiter de la formidable variete de notre paysage maconnique.

  • 5
    Flupke
    4 septembre 2009 à 13:38 / Répondre

    et Morales de repasser le plat

  • 4
    Morales
    4 septembre 2009 à 12:30 / Répondre

    Heureux le jour où l’on dépassera les différences sans pour autant les nier. Je me réjouis du vote du convent car l’initiation des femmes au GODF est un faux problème, or la réalité se cache souvent derrière de faux débats. Il existe des obédiences mixtes et féminines, les femmes ne sont donc pas exclues du processus initiatique. Pourquoi vouloir tout uniformiser? Arrêtons le règne de la bien-pensance! cela nous fera le plus grand bien. Bises fraternelles à tous et à toutes.

  • 3
    Marc Ravenca
    4 septembre 2009 à 12:28 / Répondre

    Avant de parler de mixité dans le sexe, il conviendrait d’abord de parler de mixité sociale au sein des obédiences … et là c’est pas gagné

  • 2
    Flupke
    4 septembre 2009 à 12:03 / Répondre

    il y avait une troisième question
    patience

  • 1
    Julien
    4 septembre 2009 à 12:03 / Répondre

    Dans 1 an ou plus on nous reposeras les mêmes questions…
    Sinon petite question à notre frère Jiri, tu indiques 51% de oui et pourtant le résultat est non…
    Il y a quelque chose que je n’est pas saisi ?!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous