Instruction Maçonnique aux Apprentis

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Voilà un ouvrage qui mérite bien son nom. C’est en effet un véritable manuel d’Instruction Maçonnique conçu par Edmond Gloton (1895-1962) à partir des Planches d’Instruction (Dix minutes d’instruction maçonnique) qu’il rédigait alors qu’il occupait la charge d’Orateur de la Loge L’Union de Belleville. Très actif au sein du Grand Orient de France, il y poursuivit la publication de la revue La Chaîne d’Union.

Intéressant parce que, dans certaines Loges, on s’est quelque peu écarté de la voie et les interventions de l’Orateur ont été remplacées, volontairement/consciemment ou non, par des « Planchettes » qui n’ont pas vocation d’Instruction.

Gloton revient donc aux « fondamentaux ». Et il le fait d’une manière très simple, dans un langage compréhensible à tout Apprenti, lui permettant ainsi de se former et de bâtir sa propre réflexion.

Cette Instruction Maçonnique aux Apprentis fut publiée pour la 1re fois en 1934 et revue en 1952. En raison de son succès, l’auteur fut encouragé à la compléter par une Instruction Maçonnique aux Compagnons (1948) et une Instruction Maçonnique aux Maîtres (1950).

Le langage de Gloton n’est pas daté et ses préoccupations restent actuels. Ses propos sont clairs : il explique ainsi, dès la 1re instruction, pourquoi Les Apprentis que vous êtes devenus doivent écouter, méditer, se taire, c’est là ce qui leur est demandé, cela peut vous paraître bien simple, bien puéril ! Il rappelle que la méthode de la Franc-Maçonnerie repose sur la pratique de ses Rites, l’étude de ses Symboles. On lira également attentivement avec intérêt le chapitre consacré à Travail et secrets maçonniques.

A noter : le nom d’Edmond Gloton comme auteur en pages intérieures est suivi de la mention C.B.C.S., indiquant qu’il avait été armé Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte.

D’Edmond Gloton (réditions Maison de Vie Editeur, Les Archives de la Franc-Maçonnerie, 2009) :

mardi 18 août 2009

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif