La Franc-Maçonnerie américaine

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 12 novembre 2007
Étiquettes : , ,
  • 4
    king 7, 21
    22 août 2012 à 14:03 / Répondre

    @ Yack .
    La maconnerie Américaine n’a rien d’un service club comme le lions etcc.
    Ce sont des loges vivantes. Ce qui veut dire qu’elles transmettent à l’apprenti tout de manière orale.. SI vous êtes profane et que vous vous intéressez à la maconnerie vous devez savoir qu’il y a des rituels, ces rituels se pratiquent par « coeur » aux USA au contraire de la plupart des loges! ( Sauf exception suivant le rite pratiqué) Il est vrai que les degrés se passent assez rapidement si et seulement l’apprenti connait par « coeur » ce que la loge lui demande de connaitre pour son avancée futur ( ca demande un temps considérable +/- 2h par jour pendant 3 mois. je ne peux pas m’etendre. !!! Si un maitre souhaite se diriger vers Le RIte Ecossais = 32 ( 33) degrés , cela se passe en 2 jours, il faut par la suite voyager pour aller chercher les autres degrés quand ceux ci sont donnés dans d’autres Etats. Il y a effectivement selon les loges des programmes de don de sang, de tombola etcc.(2 fois l’an maximum !! )extérieur à l’activité de la loge. J’entends souvent que les loges americaines sont comme un service club.. Ce n’est pas du tout vrai, je ne sais d’ailleurs pas pourquoi elles ont cette mauvaise publicité! Le caractère fraternel et bien plus présent aux USA que dans les loges européenne. Certains americains se detournent des loges simplement parce qu’ils ne sont pas assidus et parce qu’ils ont enormement d’activités. Si vous êtes americains et que vous passez tous ces degrés , vous allez à minimum 3 réunions par semaine ! C est certainement plus que beaucoup de macons européens !! Les rituels sont tres bien donné et sont très beaux. Un exemple pour passer maitre aux USA , ca commence à 9h du matin jusqu’a 16h. PAR Coeur !! Au contraire de l’europe .. seulement 3heures !! Livre ouvert !!

  • 3
    Yack
    13 novembre 2007 à 13:38 / Répondre

    Bonjour,

    Je suis profane, et je me débrouille plus que pas mal en anglais.

    Quand je visite des sites d’obédiences américaines, la plupart du temps, je vois surtout que l’on parle de dîners de charité, de bals, de car washes, de tombola, de défilés, de pic-nics etc.

    Le côté « initiatique » semble, chez nos amis Maçons en Amérique, passer au second plan. En tant que profane, je suis aussi fortement étonné de voir à quelle vitesse on peut atteindre la Maîtrise aux U.S.A, ou encore ces fameuses « one day classes » qui peuvent conférer au profane jusqu’au 32ème degré en une journée.

    Sans conotation négative, je trouve que la Franc-Maçonnerie « régulière » aux U.S.A ressemble davantage à une sorte de « Rotary » ou de « Lion’s Club », mais je peux me tromper.

    Somme faite de toute ces choses, n’est-il pas étonnant de voir que les gens se détournent des Loges, car ce qu’ils pourraient y trouver peut largement se faire dans d’autres circonstances et sans être pour autant Franc-Maçon ?
    (je n’affirme pas, j’intérroge).

    Si j’habitais aux U.S.A, il me semble que je ne serais pas intéressé par la Franc-Maçonnerie comme je le suis en vivant en Europe continentale. Mais bon, peut-être verrais-je la choses aves mes yeux et mes valeurs d’américain.

    Pour ce qui est du Canada, je ne sais pas non plus, mais il me semble que l’approche est déjà beaucoup plus similaire à ce que proposent les Loges en Europe.

    Amicalement

    Yack

  • 2
    Yack
    13 novembre 2007 à 13:27 / Répondre

    Bonjour,

    Je suis profane, et je me débrouille plus que pas mal en anglais.

    Quand je visite des sites d’obédiences américaines, la plupart du temps, je vois surtout que l’on parle de dîners de charité, de bals, de car washes, de tombola, de défilés, de pic-nics etc.

    Le côté « initiatique » semble, chez nos amis Maçons en Amérique, passer au second plan. En tant que profane, je suis aussi fortement étonné de voir à quelle vitesse on peut atteindre la Maîtrise aux U.S.A, ou encore ces fameuses « one day classes » qui peuvent conférer au profane jusqu’au 32ème degré en une journée.

    Sans connotation négative, je trouve que la Franc-Maçonnerie « régulière » aux U.S.A ressemble davantage à une sorte de « Rotary » ou de « Lion’s Club », mais je peux me tromper.

    Somme faite de toute ces choses, n’est-il pas étonnant de voir que les gens se détournent des Loges, car ce qu’ils pourraient y trouver peut largement se faire dans d’autres circonstances et sans être pour autant Franc-Maçon ?
    (je n’affirme pas, j’intérroge).

    Si j’habitais aux U.S.A, il me semble que je ne serais pas intéressé par la Franc-Maçonnerie comme je le suis en vivant en Europe continentale. Mais bon, peut-être verrais-je la choses aves mes yeux et mes valeurs d’américain.

    Pour ce qui est du Canada, je ne sais pas non plus, mais il me semble que l’approche est déjà beaucoup plus similaire à ce que proposent les Loges en Europe.

    Amicalement

    Yack

  • 1
    René
    12 novembre 2007 à 01:36 / Répondre

    En fait il faudrait aussi savoir que le phénomène de la baisse du membership, aux USA et au Canada, n’est pas propre à la FM. Que l’on sache que les chorales, les bibliothèques publiques, les troupes de théâtres amateurs, les associations caritatives, les clubs de pêche a la ligne et les scouts ont le même conçurent déloyal: La télévision.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous