La Franc-Maçonnerie au XXIe siècle, pour quoi faire ?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 8 février 2008
  • 7
    Philippe
    12 février 2008 à 9h14 / Répondre

    Stéphane les supports médiatiques changent avec les époques.
    Tu dis « Souligner la « curiosité » éventuelle des participants et le fait qu’ils puissent être « intéressés, voire séduits » me chipote. »
    Mais ne penses-tu pas que les auteurs des écrits maçonniques étaient de la même eau.
    Le temps et la mort couvriraient leurs activités « littéraire » du voile de l’honorabilité maçonnique ???
    Dès le début du 18ème dans les titres des bouquins dits maçonniques (média dominant de l’époque) on note dans les titres « divulgation » « dévoilée » des mots qui sentent bon la pub éditoriale.
    Le contenu de ces livres eux mêmes ne sont que des divulgations pour appâter le lecteur futur membre peut être !!!
    Dans ces livres les auteurs critiquent sans se gêner les structures maçonniques concurrentes dans le but commercial évident : venez chez nous les seuls vrais n’allez pas chez eux les vrais faux fm !!!
    et tout cela perdure même sur les forums …

  • 6
    Stéphane
    10 février 2008 à 19h12 / Répondre

    D’accord avec toi, Eric, mais c’est la façon de présenter la chose qui me titille un peu. Souligner la « curiosité » éventuelle des participants et le fait qu’ils puissent être « intéressés, voire séduits » me chipote. Bon, maintenant, il faut voir ce qui a réellement été dit et comment ça l’a été, et ce que le journaliste a repris dans son texte.

  • 5
    yvca
    10 février 2008 à 18h17 / Répondre

    A Rchard Eeckhout,

    Ce genre de conférence existe aussi en Belgique. Pour ce qui est d’en ètre informé, il suffit de consulter ce blog. (qui est belge) et, par exemple, les programmes des ‘Maisons de la Laïcité’ ou les extensions locales, de l’U.LB..
    Ces programmes sont souvent relayés par le truchement des ‘toutes boîtes’
    locales.

  • 4
    Eric
    10 février 2008 à 17h40 / Répondre

    Des Loges vides seraient encore plus discrètes ! 😉

    Je trouve que le principe des conférences et des TBO est un bon moyen pour lever un coin du voile sur la FM sans trahir. Surtout lorsque le sujet est directement en rapport avec la FM (et qu’il ne s’agit pas d’un débat sociologique)

    Je pense même que la « publicité » faites de ces conférences publiques est invisible et que beaucoup de personnes qui pourraient avoir leur place en Loge ne connaissent même pas leur existences !
    Pourtant cela peut être un premier pas de cherchant bien intéressant.

    Eric

  • 3
    Stéphane
    10 février 2008 à 16h09 / Répondre

    « La deuxième ambition de « La parfaite union » est d’éveiller « la curiosité. Pour exister, il faut des membres. » Des participants à la conférence, s’ils sont intéressés voire séduits, pourront toujours frapper à la porte de la loge ruthénoise. »

    On va encore dire que je tape sur le GOF, mais un tel prosélytisme cadre-t-il vraiment avec la discrétion maçonnique ?

  • 2
    Richard EECKHOIUT
    8 février 2008 à 21h16 / Répondre

    Bonjour
    Existent il aussi en Belgique ce même type de conférences pour s’initier ?
    Je suppose que oui, mais où ,quand et comment y avoir accès?

    Un grand merci d’avance,

    Respectueusement vôtre,

    Richard Eeckhout

  • 1
    Fox
    8 février 2008 à 20h03 / Répondre

    Salut Jiri,

    Je ne sais pas si tu l’as vu, car le GODF n’en parle pas sur son site, mais il est signataire de l’Appel laïque : http://www.appel-laique.org/ suite aux déclarations du président de la République française sur la laïcité

    TAF

    FOx.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous