Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

La passoire, un nouveau symbole maçonnique? En Belgique aussi?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 23 octobre 2010
Étiquettes : , , , , , ,
  • 9
    Pilou
    24 octobre 2010 à 11:40 / Répondre

    @Ronan

    Il est dingue que

    Et oui, Ronan, le CCI… mais on a beau l’expliquer à certains, le message ne passe pas. Et cela vaut d’ailleurs, à mes yeux, pour tout message que l’on « forwarde » comme disait l’autre.

    De toute manière, je ne fais pas personnellemnt de paranoïa quant à l’utilisation d’internet et à la discrétion qui y règnerait mais en attendant, autant prendre quand même certaines précautions.

  • 8
    Ronan
    24 octobre 2010 à 10:54 / Répondre

    @ Pilou
    « sans prendre la précaution de supprimer les adresses »

    Il est dingue que tant de frangins n’arrivent pas à comprendre l’intérêt pour la discrétion d’utiliser le CCI (envoi en copie carbone cachée) lors d’envois en nombre.

  • 7
    Pilou
    24 octobre 2010 à 10:32 / Répondre

    Pour en revenir à la passoire (ou au chinois qui est une passoire de forme conique dont le nom vient peut-être de sa forme qui rappelle le traditionnel chapeau chinois: voir une chronique récente de Jiri), j’ai reçu au moins trois fois cette semaine le document par l’intranet du G.O.B. Evidemment, comme la configuration de cet intranet a changé, quelques Frères ont, semble-t-il, des difficultés d’adaptation. Et donc, ils recommencent. Il y avait aussi (déjà?) un commentaire d’un vénérable du Grand Orient. Mais, chose plus surprenante, je l’ai encore reçu hier par messagerie « normale » et de transfert en transfert sans prendre la précaution de supprimer les adresses…

  • 6
    Ronan
    23 octobre 2010 à 19:08 / Répondre

    Il est tout à fait normal qu’un journaliste enquête sur les grands événements ou les dysfonctionnements des organisations, et la maçonnerie en est une. Rien à dire donc sur le travail de FK lorsqu’il traite du dernier Convent du GODF (l’ouverture à la mixité des loges qui le souhaitent est un événement historique) ou de l’indescriptible foutoir actuel de la GLNF, sur fond de détournements, etc.

    En revanche, je ne vois pas trop en effet ce que le blog de FK, dans sa permanence, apporte à la maçonnerie : c’est plutôt, souvent, un regard de voyeur qui, effectivement, tire un bénéfice personnel du thème dont il s’est autoproclamé grand spécialiste (avec l’aide de nombreux dignitaires, souvent descendus de charge, et de leurs écuries, toutes Obédiences confondues, car les infos qu’il distille ne tombent pas du GADLU!). L’obsession maçonnique de FK me dérange donc, alors que je trouve sain le travail d’investigation du journaliste lorsqu’il y se passe vraiment quelque chose d’important dans le microcosme maçonnique.

    A cet égard, il me fait penser à ces médecins trop paresseux pour passer l’internat et s’engager dans une vraie spécialité, et qui se font une spécialisation bidon pour agrémenter leur plaque et attirer le chaland, genre « homéopathe » ou « réflexologue », à raison de quelques heures de cours du soir ou par correspondance… ça fait riche et ça ne mange pas de pain !

    Je trouve cette posture d’autant plus « limite » que son hebdo, l’Express, n’est par ailleurs pas exempt de populisme et de démagogie sur la question de la maçonnerie. Caricaturalement même, dans ses éditions régionales. Je sais bien que les pages régionales sont gérées par un autre service, que François n’en peut mais, qu’il n’a aucun droit de regard sur ces pages Tout de même, ça reste une position un peu hypocrite de la part du « spécialiste de la maçonnerie » qui signe et blogue sous le même titre générique, l’Express.

    Je ne pense pas que la critique l’enchante, mais c’est la liberté du Lecteur (j’en sais quelque chose dans mon domaine). Cependant, le comparer à Sophie Coignard est vraiment abusif. Notamment sur la question de l’outing forcé (cheval de bataille carrément scandaleux de « la Coignard » qui justifie qu’on l’ignore avec le plus profond mépris), il a clairement fait son aggiornamento et sait maintenant ce qu’est la société du panoptique et son danger orwellien.

    Facebook, Google, le consortium des CB, celui du Pass Navigo, nos opérateurs téléphoniques, nos banques, « la Coignard » (à sa modeste échelle) représentent en effet des dangers majeurs pour la liberté individuelle et, là dessus, je me sens en accord parfait avec les propos de Roro (marrant : il arrive que l’on m’appelle ainsi: je jure, à l’intention de nos siamois JB et Emerek, que ce n’est pas moi!:=)). Mettre FK dans le même haut fourneau et faire chauffer la houille me semble quand même abusif et injuste.

    Surveillons ses propos, mettons-lui sous le nez ses éventuels dérapages, ne soyons pas dupes de l’intérêt – pas seulement intellectuel – qu’il trouve dans la maçonnerie comme matière privilégiée, mais évitons de tout mélanger: Koch et Coignard, ce n’est pas pareil !

  • 5
    Lumiere ottomane
    23 octobre 2010 à 18:41 / Répondre

    Si l’on decide de rejoindre la Franc-Maconnerie, outre le travail que l’on doit faire sur soi-m^eme, c’est aussi pour l’intimite. C’est la seule maniere de pouvoir s’exprimer librement, sans que les propos qu’on y relate soient relayes dans le monde profane.
    A vouloir extrapole la transparence, je pense qu’avec le temps l’exercice perdra de son charme. De plus on reflechira a deux fois avant de s’exprimer devant un par terre de frere en pensant que les propos qui auraient pu choquer un frere ou une soeur puisse fuite dans le monde profane. Or le but est quand meme de pouvoir aussi s’exprimer sans presque aucune retenue afin de pouvoir reveiller les esprits, creer l’etincelle etc.
    Le deuxieme soucis de la transparence a outrance est malheureusement les esprits mal intentionnes.
    force est de constater qu’un certain nombre de documents contient le nom de personnne qui sont des freres et outre avoir une responsabilites au sein d’une loge ou du conseil, ils n’ont peut-etre pas encore fait un outing sur leur appartenance a la franc-maconnerie. Et ceci peut-etre dommageable dans leurs vie professionnelle et/ou prive. In fine, a l’heure ou l’extreme droite augmente son pouvoir un peu partout en europe, je suis sur qu’il y a des singles qui notent le nom de personne qui sont FM ou apparente. Et l’histoire n’est malheureusement qu’un eternelle recommencement… Et ce malheureusement.
    N.B: Je vous prie de m’excuser pour les fautes d’orthographes, mais outre le probleme de logiciel informatique, je n’ai pas de clavier avec les lettres francaises en ce moment…

  • 4
    kalilooela
    23 octobre 2010 à 18:07 / Répondre

    « L’Homme est un loup pour l’Homme. » <- j'ai toujours trouvé cette citation extraordinairement insultante pour le loup

  • 3
    EMEREK
    23 octobre 2010 à 17:33 / Répondre

    +1 à RORO

    – – – 1 aux collabos et aux petits Kapos ….. demain tout peut recommencer comme en l’an 40.
    L’Homme est un loup pour l’Homme.

  • 2
    Flupke
    23 octobre 2010 à 15:23 / Répondre

    Il me semble que l’on ne peut pas mélanger diffusion d’informations et désinformations comme les fariboles autour des théories de complots.
    on ne peut pas reprocher à un journaliste de fournir à ses lecteurs friands de mystères des informations comme les documents internes cités. Seuls sont à blâmer celles ou ceux d’entre nous qui les fournissent.

    Par ailleurs pourquoi serions nous les seuls à être observés ?

    Beaucoup d’entre nous achètent le canard enchaîné, comment a-t-il ses infos sur les uns et les autres ?

  • 1
    Roro
    23 octobre 2010 à 11:54 / Répondre

    Je déteste François Koch. Non pas parce qu’il « met en lumière des choses cachées » de la maçonnerie mais parce qu’il s’engraisse sur le dos de la maçonnerie, avec son petit discours innocent du gars qui fait simplement son travail. Pourquoi n’a t il pas ouvert un blog sur l’amicale des boulistes de perlimpim-sur-oise ou autre chose. En tapant dans la maçonnerie, son petit égo allait être flatté car il allait devenir LE spécialiste de la FM. S’il voulait tout savoirs sur la FM, il n’avait qu’a y entrer. Mais François Koch est honnête, il dit clairement: « je m’engraisse sur votre dos, continuez , moi je plastronne et je suis devenu quelqu’un grâce à vous ».
    Aussi lorsque je vois le nombre de document qu’il reçoit, je suis écoeuré que des FF et SS s’imagine l’utiliser pour faire valoir leurs idéaux. Nous arriverons bientôt à cette société totalement transparente, où la notion de vie privée, d’intimité, de cachée seront des valeurs négatives, comme le fantasme Zuckerberg (patron de Facebook), Google, Koch, Coignard, NKM, Hadopi, Loppsi etc… Une société sans transparence est une société fasciste. Nous avons le droit à nos secrets, notre intimité, notre vie cachée.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous