La réaction du GM du GODF à la visite du président français au Vatican

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 10 octobre 2010
Étiquettes : , , , ,
  • 36
    JB31
    15 octobre 2010 à 19h11 / Répondre

    Parfait donc et merci. Mais tout de même « noyer du rhum » cubain et en plus dans du coca !
    J’essayerai cependant il ne me manque que le coca … ce qui n’est pas un pb.

  • 35
    Ronan
    15 octobre 2010 à 18h15 / Répondre

    1/5 de sucre de canne brun (La Mauny)
    4/5 de rhum cubain (attention : pas le Bacardi, obligatoirement du Havana Club « 3 ans de fût », légèrement ambré)
    1/2 citron vert, bien vert
    1 mini-glaçon…
    Touillez, c’est souverain avant une tenue où il est prévu de discuter sur la mixité au GODF!:=))
    Bon, je sais, ce n’est pas un « vrai » ti punch. mais mon frangin Réunionnais a bien voulu reconnaître que « mes » ti’punchs « à ma façon » tiennent la route.
    Pour ceux qui veulent du plus corsé, remplacer le Havana Club par un bon rhum agricole de la Réunion, qui titre au moins 55° en bouteilles de 1L. C’est un choix, les deux se tiennent…
    Bon WE, bons ti’punchs (vous avez noté que le mot est toujours au pluriel), bonnes tenues… je file à la mienne.

  • 34
    Casper Grasp
    15 octobre 2010 à 16h15 / Répondre

    Ha non, monsieur, le rhum cubain, avec un peu de citron vert et noyé dans le coca, voilà la bonne façon de boire le coca. Et le rhum cubain, de fait!

  • 33
    JB31
    15 octobre 2010 à 0h12 / Répondre

    Domage pour le rhum, non ?
    C’est comme mettre un glaçon dans un Islay bien tourbé et iodé sorti d’un fut de brandy … Scrilège !

  • 32
    Casper Grasp
    14 octobre 2010 à 22h31 / Répondre

    Je reconnais que dans l’empressement, j’ai fait un raccourci que je ne m’explique pas d’ailleurs, je pensais bien avoir parlé de parrainage, ma fourche a langué ou inversement …

    Et vous avez raison de souligner « l’aveu de Napoléon III ».

    Je me permets de relater une des seules traces trouvées de l’association de Victor Hugo à cette exposition universelle de Paris de 1867
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Exposition_universelle_de_1867
    et ici le texte de préface en question :
    http://www.etudes-litteraires.com/hugo-paris-guide.php (avec une belle coquille dans le titre au niveau de l’année…)

    Ecrire la préface du guide l’exposition et « parrainer », c’est donc la même chose pour Régis Debray?
    Mais on peut quand même s’interroger sur la pertinence de ce parallèle, non? Delon en 2010, Hugo en 1867… Hm, vraiment, y a pas photo, ce sont vraiment les mêmes circonstances politiques et économiques pour les deux hommes et puis ce sont vraiment deux personnages qui ont la même portée culturelle, hoooo oui, merci monsieur Debray…

    Ca me rappelle Nicolas Sarkozy et sa récupération de la lettre de Guy Moquet ou un Hugo Chavez qui exhume les restes de Simon Bolivar, vraiment, c’est beau la récupération politicienne.

    J’ai reconnu mon erreur, JB31, ferez-vous de même et admettrez vous que Régis Debray fait un affreux et terrible amalgame et que si c’est là la preuve d’une intelligence, elle est tout à fait perverse?
    Je sais, vous avez commencé par mettre cela en avant, la dérive autoritaire morale et intellectuelle, alors pourquoi défendre l’homme dans cette dérive?

    Et gardez je vous prie vos basses attaques: j’aime le coca cola, mais uniquement allongé de rhum, merci !

  • 31
    JB31
    14 octobre 2010 à 16h42 / Répondre

    s’agissant d’Hugo Victor, ma phrase emprunté à Regis Debray était:
    « Alain Delon s’est vu confier , en 2010, par le gouvernement , le parrainage officiel du pavillon français à l’exposition universelle de Shangaï alors qu’en 1867, pour l’exposition universelle de Paris, ce rôle fût rempli par Victor Hugo, avec l’aveu de Napoléon III « .

    Je ne vois nulle part que Victor Huguo ait été cité comme Président de l’Exposition Universelle comme vous le prétendez.
    Bon vous tordez les citation, vous passez de  » parrainage d’un pavillon » à « présidence de l’exposition » sans aucun complexe. Par ailleurs, parrainner une manifestation n’implique pas nécessairement la présence sur place. N’importe qui sait cela.

    Ou vous ne savez pas lire.
    J’aurai préféré en effet que vous interrogiez sur la signification de ce terme « aveu’ dans « avec l’aveu de Napoléon III. » Ce qui aurait montré une réèlle attitude de recherche de sens, de compréhension.
    Et vous aurez evité de vous faire remarquer sottement.

    Mais bon autant demander l’impossible dans ce monde de cerveaux Cocacola.

  • 30
    Casper Grasp
    14 octobre 2010 à 12h13 / Répondre

    Merci Kali d’anticiper sur la mauvaise foi, je n’aurais pas dit mieux.

    Si ce n’est que je vais me fatiguer un peu pour détailler, étant assez frais sur ce site.

    Avoir 70 piges, être diplomé de l’ENA, de l’X ou autre n’empêche en rien l’arrivisme, l’électoralisme, d’une part.
    D’autre part, tu détournes complètement le tir, JB31 : j’ai juste attaqué Debray sur ce mensonge éhonté et facilement vérifiable pour n’importe qui s’intéressant un minimum au XIXème siècle et ses remous politiques en France.
    Je rapelle donc que cela concernait l’idée que Hugo aurait présidé l’exposition universelle de 1867, chose IMPOSSIBLE historiquement !

    Quelque soit le parcours politique, intellectuel de la personne, affirmer cela comme un fait avéré, donc un mensonge complètement assumé, doublé d’un détournement de l’Histoire à des fins politiciennes, perd toute crédibilité quant à son beauuuuu parcours intellectuel, politique.

    Quant à tes attaques personnelles, permets-moi de ne pas relever car elles sentent un peu le formol dans lequel tes conceptions semblent trempées à une heure où le déni des valeurs et principes républicains sont monnaie courante dans la classe politique qui nous dirige aujourd’hui, énarques, polytechniciens: peu importe les études, malheureusement, j’en ai bien peur, car le discours est le même et notre République sombre dans la fange.

    Mais ce n’est pas le propos de cet article donc restons en là, cela me semble plus sage, et retournons regarder TF1 pour exciter un peu JB31 😉

  • 29
    kalilooela
    13 octobre 2010 à 3h59 / Répondre

    Et voilà, les Dupont et Dupond de la mauvaise foi, les sinistres Nicolas et Pimprenelle de la morgue et du discours dévié, j’ai nommé (roulement de tambour) : Jb31 et Emereeeeek 😀 Tadaaaaaaaa. Continuez les gars, vous le tenez bien votre numéro là.

  • 28
    JB31
    12 octobre 2010 à 22h49 / Répondre

    Ronan .. encore Ronan !
    Maintenant Gasper qui manifestement ne connait rien de Debray .. traiter d’arriviste un intellectuel âgée de 70 ans !
    Oui un intellectuel au sens de Clémenceau … mais que suis je entrain de dire ?
    Nous sommes dans le monde de l’immédiat, des paillettes, de la télé, du cerveau Coca-cola.
    Fin pour moi.
    Vive le monde de Ronan et de Gasper pour qui la République n’est plus celle de l’ENS, de l’X , des Ecoles et de la fac … et de cette maçonnerie qui participait au perfectionnement de l’Homme.
    Bref l’assensceur social et humain.
    Leur monde à Ronan Gasper et consort .. est plutôt celle de la télé-réalité.
    Fin pour moi.
    Enfin soupireront ils .. un vieux con de moins.

  • 27
    EMEREK
    12 octobre 2010 à 22h12 / Répondre

    Tiens voilà Ronan …on pouvait s’inquiéter de son absence.
    Mais non ,il veillait.
    ……Prompt à réaffirmer un pseudo- discours officiel,à sanctionner le dissident,à traquer l’opposant….
    On croyait l’ennuyer.
    On est rassuré ,il est présent,il veillait ….

    Mais tout compte fait le discours est le même,avec les mêmes effets de manches,
    Et l’on s’ennuie un peu plus de son retour ….

    Zéro alternative ,pas de discussion .
    La courte majorité a pris le pouvoir.
    Ce sera sans partage .
    Aux frères comme JB 31: je leur souhaite la médiation d’Arcizet,cela reste leur seule chance.
    En cas d’échec , leur maçonnerie n’est pas finie …elle pourra continuer ailleurs ….
    Il faut parfois savoir s’éclipser pour continuer à vivre son idéal …

    Tant pis pour l’empire du Milieu…….

  • 26
    Casper Grasp
    12 octobre 2010 à 19h23 / Répondre

    Cher JB,

    Je retire ce que j’ai dit:
    Régis Debray n’est pas un imbécile, mais un inconscient politique ou un arriviste (ce qui n’est en rien incompatible avec un imbécile, me semble-t-il), je vous laisse le choix, car comment qualifier quelqu’un qui détourne l’Histoire pour justifier une démarche d’appauvrissement intellectuel du pays dans un but purement électoraliste et sous la houlette d’un président qui ne fait que renforcer les inégalités culturelles, religieuses, sociales?

  • 25
    Ronan
    12 octobre 2010 à 18h28 / Répondre

    Mon cher JB, il n’y a rien à « harmoniser » au sein du GODF. Ton obsession est comique…

    Pas plus les loges masculines, mixtes, voire féminines qui sont libres de leur destin, que les loges du REAA, du RER, du RF, ou encore celles qui travaillent à la gloire du GADLU ou à l’émancipation de l’Humanité… Chacune est libre de son destin sur le plan du recrutement, comme elle l’était jusqu’ici sur celui de son Rite ou de sa foi religieuse. Ces libertés s’étendent de la loge à ses membres, au demeurant.

    Rien à « harmoniser », donc, puisque chacun vit sa vie maçonnique selon ses choix dans notre belle Obédience, fédération de loges multirites, multicroyances et, désormais, « multigenres ». Il y a plus d’un chemin dans la maison du Père, dira l’athée que je suis, non sans un certain amusement.

    Les seuls qui ne veulent pas de cette liberté et de cette harmonie, ce sont les quelques putchistes qui se réunissent le soir dans la cabine téléphonique à l’angle de la Rue Cadet, dissimulés derrière leur loup noir et habillés d’une grande cape. Les grenades qu’ils conservent dans les poches n’ont pas pour fonction de décorer les colonnes qui marquent l’entrée du temple, mais de « dynamiter, ventiler, disperser façon puzzle » ceux qui commettent le sacrilège de souhaiter, espérer, attendre qu’ils leurs lâchent enfin le tablier !:=))

  • 24
    JB31
    12 octobre 2010 à 14h19 / Répondre

    Oui Emerek,
    Arcizet est d’un autre calibre que son prédécesseur (le pôvre comme on dit à Marseille). Il semble se démarquer aussi de Quillardet sauf dans cette fichu affaire « de corps intermédiaire de la Répiblique  » nous verrons bien.
    Mais il est vrai qu’il n’hérite pas d’une situation facile. La mixité demandera du tact, de la détermination de la fermeté pour éviter un pourrissement de la situation.

    On fait une proposition honnête d’harmoniser au sein du GO les trois tendances … C’est possible. Ca l’est d’autant plus que cette harmonisation existe au GODF avec les juridictions gérant les rites au delà du 3ème grade . Que l’on ne dise pas que l’on n’est pas capable de le faire pour les loges bleues.
    Là où on peut le faire et où on l’a fait pour chaque rite on doit pouvoir le faire pour chaque « genre » (masculin, féminin et mixte).
    Ce me semble simple et évident, et surtout de nature à faire taire toute passion et disparaitre les rancoeurs.

    nota pour Casper:
    Je ne pense pas que Régis Debray soit l’imbécile que vous dites, je pense même qu’il en est tout le contraire.

  • 23
    Casper Grasp
    12 octobre 2010 à 12h45 / Répondre

    Oui c’est vrai, il paraît qu’il y a même des mecs de droite au GO 🙂

    Merci pour cette mise à jour, j’étais persuadé qu’il était à la GLNF.

  • 22
    Ronan
    12 octobre 2010 à 7h12 / Répondre

    Non non, XB est bien en sommeil de sa loge du GODF: on peut en causer librement puisqu’il a fait son « outing » lui-même (légèrement poussé tout de même par la presse opportuniste).

  • 21
    Casper Grasp
    11 octobre 2010 à 22h29 / Répondre

    Et après vérification, Régis Debray est définitivement un imbécile, qui sculpte l’Histoire à l’image qui lui sied le mieux, tout comme ses comparses : Hugo est resté en exil jusqu’au 4 septembre 1870, après l’abdication de Napoléon III.

  • 20
    Casper Grasp
    11 octobre 2010 à 22h06 / Répondre

    Cher EMEREK,

    Il me semble que X.Bertrand est à la GLNF, non?
    Cela ne serait pas étonnant d’entendre un son de cloche complètement différent retentissant de sa part, de fait 🙂

  • 19
    ombre
    11 octobre 2010 à 22h05 / Répondre

    Ben oui c’est dans les normes ce qu’il dit le grand maître du G.O . La laïcité positive à la sarko est mal équipée en freins (métalliques) 😮 . Cela est manifeste. Et son opportunisme électoral frise le ridicule.

  • 18
    EMEREK
    11 octobre 2010 à 21h16 / Répondre

    Pour une fois ……voici un GM du GODF qui ne prend pas la parole directement au nom de son obédience…c’est un progrés.
    Seule la dernière phrase dans le JDD peut faire augurer d’une réponse collective ???
    « lors de l’anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, nous rappellerons au gouvernement quelles sont les limites à ne pas franchir. « 

    Pour le reste tout ce qu’il dit est son opinion propre…Lui ,le membre du PS ,que pouvait-il penser d’autre de Sarkozy…Xavier Bertrand ,son frère de l’autre parti, a dit exactement le contraire sur les ondes …et c’est aussi son droit.
    Quillardet ,par exemple,aurait été moins fin et aurait immédiatement associé tout le GODF dans une diatribe personnelle ….

    Cette opinion propre désacouplée de la meute me semble intéressante de la part d’un GM du GODF …Il ne sera peut-être pas le pantin que tout le monde craint ou espère….
    On verra rapidement la qualité de son efficacité et de sa diplomatie dans la mise en musique de la mixité au GODF.

  • 17
    kalilooela
    11 octobre 2010 à 20h13 / Répondre

    Laisse tomber Casper, dès que jb31 peut débiner le GO, même (et surtout) de mauvaise foi, il s’en donne à coeur joie. (Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faille pas critiquer, au contraire, si c’est constructif, tant mieux, mais là, c’est juste fatigant à la longue, la monomanie…)

  • 16
    Casper Grasp
    11 octobre 2010 à 19h29 / Répondre

    Rectification: le GM me semble très clair et je ne vois pas ce qu’il y a de métallique dans ce qu’il défend ! Il ne fait que défendre un principe, que dis-je, une valeur de notre république. Où sont les métaux dans une telle prise de position?

  • 15
    Casper Grasp
    11 octobre 2010 à 19h28 / Répondre

    Il me semble pourtant très clair dans ce qu’il dit et ce qu’il défend, le nouveau GM. Mais je ne voudrais pas faire de paraphrase.

    En revanche, citer Regis Debray comme seule source concernant l »expo universelle de 1867 me semble un peu beaucoup léger et je me range à l’avis de Alain concernant l’impossibilité supposée qu’une telle chose ait pu arriver durant l’exil de Hugo sous le Second Empire…

  • 14
    JB31
    11 octobre 2010 à 17h56 / Répondre

    @ Alain:
    voir la revue Médium Juin 2010 n° 34/35 page 430 je cite Régis Debray.
    Que l’on me pardonne mais je n’avais pas d’autres sources.
    Et j’avoue que passer d’Hugo à Delon me parait une belle illustration de la dérive de l’autorité morale et intellectuelle.
    C’est un peu comme passer de la bataille pour la laïcité au décompte des chapelets et des génuflexions. Des valeurs fondatrices à l’éphémère médiatique (que les spécialistes en communication vont appeler symboles pour faire sérieux et intello et que du coup des FM, pas tous, considèreront avec respect !).

    Quant à considérer que parce qu’on est le plus connu grâce aux grands et petits écrans on représente la culture française humaniste et républicaine, j’avoue que ne n’irai pas jusque là pour Alain Delon.
    A quand alors Carla ? (chanteuse, mannequin, actrice, modèle pour photographe, et …. « première dame » de France)
    Mais effectivement nous sortons du sujet …. encore que … nous sommes en pleins « métaux » et c’est un peu le reproche que je fais au GM de se laisser aller à cette écume au motif qu’il veut  » faire du GODF un corps intermédiaire de la République ».
    Ce qu’il n’a jamais défini et que j’aimerai bien qu’il fasse de manière à savoir. J’avoue avoir un rejet des discours de ceux qui parlent en refusant de définir ce u’ils disent.

  • 13
    Alain
    11 octobre 2010 à 15h12 / Répondre

    @JB31

    Victor hugo a écrit « Eloge de Paris » qui servit de préface au guide de l’exposition universelle de 1867. Il était alors en exil et en très mauvais termes avec Napoléon III. Je le vois mal parrain de l’expo, il aurait certainement refusé et je ne pense pas que « Napoléon le petit » lui ai demandé.

    http://www.editions-magellan.com/livre/216-eloge-de-paris

    Bon ceci dit, le fait est qu’Alain Delon soit la personnalité française la plus connu dans le monde peut justifier ce choix. Enfin c’est pas important et je suis hors sujet de toute façon

  • 12
    Jean Serlun
    11 octobre 2010 à 13h49 / Répondre

    Pour appuyer les éventuelles polémiques sur des bases solides, et peut-être pour rassurer les catholiques francs-maçon (dont je suis), j’aimerais rappeler tout simplement le canon 1374 du code de 1983, seule loi qui s’impose à tous dans l’église catholique aujourd’hui : « Que celui qui donne son adhésion à une association qui agit contre l’Eglise soit puni d’une juste peine; que celui qui promeut ou dirige pareille association soit puni d’interdit. »

    Bien sur, pour faire contre-poids, et comme s’il fallait réparer le fait d’avoir oublié les francs-maçons, une déclaration de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (26/11/1983) et un article anonyme de l’Osservatorre Romano (23/02/1985) ont aussitôt rappelé l’inconciliabilité de la franc-maçonnerie et de la foi chrétienne.
    Mais rappelons que ces textes, même cautionnés par un personnage aussi « considérable » que le cardinal Ratzinger, n’ont pas force de loi et ne constituent toujours qu’une opinion … toute regrettable qu’elle soit !
    Le catholique franc-maçon, qui – c’est bien le moins – n’a pas le sentiment d’agir contre l’église catholique, peut donc toujours aller à la messe et communier en toute quiétude et légitimité.
    Tout cela n’est pas anodin pour qui considère que le volet ésotérique d’une tradition doit être appuyé sur son volet exotérique.

  • 11
    JB31
    11 octobre 2010 à 12h30 / Répondre

    Normalement les Francs-Maçons ne se mêlent pas du fonctionnement de l’Etat. Ils se préoccupent des valeurs.
    Les Francs-Maçons du GODF notamment, mais avec des Frères d’autres obédience, s’en sont préoccupés à une époque où les partis politiques ni les syndicats n’existaient.
    Et ils peuvent revendiquer à juste titre cette action historique, ces prises de positions sans égales alors et qui ont permis à la République d’être laïque et à la démocratie de fonctionner.

    Qu’en est il maintenant que les partis politiques comme les syndicats sont « inscrits » dans le « marbre  » de la Constitution Française ? Quel est le rôle du GODF ?
    Devenir un « corps intermédiaire de la République » nous dit on, nous répète t-on.
    Que doit on comprendre ?

    Un nouveau parti politique ? ce serait une énorme stupidité.
    un lobby ? mais servant quels intérêts ?
    un relais institutionnel ? mais au service de quel pouvoir ? Dans quel cadre légal ?
    Un « think tank » ? La prétention immédiate n’est elle pas excessive ?
    Une masse moutonnière que certains cherchent à instrumentaliser ?

    Ou bien redevenir un milieu de confiance et d’échanges entre hommes de bonne volonté suivant un parcours individuel d’amélioration culturelle et morale et sociale ? Se conformer aux fondements plutôt qu’à l’écume profane , aux paillettes médiatiques.

    Et plutôt que de gesticuler sur la visite de Sorkosy au vatican s’interroger plutôt sur les dérives qui ont fait par exemple que:
    « Alain Delon s’est vu confier , en 2010, par le gouvernement , le parrainage officiel du pavillon français à l’exposition universelle de Shangaï alors qu’en 1867, pour l’exposition universelle de Paris, ce rôle fût rempli par Victor Hugo, avec l’aveu de Napoléon III  » (Citation emprunté à Regis Debray tiré de la revue Médium).
    Autre temps autres références !

    Oui il me semble que ce sujet de réflexion est plus intéressant que de se préoccuper du nombre de rosaires que Sarkosy réclamé en cadeau au pape.

  • 10
    Pilou
    11 octobre 2010 à 11h18 / Répondre

    Quand le chanoine rencontre…

    Cette visite me rappelle celle de notre bon roi au Vatican et la génufluxion (sic dans les commentaires des lecteurs du JDD) devant Benoît.
    C’est toute la contradiction: Benoît est à la fois chef de l’Eglise catholique et chef d’Etat: dès lors, qui rend rend visite à qui ? Quelle est la partie protocolaire qui relève du domaine public et la partie privée que le roi a le droit d’avoir comme tout citoyen mais aucune caméra dès lors !

    Mais à lire les commentaires des lecteurs du JDD, il y a des choses plus interpellantes. Deux au hasard:

    Ringard
    Bonjour, la franc-maçonnerie est une organisation totalement ringarde dans un monde ouvert ! Les messages qu’ils relayent sont inaudibles ! Ces organisations secrètes devraient être fermées et interdites par décret !

    A quand la laïcité?
    Je dirais plutôt a quand la séparation de la FM et de l’état!?De qui se moque t on?Les cultes honteux FM se font déjà au sein de l’état et ce monsieur veut donner une leçon. Honte a lui et a tout ses faux frères.

    Une occasion pour une certaine forme d’anti-maçonnisme de se manifester ?

  • 9
    Bleu-Ciel
    11 octobre 2010 à 3h36 / Répondre

    @Rana
    Réguliers et reconnus?…..reconnus par qui?certainement pas par Rome qui nous considère tous…y compris la GLNF,en état de péché grave et interdits de communion!….vous pouvez vérifier!
    Et le régularité et la reconnaissance ne sont qu’une autoproclamation incongrue d’une maçonnerie anglaise sur le déclin et d’une obédience française qui n’en finit pas de s’entredéchirer!

  • 8
    Mercator
    11 octobre 2010 à 2h05 / Répondre

    La séparation de l’état et des religions est important. Rien n’empêche Monsieur Sarkozy de rendre visite au curé de son choix. Par contre en tant que président de tous les français, il devrait s’interdire d’afficher des convictions religieuses.

    Il faut remarquer qu’il persiste dans ce dangereux exercice. En 2007, il avait été intrônisé Chanoine d’honneur. A cette occasion, il avait prononcé son fameux (fumeux) discours de Latran.

    La phrase « Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie »
    Cette phrase doit sonner étrangement aux oreilles de ceux qui ont été victimes de pratiques pédophiles de la part de curés.

  • 7
    kalilooela
    11 octobre 2010 à 1h35 / Répondre

    Rana de deux choses l’une, soit votre commentaire est censé être drôle si on le prend au second degré (et qu’on fait abstraction des fautes de grammaire et d’orthographe, sans parler du délicieux lapsus calami), et dans ce cas c’est effectivement assez marrant, soit vous êtes sérieux et dans ce cas vous n’avez pas lu l’article dont il est question.
    Si vous l’aviez lu, vous verriez qu’Arcizet ne fait que rappeler les bases de la République et ne fait pas d’anti cléricalisme primaire. Ce qu’il dénonce, c’est l’allégeance affichée à une religion (soit-elle du livre) par le Président d’une république qui se définit elle-même comme LAÏQUE, dans le cas présent le catholicisme, et exclut de ce fait du champ de sa représentation les musulmans, protestants, juifs, et tant qu’on y est les bouddhistes, indouistes, agnostiques, etc. Si vous connaissiez les statuts du GO vous sauriez que cette obédience (que vous ne considérez pas comme régulière, je sais) défend (théoriquement) les valeurs républicaines (dont le respect figure également dans les statuts de la glnf), et qu’elle s’autorise à s’exprimer sur les affaires de société, ce qui donne à Arcizet toute légitimité pour s’exprimer au nom de GO.
    Dois-je vous rappeler également le calamiteux rapport de François Stifani sur le port du voile ? Et de quel droit affirmez-vous que les maçons « réguliers » de la glnf ne sont pas anti cléricaux ? Je suis né à la glnf et j’y ai voyagé dans les loges, on y trouve des anti cléricaux, des athées qui ne le disent pas trop fort (ben c’est sûr que quand on dit travailler à la gloire du gadlu ça fait désordre), et même des créationnistes militants, en même temps que, c’est vrai, des catholiques, des musulmans, des juifs (et quelques bouddhistes mais qui le disent pas non plus tout haut).
    Donc par charité laïque, (et pas chrétienne, si je me suis sauvé de la glnf c’est pas pour rien) je considère que vous plaisantez, et vous rassure sur les croyances des profanes qui, avant de considérer les maçons comme des anti cléricaux, les voient comme un bon gros tas de nantis magouilleurs, adeptes des passe-droits et autres arnaques de simili mafieux, ce en quoi ils n’ont pas toujours tort, hélas.

  • 6
    Casper Grasp
    11 octobre 2010 à 0h44 / Répondre

    cher Rana,

    Les dires ainsi rapportés de Guy Ariczet n’ont absolument rien d’anti-cléricaux: être respectueux de la loi de 1905 n’implique absolument pas d’être athée ou anti-clérical.
    Nombre de frères et soeurs sont croyants et sont tout aussi indignés de l’attitude du chef de l’Etat et s’exprimeraient de la même manière ; je suis même, à vrai dire, très surpris d’une réaction comme la tienne.

    Le respect de la laïcité n’est donc jamais discuté ou commenté dans vos ateliers?

    Ou est-ce là encore un stigmate d’une bataille absconse entre 2 « grandes » obédiences?

    Fraternellement

  • 5
    ombre
    10 octobre 2010 à 23h59 / Répondre

    Il affirmera aux journalistes avoir longuement disserté avec le Saint-Père sur l’incapacité des Roms en tant que peuple à accéder au salut éternel. Le Saint-Père niera bien entendu cela avec véhémence et rétorquera via son porte-parole qu’il raconte vraiment n’importe quoi celui-là… Enfin je ne sais pas. Mais si à son retour il est confronté à un mécontentement général et important de la part des laïques. Il prétendra probablement n’avoir jamais fait sa virée jusqu’au Saint-Si’ège. Ce à quoi tout le monde ou presque croira ou feindra y croire…

    Comme c est beeau la politique lorsque l’on porte des chaussures à sa taille.

    Amen !

  • 4
    Fox7ans
    10 octobre 2010 à 22h26 / Répondre

    Ce qui est très drôle, c’est que dès que GM du GO parle de respect de la laïcité, valeur Républicaine inscrite dans la loi et la constitution, on le taxe d’anticléricalisme.

    Pour le régulier et reconnu(e)s, c’est assez drôle parce que justement la GLNF est la seule dont les membres ne peuvent visiter aucune autre obédience. Alors « reconnues »…

    Par contre, il y a un point sur lequel je suis bien d’accord avec Rana, c’est que le monde profane ne fait pas la différence entre les obédiences. Et quand je vois ce que fais la GLNF en ce moment, je ne peux que le regretter.


    Note à tous les excités qui me haïssent et sont près à m’égorger pour les propos ci-dessus, méditez cette maxime qui pourrait être maçonnique « don’t feed the troll » 😉

  • 3
    robert
    10 octobre 2010 à 21h29 / Répondre

    « des maçons réguliers et reconnuES  » !!!! la GLNF deviendrait mixte ??? enfin le principal est qu’ils ne soient pas « mélangés » avec ces mécréants !

  • 2
    Casper Grasp
    10 octobre 2010 à 21h04 / Répondre

    cher Rana,

    Les dires ainsi rapportés de Guy Ariczet n’ont absolument rien d’anti-cléricaux: être respectueux de la loi de 1905 n’implique absolument pas d’être athée ou anti-clérical.
    Nombre de frères et soeurs sont croyants et sont tout aussi indignés de l’attitude du chef de l’Etat et s’exprimeraient de la même manière ; je suis même, à vrai dire, très surpris d’une réaction comme la tienne.

    Le respect de la laïcité n’est donc jamais discuté ou commenté dans vos ateliers?

    Ou est-ce là encore un stigmate d’une bataille absconse entre 2 « grandes » obédiences?

    (…)

  • 1
    Rana
    10 octobre 2010 à 20h49 / Répondre

    suis heureux d’être à la GLNF, au moins, nous en ne s’en mêle pas du tout et nous respectons ce que pourrait faire un tel ou tel en ce qui concerne les relations avec les religions du livre.
    par contre comme d’habitude et malheureusement le monde profane va continuer de croire que l’ensemble des maçons sont anti cléricaux….ce qui n’est pas du tout le cas des maçons réguliers et reconnues !!
    c’est important !
    merci
    rana

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous