La Vallée de France à Mexico

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 10 juin 2009
Étiquettes : ,
  • 2
    jb.bienvenue
    10 juin 2009 à 13:06 / Répondre

    En complément :
    Le n° 14 indique qu’il doit s’agir d’une Obédience petite ou récente (en 1884).
    La GLSE (Grande Loge Symbolique Ecossaise – c’est une de ses Loges, celle du Pecq, qui initia Maria Deraismes en 1882) avait été fondée en 1880 ; elle atteignit le nombre de 30 Loges avant de disparaître en 1911.
    Il existe un ouvrage de Françoise Jupeau-Réquillard sur son historique. Peut-être pourrait-on y trouver confirmation ou infirmation de cette hypothèse ?

  • 1
    jb.bienvenue
    10 juin 2009 à 11:49 / Répondre

    Il est manifeste que 14 est le n° de la Loge dans son Obédience, et que « AL (Année de la Lumière ou Anno Lucis) 5644 doit faire référence à l’année de création de la Loge.
    Pour la comprendre, il faut se rappeler que le « décalage » entre calendriers profane et maçonnique n’est pas toujours de 4000 (parfois 4004) ans, mais qu’il est parfois de 3760 ans, selon la chronologie juive : voir à ce sujet
    http://www.esoforums.com/esowiki/index.php?title=Calendrier_Maçonnique
    En principe cette méthode de datation est propre aux « hauts grades » du REAA, mais j’ai trouvé plusieurs exemples, au XIXe, où elle était aussi utilisée en Loges bleues.
    Cela nous amènerait à 1884, date qui correspond à la période considérée, celle de l’émigration barcelonnette.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous