Le futur Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 14 septembre 2007
Étiquettes : , , ,
  • 19
    christian
    30 septembre 2007 à 13h31 / Répondre

    ancien membre de la GLNF pendant 24 ans, j’ai quitté cette dernière pour la Grande Loge règulière Française? travaillant au rite emulation, je me trouve aussi régulier qu’auparavant, et surtout motivé par une réelle fraternité que je ne trouvais plusdans mon ancienne obédience, spoliée par le nombre de ses membres pas toujours et les affaires internes,sans parler de la place des trésoriers des loges qui ont plus de place que le rituel par lui-même.
    Mais restons tolérants, nul n’est parfait et notre but est partout le même être « perfectible « 

  • 18
    REYNAUDI
    25 septembre 2007 à 8h20 / Répondre

    Je ne sais pas si mes infos sont exactes, mais il se dit que STEFANI est l’avocat de FOELLNER, si tel est le cas, le Grand Maître de la GLNF se fait succéder par son avocat, à méditer……….

  • 17
    Geoffray d'A
    18 septembre 2007 à 16h43 / Répondre

    Petit rectificatif, le premier journal à avoir annoncé cette nomination de Maître STEFANI, c’est Nice-Matin le 13 septembre …
    Pour ceux qui veulent voir l’homme, il y a une excellent photo en tenue à l’adresse:
    http://www.lepetitnicois.fr/?mode=fiche&rub=ecopo&nb=0349&fichier=ecopo.02.txt
    Adresse qui publie par ailleurs une interview intéressante.
    Fraterbises comme disent les zengliches (hein Jack ?)

  • 16
    Pierre-Jean
    16 septembre 2007 à 19h48 / Répondre

    Philippe a écrit :

    « Le fait d’être coopté et de cotiser à une obédience qui se déclare sans le démontrer « spiritualiste » ne fait pas le spiritualiste. »

    Je ne parle pas d’individus se disant spiritualistes, mais d’obédiences disant relever du courant spiritualiste. Il y a là deux très nettes différences que vous avez ignorées.
    Mon intervention consistait à rappeler que d’autres obédiences françaises que la GNLF relèvent de ce courant, et que l’allégeance à la GLUA ne fait pas tout.

  • 15
    Stéphane
    16 septembre 2007 à 10h39 / Répondre

    A Stephi

    Merci pour tes bon voeux 🙂

    « Paix, Tolérance, Respect et Amour » me semblent être en effet une bonne conclusion.

  • 14
    Stéphane
    16 septembre 2007 à 10h34 / Répondre

    A Philippe

    Je pense que l’utilité d’une obédience ne se juge pas au fait que l’on travaille en loge avec un nombre relativement restreint de personnes. A mon sens, l’obédience est réellement utile, ne serait-ce que pour le contrôle des riuels (Commission des Rites), histoire que l’on ne fasse pas n’importe quoi dans les L:. affiliées, ainsi que pour les contacts avec les autres organisations maçonniques, tant nationales qu’internationales. De là à savoir si elles doivent être strucurées comme elles le sont actuellement, c’est à mon avis un débat aussi large et passionnel que celui sur la mixité d’il y a quelques jours…

  • 13
    Philippe
    16 septembre 2007 à 10h16 / Répondre

    Jean Pierre a dit :
    « Les FF de la GLTSO, de la GLDF ou la la LNF apprécieront… »

    Le fait d’être coopté et de cotiser à une obédience qui se déclare sans le démontrer « spiritualiste » ne fait pas le spiritualiste.
    C’est uniquement une réflexions, intime non connue de l’autre qui le fait
    Il y a une spiritualité chez le plus humble des profanes même s’il ne prend pas la posture orgueilleuse du spiritualiste !!!

    Par contre ceux qui se déclare lui même spiritualiste est très certainement un c.. car comme le dit Audiard les c… osent tout même se proclamer spiritualistes !!! et poursuit-il c’est à çà qu’on les reconnait.

    Fin de mon sermont dominical (…)

    Vanité des vanités tout est vanité

    Amen

  • 12
    Stephi
    16 septembre 2007 à 9h27 / Répondre

    merci Stéphane de tes réponses. Je te souhaite beaucoup de bonheur à la GLB! Pour répondre à Pascal concernant les femmes, je pense que le débat est trés complexe (voir le débat à la GODF). Concernant l’article de 1849, là aussi c’est un peu trop complexe pour en débattre ici. Mais perso, j’ai une conception propre du GADLU qui est sans aucun doute très loin de la perception de mes autres Frères. Ce que je désire par dessus tout c’est de ne pas relancer le débat sans fin entre réguliers et non réguliers. Je ne parle qu’en mon nom personel. Comme j’ai dit dans mon premier post: Paix,Tolérance, Respect et Amour. Bon dimanche à vous tous. Profitez bien du soleil!!

  • 11
    Stéphane
    16 septembre 2007 à 7h20 / Répondre

    Pascal,

    Pour réponre à ta question directe, je suis en voie d’affiliation à la Grande Loge de Belgique (GLB).

    Pour répondre partiellement aux questions que tu poses à Stephi, je te conseille d’aller sur le site de la GLRB (www.glrb.org), lire la Constitution de l’obédience (elle se trouve sous l’onglet « les règles »).

  • 10
    Pierre-Jean
    15 septembre 2007 à 23h51 / Répondre

    La GLNF représente seule en France le réseau de reconnaissance mutuelle exclusive de la GLUA. De la à se prétendre seule obédience du courant spiritualiste, c’est un peu fort. Les FF de la GLTSO, de la GLDF ou la la LNF apprécieront…

  • 9
    Philippe
    15 septembre 2007 à 16h08 / Répondre

    je reformule ma question

    Travaillez vous régulièrement avec 35 ou 40000 frères ?
    Non, allez, compte tenu de l’absentéisme, quinze à cinquante frères ( j’ai dit régulièrement )

    Alors à quoi sert une obédience ???
    à chacun sa réponse, la mienne est : objectivement à pas grand chose …

  • 8
    Pascal
    15 septembre 2007 à 14h58 / Répondre

    Bonjour,

    Stéphane : tu es où, à présent ? GODB ?
    Philippe : les obédiences servent à passer de l’une à l’autre, non ?
    Stephi : pour info : est-ce qu’à la GLRB, vous considérez que les obédiences adogmatiques sont régulières ? Autre chose : quelle est la position de la GLRB sur les femmes en maçonnerie ? Et ta position perso sur la question de l’article de 1849 supprimé en 1877 au GODF ?

  • 7
    Stéphane
    15 septembre 2007 à 13h03 / Répondre

    Stephi,

    Non, je n’ai pas quitté la GLRB parce qu’elle n’autorisait pas les intervisites. Oui, j’étais au courant. Si j’ai quitté la GLRB, c’est parce que je suis en total désaccord avec son (projet de) nouveau réglement général, tout simplement… et aussi parce que j’en avais ras la frange d’entendre des FF:. affirmer qu’en Belgique il y a 1.250 Maçons (je pense qu’ils voyaient large) et que les autres ne sont que des clowns 😉

  • 6
    Burdeos
    15 septembre 2007 à 11h10 / Répondre

    Certes, l’expression n’est pas forcément heureuse de la part de la GLNF. La France est un pays de pluralité et nos amis anglo-saxons sont parfois un peu étonnés du paysage maçonnique « varié » que nous donnons à voir. La multitude de courants religieux ou spirituels ayant pignon sur rue aux USA est pourtant un fait avéré. Chacun sa diversité…
    Pour nos amis profanes, le choix d’une Obédience n’est à mon sens pas un problème en soit, pourvu que ladite société soit reconnue par les autorités de l’Etat, dûment enregistrée en Préfecture. Après, tout dépend de ce que l’on vient chercher en premier : un travail sur soi ou une convivialité fraternelle, l’un n’étant pas exclusif de l’autre. Respectivement, le candidat portera alors son choix vers une loge symboliste ou une loge sociétale. Et puis on mûri : qui n’a pas connu des évolutions dans son contexte professionnel ? L’inititiation est un chemin personnel dont seule la ligne de départ est connue à priori…

  • 5
    isis
    15 septembre 2007 à 9h11 / Répondre

    désolée, mais pour moi, le fait de « classer » (pour ne pas employer le mot « juger ») l’autre irrégulier implique une intolérance.

    quand je lis l’article ci-desus, je comprends qu’il y a des FM plus et mieux FM que d’autres…

    ça n’a que l’importance qu’on veut bien donner à ce problème et ce n’est pas l’essentiel, ok, mais pour les profanes dont je fais partie, et pour certains FM que je fréquente, c’est dommage….

  • 4
    Stephi
    15 septembre 2007 à 8h29 / Répondre

    Stéphane, as tu quitté la GLRB parce que tu ne pouvais pas visiter d’autres obédiences? Si oui, alors le travail effectué par les personnes de la GLRB avant ton initiation est déplorable! Ils ne t’ont jamais averti qu’il n’était pas permis en étant de la GLRB d’aller visiter d’autres obédiences? Perso, je suis de la GLRB, je savais exactement à quoi m’en tenir dès le départ et je n’ai jamais entendu la moindre critique négative vis à vis des autres obédiences! Bien au contraire! Il y a juste cette interdiction d’aller dans d’autres obédiences! C’est comme ça! Je le savais dès le départ et je n’ai aucun souci avec mes frères d’autres obédiences. Que du contraire! La petite guerre entre obédiences regulières et non régulières est d’une telle stupidité! « Je suis régulier et je te dis que toi tu l’es pas, je suis non régulier et je dis que tu es un Catho et limite raciste. » Stupidité! Quelle image donnons nous de la Maçonnerie! Oui il y a des différences dans la Maçonnerie mais le travail sur nous mêmes et l’amour que nous avons envers nos Frères et envers l’être humain est le même que nous soyons régulier ou non régulier! La paix mes Frères, pas les querelles, l’Amour la Tolérence et le Respect

  • 3
    Philippe
    14 septembre 2007 à 18h51 / Répondre

    Au fait question de fond laconique :

    A quoi servent les obédiences ?

  • 2
    Stéphane
    14 septembre 2007 à 15h38 / Répondre

    Pascal,

    Si cela peut te rassurer, exactement le même genre de « débat » a lieu en Belgique. Ayant quitté il y a peu la Grande Loge Régulière de Belgique pour une obédience « libérale », j’en sais quelque chose 🙂

  • 1
    Pascal
    14 septembre 2007 à 15h12 / Répondre

    Bonjour,

    Je reste perplexe devant ce besoin de rappeler, je cite la citation, que la GLNF « représente seule en France le courant Spiritualiste qui caractérise la Franc-Maçonnerie Universelle et Régulière et regroupe plus de 5 millions de Frères dans le monde (…) elle est de ce fait la seule Obédience Régulière et Reconnue en France ». Toujours à se prétendre « seule régulière », explicitement contre les héritiers du Rite des Modernes et ainsi du GODF en France, tandis que la notion de fraternité devrait conduire à ne point exclure là où il s’agit de « rassembler ce qui est épars » et non d’éparpiller ce qui pourrait être uni ! Espérons que ce nouveau Grand Maître posera cette question : nombre de frères de la GLNF visitent les ateliers du GODF, en quasi clandestinité (;-)) tandis que la réciproque n’est officiellement pas possible ! Y a-t-il une crainte à ne plus être reconnu par les anglais ?
    L’argument portant sur l’article de la croyance en Dieu n’est même pas tenable, puisque celui-ci (l’article, pas Dieu) n’est apparu qu’en 1849 et il ne me semble pas qu’avant, le GODF ait été déclaré irrégulier par les anglais ? Je ne vois pas en quoi la suppression d’un article, relativement récent en 1877, devait induire cette position toujours revendiquée avec force et vigueur par NOS FRERES de la GLNF !
    Saluts à TOUS néanmoins !
    Pascal

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous