Le vrai pouvoir des francs-maçons

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 22 février 2008
  • 7
    Connais toi toi-même
    24 février 2008 à 00:12 / Répondre

    Désolé Jacques, je ne pense pas que ce soit le secret qui nous cause du tort ! Quel secret de toute façon ? Celui de notre appartenance ou pas ? Nos rituels sont disonibles partout, nos costumes, nos coutumes, nos études, etc…et ça ne change rien aux fantasmes que suscite la FM.

    Ps : et si c’est pour finir comme Jeanne…bof, bof !

  • 6
    Jacques Cécius
    23 février 2008 à 15:05 / Répondre

    Bravo au V M de « La Charité », qui a osé se dévoiler !
    C’est le secret qui nous cause un tort énorme. Soyons fiers d’être maçons et ayons le même courage que le V de « La Charité ».
    Comme Jeanne d’Arc nous devons en avoir !

  • 5
    Etienne
    22 février 2008 à 20:03 / Répondre

    En même temps, plus ils en parleront, plus vite les gens en auront marre d’entendre toujours les même trucs … Peut-être devrait-on leur faire un dossier de presse, qu’on passerait à toutes les rédactions ? Qu’en finisse une fois pour toutes ! 😉
    Philippe B, il te reste des bouquins en trop ? ;))

  • 4
    Fred
    22 février 2008 à 19:49 / Répondre

    Je termine à l’instant la lecture de cet article. Jje ne sais si vous l’avez lu mais personnellement, je le trouve pas si mal que cela en ce sens qu’il permet, à qui veut bien lire et voir, de faire la différence entre franc-maçonnerie et affairisme.
    Pour une fois, l’un n’égale pas l’autre si ce n’est par la faiblesse de certains initiés qui se sont apparemment trompés d’adresse et qui auraient pu tout aussi bien faire cela dans une loge … de foot.
    Je pense également que cela sert à vendre et ne modifiera le pensée de certains anti-maçons mais bon…
    Ce serait tellement bien de vivre simplement, dans le respect de chacun et sans étiquettes

  • 3
    Stéphane
    22 février 2008 à 19:24 / Répondre

    Cela fait dèjà quelques années que Le Vif/L’Express a tourné au torchon à peine au-dessu de la DH (La Dernière Heure, pas le Droit Humain). Cet article est un ramassis de poncifs et lieux communs.

    Toutefois, j’y ai appris que « […] Le franc-maçon idéal est […] souvent un homme (son épouse délaissée venant, le cas échéant, grossir les rangs des « veuves maçonniques » – ou une femme célibataire -, dont le métier « profane » n’est pas trop prenant […] ». Edifiant de voir tant de bêtise !

  • 2
    Alain
    22 février 2008 à 16:54 / Répondre

    L’actualité est elle si pauvre en événement, ou le lectorat est-il de plus en plus « raz des paquerettes ». Je me pose sincérement la question.
    Parce que tout ces magazines font ce genre de « une » pour vendre, parce que le but est de vendre, normal. Mail ils vendent plus avec ce genre de titre ou avec les dernières frasques de Nicolas et Carla.
    Je le répéte, je me pose sincérement la question.
    Ici au UK, la presse se porte bien, merci. Mais tout le monde lit le Sun et je peux vous assurer que le contenu laisse rêveur de platitude et vulgarité.
    Oui ma question est : qui est responsable ? Le journal ou le lecteur
    Je n’ai pas de réponse tranchée. Et vous ?

  • 1
    Jean-Pierre
    22 février 2008 à 13:51 / Répondre

    Mais jusqu’où s’arrêteront-ils, disait le Frère Pierre Dac !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous