L’école unique maçonnico-socialisto-communiste

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 14 avril 2009
Étiquettes : ,
  • 6
    EMEREK
    16 avril 2009 à 19h20 / Répondre

    Je trouve cependant dommage que l’on « jette le bébé avec l’eau du bain »

    Certes l’amalgame provocateur est là pour nous faire bondir .

    Cela n’enlève cependant pas la pertinence de l’analyse de l’enseignement en France et de la nécessité de recourir d’urgence à l’enseignement alternatif de modéle Européen.
    Cet enseignement est actuellement dispensé par des écoles privées en France qui donnent ainsi toutes les chances à leurs étudiants .

    L’enseignement est donc déjà à deux vitesses……

    Notre devoir de maçon ,à titre individuel,est d’être vigilants sur l’avenir de nos enfants et de ne pas s’arrêter à une réaction épidermique d’un individu qui se déclare lui même politiquement incorrect.

    Je cite Philippe NEMO :

    « L’ Education nationale » telle que nous l’avons laissée devenir ne peut pas être sauvée parce qu’il est politiquement incorrect d’y valoriser la science, la rigueur, la qualité intellectuelle et la compétition, donc de continuer à y poursuivre l’idéal de l’instruction et des Lumières. Cela durera aussi longtemps qu’aucun homme politique ne voudra assumer d’être politiquement incorrect. »

    En tant que maçon j’adhére à celà……

  • 5
    Apprenti63
    14 avril 2009 à 23h11 / Répondre

    Je viens de lire quelques bonnes pages et entretiens avec Philippe Nemo. Je suis effaré de voir, en 2009, un intellectuel reconnu, publié aux PUF et non par une feuille de chou extrémiste, sombrer dans un antimaçonnisme aussi virulent, dénonçant par exemple la « secte » qui a détruit la famille…
    La FM est à ses yeux « une minorité qui se croit initiée à je ne sais quelle suprême sagesse et qui, à ce titre, pense être autorisée à mener le peuple par le bout du nez »!! Non, nous ne sommes pas en 1940 mais bien en 2009!!!

    Je me permets de donner un lien vers un entretien donnant un aperçu très parlant des idées de ce Monsieur :
    http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article58

  • 4
    SONNET
    14 avril 2009 à 22h50 / Répondre

    Quelle tristesse !!! Qu avons nous fait pour susciter autant de haine? Franc-maçon depuis peu, je ne peux me resoudre à traiter tout cela par le mépris….Sophie Coignard, cette journaliste arrogante, tous les autres et, aujourd’hui Philippe Nemo qui est loin d’être insignifiant.Je ne comprends pas et je ne suis pas à l’aise avec ‘ça ».Comment expliquer ce que nous sommes….

  • 3
    Horus
    14 avril 2009 à 22h37 / Répondre

    A la lecture de cette assertion définitive, il semble que même Normale Sup soit devenue « une grande machine bureaucratique totalement irresponsable ».
    Si cette école est censée produire l’élite de la France, il grand temps de s’expatrier.

  • 2
    JAKIN
    14 avril 2009 à 20h54 / Répondre

    Normale sup’ c’est plus ce que c’était !

  • 1
    Fluo
    14 avril 2009 à 20h50 / Répondre

    Encore un grand penseur qui perd son temps en verbiage incompréhensible. Et qui rejette pour finir la responsabilité sur les socialistes, les communistes et les Francs-Maçons. Il aurait pu rajouter les homosexuels par la même occasion….

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous