‘L’ère du soupçon global’

Publié par Jiri Pragman

Dans l’article Le 11 septembre nous a plongé dans l’ère du soupçon global, 24 heures revient sur les théories conspirationnistes qui ont trouvé de nouveaux adeptes par l’entremise de la Toile, puissant vecteur de prolifération paranoïde.

L’article cite Philipp Keller, collaborateur scientifique au Département de philosophie de l’Université de Genève, qui observe que me point commun entre ces théories du complot, c’est l’inversion des justifications.

jeudi 11 septembre 2008
  • 3
    Loréane
    18 septembre 2008 à 15:35 / Répondre

    Avez-vous lu jusqu’au bout l’article… ou juste les premières lignes? Car l’article ne réfutait pas l’existance de complots, mais soulignait simplement le fait que la théorie du complot était invoquée plus souvent qu’elle ne le devrait et qu’au lieu de se dissiper par manque de preuve, au contraire elle se renforçait, considérant le manque de preuve comme une preuve ultime de la machination. Maintenant prendre pour exemple l’attentat du 11.9 était sans doute très maladroit, je vous l’accorde.

  • 2
    raphael
    12 septembre 2008 à 17:06 / Répondre

    Eh oui.
    Les fm d’hiram.be fallait pas nous lancer sur ce sujet…

    Ce qui me désole, en ce moment, ce que j’ai l’impression que les gens n’ont pas les conditions pour se réveiller, toute la journée a bosser, au boulot ou au lycée, jai l’impression que tant que t’es pas sorti du systeme, tu pe pas prendre le recul et voir la vérité.
    Mais generalement, pour sortir du systeme faut une raison exceptionelle, enfin… c pas evident, pour la population.

  • 1
    Jacques Cazotte
    11 septembre 2008 à 14:14 / Répondre

    C’est bien connu, il n’y a jamais eu de complots dans l’histoire humaine… continuez de dormir brave gens… Tout va bien dans le meilleur des mondes possibles… Ceux qui parlent de complots sont de dangereux paranos révisionnistes, des fanatiques du soupçon et d’affreux anti-sémites!

    les complots n’existent pas ?

    La mort de Jules César, l’arrestation du Christ, l’incendie du Reichstag, le torpillage du lusitania, l’assassinat de Kennedy ect… sont des théories conspirationnistes ?

    Que vous le vouliez ou non, d’après la version officielle, les attentats du 11 septembre sont un COMPLOT fomenté par Ben Laden et Al-Qaida contre les Etats-Unis. La version officielle est donc une THEORIE DU COMPLOT comme une autre. Mais, voyez-vous, beaucoup n’adhèrent pas à cette théorie non par un goût immodéré du soupçon ou par haine des américains comme il est dit souvent bêtement mais par simple bon sens. Il y a trop de zones d’ombres dans cette version officielle qui restent à éclaircir.

    Il y aurait beaucoup de choses à dire également sur la dimension métaphysique, symbolique et eschatologique de ces attentats, cette « troisième dimension » de l’histoire dont parlait Evola : « Celui qui croit que l’histoire est uniquement faite par les hommes qui tiennent le devant de la scène et qu’elle est déterminée par les facteurs économiques et politiques, sociaux et culturels les plus apparents, celui là ne voit et ne cherche rien de plus . » Mais tout cela nous emmènerait trop loin et beaucoup ici, malheureusement, sont rendu sourds et aveugles par leurs préjugés rationalistes et positivistes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif