Les maisons de maçons

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 7 février 2007
  • 2
    AR
    9 février 2007 à 20h40 / Répondre

    Bonsoir. Il me semble que cette remarque sur les « maçons qui auraient perdu les « clefs » pour décoder la symbolique de leurs T:.  » est formulée par un universitaire qui ayant investi un territoire de recherche s’en rêve comme le propriétaire et bien entendu le seul à même d’en connaître toutes les arcanes… Par ailleurs il me semble que les symboles disposés dans les temples maçonniques sont là pour fournir un support à la médiation et que leur « signification » n’a pas à être fixée de façon définitive et totale d’une manière qui pourrait être transmise en une fois du haut d’une chaire. C’est sans doute dans cet écart d’apréciation entre une étude ex cathedra et une recherche vécue au jour le jour que se situe me semble-t-il ce qui pourrait ressembler à une expérience initiatique… Bon cela dit la tonalité de l’article était plutôt bienveillante, ce qui change.

  • 1
    Didier
    8 février 2007 à 8h54 / Répondre

    article intéressant quoique un peu tendancieux: quels sont ces maçons qui auraient perdu les « clefs » pour décoder la symbolique de leurs T:. ?
    TAF

    Didier

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous