Les Textes fondateurs de la franc-maçonnerie

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 23 juillet 2007
Étiquettes : , , ,
  • 3
    Philippe
    26 juillet 2007 à 10h52 / Répondre

    Le problème est celui de l’application de la méthode scientifique aux textes maçonniques.
    Si un détail grammatical permet une avancée scientifique dans l’étude d’un texte, pourquoi l’estimer négligeable ?

  • 2
    M.Brodsky
    24 juillet 2007 à 16h20 / Répondre

    Il s’agit un ouvrage important auquel je regrette d’ajouter, car je connais et respecte son auteur, que par exemple l’ouvrage publié sous la direction d’Harry Carr est infiniment plus complet.
    Il manque ici des commentaires, on y trouve des traductions un point c’est tout, et les textes d’introduction sont l’oeuvre d’un philologue avec des détails grammaticaux qui je pense ne concernent pas l’ordinaire des maçons. Les sources indiquées comprennent Négrier qui est peu fiable et il faut regretter qu l’auteur n’a pas fait appel à la bibliographie anglaise. Pour des maçons cultivés et curieux.

  • 1
    Jean Claude GUERRY
    23 juillet 2007 à 12h16 / Répondre

    s’agit-il d’un livre style « Universitaire » où l’auteur s’adresse a ses pairs ou bien s’agit-il d’un livre rédigé intelligiblement et qui s’adresse au F.°.M.°. de base qui s’interesse à l’histoire et aux rituels ?
    J’en profite pour t’indiquer mon tout nouveau Blog http://antiochus.over-blog.com ou je fais et ferai de temps en temps quelques articles sur des sujets maçonniques.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous