Plus de 50 années de Maçonnerie

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 8 février 2008
Étiquettes :
  • 20
    CIVRAY
    21 octobre 2015 à 11h22 / Répondre

    J’ai 34 ans de maçonnerie mais cela ne compte pas pour moi car je n’ai rien de plus que mes FF… de l’At…
    Par contre comme fondateur de mon At… je crois apporter une sagesse et une sorte de mémoire de la L… j’ai 80 ans . Ces vieux Maitres sont de véritable piliers de la L… Il la soutienne et parfois évitent des erreurs. Je crois qu’ils sont toujours respectés. Ils en faut

  • 19
    JLM
    14 juillet 2012 à 21h09 / Répondre

    Après tout chacun travaille sa pierre avec ses outils … L’important n’est il pas d’arriver à polir sa propre pierre ??? Peu importe le nombre des années. Et il me semble que nul ne doit être jugé dès lors qu’il travaille sur son temple intérieur

  • 18
    Hiramette
    10 mai 2012 à 20h54 / Répondre

    43 ans après, j’y suis toujours. Mon jubilée de 33 ans eût lieu le même jour qu’une initiation. Nous cheminons toujours ensemble.
    Notre chance réside dans le « et plus » du « 7ans »….. nous ne vieillissons pas et grandissons toujours, ensemble !

    Un regret : plutôt que de brocarder les anciens, pourquoi ne pas les considérer comme des mémoires vivantes de leur loge, de leur parcours, de leur vécu ? Faire vivre la chaîne d’union, c’est se rappeler des maîtres que l’on a aimés et respectés…. si on leur a laissé la chance de témoigner !
    Ne devenons amnésiques et individualistes ! La fraternité se cultive et nous oblige.

  • 17
    titi7530
    24 décembre 2011 à 23h13 / Répondre

    Une remarque ; on ne fait pas assez de cérémonies pour fêter les jubilés maçonniques.
    Celles-ci ont un rituel à part qui ne prend qu’une dizaine de minutes; cela n’est rien à l’échelle d’une tenue.
    Cela a encore plus de sens lorsqu’on a la chance de pouvoir coupler cela à une initiation !

  • 16
    titi7530
    24 décembre 2011 à 23h13 / Répondre

    Une remarque ; on ne fait pas assez de cérémonies pour fêter les jubilés maçonniques.
    Celles-ci ont un rituel à part qui ne prend qu’une dizaine de minutes; cela n’est rien à l’échelle d’une tenue.
    Cela a encore plus de sens lorsqu’on a la chance de pouvoir coupler cela à une initiation !

  • 15
    titi7530
    24 décembre 2011 à 23h12 / Répondre

    Une remarque ; on ne fait pas assez de cérémonies pour fêter les jubilés maçonniques.
    Celles-ci ont un rituel à part qui ne prend qu’une dizaine de minutes; cela n’est rien à l’échelle d’une tenue.
    Cela a encore plus de sens lorsqu’on a la chance de pouvoir coupler cela à une initiation !

  • 14
    saint pierre
    10 septembre 2011 à 8h37 / Répondre

    tres beau texte MIMONABLE tu as bien parlé voilà enfin quelqu un de réfléchi.

  • 13
    mimonable
    12 septembre 2010 à 18h12 / Répondre

    J’ai été initiée à 21 ans et j’atteindrai bientôt les cinquante ans de franc-maçonnerie active dans une Obédience Mixte. Ce n’est pas ma gloire, ni mon espérance,ni mon soutien. C’est bien plus que cela et moins aussi.. C’EST : un point c’est tout. Je n’ai pas acquis une grande sagesse laquelle n’a rien a voir avec les cheveux blancs, je n’ai pas une « expérience particulière » et mes connaissances sont encore très relatives. Bien sûr j’ai constaté des changements au fil des ans, qui m’amèneraient très récemment à douter quelque peu du message extraordinaire que la Franc-Maçonnerie de certains dévoie de plus en plus. D’autant que ces certains-là « gouvernent » par voie d’Obédiences mais si, mais si, s’étalent, agissent, et parlent beaucoup..Mais tant pis, et tant mieux pour moi : le virus qui m’a atteint il y a trop d’années est inguérissaqble (peut-être ) !!
    En fait je pense personnellement, que la Franc-Maçonneire est une « institution » remarquable quelque peu malmenée (souvent même) par les francs-maçon eux-mêmes, C’est une très vieille dame qui n’a rien à faire de tous nos remue-méninges, remue-ménages d’Hommes (et de Femmes) en quête d’on ne sait pas toujours bien précisément quoi;
    J’ose penser que toutes celles et tous ceux qui ont usé leurs pantalons sur les sièges de colonnes des temples maçonniques font un constat similaire au mien qui ne mérite aucun salaire particulier par ailleurs..Ma constance, leur constance est aussi disons-le, source de sérénité et de plaisir quelque part.

  • 12
    Marcusfagus
    25 septembre 2009 à 10h31 / Répondre

    Je ne sais qui a écrit des propos désobligeants sur le frère qui a fait état de 50 ans de maçonnerie mais ils ne témoignent pas d’une grande fraternité ni d’une grande maturité. Avoir 50 ans de maçonnerie suppose que l’on a demandé à recevoir la lumière assez jeune,avant d’avoir atteint le midi de sa vie et d’avoir persévéré ensuite. Ce frère a donc fait preuve de conscience assez tôt et ne s’est pas découragé des vicissitudes de la vie maçonnique.C’est un peu comme le mariage où l’habitude est soporifique et mortifère. Cette constance est d’autant plus méritoire que beaucoup de maitres démissionnent après un certains nombre d’années lorsqu’ils estiment ne plus rien recevoir.Fraternellement

  • 11
    Fluo
    22 janvier 2009 à 1h18 / Répondre

    Je suis un tout jeune apprenti de 48 ans, et j’ai connu ailleurs ce genre d’attitude : à l’armée où les ‘anciens’ étalaient leurs années de paquetage, au travail où, dès lors que l’on change de service, on redevient un jeûnot. Fort heureusement, les Frères et Soeurs de ma (petite) loge ont toute l’humilité pour me donner confiance et goût à la tâche, donnant tout son sens au mot ‘fraternité’…

  • 10
    yvca
    10 février 2008 à 2h06 / Répondre

    A Eric : » En quoi la Maçonnerie a t’ elle changé ce dernier demi-siècle …? « .
    Un seul, petit, exemple de changement, mais qui a eu un impact pérenne ;
    la  » démocratisation sociale  » de la Maçonnerie qui a commencé dés la reprise des Travaux après guerre. Dans la résistance et les camps se sont côtoyés des maçons et des citoyens lambda qui avaient un idéal commun . La paix revenue, les premiers ont parrainé les seconds .
    Le mouvement était lancé et le résultat est que, de nos jours, et heureusement, il ne faut plus ètre, uniquemment, bourgeois fortuné pour entrer en Maçonnerie. Tout ceci peut ètre vérifié dans les archives des Loges.

  • 9
    Eric
    9 février 2008 à 20h56 / Répondre

    Qu’entends tu par « le monde Maçonnique change » ?

    ( En y reflechissant, il y a quelque chose qui m’interpelle…. on trouve nombre d’ouvrages sur la Maçonnerie du XVII ou XVIII siècle censés nous rappeler ce qu’était la FM « originel » .. d’un autre côté, on trouve aussi des essais ou livres sur la FM du XXI siècle …. mais qu’en pensent les FF initiés dans les années 40 ou 50 ?? La Maçonnerie a t’elle changé ce dernier demi-siècle ? et en quoi ? )

    Eric

  • 8
    Michel L. Brodsky
    9 février 2008 à 16h24 / Répondre

    Je suis maçon depuis le 27 Juin 1954. Et je suis près à raconter des souvenirs parfois dôle, parfois tragiques, et surtout à apprendre aux jeunes maçons que le monde maçonnique changé; Deouis 27 ans je suis membre atif d’une loge qui fait partie de la GLRB, et heureux de l’être. Je suis aussi membre deux loges anglaises actives dont l’une est destinée à ouvrir les yeux des maçons sur leur passé.
    Et j’y suis assidu 5 fois par an malgré ma qualité des repas.(et leur prix)
    mlb

  • 7
    Stéphane
    9 février 2008 à 10h32 / Répondre

    Entièrement d’accord avec toi, Jiri, cette distinction est importante. Je connais un Frère, courbé par le poids des ans mais surtout des cordons et médailles, qui nous rappelait régulièrement qu’il avait plus de cinquante années de Maçonnerie. J’en connais un autre, presqu’aussi ancien, qui n’en parle jamais et qui, lorsqu’il dit qu’il est toujours Apprenti est sincère.

  • 6
    Jiri Pragman
    9 février 2008 à 9h18 / Répondre

    Pour ma part, je dois faire également la différence entre ces Frères plus anciens à qui leur Loge décide de rendre hommage (j’ai déjà assisté à des cérémonies ainsi assez émouvantes) et ceux qui, à tout bout de champ, vous agitent devant le nez leurs années de Maçonnerie comme s’il s’agissait de leur plus grand titre de gloire.

  • 5
    isis
    9 février 2008 à 8h49 / Répondre

    sans casser l’ambiance

    « on » me parlait très récement une cérémonie dont j’ai oublié le nom,pour célébrer les 50 ans de maçonnerie de deux vieux messieurs; on avait pu faire venir de leur maison de retraite les parrains de ces deux messieurs.
    « on » me disait que ce fut très émouvant.
    « on » est pas très porté sur les honneurs et remises de médailles pourtant…habituellement
    Isis

  • 4
    René
    9 février 2008 à 5h44 / Répondre

    Tout est relatif…

    Moi ça fait 100 ans que je suis FM.

    (Il faut dire que je ne compte qu’en binaire !)

  • 3
    Fox
    8 février 2008 à 19h38 / Répondre

    et au bout de combien d’années on a droit à une capit’ gratuite ?
    7 et plus ?

    Fox, d’humeur frivole…

  • 2
    Un F. de la GLDF
    8 février 2008 à 16h02 / Répondre

    Et une carte de réduction 33 % sur les tarifs SNCF (ou SNCB, pardon Jiri), ainsi que des remises McDo sur le BigMaster…

  • 1
    Stéphane
    8 février 2008 à 14h47 / Répondre

    Je propose la création de vignettes autocollantes à placer sur le véhicule, un peu comme celle données aux membres de Touring Secours, avec le nombre d’années d’affiliation 🙂

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous