Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances

Rendez-vous le lundi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article,
et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : 14 160 articles y sont stockés !

Quand le GM du GOB est l’invité de la presse

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 25 octobre 2009
  • 14
    Phil(ou)
    27 octobre 2009 à 08:25 / Répondre

    Moi, je trouve que le chapeau de Gille va bien à notre ami Fondu… Comme ça on prend ses déclarations un peu moins au sérieux ! et ensuite ça montre bien qu’il parle « en son nom personnel » et qu’il n’est pas le porte-parole de l’ Obédience… 😉

    Phil(ou),

  • 13
    Jean Serlun
    26 octobre 2009 à 23:04 / Répondre

    Pour l’anecdote, la Loge mixte qui occupe mes pensées et mes actes a accueilli quatre couples maçonniques, c’est-à-dire à peu près la moitié de ses membres.

    C’est une expérience très enrichissante mais fort périlleuse.

    Nous ne savons pas ce qui se passerait si nos couples devaient se déchirer.

    Puisse le Grand Architecte nous en préserver !

  • 12
    Denis Cliche
    26 octobre 2009 à 21:48 / Répondre

    Dans le cas d’une loge mixte… l’épouse jalouse n’a qu’a demander son admission….
    Et espérer que cela soit de nature à rendre la loge harmonieuse et sereine…

    Cependant il faudra qu’il soit prudent lorsqu’il dira « ma femme est ma sœur ! »
    ;?)

  • 11
    Nikaya
    26 octobre 2009 à 21:46 / Répondre

    Argument conjugal sans grande valeur bien sûr. Sauf que… pour une épouse pour qui l’activité maçonnique doit demeurer en partie mystérieuse mais qui sait que son mari va y vivre des événements importants et intenses, il peut être rassurant de savoir qu’il ne va pas y rencontrer de femmes. Sans être déterminant, cet élément peut contribuer à un vécu plus serein pour chacun au sein du couple.

  • 10
    Jean Serlun
    26 octobre 2009 à 21:21 / Répondre

    Il est certain que l’argument qui consiste à dire qu’une loge masculine désarme la jalousie d’une épouse n’a pas grande valeur.

    Seuls les arguments métaphysiques ou simplement cosmologiques doivent être pris en compte … même si l’argument conjugal ne doit pourtant pas être négligé par les époux avertis.

  • 9
    Jean Serlun
    26 octobre 2009 à 21:17 / Répondre

    Je vous prie de m’excuser :

    Je n’ai pas fait allusion aux trois directions et aux six dimensions mais aux trois dimensions et aux six directions selon « le symbolisme de la Croix ».

  • 8
    Jiri Pragman
    26 octobre 2009 à 21:14 / Répondre

    Je connais l’argument de type « je préfère une Loge d’hommes comme cela je n’ai pas de problème avec mon épouse ». Il émane d’ailleurs parfois de Frères qui surestiment largement leur pouvoir de séduction mais si ça peut leur faire plaisir d’y croire…

    On peut cependant se demander pourquoi leur épouse jalouse les laisse alors se rendre au travail. Les environnements professionnels sont généralement mixtes et les statistiques prouvent que les relations extra-conjugales se nouent d’abord sur le lieu de travail, un endroit où on passe beaucoup plus d’heures que dans une Loge maçonnique ou une salle humide.

  • 7
    Jean Serlun
    26 octobre 2009 à 19:37 / Répondre

    @ Pascal,

    Sans chercher à me défiler, ta question est de celle à laquelle il est plutôt difficile de répondre. Ceci dit, je n’avais qu’à éviter d’y faire allusion.

    Pour ce qui est de ma Loge mixte, je me réfère au fait que le Loge est une représentation du Cosmos dans ses trois directions et ses six dimensions, La présence d’hommes et de femmes travaillant ensemble y met en évidence la notion de retour à l’Homme Primordial (à la fois homme et femme), accompli dans toutes ses dimensions cosmiques.

    Pour ce qui est de ma Loge masculine, j’y vis une certaine austérité qui me fait penser aux trois voeux monastiques : obéissance (à la Règle), pauvreté (les métaux ôtés) et chasteté (par la privation de la présence féminine).

    C’est pourquoi les deux se complètent et s’enrichissent mutuellement.

  • 6
    Pascal T.
    26 octobre 2009 à 12:29 / Répondre

    @Jean

    Membre d’une loge masculine depuis 1 an maintenant, le fait de nous retrouver « entre hommes » 😉 ne me pose aucun problème (et encore moins à mon épouse !). L’ambiance est parfois un peu potache, ce qui n’est pas pour me déplaire ! Je parle évidemment de l’ambiance en dehors des tenues.
    Cher Jean, peux-tu m’éclairer (ainsi que les autres lecteurs du blog de Jiri) sur les différences que tu ressens entre une loge masculine et une loge mixte ? Et en quoi sont-elles complémentaires ?

  • 5
    Jean Serlun
    26 octobre 2009 à 10:25 / Répondre

    Dans une première lecture, j’ai trouvé que l »argument du choix entre les obédiences masculines, féminines et mixtes était traité de façon expéditive et même quelque peu péjorative.
    En effet, cela pourrait donner l’impression de cautionner une sorte de dogme de la mixité, laquelle tend aujourd’hui à être présentée et médiatisée comme l’unique façon d’être franc-maçon.

    Et pourtant, il suffirait en fait de remplacer le mot « obédience » par le mot « loge » pour que cet argument reprenne force et vigueur !
    Car la liberté pour chaque Loge de travailler comme elle l’entend et de la façon dont elle l’entend devrait être la norme. Evidemment, cela demanderait d’à nouveau prendre quelques risques et de refuser de vivre sous le joug du « politiquement correct » et du « consensus mou ».

    Je précise que j’ai choisi de consacrer mon engagement maçonnique à une Loge libre et mixte mais que je continue à fréquenter une loge obédientielle masculine. J’ y trouve deux environnements maçonniques différents et complémentaires.

  • 4
    Isis
    26 octobre 2009 à 09:54 / Répondre

    @ Nikaya :

    Votre épouse a installé votre lieu de travail à la maison ? Parce que méfiance!!! dans à peu près tous les jobs, il y a danger !!!

    Plus sérieusement, moi qui suis à fond pour le droit absolu de choisir selon son coeur la mixité ou non, cet argument- rencontré depuis longtemps, notamment dans mon Club Service – me laisse toujours aussi étonnée !!!!

  • 3
    Jiri Pragman
    25 octobre 2009 à 22:24 / Répondre

    @Christian Laporte

    J’étais hors Belgique et non connecté. Je n’ai donc pas pu prendre connaissance de cet article.

  • 2
    Christian Laporte
    25 octobre 2009 à 21:50 / Répondre

    L’opportunité d’annoncer la conférence de Bertrand Fondu au Mundaneum a aussi été saisie pleinement par La Libre puisque nous lui avons ouvert nos pages débat, mardi passé pour un papier d’opinion personnel, une planche quoi… Tant pis si ça donne l’impression que je prêche (sic) pour ma chapelle (re-sic) mais j’y tiens au nom d’une réelle ouverture…
    Bene vobis.
    Christian Laporte

  • 1
    Nikaya
    25 octobre 2009 à 20:28 / Répondre

    Je ne suis pas maçon mais espère le devenir un jour. Il est clair que de manière assez prosaïque, le fait que les loges soient masculines me permettrait d’éviter toute ambiguïté vis-à-vis de mon épouse quant à l’intérêt des tenues…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous