Un graff à Paris

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 6 avril 2009
Étiquettes : ,
  • 17
    kitable
    12 janvier 2010 à 20:39 / Répondre

    barack obama ou 50cent c’est du pareil au même. une très belle fresque des super héros américaine.
    Et les femmes raser c’est des Nicolas sarcozy ?

  • 16
    Yack
    9 avril 2009 à 11:43 / Répondre

    Zack, n’est pas Yack, je tiens à le préciser.

    Cordialement

    Yack.

  • 15
    Zack
    8 avril 2009 à 18:14 / Répondre

    C’est malheureusement de l’anti maçon binaire 😉

    Potins quand tu nous tiens :

    Lors d’une émission de radio, un rapeur (l’ex petit ami de lil kim) a fait le rapprochement entre la son ennemi 50 Cent – avec qui il échange des balles de 9 mm en plus des insultes- et la maçonnerie notons au passage que l’homosexualité était un rite initiatique …

    Plusieurs rappeurs américains, sont ainsi « soupçonnés » d’être maçons ou Homosexuels voir -Ô dieux, grand Dieu- les deux ! Je vous invite à jongler avec les mots clefs suivant sur google pour vous faire une opinion : gay+freemasonry+GUnit

    Cordialement,
    Zack

  • 14
    XC
    7 avril 2009 à 09:55 / Répondre

    Bonjour
    Je retourne sur le lieu de la fresque afin de discerner l’auteur de cette oeuvre pour contact (éventuel) afin de lui demander les raisons de son travail ?
    XC

  • 13
    Yack
    7 avril 2009 à 09:38 / Répondre

    Bonjour,

    50 cents est représenté avec l’Equerre et le Compas et surtout la lettre « G » car il appartient à un « gang » (on va dire ça comme cela) de rappeurs nommé la « G Unit ».

    Ce n’est pas la première fois qu’allusion est faite à la Maçonnerie dans le rap américain. Un autre rappeur américain Nas, dit plusieurs fois dans une de ses chansons « I’m walking on the streets like a 33° Freemason » (« Je marche dans les rues comme un Franc-Maçon du 33ème degré ».)

    Cordialement,

    Yack

  • 12
    Eric
    7 avril 2009 à 07:27 / Répondre

    Mais que penser de l’arrière-plan ?
    (des avions militaires/bombardier furtif, le chaos, les flammes…)
    Il n’y a peut-être pas que le modèle culturel à l’américaine qui y est critiqué !

    Je ne sais pas si 50cent est Maçon… Si c’est le cas, le tatouage se comprend… Sinon que vient-il faire là ?
    Une nouvelle vision apocalyptique du nouvel ordre mondial tel qu’aiment le voir les théoriciens du complot mondial ?

  • 11
    Julien
    6 avril 2009 à 23:24 / Répondre

    Tu as sans doute raison apprent13, comment n’y ai-je pas pensé… En effet j’arrive a reconnaitre 50cent!
    Et oui, the american dream..

  • 10
    thierry
    6 avril 2009 à 22:57 / Répondre

    D’accord avec apprenti13, c’est 50 cent, un des rappeurs les plus célèbres actuellement. Cela me semble ici une critique de ce bizness qui met en avant la réussite de noirs qui, selon l’auteur, servent de paravent aux exactions américaines (l’avion furtif en plein bombardement, les flammes en fond).
    Ce qui signifie peut-être que le tatouage maçonnique est constitutif du ralliement de 50 cent aux valeurs et à l’idéologie US.
    Sommes nous en plein salmigondis complotiste?
    Ceci dit, jolie fresque mais pas exceptionnelle…

  • 9
    APPRENTI13
    6 avril 2009 à 21:02 / Répondre

    ce n’est pas obama mais 50 cent, rappeur celebre , biceps hormonés, ancien dealer….devenu millardaire…the american dream
    je pense qu’il s »agit d’une critique du modele culturel a l’americaine et de son ideal….
    c’est ainsi que je conçois l’art, une remise en question des idées reçues, diffcile à apprehender, mais precis comme une fleche…
    un peu comme la maçonnerie…

  • 8
    Franck d'illkirch
    6 avril 2009 à 19:55 / Répondre

    Mais pourquoi le string rose ?
    Il travaille à quel rite, ce type là ?

    Apparement il travaille au R.H.O.A le Rite Hawaïen Osé mais Accepté. 🙂 !!!

  • 7
    Julien
    6 avril 2009 à 19:24 / Répondre

    Tout à fait d’accord avec toi EDDH, je n’affirme pas en disant ça, je suppose, le personnage ne ressemble pas à M. Obama et vu le talent du graphiste, il aurait pu aisément je pense le produire mieux que ça.
    Il faudrait savoir directement de la bouche du créateur ce qu’il a voulu exprimer comme tu dis EDDH.

  • 6
    Martine grosbois-binisti
    6 avril 2009 à 17:49 / Répondre

    j’y vois que des symboles et une actualité présente … ces messages me semblent être les fruits d’une société qui bouillonne qui cherche des responsables et qui ressort les vieilles images
    le procès Youssouf Fofana et de sa bande pour l’assassinat d’Ilan Alimi,
    et aussi :
    le Retour en correctionnelle pour Kemi Seba – fondateur du groupuscule noir radical Tribu Ka,
    pour le doué graffiste, des poussées d’anti
    un franc-maçon noir – juif américain – gay – violent et secret – …. qui sait !

  • 5
    philippe Benhamou
    6 avril 2009 à 16:10 / Répondre

    Mais pourquoi le string rose ?
    Il travaille à quel rite, ce type là ?

  • 4
    Pierre
    6 avril 2009 à 13:50 / Répondre

    Et c’est plein d’humour 🙂 Le string rose, le petit embout de gonflage sur l’épaule…

  • 3
    EDDH
    6 avril 2009 à 13:46 / Répondre

    Le décryptage de cette oeuvre demande une étude approfondie.
    Bon le monsieur a en vrac : des oreilles de mickey, un pistolet, un tatouage maçonnique, un string rose et visiblement va en guerre.
    Autour de lui des êtres faméliques.
    Son regard est assez doux pas inquiétant ….
    Bon à priori le dessin ne me semblait pas particulièrement anti quoi que ce soit.
    Mais avec du recul je pencherais pour l’interprétation de Julien même si le personnage ressemble assez peu à Barack Obama.
    Je rencontrerais bien l’artiste pour lui demander ce qu’il a voulu exprimer.
    Quelqu’un a réussi à identifier le deuxième tatouage ?

  • 2
    Julien
    6 avril 2009 à 13:13 / Répondre

    Je pense que le monsieur représente barack obama le vilain noir américain avec ses oreilles de mickey pour promouvoir le « nouvel ordre mondial » dont les astiqués du complot raffolent. A moins que je ne me trompe, en tous cas c’est fait avec qualité chapeau l’artiste…

  • 1
    Lamech
    6 avril 2009 à 09:00 / Répondre

    Pourquoi donc « anti-maçonnique » ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous