Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le vendredi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 16 600 articles y sont stockés !

Une étoile flamboyante rue de Buci

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles gratuitement.
vendredi 9 octobre 2009
Étiquettes : ,
  • 4
    Mezetulle
    22 mars 2012 à 22h18 / Répondre

    Voici un article sur la Société du Caveau qui mentionne la Loge de Buci :
    Level Brigitte. Poètes et musiciens du caveau, Cahiers de l’Association internationale des études francaises, 1989, N°41. pp. 161-176.
    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1989_num_41_1_1711://
    Je l’ai trouvé en préparant un article sur Les Indes galantes, dont le librettiste Louis Fuzelier était un membre assidu de cette société.

  • 3
    EMEREK
    11 octobre 2009 à 16h23 / Répondre

    à Jacques…

    Le GODF est né en 1773 d’une scission de la première Grande Loge de France (la GLDF actuelle est née en 1894).

    Les obédiences aiment à se crééer une origine mythique.

    GODF et GLDF font donc remonter leur origine en 1728 …date supposée de l’arrivée de la maçonnerie en France.
    La GLDF fait figurer ,sur le sceau,cette date à côté de sa date de naissance réelle.

    Le GODF va plus loin en affirmant être effectivement né en 1728…
    ………………ce qui fait rigoler tout le monde ….

    Voilà le pourquoi des 275 ans de la maçonnerie Française fêté en 2003 ,fête imaginée par Bauer pour sa plus grande gloire et celle du GODF..(.avant le bicentenaire du REAA de 2004)

    Les maçons restent des Hommes ….parfois encombrés par leur ego….

  • 2
    Jacques Huyghebaert
    9 octobre 2009 à 13h10 / Répondre

    C’est donc le 3 avril 1732e que la première loge parisienne fut installée rue de Buci, soit quatre ans après la fondation du Grand Orient de France selon la chronologoe officielle actuelle en viguer rue Cadet qui veut que sa fondation remonte a 1728 …

    Quelqu’un peut-il fournir la liste des loges fondatrices du GOdF ?

    S&F

    Jacques,

    Qui reste un peu sceptique sur toute cette affaire ..

  • 1
    aifjai
    9 octobre 2009 à 12h00 / Répondre

    Ce lieu est également cité page 240 dans « Le guide du Paris maçonnique » de Raphaël Aurillac publié en 1998 par Dervy.
    La loge, citée comme étant la première à Paris, avait pour nom « Saint Thomas au Louis d’Argent ».

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous