La tolérance nous rend elle forts ou vulnérables ?

Publié par Géplu

Jean-Michel Dardour, ancien Premier Grand Maître Adjoint de la Grande Loge de France et président fondateur de Franc-Maçonnerie & Société, présentera dans les locaux de la rue de Puteaux mardi 1er Juillet à 20h dans le cadre d’une Tenue Blanche Ouverte (c’est-à-dire ouverte aux profanes) une conférence intitulée « La tolérance nous rend elle forts ou vulnérables ? »

Cette conférence est la première du cycle des Tenues d’été 2014 de la GLDF qui auront pour thème cette année « Vous avez dit ‘Tolérance’ ? ». Ce cycle se terminera le 28 août avec une autre TBO où le conférencier sera le Grand Maître Marc Henry.

Cette TBO est organisée par les Loges Esperanto et l’Etoile de la GLDF, dans les locaux de la GLDF 8 rue de Puteaux à Paris.

lundi 23 juin 2014
  • 22
    Luciole
    25 juin 2014 à 14:05 / Répondre

    Puis je m’immiscer dans tant d’érudition? Je me lance.J’avoue que ces problèmes ne m’ont jamais concerné.
    Sachant que je ne saurai pas,au moins jusqu’à mon trépas le plus tard possible ,je ne m’encombre pas d’hypothèses et laisse les autres suivre leurs idées tant qu’elles ne nuisent pas à autrui.
    Cela laisse une grande disponibilité pour penser à autre chose!
    Cordialement

  • 21
    Bonne du curé MESLIER
    25 juin 2014 à 10:45 / Répondre

    Après « Danse avec les loups », … « Danse avec les clous » !
    Saint-Maclou, … évidemment !

  • 20
    Papy Grincheux
    24 juin 2014 à 21:51 / Répondre

     » Il y a des gens qui dansent sans entrer en transe et il y en a d’autres qui entrent en transe sans danses. Ce phénomène s’appelle la Transcendance et dans nos régions il est fort apprécié » Jacques Prévert

  • 19
    Bonne du curé MESLIER
    24 juin 2014 à 19:12 / Répondre

    @ Papy grincheux
    Très simple :
    Ne pas avoir besoin de l’hypothèse d’une quelconque transcendance pour se construire, petit à petit, une approche cohérente de la réalité matérielle.
    Plus pompeusement, faire de l’aséité de la matière, son axiome fondateur.
    Un conseil : lire les « Mémoires du Curé Jean MESLIER », mon compagnon de route !!!
    Fraternellement.

  • 18
    Papy Grincheux
    24 juin 2014 à 15:51 / Répondre

    @ Yasfaloth
     » puis-je être tolérant vis à vis de son intolérance ainsi affichée,  » Mais naturellement, il ne manquerait plus que ça!
    Tolérer ne signifie-il pas supporter avec indulgence? Ni plus ni moins. Même si te tolérer me pose problème.
    Et puis, franchement, comment prétendre être athée si l’on ne croit pas en dieu?
    Ou si l’on ne peut en donner une définition accessible à tous?
    Pour ce qui me concerne je propose la version Mouloudji:  » Je suis athée grâce à dieu! »
    Cordialement

  • 17
    Oholiab
    24 juin 2014 à 11:29 / Répondre

    La tolérance ne serait-elle pas la plus noble des obligations sociales ?

    Bonne journée.

  • 16
    Yasfaloth
    24 juin 2014 à 11:29 / Répondre

    @Sevin Pierre

    « Mais toutes les religions m’insupportent ! »

    Voilà !

    Une énorme différence entre ma façon de considérer la maçonnerie et d’autres… disons… tendances !

    Ce « toutes les religions m’insupportent ! », par ce qu’il signifie chez celui qui le profère, le rend pour moi parfaitement « irrégulier »… je sais, c’est sans doute un compliment pour celui qui est visé 🙂

    Et… en toute honnêteté il m’est impossible de le considérer vraiment comme un « frère »… car, en toute rigueur, puis-je être tolérant vis à vis de son intolérance ainsi affichée ?

    On voit bien la spirale où nous entraine ce genre de déclarations… sans parler de cette réflexion assez odieuse de Paul Claudel qu’il est presque amusant de voir reprise ainsi.

    Et pourtant, oh paradoxe apparent, je n’adhère formellement à aucune « religion » !

    Cordialement

  • 15
    Luciole
    24 juin 2014 à 10:51 / Répondre

    Il ne faut pas non plus confondre une ethnie avec une religion.La situation d’un arabe chrétien ou bouddhiste ou même athée est peu enviable en terre musulmane.
    Pour moi la réciprocité est inséparable de la tolérance,mais je suis un homme simple.

  • 14
    joaben
    24 juin 2014 à 09:30 / Répondre

    @Sevin : »Raisonnement plutôt spécieux…  » dis-tu .. un peut court comme argument…
    «  »La tolérance , il y a des maisons pour cela » » … là c’est de l’argument dit d’ « autorité » …
    —————-
    Désigner des comportements terroristes, inciviques comme innaceptables, oui ! Désigner une communauté c’est au contraire procéder à un grave laxisme, car c’est detourner l’attention vers l’excitation de naturels xenophobes, communautaristes , voire inciter le terrorisme inverse d’autres communautés.
    Ainsi des « ratonnades » par de tels discours se trouveraient légitimité.
    —————-
    Sinon, peut être « tolérance » n’est pas tres adapté, car il permet d’accepter des exceptions agressives, terreau de communautarisme conflictuel.

  • 13
    SEVIN Pierre
    23 juin 2014 à 23:28 / Répondre

    « La tolérance , il y a des maisons pour cela » – la phrase émane d’un écrivain très catholique du début du 20° siècle… son nom m’échappe.
    Peut-il y avoir de la tolérance envers les ennemis de celle-ci ?
    Je ne fustige pas les musulmans dans leur ensemble – je dis simplement que les faits de violence et de terrorisme sont imputables le plus souvent à des forcenés de confession musulmane. Le fait est incontestable. Mais le terrorisme qu’il soit individuel, de groupes ou
    d’état est bien entendu détestable et doit être dénoncé.
    Je me déclare volontiers arabophile et sais ce que la culture doit au monde arabe.
    Mais toutes les religions m’insupportent !

  • 12
    SEVIN Pierre
    23 juin 2014 à 23:01 / Répondre

    Raisonnement plutôt spécieux…

  • 11
    SAUVAGE
    23 juin 2014 à 21:16 / Répondre

    Bonjour,
    A cette question je dirais ceci : La tolérance, cette volonté non pas à comprendre mais pour certains à supporter, ou pour d’autres à accepter l’Autre est l’une des qualités de ce qui fait un homme, un Homme. Si bien, dès lors que cet Autre ne prend pas cette tolérance comme une faiblesse servant ses desseins, alors, seulement alors, celle-ci nous rend indiscutablement forts. Parce qu’elle est ce que l’Autre en attend. Nous sommes alors unis par la tolérance. L’Un et l’Autre sont alors unis. Et l’Union fait la FORCE.

  • 10
    Pat Raché
    23 juin 2014 à 20:40 / Répondre

    La tolérance nous rend fort , le laxisme nous rend vulnérable.

  • 9
    Papy Grincheux
    23 juin 2014 à 20:17 / Répondre

    @ Nogent Marc
    « Si tu diffères de moi mon frère loin de me léser tu m’enrichis »
    C’est, sauf erreur de ma part, la citation exacte de la phrase de St Ex. telle qu’on peut la lire au bas de l’escalier de la rue Cadet.
    Pourquoi la tronquer ou la transformer?

  • 8
    Nogent Marc
    23 juin 2014 à 18:10 / Répondre

    Souvenons nous mes sœurs et mes frères de la très belle phrase de St Ex  » Loin de me Nuire, ta différence m’enrichit » et bannissons tous les extrémistes de tous bords droite, gauche, cathos, musulmans, juifs, bouddhistes, de toute nationalité et même maçons en commençant par la poutre dans notre œil plutôt que la paille dans celui du voisin.
    Fraternité

  • 7
    Simon Périgny
    23 juin 2014 à 18:01 / Répondre

    Alors que j’étais candidat, un de mes enquêteurs m’a demandé si, selon moi, en étant maçon, je devais pratiquer la tolérance envers mes frères. J’ai répondu que oui, très certainement. Il m’a alors dit qu’un maçon ne devait pas tolérer ses frères. Il devait les aimer sans réserve et les accepter, malgré les différences d’opinions.

    @Pierre Sevin:
    Ce n’est pas parce que tu ne vois pas que cela n’existe pas, mon F.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Christian_terrorism
    http://en.wikipedia.org/wiki/Buddhism_and_violence
    http://en.wikipedia.org/wiki/Saffron_terror

    J’espère que tes yeux seront dessillés, mon F.

    Avant toute grande affirmation englobant des milliards de personnes, je suggère… http://bit.ly/1paEqIy

    Bonne lecture!

  • 6
    joaben
    23 juin 2014 à 16:34 / Répondre

    Désigner une communauté, un groupe comme à l’origine des malheurs d’un autre a toujours permis d’alimenter le racisme, la xenophobie, l’agressivité et permis à des dirigeants de motiver des « troupes » pour se faire tuer pour satisfaire une haine alimentée par des dirigeants et à leur profit.
    Ainsi les allemands étaient présentés en 1913 comme des semi-animaux puants, ivrognes, violeurs.
    On le retrouve depuis belle lurette en politique du côté de groupes démagogues et populistes usant de la ficelle de désigner un bouc-émissaire extérieur(ce qui est plus populaire) à leurs difficultés plutôt que les inviter à affronter la réalité. Alors, ca peut être le juif, l’immigré, le franc-maçon, les 3 ensemble, l’Europe, la monnaie ou l’ « anglais ».
    C’est tout de même plus etrange que le monde f-maçonnique puisse lui-aussi être contaminé par de telles « idées »(???) simplistes …
    Pire, on retrouve dans des « competitions » entre groupes maçonniques l’utilisation de ces procédés odieux. cf les déchainements anglophobes chez certains GLAMF, apres que leurs efforts de seduction de GLUA aient échoués.
    Et dans une certaine mesure, le discours pueril de « régularité » cultive ce sectarisme qui consiste à « classer » comme sous-espèce maconnique des proclamés « irréguliers »…

  • 5
    Papy Grincheux
    23 juin 2014 à 15:42 / Répondre

    @ Pierre Sevin
    Il y a à Fontenay le Comte une loge « Les Chouans » et une autre « Les 3 Martyres » ( en mémoire de trois frères déportés en tant que tels et morts en Allemagne…)
    La seconde propriétaire du local (GODF) loue à la première (GLNF ou GLAMF)…
    – Que doit-on en penser selon vous?
    – Et votre coiffeuse, elle en pense quoi?
    – La question mérite-t-elle d’être posée?

  • 4
    Yasfaloth
    23 juin 2014 à 13:17 / Répondre

    @Pierre Sevin

    Je ne vois pas ce que votre « remarque » vis à vis des musulmans a à faire avec la question… personne n’accepte ni ne tolère le terrorisme d’où qu’il vienne, et l’immense majorité des musulmans, particulièrement dans nos pays, sont des gens paisibles.

    Juste un petit coup de propagande opportuniste peut être ?

    Par contre, savoir accepter et même aimer l’autre dans ses différences, oui, je crois que c’est une grande force, et en tout cas une des bases de l’enseignement maçonnique !

    Cordialement

  • 3
    Luciole
    23 juin 2014 à 11:09 / Répondre

    Malheureusement même des Bouddhistes (Sri Lanka) et autres religieux(?) se mettent à cette détestable pratique!!!
    La réponse est probablement dans la question.Une victime décédée n’aura plus l’occasion d’être tolérante.

  • 2
    Bonne du curé MESLIER
    23 juin 2014 à 10:59 / Répondre

    @ Pierre SEVIN
    Rien d’étonnant alors, au fait qu’une Loge ait choisi « Charles MARTEL » comme titre distinctif.
    Comme dit ma coiffeuse : « La tolérance, il y a des maisons pour çà » !!!

  • 1
    SEVIN Pierre
    23 juin 2014 à 09:13 / Répondre

    Ces dernières décennies , on a rarement vu des extrémistes catholiques, protestants, juifs ou bouddhistes « jouer » aux kamikases dans des restaurants , des cinémas ou autres lieux publics.
    Ces extrémistes étaient en grande majorité musulmans – ou plutôt « islamistes » si l’on veut faire le distingo (des « dingos »)..Alors, la sacro-sainte Tolérance nous rend-elle forts ou vulnérables ? La question mérite d’être posée…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif