Brexit

BREXIT is not franc-maçon ! isn’t it ?

Par Francis Frankeski dans Contributions

Brexit : Le dernier pays dont on pouvait supposer qu’il choisisse le repli sur soi est bien le Royaume Uni d’Angleterre, terre de naissance de la franc-maçonnerie moderne qui nous a appris que l’union faisait la force et qu’il fallait rassembler ce qui était épars !

Voici un beau sujet de méditation et pas que pour les sujets de sa gracieuse majesté : des années, des siècles d’initiations, d’élévations, de peaufinage de rituels, de rencontres, de visites, d’échanges, de réflexions de haut niveau, de hauts grades, pour en arriver là !

Ce résultat ne peut que nous interroger : le franc-maçon vit-il sa pratique bi-mensuelle complètement hors sol, sans faire la relation avec sa vie profane ou se sent-il parfois plus concerné et souhaite-t-il apporter vraiment au dehors les vérités acquises à l’intérieur ? Ce Brexit est quelque part le Waterloo de la franc-maçonnerie et ne cherchons pas de boucs émissaires, nous avons tous notre part de responsabilité même en part infime dans ce que nous pouvons constater chaque jour : l’abaissement de la Fraternité, le délitement de la Solidarité, le rejet de l’Egalité, les reculs multiples de la Liberté.

Les Anglais se demandent de quoi leur lendemain sera fait, les francs-maçons devraient se poser la même question, car l’avenir ne semble pas aussi serein qu’on a bien voulu nous le faire croire et le Progrès de l’Humanité n’est pas un projet qui va de soi.

A ne plus savoir où est notre Orient, ni individuellement, ni collectivement, nous risquons nous aussi de nous réveiller quelques dizaines d’années auparavant, disons dans les années 30, car celui qui ignore l’histoire sera amené à la revivre inexorablement !

_______________________

Mardi 5 juillet : Nous recevons ce jour cette réaction de la S.EU.RE : S.EU.RE Lettre électronique N°8 JUILLET 2016

lundi 04 juillet 2016 92 commentaires

Étiquettes :

  • 87
    Chicon 9 juillet 2016 à 11:12 / Répondre

    Exercise de CM2
    1 Livre =.9 Francs français quand adolescent j’allais en Angleterre dans les stip tease, dans les années 70 . Cela ferait aujourd’hui 9 / 6,56 = 1,37 €
    Donc la Livre n’a pas beaucoup bougé par rapport a notre monnaie en 45 ans car avant. Brexit elle tournait autour d’1,35 €

  • 83
    Blazing Star 8 juillet 2016 à 19:22 / Répondre

    les retraites anglais que je connais sont heureux de vivre chez nous, mais font la tête car leurs pensions ont été converties sur la base de 1,17 euro pour une livre. Ils restent cool, c’est des anglais. Cela fait une baisse de 14% par rapport à 1.35 euro du change précédent.

  • 73
    réboussié 8 juillet 2016 à 09:59 / Répondre

    l’avantage du Brexit ? pour un FM ? l’analyse des commentaires sur le sujet sur le blog .
    N’étant pas psychanalyste clinicien , je ne proposerai donc que quelques idées profanes , par exemple les deux « races » de FM , les tradis et les modernes , ( ceux qui comptent -les francmaçonéconomicus-VS les poètes , pour faire court , ceux qui s’interrogent ( sur ce que l’on ne trouve pas dans le plan comptable ) , on peut dire aussi ceux qui sont « encartés » , donc élus du guru du parti , le dieu, particulier , vient de partir d’ailleurs , n’en devient que meilleur , que dis je Parfait ., encarté dis-ai je et ceux qui ont déchiré la carte .on retrouve ces deux tendances dans l’organisation , j’ai remarqué , la tenue , de bonne tenue , les différences apparaissent peu , si ce n’est sous forme de questions , puis les agapes , dans une autre salle , le deuxième lieu , le sacré et le profane , le blanc …..et le rouge , ou le rosé ??? l’abus de liquide entrainant l’abus et l’oubli de la culture au profit de la nature .( dans le foot aussi )..
    Le brexit dans tout ça ? comme le foot , la dernière inondation ? grâce à BFM TV et d’autres …..
    mais bien sur on a gagné car on est les plus forts , Angela peut aller se ……
    Faut reconnaitre qu’une finale GB contre RFA ? annulée comme le congrès PS …….l’armée française incapable de sécuriser La Rochelle ? curieux , mais je n’arrive pas à voir vraiment qui a tort dans ce débat ? qui a raison ? ça , c’est beaucoup plus dur , à l’évidence ….

    • 78
      joab'nnn 8 juillet 2016 à 12:23 / Répondre

      On aime bien en France « categoriser », classer des FM entre autres. Et sur ces categories, la plupart bidons (la réalité est bien plus nuancée et entremélée) des groupes y ont vu opportunité à s’approprier des « parts de marché » maçonniques en créant des groupes étanches ou qui ne communiquent que sous le contrôle des groupes(obédiences). : typique des « rencontres Lafayette » …

  • 71
    Maxime 7 juillet 2016 à 19:58 / Répondre

    Les Obédiences nous doivent l’éléctricité : pas la lumière.

  • 69
    Chicon 7 juillet 2016 à 18:05 / Répondre

    @ joaben’ – Désolé mais la FM n’est pas unique. Il y a eu un schisme courant XIX éme en France, schisme qui est à l’origine de deux démarches différentes .
    Une demarche introspective à finalité ontologique, et une démarche extravertie avec finalité l’idéalisation de la cité.
    Ces deux démarches développent le sens social appelé fraternité. C’est pourquoi les uns comme les autres sont différents mais se comprennent.

    • 75
      joab'nnn 8 juillet 2016 à 12:11 / Répondre

      Il y a évidemment de multiples visions de la FM, bien plus que deux…
      Ce « schisme » n’a strictement rien à voir avec les FM ni la franc-maçonnerie. Pour eux, il n’y a qu' »un seul peuple » ! Par contre en effet, il y a une réalité d’une perversion organisée par des groupes profanes (dits obédiences) à diviser les FM en catégories qui ne se fréquenteraient que sous contrôle de ces groupes.
      En tant que FM nous avons juré de ne pas céder à ces divisions contre-maçonniques. Il faut donc combattre ces vélleités …
      Il n’y a aucune fatalité à laisser la FM se pervertir à suivre ces divisions.
      Donc en effet, ce triste constat que tu mentionnes est à combattre.
      IL N’Y A PS DE SCHISME ENTRE LES MACONS juste entre des obédiences qui excitent les FM à se diviser …
      Ton com est un exemple de cette propagande obedentielle incitant à des divisions sans la moindre réalité maçonnique mais profane.

      • 79
        Jules 8 juillet 2016 à 12:26 / Répondre

        T’es marrant avec ton combat permanent contre les obédiences en général (et une en particulier).
        Qui t’a fait franc-maçon ? Tu t’es autoproclamé comme ça un beau jour ? Qui te reconnait comme frère ? Sur quelles bases ? Des francs-maçons eux-mêmes reçus par et inscrits dans des obédiences, qui se reconnaissent (ou non d’ailleurs), mais qui garantissent le sérieux d’une démarche et d’une réception.
        Sinon n’importe quel couillon peut s’autoproclamer franc-maçon de par le pouvoir de lui-même et super grand maître mondial de sa cabine téléphonique…
        Il y en a d’ailleurs !

        • 80
          joab'nnn 8 juillet 2016 à 15:04 / Répondre

          Suffit pas de charrier …
          examinons.
          Tes questions sont révélatrices de la perversion que j’evoque :
          – « Qui m’a fait franc-maçon ?  » des franc-maçons dans une loge ! Etonnant qu’on ait besoin de te le rappeller !
          – « Qui reconnais-je comme frère ? » Celà est parfaitement codifié dans tous les rituels ! (rien à voir avec quelque obédience). Ce que tu énonces n’a strictement rien à voir avec la FM(rituels), mais avec la propagande d’obedience (certaines).
          Et oui, dans votre monde obedentiel, en effet, n’importe quel couillon peut s’ato-proclamer « ultime lien entre Dieu et les homes », en effet … et trouver des courtisans qui le soutiennent, des FM indifférents mais cotisants et des partenaires qui « ne veulent pas savoir ».
          Donc, merci d’avoir posé tes questions ce qui m’a permis de
          – rappeller les reponses maçonniques traditionnelle, universelles à ces questions essentielles …
          – les comparer avecles réponses profanes(sas rapport avec quelque regle maçonnique) qui ont manifestement ta préférence.
          Donc oui, j’insiste sur cette nécessité de combattre cette grave perversion de la FM que constituent ces derives (les GL ont quelques utilités de mutualisation …)

        • 81
          joab'nnn 8 juillet 2016 à 15:09 / Répondre

          NB si je combats plus particulierement la GLNF c’est qu’elle est ce que justement elle illustre dans son extrême cette grave dérive.
          Mais le mal est plus profond (les derives graves de la direction de la GLNF sont là aussi par la passivité-soumission des membres) mais aussi sournoisement étendu jusque là où on ne l’imaginerait pas !
          Même des membres du GODF tolerent d’être exclus de tenues GLNF et même ne veulent pas entendre la réalité gourouesque pourtant factuelle de « ultime lien avec Dieu »…
          A force de jouer les convenances, complaisances avec ces perversions on finit par tout accepter !

        • 84
          Condorcet 9 juillet 2016 à 10:09 / Répondre

          C’est la loge et son véné qui initient et non l’obédience. Elles ne devraient pas l’oublier, mais le pouvoirs corrompt, et elle confondent leur rôle de gestionnaire (souvent mauvais) avec celui d’initiateur.
          En clair elles se mêlent de ce qui ne les regardent pas.

          • 86
            joab'nnn 9 juillet 2016 à 10:47 / Répondre

            Oui, Condorcet. Mais les obediences si les obédiences s’arrogent ce pouvoir au point de pervertir les principes fondamentaux de la FM et pire faire gober à des FM que leur perversion serait « valeur maçonnique »… comme tu le notes aussi et comme en témoigne le message de « Jules » plus haut (pour lui … c’est ce qui est enseigné à la GLNf, l’initiation provient « d’en haut », d’un ultime lien avec Dieu, la loge n’est qu’une « illusion » (je n’invente rien, ce sont les ecrits de leur GM actuel).
            Mais, Condorcet, ces volontés totalitaires se conjuguent avec la passivité, complaisance de FM (cultivés, il est vrai, dans cette perversion) mais pire une complaisance extérieure : Ainsi des membres du GODF, réputés infréquentables comme FM en tenue GLNF, sont prêts à copiner avec cette direction GLNF ! Si encore c’etait dans l’espoir que les fans d' »ultime-lien » changent … mais non !
            LUTTONS POUR LA FRATERNITE ENTRE FMs ! Pas de complaisance avec des pouvoirs diviseurs de la FM.

          • 89
            Yasfaloth 9 juillet 2016 à 12:24 / Répondre

            Ouais, et bien je ne suis absolument pas d’accord !
            .
            La loge est une entité éminemment volatile, la qualité de ce qui s’y passe dépend énormément des frères qui la composent et la fréquentent à un moment donné. Une même loge peut vivre le meilleur comme le pire sur un intervalle de quelques années. J’ai vu trop de loges tomber sous la coupe de quelques frères dont les motivations n’étaient pas forcément conforme à ce que je considère comme les objectifs de la FM et dégénérer avant de, souvent, renaitre.
            .
            Bien sûr c’est la loge qui initie et qui choisit les futurs maçons, mais il faut un organisme régulateur, un « gardien du rite », car sinon l’expérience prouve que les loges dévient très vite, et chacun commence à faire plus ou moins ce qu’il veut dans son coin sous la houlette de « spécialistes » locaux plus ou moins auto-proclamés.
            .
            Ce discours anti-obédientiel est pour moi un discours fondamentalement anti-maçonnique car il ignore la « transmission », or celle ci, pratiquement, se fait au niveau de l’obédience, en particulier des « grandes » obédiences historiques et de leurs filles. Elle pourrait se faire strictement entre loges, mais ceci impliquerait un niveau de « qualité » des loges, qui me semble utopique avec les volumes d’effectifs actuels de la maçonnerie.
            .
            Quand au « bashing » des gouvernants : il est à la mode, et je me demande bien de quel « pouvoir » on parle… ils s’agit bien souvent là de propos de personnes amères et frustrées qui avaient rêvé de ce soi-disant « pouvoir » mais n’ont pas eu les qualité pour l’exercer où ont été écartés par leur comportement. L’immense majorité de ceux qui arrivent à ces postes sont pénétrés de la responsabilité qu’ils assument et travaillent sous l’œil de l’histoire, ce sont des gens qui ont consacré leur vie à notre ordre et dont le niveau d’expérience et d’implication n’a rien à voir avec la plupart des petits commentateurs plus ou moins grincheux des blocs maçonniques. On peut ne pas être d’accord avec eux, et si la majorité le décide dans nos obédiences « démocratiques » ils sont alors écartés, mais tant qu’ils sont en place on leur doit respect et même « obéissance de cœur » !.
            .
            Pour finir ce mini coup de gueule, je voudrais dire que j’en ai un peu marre des gens qui balancent leurs « vérités » comme si c’était LA vérité. Par exemple, à titre personnel, je considère, pour plein de raisons que je pense intimement toutes comme excellentes, que la mixité en loge EST « anti-maçonnique » ! On ne me voit pour autant pas, enfin je crois, fustiger à longueur de posts ceux qui préfèrent travailler entre hommes et femmes… ce n’est même pas de la tolérance : c’est là aussi du respect basique !
            .
            Bon WE ensoleillé…

            • 90
              Blazing Star 9 juillet 2016 à 15:59 /

              @yasfaloth -après l’explosion récente en plein vol de la GLNF, on a pu voir fleurir des micro – obediences sans autorités réelles garante de l’esprit et des pratiques. Je partage ton point de vue à ce sujet.

            • 91
              lazare-lag 9 juillet 2016 à 16:11 /

              @ YASFALOTH:
              Juste pour te dire que je t’ai posé une question suite à ton intervention derrière l’article sur le colloque HENRI CAILLAVET (l’article de Géplu date du 18/06).
              Je pense que tu n’as pas du la voir. Si à l’occasion tu pouvais y répondre….

            • 92
              joab'nnn 9 juillet 2016 à 20:18 /

              et bien d’accord en partie …
              oui, il faut ds organismes régulateurs du rite.. avec pouvoir de ne plus reconnaître une loge en cas de discordance avérée..
              Bizarre … la transmission n’est elle pas affaire de fonctionnement interne aux loges des maîtres aux apprentis, du VM à son successeur.
              Parler de discours « anti-obedience » est de l’ordre de la polémique partisanne.
              J’ai exposé explicitement les dégâts que causent les obédiences et rappellé leur utilité. Je note que tu ne dépasses pas ce discours pour examiner les arguments.
              Pour les pretentions de « vérité » (ce n’est pas mon cas) c’est justement la premiere pretention des menteurs.
              Que tu sois perturbé parce qu’un discours qui te contrarie soit argumenté solidement ne t’autorise pas à basculer dans la dérision polemique.
              Dommage, tu es capable de mieux !
              On notera la volonté d’un BS de discrediter gratuitement (plus court que d’argumenter … ca donne le niveau !).

  • 63
    Michel RENAULT 6 juillet 2016 à 22:03 / Répondre

    Construire l’Europe c’est comme construire sa vie, ce n’est pas tous les jours facile mais il faut essayer car nous avons tous besoin les uns des autres et encore plus dans le monde d’aujourd’hui.
    FRATERNITE

  • 49
    Chicon 5 juillet 2016 à 18:59 / Répondre

    La Livre est stabilisee autour d’1,19 €. La chute, moderee est arretee. En bourse c’est pareil. En fait tout le monde attend une décision.
    La décision n’est pas pour tout de suite c’est annoncé.
    Donc le Brexit c’est terminè, peut être quelques exigences en 2017, mais les britanniques nous ont habitué a leurs exigences.

    • 64
      joab'nnn 7 juillet 2016 à 09:10 / Répondre

      La livre est passée jusqu’ici de 1,5$ à 1,15$ soit une perte de 23 % de sa valeur (modérée ???)! La chute est-elle arrêtée ? Nous n’en savons rien.
      Descente de 20 % du PIB, perte de la 5e place mondiale, City en voie de perte de sa suprematie, UK en éclatement, crise politique…
      Rappellons qu’il s’agit d’une devise habituée aux marchés, donc plus résistante, avec un pays qui avait une économie en bien meilleure santé que la France.
      Espérons que ca incite à réfléchir ceux qui s’appreteraient à voter pour des irresponsables qui voudraient abandonner notre monnaie (l’euro)…
      Helas, le brexit nous a montré que la reflexion n’est pas le moteur du vote …
      NB : Ne rêvons pas : tous les candidats PM ont annoncé qu’ils declencheraient l’article 50(sortie de l’UE).

      • 66
        Chicon 7 juillet 2016 à 13:19 / Répondre

        @joab’n : Les FF iront sur les sites des banques en ligne pour avoir une idèe exacte. Cela dit la GBP chute regulierement et…remonte. A suivre.

      • 67
        Chicon 7 juillet 2016 à 16:35 / Répondre

        @joaben’ – si la France sort de l’Euro, la nouvelle monnaie française va « dévisser » de 20-30% dans la semaine par rapport à l’Euro et seulement la première semaine, Apres on ne sait pas 30-40% car la Banque de France n’existant plus, elle ne pourra intervenir . Le pays ne pourra plus s’endetter qu’à  » prix d’or  » auprès des banques américaines, demandez aux Grecs. A moins qu’on pique le « magot » des assurances vies par une fiscalité adaptée.
        La mécanique de l’inflation sera relancée et notre pouvoir d’achat sera diminué de plus de 30%
        Demandons à Marine comment elle va faire face à cette situation qu’elle souhaite créer.
        Je vais acheter des actions des Resto du Coeur, ils auront de l’avenir…

        • 70
          Bandit 7 juillet 2016 à 18:20 / Répondre

          Vous savez qu’on a inventé les économistes pour qu’il n’y ait pas que les météorologues qui se trompent.

          • 74
            Chicon 8 juillet 2016 à 11:54 / Répondre

            @bandit – c’etait pour plaisenter car si Marine est elue, les français voteront pour une assemble nationale UMPS pour reprendre ses termes. Et les français resteront dans l’Euro qui les protége.

          • 76
            joab'nnn 8 juillet 2016 à 12:13 / Répondre

            faudrait mieux croire des passions, sarcasmes, des irresponsables que les experts en économie ?
            Pour connaitre la meteo, même s’ils ne sont as infaillibles, les meteorolgues sont plus efficaces qu’une grenouille …

            • 82
              Bandit 8 juillet 2016 à 18:20 /

              J’en ai un peu marre de voir ces individus se présentant comme spécialistes, donner des leçons( je ne parle pas pour toi).
              Hier sur Arté, 2 députés européens (pas du même parti)étaient d’accord pour l’interdiction des perturbateurs endocriniens.
              Et bien la commission est contre et émet des directives contraires.
              Je comprends que certains soit contre cette Europe et je ne vois aucun partis prendre le flambeau pour la faire changer.
              Qu’elle solution reste-il?

            • 85
              joab'nnn 9 juillet 2016 à 10:18 /

              C’est mieux de brandir des sarcasmes, slogans faciles ? On nest tous « contre » l’administration de notre pays, mairie, fédération. La critique est bien. Par contre les europhobes patentés ne sont pas veritablement « critiques » pour ameliorer, mais pour detruire ! Et ils nous la jouent comme si leurs désirs éraient une « évidence ».
              Il est vrai que, le brexit l’a montré, le peuple excité par des populistes ne veut plus entendre les experts et préfère aboyer sa colère. Sans s’occuper des conséquences.
              Le résultat est là !

  • 48
    Papounet59 5 juillet 2016 à 16:29 / Répondre

    J’en termine avec ce sujet:
    La discussion est ouverte pas la confrontation
    Bisous à tous

    • 65
      joab'nnn 7 juillet 2016 à 09:14 / Répondre

      C’est pourtant de la confrontation honnête, argumentées d’idées que peut se construire une opinion solide, non pas basée sur des excitations de fantasmes ou peurs divers mais d’une appréciation de la solidité d’arguments … confrontés !

  • 41
    Chicon 5 juillet 2016 à 14:37 / Répondre

    @ pilipe :  » je pense bien que ce Brexit ne verra jamais le jour  » . Bien vu, s’il n’est pas manifesté par une demandé officielle du gouvernement de sa majesté pour la fin de l’année, Il sera oublié. Trop difficile de sortir de quelque chose ou on est pas rentré.

    • 54
      pilipe 6 juillet 2016 à 08:41 / Répondre

      Effectivement!
      Et pour finir, quel est le lien entre FM et le Brexit? Quand on voit le morcellement obédientiel en France et même dans les vies des Loges entre Frères, je me demande ce que la maçonnerie vient faire là-dedans… A moins qu’on a oublié de me dire que la FM existait comme un seul corps qui a une « bonne parole » universelle à transmettre. Comment fait-on pour être initié dans cette crèmerie? :p

      • 55
        Chicon 6 juillet 2016 à 09:09 / Répondre

        @pilipe : « comment fait on pour être initié dans cette crémerie ? » D’abord il y a deux « chaînes » de crémeries. Celles dites sociétales (liberté,égalité, fraternité) et celles dites traditionnelles (sensibilisation au sens de l’existence)
        Donc d’abord, que recherches-tu ?

        • 60
          joab'nnn 6 juillet 2016 à 18:06 / Répondre

          non, ces « cremeries » n’existent que dans l’esprit de ceux qui renoncent à la FM pour se soumettre à des pouvoirs obedentiels profanes.
          Pour la FM, « les FM forment un seul peuple », « une seule categorie de FM », « reunis ce qui était épars » … qui éparpille les FM si ce ne sont ces pouvoirs profanes appellés obédiences ?
          Mais ce sont des FM qui renoncent aux principes de la FM et qui se soumettent à ces machins. Après on porra rappeller que ces « machins » peuvent aussi avoir quelque utilité.
          Mais ce que tu cites (« liberaux vs tradis ») est clairement une nuisance à la FM …
          NB Chicon : On te l’a dit, répété, tu as même prété serment sur « seul corps ». La question est pourquoi preferes-tu(semble-t-il) ces considérations profanes ?

      • 61
        joab'nnn 6 juillet 2016 à 20:22 / Répondre

        « la FM existait comme un seul corps qui a une bonne parole universelle à transmettre « .
        Oui, c’est le cas ! mais la FM est aussi composé d’humains qui se laissent polluer l’esprit par des intérêts dits « profanes » -(les crèmeries). Il revient à chaque FM de s’interroger sur ce qu’il met en priorité :
        – les discours demago simili-brexit des services de propagande des obediences ?
        – les principes maçonniques (dont celui que tu cites) qu’il a juré de défendre.

        • 68
          pilipe 7 juillet 2016 à 17:51 / Répondre

          Pour moi, la FM n’existe pas en tant qu’institution véhiculant une quelconque doctrine, une quelconque vérité. Les vérités d’auj. ne seront pas celles de demain et ne sont plus celles d’hier. Pour moi, qu’importe la sensibilité de l’obédience, nous travaillons tous sur le Parvis (et non dans le Temple…ça recarde tout de suite) et nous cherchons. Nous sommes condamnés à chercher toute notre vie. La FM est ni plus ni moins qu’une proposition (une méthode, une mathématique d’esprit, une suggestion,…) à suivre un chemin de réflexion, sur soi, sur l’autre, sur le monde. A chacun d’y trouver sa voie, sa voix. Qu’une quelconque obédience, groupement de maçons, puissent un jour tenter de s’exprimer d’une seule voix, m’a toujours semblé contradictoire à la vie maçonnique que je vis et qui m’épanouis.

          • 72
            Blazing Star 8 juillet 2016 à 09:16 / Répondre

            @ Philipe:  » ton travail est bien avancé « 

          • 77
            joab'nnn 8 juillet 2016 à 12:19 / Répondre

            Tout à fait d’accord ! Le pire est que ces dites obédiences non seulement s’expriment mais IMPOSENT à des FM des comportements, souvent contre-maçonniques.
            Et pire encore, des FM acceptent de s’y soumettre et même de voir dans ces directives contre-maçonniques des « valeurs ».
            Il est temps que des FM comme toi sachent rappeller haut et fort ce que tu dis-là !
            Car les services de com des dites obediences sont très forts pour cultiver le larbinage, la courtisanerie, la division au besoin en flattant leurs adhérents avec des tartes à la crème genre « régularité »…

  • 30
    VER76 5 juillet 2016 à 10:22 / Répondre

    Une composante importante de l’Europe c’est le conseil européen, réunion des chefs d »Etat et bizarrement les « propositions » me semblent différentes entre le débat entre eux et l’expression extérieure de ce débat.
    On peut trouver les rapports de ce conseil sur leur site ou on constate par exemple que, alors que certains chefs d’Etat disent ne pas vouloir du TTIP, le rapport signale que :
    « Le Conseil européen souligne l’importance qu’il attache à l’aboutissement des négociations relatives au TTIP. Il engage toutes les parties à redoubler d’efforts en vue de la conclusion, dans les meilleurs délais, d’un accord ambitieux, global et avantageux pour les deux parties afin qu’il soit tiré parti de tout le potentiel qu’offre l’économie transatlantique » (séances des 17 et 18/12/2015).
    On constate que on fait porter à l’Europe des choses qui appartiennent aux Etats nationaux.
    L’Europe est un projet qui devrait être mobilisateur, mais la direction prise depuis plusieurs années en fait un repoussoir, par exemple la directive « Bolkestein » (commissaire hollandais, libéral) qui vise à la libéralisation de l’offre de service aboutit en fait à un dumping social destructeur tant pour les entreprises que pour les travailleurs.
    Nous FM devrions pouvoir aider à une réflexion sur cette Europe elle le mérite, et en se rappelant l’histoire (3 guerres entre la France et L’Allemagne, dont 2 mondiales, des guerres balkaniques, … et en face la paix depuis 1945 et plus particulièrement depuis le Benelux, puis la CECA).

    • 39
      joab'nnn 5 juillet 2016 à 13:12 / Répondre

      Très juste.
      Par exemple, faut-il se protéger artificiellement de la concurrence de main d’oeuvre exterieure, e qui n’a strictement rien de nouveau.
      Dans la réalité, là encore les charges et prestations sociales sont une affaire nationale et non fédérale.
      En fait si on aborde la question frontalement plutôt qu’à l’emotion, ca se résout assez facilement, y compris au niveau national en instaurant un revenu de base inconditionnel (ou une TVA sociale).
      Et puis en FM, peut être pouvons-nous aborder la question des limites de notre solidarité sociale, etendre ces limites audelà de nos anciennes frontieres nationales, où est le problème ? Pourquoi un lillois se sentirait plus proche d’un Marseillais que d’un liégois ?
      Mais les forces de repli et déclin ont en effet le vent en poupe. Esperons que le desastre du Brexit fera reflechir un peu ?

  • 29
    réboussié 5 juillet 2016 à 09:37 / Répondre

    Edgar Morin ce matin , à la télé , encore un facho pseudo intellectuel à l’évidence …on se demande bien l’adresse du ventre fécond d’ou sortent toutes ces bêtes immondes …Des travailleurs détachés ? peut être ? mais ça va se régler , faites moi confiance …
    Dix au resto ? neuf qui pensent que c’est infect ? mais non , mais non , et pi c’est pis à coté ….mais il y a aussi des FF qui démissionnent , ne trouvant pas la fraternité espérée , la sérénité d’intelligences libres …..et non fossés …..( ornières )
    Brexit ? démembrement ……oui , on peut s’alarmer , la désunion n’est pas la solution , la solution est à rechercher en étudiant les raisons, les causes ,et le ventre fécond ne marche plus ( comme argument du moins ) , la culpabilisation ( le populisme ) non plus , le mépris ? un simple miroir suffit ….
    La FM ? méta système , ce qui demande de s’élever au dessus du commun , du facile , et oui , de l’humour facile …..mais la réponse ? Mathieu Bock-Côté , Chantal Delsol, Malika Sorel ( plus 25 autres …) , ça ne se résume pas , ça se lit …..puis on en discute , calmement ….mais on est maitre de l’ordre du jour ….et l’encarté PS écoute , parle après avoir demandé la parole , égalité de parole entre FF , bien sur , c’est plus facile de dire que faire ? certes , mais quand on fait mal ? c’est surtout dur à entendre , mais on ne juge pas , on constate , on pèse les pour et les autres , on a tous eu des équipes à gérer , on connait la difficulté ….mais l’individualisme a ses limites …..et la suffisance de certains butte sur leurs insuffisances ….Ne pas répondre à une question ? éliminé …..Je pourrais vous détailler la méthode pour mettre en place une méthode d’organisation sécurité dans une grosse boite , car quand il n’y a rien , faut organiser , mais organiser , c’est une technique ….qui ne s’improvise pas …j’ai vu des superviseurs qui ne supervisaient plus mais faisaient le taf à la place ……des mécaniciens qui prenaient le volant …ou le manche
    des conseils de maitres qui remplaçaient le bureau ….alors , nos chicanes internes , vu le boulot à faire dehors , l’état du chantier ? mais ça fait du bien aussi de se défouler un peu , , et ne pas se prendre trop au sérieux ….mais le cabinet de réflexion transformé en lieu de prière ? négatif , les limites ,les frontières , l’interne et l’externe ? ça existe , une cellule qui perd les os , ça meurt ….( enfin , ses fluides ….ou ses usines )

  • 23
    astronome64 4 juillet 2016 à 20:38 / Répondre

    Hé bé, heureusement que 357 est là pour vanter les mérites et bienfaits de cette europe ! Sinon on serait encore dans l’obscurité et capable de mal penser ! Les peuples ont en effet besoin de la tutelle de ces esprits éclairés pour les conduire dans le droit chemin.

    • 26
      joab'nnn 4 juillet 2016 à 23:31 / Répondre

      Face au bashing généralisé populo-déclino-mediatique vis à vis de NOTRE Europe, heureusement que quelques voix comme « 357 » s’élèvent pour défendre, arguments solides à l’appui et rationalité, l’intérêt de notre fédération.
      Quel poids cela peut-il peser face aux excitations irrationnelles contre un ennemi désigné ? Manifestement en UK, le camp de l’irrationalité à gagné. Il est électoralement plus payant de désigner une cause extérieure aux difficultés.
      Triste, mais réel. Il revient aux FM de dépasser cette course aux futilités, facilités et faire agir nos atouts de pondération, analyse, fraternité, sourire, empathie, bienveillance.
      Et evidemment lutter contre cet envahissement profane, jusques dans nos rangs, d’une démagogie populiste et xeophobe.

      • 31
        astronome64 5 juillet 2016 à 10:38 / Répondre

        On ne parle manifestement pas de la même Europe.. Qu’il soit permis de parler d’une certaine idée de l’Europe.. et pas de l’union européenne… et de s’opposer aux docteurs Diafoirus d’une europe ultra liberale…

        • 32
          joab'nnn 5 juillet 2016 à 10:55 / Répondre

          En effet Je ne parle pas d' »idée » mais de réalité européenne, imparfaite … à parfaire. ! Les anti-europe ne cessent de se plaindre de … ce que l’Europe n’est pas !

          • 34
            astronome64 5 juillet 2016 à 11:21 / Répondre

            Ma foi je te laisse cette réalité européenne… anti sociale :,travailleurs détachés, exploités, dumping social, évasion fiscale (luxembourg, Irlande Hollande..) Gréce berceau de notre civilisation exangue mais les euros béats sont ravis.. donc tout va bien…

            • 36
              joab'nnn 5 juillet 2016 à 13:00 /

              On peut faire un concours de reproches vis à vis de la France aussi, mais la question est-elle là ?
              Le niveau de vie en Grece, Irlande, Portugal s’est largement amélioré depuis leur entrée dans l’UE.
              Et bien, faisons là « plus sociale » cette Europe ! A qui sert de vouloir detruire? Militons pour la mise en place de minimas sociaux, d’une protection sociale européenne, d’une fiscalité europeenne.
              Merci d’avoir illustré ce que je disais plus haut : tu reproches à l’Europe… ce qu’elle n’est pas ! (sociale, fiscalement équilibrée)

            • 56
              astronome64 6 juillet 2016 à 10:39 /

              @joaben
              Alors elle est quoi cette Europe ??? Ni sociale, ni fiscale ni culturelle et encore moins politique ?….ni rien, sinon un marché unique ? Si c’est le cas effectivement les réglementations actuelles suffisent et peuvent satisfaire les frangins euro béats qui se vautrent dans les procédures administratives qui leur permettent de se croire intelligents et tellement fraternels. Qui a parlé de la détruire ? Peut on en tant que FM imaginer autre chose ? et faire enfin de l’Europe ce qu’elle n’est précisement pas ?
              Les nombreuses années en FM m’ont appris à penser par moi même… du coup ‘
              j’ai un esprit torve comme disent certains

            • 57
              astronome64 6 juillet 2016 à 10:43 /

              @joaben
              Il est vrai que le niveau de vie en Grèce est extraordinaire !!
              idem au Portugal quant à l’Irlande seules les magouilles fiscales européeennes lui ont permis de tenir la tête hors de l’eau… demander aux multinationales qui se repaissent des avantages fiscaux européens….

            • 58
              joab'nnn 6 juillet 2016 à 16:04 /

              Astronome c’est toi qui pretend à une autre Europe … à toi d’expliciter.
              La question autour du niveau de vie n’est pas un niveau de vie dans l’absolu(nous voulonstoujours plus) mais  » pour la Grèce ou Portugal a-t-il augmenté ou baissé par leur présence en Europe ? » Et la réponse factuelle est OUI !
              L’UE est ce qu’elle est, criticable, imparfaite (à parfaire) … par contre nous ne savons pas ce que TU veux ! « Pas-UE » n’est pas une réponse (d’autant plus sans le moindre argument)!

    • 40
      yasfaloth 5 juillet 2016 à 13:35 / Répondre

      Je remercie 357 pour son vibrant plaidoyer, et oui on a besoin d’esprits éclairés pour contrebalancer les esprits torves.
      .
      Mes amitiés et ma tristesse vis à vis de Britanniques et particulièrement des jeunes qui vont se voir barrer l’accès à l’UE par la faute des difficultés, de la mauvaise humeur et de la crédulité de leurs ainés…
      .
      L’Europe et le rêve de la génération qui m’a précédé et cela a ensuite été le mien, en revenir aux frontières étriquées et aux horizons franco-français serait un drame !

  • 22
    Michel RENAULT 4 juillet 2016 à 18:50 / Répondre

    Merci pour cette contribution qui est une prise de conscience.
    FRATERNITE

  • 15
    joab'nnn 4 juillet 2016 à 14:01 / Répondre

    Oui, ce qui s’est passé autour du Brexit, comme le succès de discours populistes demagogiques en France doit nous interpeller, comme citoyens mais aussi comme FMs.
    Ainsi nous constatons l’irresponsabilité totale de ceux qui ont mené campagne pour « Leave » et qui n’ont aucun plan pour mettre en place cette sortie et qui s’enfuient ensuite (B. Johnson).
    idem pour ceux qui clament « sortie de l’euro » en France et qui sont incapables même d’enoncer(à part le nom) vers quelle monnaie ils veulent aller (une devise exposée a speculation ou une sorte de « dinard » à valeur locale ?)
    Pour autant cette irresponsabilité ne semble pas émouvoir l’ « électeur » prêt comme ceux qui ont voté « leave » et énonçant (politiciens compris) : « Ho … it’ll be OK ! » (quel programme !)
    Et en effet, nous constatons un peu un celà, helas en FM dans certains groupes où l’émotion, les alliances de copains priment sur toute rationalité … et fraternité.
    Pourtant, nous disposons de tous les outils pour ne pas tomber dans cet etrange climat de declinisme-fatalisme, surencheres emotionnelles, concours d’egos, futilités.

    • 28
      Bandit 5 juillet 2016 à 09:35 / Répondre

      Le 1° a avoir utilisé l’expression populicide est Gracchus BABEUF.
      Si quelqu’un pouvait me donner la définition de populiste, j’en serais très heureux, à moins que ce terme soit utilisé dans le sens péjoratif par ses opposants pour critiquer et mettre un frein au développement d’une politique qu’ils pensent détecter permis le peuple

      • 33
        joab'nnn 5 juillet 2016 à 11:05 / Répondre

        je n’ai pas de pretention semantique, mais chacun peut comprendre : Il s’agit d’exciter des reflexes egoïstes populaires simplistes comme « les immigrés viennent manger le pain des français, virons-les on aura plus de pain »
        ou
        « fermons les importations, les gens acheteront francais ».
        ou
        « l’europe c’est donner le pouvoir aux allemands » (affirmation balance un peu plus loin sur ce blog)
        toutes affirmations sans fondement rationnel, mais efficaces pour exciter le peuple.
        comme lorsqu’on brulait des sorcieres, des hérétiques.

        • 35
          astronome64 5 juillet 2016 à 11:33 / Répondre

          Ben voyons !!! Va expliquer aux artisans français la concurrence déloyale des pays de l’est ( transport, batiment etc..) Il est certain que les fripes godasses ballons de foot fabriquées par des quasi esclaves en chine indes ou bangladesh sont la preuve de notre ouverture au monde et nos grandes valeurs humanistes et que dire que c’est immonde fait de nous des égoïstes « populaires » (le peuple a plus de valeurs que les élites auto proclamées) voire des racistes immondes. Dire que l’immigration est pain béni pour l’industrie allemande fait de moi un facsiste raciste xénophobe ? ok j’assume !! Dire que l’euro est un deuschtmark amélioré et que la chancelière est la patronne de l’Europe ? j’assume aussi !!

          • 38
            joab'nnn 5 juillet 2016 à 13:02 / Répondre

            Tu as libre choix de tes « dires »..
            La question posée était sur le « populisme ».

          • 88
            Chicon 9 juillet 2016 à 11:29 / Répondre

            @astronome64 : l’Euro est le Deutschmark car sans la stabilité et le serieux allemands plus le pouvoir monétaire a Francfort nous paierions tout plus cher. On leur a quand même mis la patate au foot.

      • 37
        Speculum 5 juillet 2016 à 13:02 / Répondre

        @bandit : populisme égale populaire. C’est aussi dire des vérités constatées qu’on ne veut pas entendre. C’est encore un excès verbal répété à force de n’être pas écouté. Le peuple est sensible au populisme car il explique les réalités simplement. Le populisme n’est ni de droîte, ni de gauche, il est simplement populaire.
        Le populisme non entendu, peut se transformer en fachisme, sinon il est un des composantes de la démocratie.

        • 52
          joab'nnn 5 juillet 2016 à 21:22 / Répondre

          c’est ce que disent ceux qui utilisent la demagogie populiste qui avancent celà.
          Non, le populisme est l’inverse de ce que tuvances. Au contraire çà consiste à dire ce que des votants ont envie d’entendre pour les inciter à voter dans le sens souhaité.
          Se fabriquer un « personnage comme « dire tout haut ce que chacun pense tout bas » est typique de la manipulation populiste.
          Il est evidemment plus facile de raconter que nos difficultés proviendraient d’ailleurs (europe, immigrés, etc) plutôt que comme Churchill annoncer des « sangs et des larmes » dire qu’il faudra se retrousser les manches, peut être gagner un peu moins et travailler plus.
          NOtre environnement politique est envahi de « populistes » ! Puissions nous retrouver des Rocard, Churchill.

  • 10
    Papounet 59 4 juillet 2016 à 12:12 / Répondre

    Bonjour amis:
    Le rapport Brixit/FM ne me parait pas aller de soi.
    Le citoyen que je suis s’ose à penser que les « British » nous ont donné une leçon de démocratie et de réalisme face à une autocratie bruxelloise désavouée par, peu ou prou, tous les peuples de l’union.
    Nous les Français qui n’avons pas manifesté quant le président Sarkosy a méconnu le choix majoritaire de notre peuple, n’avons de leçon à donner à personne en cette matière.
    Je me demande d’ailleurs pourquoi personne n’a pensé sanctionner le Président en demandant qu’on lui retire sa nationalité. Un Président qui ne respecte pas la volonté du suffrage universel, même quand une majorité de député le conforte, ce n’est pas du terrorisme mais c’est presque un coup d’Etat !

    • 11
      Blazing Star 4 juillet 2016 à 12:42 / Répondre

      Le président en question s’est bien fichu du référendum et des français. On va voir maintenant ce que font les politiciens anglais maintenant que les trois initiateurs du Brexit le leur jettent dans les bras comme une patate chaude. On va en reparler.

      • 19
        357 4 juillet 2016 à 15:39 / Répondre

        Le TCE de 2005, refusé par les Français, avait pour objectif d’améliorer le traité d’Amsterdam de 97 et surtout celui de Nice de 2001, de rationaliser certaines procédures décisionnelles, de réagencer les traités de base et d’octroyer de nouveaux DROITS SOCIAUX aux citoyens européens. Intoxiqués hier par les mêmes démagogues qu’aujourd’hui, les citoyens ont fait le choix de refuser cette avancée significative. Je me souviens avoir entendu absolument n’importe quoi à l’époque, comme par exemple les élucubrations d’Etienne Chouard, obscur petit prof de droit en BTS, devenu en quelques semaines la star de l’intox via le net, lequel faisait mine de découvrir la libre circulation des marchandises et des capitaux pourtant mises en oeuvre en 1957 avec la création de la CEE !!!
        Les Français ont refusé le TCE. Ils ont donc voulu conserver les Traités d’Amsterdam et de Nice avec notamment les problèmes de procédures décisionnelles que le TCE résolvait ! Résultat, sans s’en rendre compte, car abusés par les démagogues hexagonaux, les Français ont plongé l’UE dans la paralysie.
        On l’a vu : le plan B annoncés par les Mélenchon, Fabius, Besancenot, Le Pen, Dupont-Gnangnan, Pasqua, etc., est resté un mirage politique. Nos démagogues sont rentrés chez eux, laissant le merdier aux pouvoirs publics.
        C’est la raison pour laquelle les gouvernements – pas uniquement le gouvernement français ! – ont été amenés à signer, dans l’urgence, un nouveau traité à Lisbonne, lequel :
        -renforce les pouvoirs du Parlement européen,
        -modifie et améliore les procédures de vote au Conseil (pour éviter les blocages intempestifs, souvent l’oeuvre de la Grande Bretagne),
        -introduit l’initiative citoyenne,
        -instaure une présidence stable du Conseil européen (dont les anglais ne voulaient pas),
        -crée un poste de Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et d’un nouveau service diplomatique européen (dont les anglais ne voulaient pas non plus.
        Bref, le Traité de Lisbonne, que certains voient toujours comme un passage en force, est ce qui a permis en réalité de pas rester avec les insuffisances des traités d’Amsterdam et de Nice.
        Ce n’est pas un problème « Sarkozy, pas Sarkozy ». Ce n’est pas un problème « droite/gauche ». Hollande aurait fait pareil. Comme d’ailleurs n’importe quel chef d’Etat responsable et soucieux des intérêts du pays.

        • 24
          astronome64 4 juillet 2016 à 20:59 / Répondre

          Militant bénévole ou payé par la propagandastaffel de la chancelière ?

        • 25
          lazare-lag 4 juillet 2016 à 21:02 / Répondre

          Voilà un 357 comme on l’aime!
          Des arguments,de l’analyse, du fond et surtout de la clairvoyance.
          On peut peut dire ce que l’on veut de l’Europe, la critiquer, etc. Mais encore faut-il l’expliquer et la défendre avec les bons arguments.
          Trois interventions, trois commentaires qui se complètent opportunément.
          Très bien de mon point de vue.

        • 42
          Papounet 59 5 juillet 2016 à 16:00 / Répondre

          Ta démonstration éclaire bien le problème, il n’en reste pas moins qu’un Président qui ne respecte pas le suffrage universel c’est pour moi inacceptable. Il n’est pas élu pour cela.
          mais tu as le droit de penser le contraire

    • 14
      357 4 juillet 2016 à 13:55 / Répondre

      Ah bon ? Une leçon de démocratie ? Avec un premier ministre (Cameron) dans les choux. Un ancien maire de Londres (Johnson) qui jette l’éponge et un démagogue xénophobe (Farage) qui annonce son retrait de la vie publique ? Je crois que la soi-disant « leçon de démocratie » se révèle être une sinistre farce dont les victimes sont les Britanniques eux-mêmes. Le fait est que les gens ont été sensibles à la démagogie de pro-Brexit qui ont défendu une sortie de l’Union européenne sans y croire eux-mêmes. Ils se retrouvent aujourd’hui dans l’impréparation absolue, laissant la Grande Bretagne dans le chaos politique. Et on se rend compte de quoi ? Que nos Etats sont interdépendants politiquement et économiquement. Que nos pays, sans l’Europe, ne pèsent rien face aux grands blocs et plus particulièrement les grands blocs émergents (Chine et Inde notamment où le coût salarial est infiniment moins élevés qu’en Europe). Résultat : la GB en est réduit à rêver de devenir un paradis fiscal au moment même où les Etats, au niveau mondial, s’entendent pour lutter contre l’évasion fiscale. La GB, une lessiveuse pour blanchir les capitaux. Le dumping ou le braconage fiscal. Voilà le projet de certains brexiters. Belle perspective en effet ! Beau dessein politique ! Quant à l’autocratie bruxelloise, il faudra qu’on m’explique où elle est. Il y a grosso 40 000 fonctionnaires européens pour un continent de 375 millions d’européens. Autant que pour la seule ville de Paris ! Alors pour « l’autocratie » ou la « technocratie », il faudra repasser. Je rappelle que toutes les politiques européennes ne sont pas communes ou intégrées. Les Etats jouent un rôle majeur au sein du Conseil de l’Union européenne. Ne l’oublions pas. Le plan B, ne cherchez pas. Il n’existe pas contrairement à ce les extrémistes de droite et de gauche prétendent.

      • 20
        Chicon 4 juillet 2016 à 18:19 / Répondre

        @357 – vous avez raison, les economies et les peuples sont devenus interdépendants en cinquante années. Tout est de plus en plus maillé , capitaux et hommes, que ça plaise ou non. Bon courage à Marine qui veut tout détricoter vu que les financiers anglais n’y arrivent déja pas…

        • 27
          joab'nnn 4 juillet 2016 à 23:37 / Répondre

          MLP, comme les demagos Johnson ou Farage veut gagner des élections en flattant les pires reflexes égoïstes.
          Ils sont prêts à foutre en l’air économie, social, sécurité et politique de leur pays pour gagner.
          Comme eux, MLP ne sait pas quoi faire ensuite.(demandez à des FN quelle politique monetaire apres avoir abandonné notre monnaie, l’euro !) Serons nous aussi crédules que les « leave » à voter pour des irresponsables en France malgré ces évidences sous nos yeux ?

      • 43
        Papounet 59 5 juillet 2016 à 16:07 / Répondre

        Bien cher Ami,
        je ne pense pas qu’il ne faille pas d’Europe, bien au contraire, simplement , celle qui renfloue les banques, n’est pas celle que je prône.
        Quant à l’autocratie bruxelloise, je ne fais que reproduire les propos majoritaires dans la population entendus en Angleterre et en France.
        Pour la petite histoire, si tu ne me crois pas écoutes les agriculteurs, les pécheurs, les chômeurs et ceux qui ne veulent pas d’OGM

        • 50
          Yasfaloth 5 juillet 2016 à 19:32 / Répondre

          Tous des gens particulièrement bien informés par la presse la plus objective, et pas du tout émotivement influençables.
          .
          Je n’ai aucun mépris pour ces personnes, bien au contraire mais cette idée que la vérité jaillit forcément de la « vox-populi » y compris dans les domaines les plus techniques me semble d’une absolue naïveté, voire dangereuse car instrumentalisée par ceux que l’on nomme justement les « populistes ».
          .
          Avant on parlait de propos de « café du commerce » pour signifier des réactions émotionnelles et empreintes d’ignorance, aujourd’hui il faut parle de « café du net et de la tv »,avec cette différence que nous y sommes tous soumis à l’influence de professionnels de ces médias et des activistes qui les utilisent.
          .
          C’est pour cela qu’il ne faut, à mon avis, réserver les référendums qu’à des cas extrêmement particuliers, et pour être tout à fait honnête, d’ailleurs les supprimer. Le meilleur des « référendums » étant les différents scrutins électifs où là il est du devoir de chacun d’élire les gens jugés les plus capables possibles, à charge pour les élus de définir à bon escient ce qui est bon pour la population, sous le contrôle des institutions… et tout cela pas forcément sur le court terme…

        • 62
          joab'nnn 6 juillet 2016 à 20:29 / Répondre

          là encore, une gêne à condamner l’Europe, mais pas un mot d’une Europe souhaitée …
          Oui les discours démagogiques vis à vis des pécheurs des agriculteurs, chômeurs, marchent,électoralement.

    • 18
      joab'nnn 4 juillet 2016 à 15:19 / Répondre

      La democratie en Europe, c’est aussi constater que 18 membres sur 22 avaient approuvé le traité constitutionnel. Fallait-il pour le caprice de quelques politicards français qui ont excité le « Non » bafouer la majorité exprimée en Europe ?
      Ces referendums ne sont aucunement une expression de la majorité populaire, juste un exercice de concours de com populiste.

      • 44
        Papounet 59 5 juillet 2016 à 16:08 / Répondre

        C’est ta version, pas la mienne

      • 51
        Yasfaloth 5 juillet 2016 à 19:35 / Répondre

        Je suis entièrement d’accord avec toi sur ce point Joaben, beaucoup trop de gens suivent, par réflexe ou par principes les plus grandes g… voire celui où celle qui « présente » le mieux…

        • 59
          joab'nnn 6 juillet 2016 à 16:15 / Répondre

          Papounet, il n’y a pas de version, t-out n’est pas « opinion ». Il y a aussi des faits que je rappelle (le vote des autres européens). apres on peut discuter sur les faits, interpréter, spéculer.
          Par exemple, si ce référendum n’avait qu’un enjeu franco-francais, en effet ce serait criticable (comme si de gaulle avait poursuivi la régionalisation en 1969 … ce qui s’est fait 20 ans plus tard d’ailleurs sans que personne ne s’en plaigne ..).
          Mais la constitution européenne est une question fédérale. Donc rien de profondément choquant à ce que la majorité fédérale prime sur la majorité locale.
          Il suffit d’avoir suivi la campagne sur le brexit en UK pour constater que les votants du leave ont nullement voté en connaissance de cause à la question posée. … comme en 2005 en France ou en 1992 ou en 1969 …
          Pire … Les députés angalis sont censés voter de nouvelles lois, mais comme il n’y avait aucun projet énoncé derriere le « leave », voter quoi ? aucun mandat ne leur est donné ! absurde mais préfigure ce que ca donnerait si on écoutait le FN ici !

  • 8
    Nestor Makhno 4 juillet 2016 à 10:53 / Répondre

    Je vais finir par croire que la démocratie est un met de luxe à ne pas mettre sur toutes les tables. On dirait qu’elle n’a de valeur que pour ceux qui savent épeler et comprendre la question posée. Surtout quand ceux qui commentent la question ne l’embrouillent pas avec de gros mensonges.

    • 45
      Papounet 59 5 juillet 2016 à 16:09 / Répondre

      Tu pense qu’en 1789, ils étaient plus informés que nous?

  • 7
    Jean de Mazargues 4 juillet 2016 à 09:30 / Répondre

    Je pense que la Franc-maçonnerie n’a pas à s’occuper du Brexit.

    • 46
      Papounet 59 5 juillet 2016 à 16:14 / Répondre

      je partage ton point de vue, mais je me demande aussi si la FM, ne doitpas nous aider à réfléchir pour nous guider dans la vie profane

  • 6
    pilipe 4 juillet 2016 à 09:19 / Répondre

    En ce qui concerne le futur de l’Europe: il n’est pas rose vu la vague ultra-conservatrice (Hongrie, Pologne, Croatie, Autriche,…) qui s’abat sur elle depuis quelques années et qui semblent s’amplifier avec les mois à venir (quid des futures élections autrichiennes, 49,99% de fachos)… Prévisible en absence d’une identité européenne (1 fiscalité, 1 armée, 1 europe fédérée,…) qui tarde à se créer. Bref, nous partons vers une europe des régions au mieux, au pire à un retour d’une petite Europe. Alors, l’utopie d’une Europe « de valeurs »: LOL.
    Pour le Brexit, nous assistons à la fin du Royaume-Uni. C’est le chant des sirènes…
    Pour comprendre le Brexit, il faut absorber toutes les variables anglo-saxonnes, et principalement leur vision impérialiste du monde. Les Grand-Bretons assistent à l’effritement du Royaume-Uni, de l’EMPIRE britannique.
    Les jeunes semblent avoir fait leur deuil mais pas les britanniques d’une certaine classe et d’un certain âge.
    Vu le pas de charge de l’Ecosse pour une demande d’indépendance (qui arrivera tôt ou tard) et le risque de l’Irlande du Nord + le problème de la City , je pense bien que ce Brexit ne verra jamais le jour…
    Ce Brexit n’est que le reflet de ce qui s’opère depuis quelques années: le morcellement des états au profit des régions riches et frustrées (Flandres, Catalogne, Italie du nord, Tchèquie,…).
    « L’Union fait la Force » est une vieille devise qui est désuète et qui a perdu tout son sens en ce début du XXIe siècle.

    • 47
      Papounet59 5 juillet 2016 à 16:20 / Répondre

      Ce n’est peut-être pas un phénomène anecdotique, sauf erreur de ma part, certains leaders que j’ai rencontrés à Bruxelles agissaient pour réaliser l’Europe des régions et j’observe que l’évolution de l’organisation administrative en France va dans ce sens. les impôts régionaux en sont une preuve

  • 5
    Oscar 4 juillet 2016 à 09:17 / Répondre

    Bien évidement je ne vois pas ce que le Brexit peut changer à la maçonnerie, qu’elle soit britannique, française, continentale, européenne ou mondiale.

  • 4
    Blazing Star 4 juillet 2016 à 09:17 / Répondre

    Bon, pas de panique, stay calm comme on dit de l’autre côté de cette rivière ridicule qu’ils appellent Chanel tellement elle sent mauvais.
    Il y a Brexit et Brexit. Il y a Brexit à la française, dramatique, dans là sang et les larmes et il y a Brexit à l’anglaise, calmement dans la bière et le pudding.
    D’abord ce n’est pas parce qu’on vote Brexit qu’on rompt les amarres avec l’Europe. Premier ministre Cameron et Bruce le Grominet blond l’ont bien dit clairement. Ensuite si on n’a plus l’Europe de qui pourra t on dire du mal dans les journaux ?
    La Reine elle même a dû prendre un calmant à base d’une demi bouteille de Sherry.
    Les francs maçons ont voté massivement pour le « Remain » mais il n’y a pas qu’eux à voter.
    En résumé, on va reparler de tout cela fin 2016 ou 2017 ou plus si necessaire.
    Car il faut étudier le départ de l’Europe d’un pays qui n’est pas vraiment dans l’Europe. Voyez comme cela va être difficile et long.

    • 9
      laird of Glencoe 4 juillet 2016 à 11:26 / Répondre

      Dear Brethren
      Comme FM binational je suis d’accord avec toi!
      laissons les Frenchy Frogs croak le long de la mare qui est le Chanel dont la multitude de Masonic Orders est le reflet de leur caractére imprimé à la FM Francaise et dont la devise est » Ordo ab Chaos » dans lequel se complaisent les French Masons en leur majorité!!
      Sans rancune
      Proud to me a regular FM

      • 12
        Blazing Star 4 juillet 2016 à 13:11 / Répondre

        Froggies can’t help croaking at any time, it’s permanent as strikes, but we like them.

      • 17
        joab'nnn 4 juillet 2016 à 15:15 / Répondre

        about croaking … anybody can be proud of futilities … do you know that all free-masons claim to be « regular » ?
        It gives an idea of the futility of this « tarte à la crème » of this claim for dummies …

    • 13
      joab'nnn 4 juillet 2016 à 13:27 / Répondre

      On est d’accord. Il y a le Bexit tel que vu côté angals et ce qu’en racontent les frenchies.
      On a le même phénomène lorsque des frenchies tentent d’interpréter des textes GLUA.
      Ceci dit le choc est lourd quand on est des 2 pays. Le plus amusant aupres de mes amis qui ont voté « Leave » Ils me disent tous on a voté « Leave » parce qu’on était sûr que « Remain » allait gagner, juste pour manifester notre mécontentement contre la politique d’austérité imposée par Cameron…

  • 3
    réboussié 4 juillet 2016 à 09:13 / Répondre

    J’espère que c’est à prendre au moins au deuxième degré ? au moins ? difficile me semble t il pour un franc maçon français de croire que les anglais sont laids ,bêtes , gros , stupides , vieux , repliés sur eux mêmes , voir en entier le sketch d’Eric Zemmour sur le sujet …Je parle bien sur d’un FM français qui a reçu la lumière et change les piles de temps en temps, et qui malgré les difficultés rituelles lit un peu les philosophes , penseurs , économistes , Tirolle mais aussi Allais , très bizarrement lui totalement inconnu malgré un prix Nobel lui aussi , comme d’autres d’ailleurs , qui entend les élites médiatiques européennes , et qui comme moi très récemment ai passé la soirée , un excellent repas , avec un grec , de Grèce , profession médicale en exercice en visite chez moi , on a évoqué la vie là bas , c’est un peuple qu’on assassine ….dont on disperse les morceaux , pour cacher le crime ? .
    En matière de démocratie , ( démos , la commune , la communauté ..) , les anglois peuvent nous apprendre quelque chose , leur histoire aussi , pour ce qui est de Bruxelles , les traités avec Mr Junker ? et son histoire personnelle au Luxembourg ?
    Relisez la dernière guerre , le courage du peuple britannique , les destructions qu’on n’appelait pas encore déconstruction , ils ont voté oui à l’indépendance ? les caractères des critiques confirment par leur bassesse le caractère héroïque de leur décision , comme chez nous à une époque , la politique ne se limite pas à la Corbeille , retrouver son indépendance et sa liberté ? ça a un coût , mais la liberté n’a pas de prix .
    Oui à l’Europe , bien sur , mais celle là , l’Europe actuelle ? non merci , 39/45 , on a donné , et ceci n’est pas une référence anti allemande , car les nazis n’étaient pas allemands , comme les terroristes musulmans , juste des déviants , des malades qu’on a laissé faire , comme on laisse faire parfois avec les enfants , et en laissant faire la nature ? elle reprend ses droits sur la culture CQFD

    • 16
      357 4 juillet 2016 à 14:10 / Répondre

      Le fameux couplet : l’Europe, oui, mais pas celle là. L’ultime escroquerie intellectuelle de ceux qui attendent le plan B comme on attend Godot ou de ceux qui réduisent ce processus politique majeur à la seule personne de M. Juncker. L’Europe, il n’y en a pas 36. C’est la construction politique et économique qui a commencé sur les ruines de la seconde guerre mondiale, qui n’a eu de cesse de s’étoffer au fur et à mesure des traités ; c’est celle qui a fait la richesse de nos Etats, qui les protège dans la compétition économique mondiale, qui permet à nos nations le maintien d’un certain niveau de vie et qui les empêche de la tentation de se foutre à nouveau sur la gueule comme en 14 et 39. C’est quoi le plan B. Des soviêts et de l’électricité ? Des Etats bunkerisés comme l’ancienne Albanie d’Enver Hoxha ou la Corée du Nord de Kim Jong Un ? Parce qu’à un moment donné, il faudra sortir de la « zone de confort » de la critique systématique.

      • 21
        Chicon 4 juillet 2016 à 18:49 / Répondre

        bien dit

  • 2
    astronome64 4 juillet 2016 à 08:47 / Répondre

    Brexit, Franc maçonnerie, j’avoue ne pas bien comprendre cette analogie. Cela dit on peut être FM et s’opposer à cette Europe et réfléchir à un autre projet.

    • 53
      joab'nnn 5 juillet 2016 à 21:31 / Répondre

      Justement, ce serait intéressant de lire un PROJET plutôt que des plaintes. On ne peut se contenter « une autre Europe » comme pretexte à detruire celle qui existe.

  • 1
    Gil 4 juillet 2016 à 07:22 / Répondre

    Bonjour
    Merci pour ce billet que je trouve sombre et réaliste; ce rappel des origines britanniques de la FM moderne est très opportun. Mais nous ne devons pas céder au pessimisme ambiant, non par devoir ce qui serait absurde mais grâce à nos libres débats, notre créativité, ce qui reste de solidarité dans nos loges.
    C´est dans les moments de crise et l’adversité que l’humain révèle le meilleur… comme le pire.
    Nous cultivons le meilleur en principe; qu’une longue et riche histoire continue à nous inspirer!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mi, Aliquam adipiscing elit. efficitur. leo. Aenean nunc dolor. ipsum ipsum