Chimeres 240318

Les Chimères, espoirs et craintes au Droit Humain

Par Géplu dans Manifestations

Samedi 24 mars à 14h, la commission Bioéthique de la Fédération française du Droit Humain organise une conférence-débat dans le cadre des  Rencontres du Droit Humain. La conférence aura pour thème Les chimères espoirs et craintes.

Les conférenciers seront le Professeur Sylvain Lehmann, biochimiste, biologiste à la Faculté de médecine de Montpellier INSERM, et Patrice Maniglier Philosophe, Maître de conférence à la Faculté de Paris-Nanterre.

Exemple à la Jolla en Californie (extrait d’un article de sciences et avenir ): Pour la première fois, des chercheurs ont créé des embryons chimères contenant des cellules souches humaines et porcines, selon une étude publiée jeudi 26 janvier 2017 dans la revue américaine Cell. Cette avancée scientifique constitue un premier pas vers le développement d’organes humains par des animaux, qui pourraient être récupérés et greffés à des personnes malades. C’est “une première étape importante”, a souligné Juan Carlos Izpisua Belmonte, professeur à l’Institut Salk d’études biologiques à La Jolla, en Californie, principal auteur de ces travaux. “Le but ultime est de cultiver des tissus ou des organes humains (pancréas, foie, cœur…) chez des animaux comme des truies qui pourront être greffés sans rejet, mais nous en sommes encore loin”, a-t-il tempéré, reconnaissant la grande difficulté de cette expérience menée avec quelque 1.500 embryons porcins pendant quatre ans.

Les Chimères, espoirs et craintes FF du Droit Humain, Samedi 24 mars à 14h, 9 rue Pinel, 75013 Paris.
Inscription obligatoire : accueil@apfdh.org ou par téléphone : 01 44 08 62 62

dimanche 04 février 2018 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
0a08bfd38ba623d37937574bbd19b149FFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF