C Revauger
Cécile Révauger

Cécile Révauger présente son dernier livre

Par Géplu dans Interviews

Cécile Révauger, membre du Grand Orient de France et du Grand Chapitre Général du Grand Orient de France a publié de nombreux ouvrages sur le Monde Maçonnique des lumières en Europe, Amérique et colonies, sur la ségrégation raciale des maçons américains et sur les Ordres de Sagesse du Rite Français. Le dernier est La longue marche des franc-maçonnes, que nous vous avons présenté ici récemment. Jacques Carletto a rencontré Cécile Révauger pour lui demander lors d’une interview vidéo, quelques explications complémentaires…

Des loges d’Adoption françaises à leurs versions américaines, des débuts de la mixité maçonnique  en France, Angleterre et Etats Unis, la démarche intègre aussi les Obédiences féminines et le Grand Orient de France qui accueille désormais les sœurs. Y a-t-il un lien entre la liberté de conscience absolue chère à la Franc-Maçonnerie libérale, la laïcité et l’émancipation des femmes ? On constate que lorsque les Loges imposent la croyance en Dieu, elles rejettent souvent, aussi, toute présence féminine auprès des Frères. Quels sont les arguments des soeurs et des frères qui refusent encore la mixité ?

 

lundi 02 avril 2018 10 commentaires
  • 10
    KAIVERS 8 avril 2018 à 10:56 / Répondre

    N’oublions jamais qu’il y a plusieurs demeures dans la maison du père !
    et il ne me semble pas conforme à notre éthique que de prétendre que tel rameau maçonnique est supérieur à tel autre et détient la vraie vérité.
    les « réguliers » prétendent détenir les reliques de la vraie croix et d’autres que point de salut en dehors de la mixité et des combats féministes.
    Un peu de tolérance et de modestie !

    et jusqu’à présent, je n’ai jamais entendu nos zélateurs de la mixité s’insurger contre le non-mixité de la GLFF…..

  • 8
    Boiron Jean-Michel 6 avril 2018 à 09:46 / Répondre

    Précisons que certaines loges du GODF restent dans le non-respect du règlement général en pratiquant une discrimination envers les femmes dont ils refusent même les visites. Atterrant.

  • 7
    Nanou 3 avril 2018 à 19:55 / Répondre

    Je trouve dommage que certaines critiques partent dans tous les sens… donnant l’impression que les commentateurs sont bien loin du sujet du livre !

    • 9
      Chicon 6 avril 2018 à 11:36 / Répondre

      Le Livre traite de « La Longue Marche des Franc-Maçonnes » a ne pas confondre avec celle de Mao Tse Toung.

  • 5
    Désap. 3 avril 2018 à 09:56 / Répondre

    Sans aucunement remettre en cause l’excellence de Cécile Révauger, tout manquement à l’objectivité dessert inévitablement le raisonnement, par conséquence la réalité et donc la compréhension, ou bien et l’erreur est plus grave, doit-on comprendre que l’initiation ne peut être transmise que par un homme ?
    9:20 > 9:30 mn : « les effectifs sont en hausse en France, alors qu’il sont en baisse, terriblement en baisse, en Angleterre et dans les pays anglo-saxons où il n’est pas question d’initier les femmes. »
    Cette baisse terrible des effectifs tout d’abord : elle est tout de même à relativiser, notamment pour l’Angleterre, la GLUA à elle seule c’est environ 250.000 membres et le total des Maçons et Maçonnes pour le pays c’est quelque chose comme 300.000 : à comparer avec la France et sa centaine de GGLL qui dépassent péniblement les 150.000 membres des deux sexes.
    Quant au refus d’initier les femmes en Angleterre (je ne connais pas la situation américaine), Cécile Révauger n’ignore assurément rien du Order of Women Freemasons, dont la particularité est de n’être, certes, pas reconnu par la GLUA, mais considéré par celle-ci comme régulière.
    Quand les Français cesseront-ils d’être en compétition avec les Anglais, de justifier leur choix en comparaison systématique avec ce qu’il se fait outre-Manche ?
    La règle est pourtant la même qu’en rugby, elle est non-écrite mais sa valeur se vérifie sans exception : si l’on joue le jeu de l’adversaire ou en fonction de celui-ci, c’est le meilleur moyen de perdre le match.
    Il faut jouer son jeu et contrer celui de l’adversaire lorsqu’il l’empêche ! Tous les entraineurs vous le diront.

  • 4
    iann 2 avril 2018 à 21:24 / Répondre

    pour votre education Cécile Revauger est professeure d’anglais en fac cela aide pour la compréhension de la langue
    cher tartuferit ne serais tu voir les seins de nos sœurs sans oublier que de parler des fables jésuitiques?

  • 3
    pierre noel 2 avril 2018 à 18:39 / Répondre

    Il y a le meilleur et le pire aussi bien dans la maçonnerie US que dans la maçonnerie française (ou de n’importe quel autre pays). Contentons-nous d’écouter, d’ouvrir les yeux et, si nous le pouvons, de vivre une ou des expériences dans des pays différents, sans jamais oublier que la barrière des langues nous empêchera toujours de dépasser l’apparence des choses.
    Les jugements à l’emporte-pièce, les condamnations hâtives basées sur des prémisses préconçues, les préjugés répandus … n’apportent rien et ne servent à rien !

  • 2
    Chicon 2 avril 2018 à 18:38 / Répondre

    Féminiser tous les termes maçonniques, à quoi celà servira-t-il si ce n’est compliquer une langue deja compliquée. Le progrès de la condition féminine passe par cette modification de langage ? Pas si sur. Mais celà peut faire plaisir aux féministes dont ceux de la GLFF et les partisanes de la nova-langue.

  • 1
    tartuf_rit 2 avril 2018 à 14:25 / Répondre

    Et le petit Jésus n’était il pasun homme,c’est un signe qui ne trompe pas non? Le male malheureux s’est déjà fait avoir une fois par une pomme particulièrement appétante si l’on en croit les représentations scripurales. Autant lui éviter de nouvelles tentations aujourd’hui après la conversion ET le Nobel de Dylan on peut s’attendre au pire chez les anglos-saxons d’ailleurs plus saxons qu’anglos nous aurions intérêt à nous pencher sur l’épisode des Simpson intitulé les tailleurs de pierre qui constitue outre une gouteuse et délirante parodie une représentation pas si éloignée de la vérité. Avec un gag merveilleux où le grand père montre tous ses badges  » de franc-maçon,communiste etc, etc ,etc » au moins on comprend mieux ce qu’est la maçonnerie américaine tout sauf spiritualiste mais à l’image du pays belliciste, raciste, esclavagiste dans l’âme

    • 6
      philippe 3 avril 2018 à 15:12 / Répondre

      @Tartuf_Rit
      « on comprend mieux ce qu’est la maçonnerie américaine tout sauf spiritualiste mais à l’image du pays belliciste, raciste, esclavagiste dans l’âme »
      Connaissez-vous la Franc Maconnerie Americaine? avez-vous seulement visite une loge Americaine pour en parler? NON vous glosez sans savoir, a la maniere franchouillarde comme a l’accoutumee, en fait vous meritez bien la premiere partie de votre accronyme

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
nunc Phasellus at adipiscing commodo Sed sed ut