Liv-RER-Charrière

Louis Charrière et le RER

Par Pierre Mollier dans Contributions

.
Le livre de Louis Charrière sur le RER
en version numérique sur le site de la Bibliothèque du GODF

A l’occasion de l’exposition sur le Régime Écossais Rectifié au Musée de la franc-maçonnerie, la bibliothèque du Grand Orient de France met en ligne la numérisation d’un ouvrage rare sur l’histoire du RER.

Il s’agit du livre de Louis Charrière, publié en 1938 : Le Régime Écossais Rectifié et le Grand Orient de France, notice historique, 1776 à 1938. Grand Chancelier du Grand Prieuré Indépendant de France, Louis Charrière, en véritable érudit, propose, pour la première fois, un recueil de documents sur l’histoire du RER au XVIIIe et XIXe siècle et toute une série de pièces sur son réveil mouvementé au XXe siècle. Un livre, en partie oublié, mais qui est en fait une des études majeures de l’histoire maçonnique française des années 1930. Aujourd’hui encore, beaucoup des documents proposés ne se trouvent que dans cet ouvrage.

Conformément à la nouvelle politique de numérisation de la Bibliothèque du Grand Orient de France, le fichier du livre peut être téléchargé en cliquant sur ce lien.

Le lecteur intéressé pourra aussi aller sur le site de Pierre Mollier, Rassembler ce qui est épars, où un article plus détaillé sur ce sujet est à lire.   🙂

dimanche 23 décembre 2018 9 commentaires
  • 8
    Fac Bonum 28 décembre 2018 à 11:43 / Répondre

    Un grand merci pour cet acces à une archive precieuse permettant d’avoir un point de vue très juridique provenant du Grand Orient de France. Une dissonnance, cependant, est à remarquer sur l’utilisation reccurente du terme « propriétaire du Rite » alors que Jean -Bapiste Willermoz qui en était un des principaux rédacteur se qualifiait lui-meme de « dépositaire « . Si les droits à la propriété intellecuelle avaient existé au 18e siecle, bien des avanies du Rectifié auraient été évitées.

    • 9
      aymeri 28 décembre 2018 à 14:08 / Répondre

      Bien d’accord….
      Toutefois, cette rare archive est très précieuse.
      Merci au GODF.

  • 7
    Pierre Mollier 26 décembre 2018 à 15:25 / Répondre

    Le principal intérêt du livre de Louis Charrière, ce sont les documents qu’il publie. Sa démonstration et sa controverse avec Savoire sont très liées au contexte de l’époque et ont moins d’intérêt pour nous (sauf pour les historiens du RER au XXe siècle). D’ailleurs, il ne faudrait pas surévaluer l’opposition entre les deux hommes . Charrière conservait une très haute estime pour Savoire et celui-ci fut touché par les témoignages d’amitié que son ancien collaborateur lui envoya à l’occasion des moments très difficiles que l’ancien Grand Commandeur du Grand Collège des Rites rencontra dans sa vie personnelle.

  • 6
    Christian Haug. 24 décembre 2018 à 17:23 / Répondre

    Source intéressante pour l’histoire du Régime, mais nécessitant sans doute d’être complétée par l’article suivant, qui en conteste les éléments à partir de démonstrations qui semblent objectivement fondées et argumentées :
    http://www.directoirerectifiedefrance.org/?page_id=677&fbclid=IwAR1eTk39sNCyQaW1l4dl7n7nwPXgj1Zr79qvmKq8Pjk-QfrGNglg2Hadrrc

  • 4
    Joël 23 décembre 2018 à 20:57 / Répondre

    Merci pour cette accessibilité gratuite. D’autant que le RER eut une influence certaine à Bruxelles via les dirigeants autrichiens, membres de la Stricte Observance Templière: Kaunitz, Cobenzl, Starhemberg, Charles de Lorraine (petit ?), Albert de Saxe-Teschen, Belgiojoso, Murray, Trauttsmandorff, Metternich-Winnembourg, etc.
    http://bruges-la-morte.net/wp-content/uploads/Quartier-royal-une-forêt-de-symboles.pdf

    • 5
      Minotaure 24 décembre 2018 à 12:53 / Répondre

      Et merci à Joël pour le lien avec son travail sur le Quartier royal de Bruxelles.

  • 3
    Bilboquet 23 décembre 2018 à 17:39 / Répondre

    Merci ,
    Un document intéressant à plus d’un titre

  • 2
    Var 23 décembre 2018 à 14:06 / Répondre

    Ouvrage rarissime en effet.

  • 1
    aymeri 23 décembre 2018 à 12:13 / Répondre

    Merci de cet utile volet de l’histoire du RER en France…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut leo elementum pulvinar Donec sed sem, ut dapibus consequat. ultricies