glmmm_glumm

Nouveaux Grands Maîtres à la GLMMM et à la GLUMM

Par Géplu dans Divers

Dans la mosaïque pas toujours facile à suivre de la maçonnerie égyptienne, dont on ne peut que regretter l’atomisation, deux obédiences viennent de procéder à l’élection de leur nouveau Grand Maître.

La Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm (42 Loges pour environ 500 membres) a élu le frère Olivier Sartoux, à l’unanimité des Loges présentes au Convent, et la Grande Loge Unie de Memphis-Misraïm (18 Loges et 215 membres, dont 123 frères et 92 sœurs) a élu le frère François Evreux, de la même façon.

Les deux obédiences travaillent au Rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm, et vous trouverez sur leurs sites respectifs leurs présentations complètes.

Hiram.be le Blog Maçonnique présente ses félicitations aux deux nouveaux Grands Maîtres.

lundi 17 octobre 2016 5 commentaires
  • 5
    Baudou-Platon 21 octobre 2016 à 16:31 / Répondre

    Juste, peut-être, un bref commentaire … concernant ce qui a été dit au sujet de ces deux obédiences et les autres … je peux en témoigner puisque j’ai vécu les évènements « dramatiques » de 1997-1998 … et j’ai appartenu à la GLFMM mais aussi à la GLMMM … et certains des frères qui appartiennent aujourd’hui à la GLUMM furent à la GLTRE en son temps (2002) … la GLUMM fut à l’origine d’un charte d’Ethique étonnante mais qui montre bien le niveau de conscience de leurs auteurs … peut-être, cela était nécessaire et pas si sûr …
    En effet qui ne souscrirait pas aux « 10 commandements » proposé par la « Charte d’éthique et de bonne conduite » … le problème est qu’il y a toujours loin de la « coupe aux lèvres » (on pourrait débattre notamment des points qui se proposent de défendre le Rite dans son essence … là le silence est complet sur les contenu et les moyens)
    Il faut le dire le lien entre GLMMM et La GLUMM est issu clairement d’une OPA tenté (voir réussi) par le GODF qui en contrepartie de « reconnaissance » se voyait assujetti l’obligation de travailler au Rite GOE (une forme de Rite en 33 de Yarker … je dis bien une forme)
    Alors très bien pour ces deux Grandes Loges … et on ne peut qu’être satisfait de voir 60 loges travailler ensemble … Là où je serai, encore plus heureux ce serait de savoir de quelle nature est leur cheminement maçonnique car on ne peut longtemps cacher que notre Rite qu’il soit en 33 ou en 90 voire 95 n’est pas de même essence que le REAA, le RER … et j’en passe.
    Pour ma part je suis en lien (OIAPMM – Souverain Sanctuaire Khorshed) avec l’une et l’autre (GLMMM et GLUMM) mais aucune discussion ne semble possible sur les contenus initiatiques … Dommage … je me heurte à un silence abyssal …
    Alors devons-nous nous plaindre ? pas forcément car au sortir de 2000 et 2001 je professe l’idée que le magnifique travail de Robert Ambelain et de Gerard Kloppel s’est heurté à une nouvelle génération de Francs-maçons, dès lors mixtes souhaitant travailler dans un esprit d’Universalité et dans un esprit de Tolérance … conclusion les système anciens volèrent en éclat car certaines prorogatives de notre Rite (Ad Vitam, Grande Hiérophanie, système Pyramidal, …) étaient devenues illisibles, insupportables voir même infantilisant.
    Concernant notre Rite, Je pense que l’on touche là l’essentiel … Il est, dès lors, représenté :
    – par des nostalgiques de l’ancienne forme de gestion de notre Rite
    – et de nouvelles formes de gestion plus compréhensibles (Cf: GLMMM, GLUMM, GLMN, Fed MM, …)
    … se différencier ce n’est pas diviser !!!! … se différencier c’est permettre l’innovation ou l’émergence de nouvelles formes de gestion de notre Rite mais aussi de nouvelles approches initiatiques au bénéfice de tout chercheur en philosophie, métaphysique ou ésotérisme …
    Ainsi ce qui nous sépare ce n’est pas tant le fait de ne pas vouloir faire les choses ensembles !!! ce qui nous sépare, c’est sans aucun doute l’environnement de travail initiatique qui rend impossible l’authentique recherche dans certaine forme de gérance de notre Rite.
    Voilà un point Claviculaire la GLMMM et la GLUMM représentent Soixante Loges … ayons conscience que « le Portail des loges libres et Indépendantes en représentent 150 loges (pas toutes de Rites Egyptiens, je le confesse) … mais cela veut bien dire quelque chose !!!
    Je tiens à disposition, de qui le souhaite, un travail d’inventaire que j’ai fait sur la Franc-maçonnerie (http://www.oiapmm.org/Francmaconnerie-PlassHistorien.html ) ou l’on constatera aisément qu’il existe plus de 50 obédiences de notre Rite … l’on pourrait en sourire mais le problème de la gestion de la maçonnerie en France est général !!! … il ne sera pas besoin de rappeler le si triste et consternant épisode de la GLNF … ni les soubresauts qui ont transformé le GODF en système maçonnique Mixte … et bien d’autres, encore
    Loin, de gloser sur cette difficile adaptation de nos cénacles maçonniques … laissons vivre et se développer les initiatives maçonniques, tentons d’appliquer certaines règles qui doivent être foncières et traduisant les principes sacrés de la Franc-maçonnerie … l’Hospitalité, le compagnonnage, le refus des exclusions, le tuilage selon les règles édictées par les degrés obtenus et les équivalences traditionnelles … et clarté dans les échelles proposées
    La meilleure façon de prouver que nous sommes de vrais maçons libres c’est de permettre le constat sur place … la densité de l’initiation se vit dans une loge authentique sur le plan initiatique … la réalité des transmissions effectuées s’évalue par l’expérience acquise lors de cette dernière. (Les contraintes admiratives de devant relever que du plan temporel … la France possède tout ce qu’il faut pour cela)
    Il est évoqué la notion de « grand hiérophante » … dois-je rappeler que cette fonction est une invention … ainsi les systèmes maçonniques qui l’adoptent sont dignes, sans doute de respect, mais ils définissent une maçonnerie particulière … mais pas « franche » … chacun se place où il se sent bien … nul sera besoin de paires de claques … chacun sera libre de choisir « son esclavage »
    Je ne voudrais pas finir cette brève remarque sans expliquer que l’OIAPMM (pas l’OIRAPMM) est disposé à tout échange sur le plan initiatique avec tout Ordre ou Obédience comprenant l’intérêt de parler Rite et non Organisation … de parler voies initiatiques et non systèmie temporelle …
    Depuis 15 ans nous avons mis en place un Ordre (OIAPMM) avec deux voies initiatiques
    – RAPMM selon Robert Ambelain (sous la houlette du TSF Guy Duval
    – RAPMM voie Orientale (Voie Eveil) sous ma propre initiative dont la mission est de réveiller tous les degrés traitant des philosophies et des systèmes initiatiques extrêmes orientaux
    Dans l’OIAPMM il n’existe pas de Grand Hiérophante, pas d’Ad vitam aucune fonction d’autorité administrative (ce qui exclut, même la Grande Maitrise Traditionnelle) …
    Les Ateliers sont soumis à une Charte des Loges Libres et Indépendantes … ce qui rend leurs membres, maçons, libres … autonomes dans leurs recherches et de leurs champs d’investigations mais respectant un échelle précise … laquelle offre un chemin que l’on peut parcourir à son rythme (puisqu’il n’y plus de degré d’autorité)
    Nous comptons 20 Ateliers, notre axe de travail est situé uniquement sur un déambulatoire initiatique en 95 degré dont 33 effectifs
    Conclusion :
    Il n’est pas important de regarder le « mouvement brownien » de la franc-maçonnerie égyptienne comme une catastrophe elle passe par un « Ordo Ab Chao » salutaire … Il n’est plus nécessaire de rassembler administrativement …. Il est par contre incontournable de permettre la régénération de la spiritualité égyptienne par l’échange et le partage … l’ancienne Egypte et les grecs connaissait la formule

  • 2
    Jacques Destaing 20 octobre 2016 à 11:30 / Répondre

    vous avez dit « atomisation » ?
    La franc-maçonnerie, en France, ressemble de plus en plus à un thermomètre de mercure qui se serait brisé. A quelle date ? Pour quelles raisons ?
    Les billes de mercure au sol n’en finissent pas de se séparer et de se répandre en tous sens, obédiences de plus en plus « microscopiques » qui, bien entendu, veulent chacune « réunir ce qui est épars ».
    Les « égyptiens » ont initié cette spécificité française dont il n’y a pas lieu de se réjouir.
    Il y a des jours où je pense que le mythe de la FM n’est pas celui d’Hiram mais celui de Sisyphe. Il y a des coups de pied au C… des grands hiérophantes qui se perdent.
    G …, G…, G… et espérons
    La fraternité universelle n’est pas pour demain…

    • 3
      Chicon 20 octobre 2016 à 15:20 / Répondre

      @ j.destaing . Mais pourquoi la franc-maconnerie française est-elle autant « atomisée » en une multitude de micro-obédiences a la différence des anglais et des américains ?

    • 4
      yasfaloth 20 octobre 2016 à 22:36 / Répondre

      Si vous regardez bien : 90% de ces nouvelles mini ou micro-obédiences récentes sont plus ou moins directement issues de la GLNF… les 10% restant provenant des rites égyptiens ou du RER… alors généraliser…

  • 1
    Mg RENAULT 17 octobre 2016 à 19:35 / Répondre

    Ceux qui ont étudié et qui étudient cette science ont droit à notre profond respect.
    FRATERNITE

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
56ccef8a8b7ab88def6702b5bdb9baeennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn