commission européenne

Les francs-maçons absents de la réunion de dialogue avec la Commission européenne ?

Par Géplu dans Divers

Martine Cerf, Secrétaire Générale de l’Association EGALE vient de pousser un petit coup de gueule à propos de la participation (ou plutôt de la non participation) des obédiences maçonniques à ces « réunions dans le cadre du dialogue permanent avec les églises, les religions, les organisations philosophiques et non confessionnelles, tel que défini par l’article 17 du traité de Lisbonne ».

En effet, après la réunion du 19 juin, relatée ici, une nouvelle réunion a eu lieu le 7 juillet et, oh ! surprise, pas d’obédiences maçonniques présentes à part la Grande Loge de Belgique… Comme le fait fort justement remarquer Martine Cerf, pour une fois que les obédiences maçonniques sont invitées à un dialogue « permanent » avec les institutions européennes, la politique de la chaise vide n’est pas la meilleure solution quand les religieux eux sont là et défendent et font avancer leurs idées et leurs principes, notamment leurs interdits religieux, sans qu’aucun défenseur de la liberté de conscience ne leur apporte la contradiction.

Il est vrai que l’on a du mal à savoir qui et quelles obédiences sont invités par la Commission à ces réunions, la Commission ne publiant à postériori dans son compte-rendu que la liste de ceux qui ont participé à la réunion, pas celle des invités. (Voir ici le compte-rendu de la réunion du 19 juin. Il n’y a pas eu à ce jour de compte-rendu de la réunion du 7 juillet de publié)

Notons surtout l’absence, répétée, de l’AME, Alliance Maçonnique Européenne, dont la finalité est pourtant de « faire entendre la voix de la franc-maçonnerie (libérale et adogmatique) auprès des instances européennes. » ! J’ai essayé de contacter son président Marc Menschaert, mais je n’ai eu à ce jour aucune réponse.

Voici le texte que nous a envoyé Martine Cerf. Si des obédiences habituellement invitées par la Commission européenne et absentes le 7 juillet veulent y réagir et y répondre, qu’elles m’écrivent (geplu@hiram.be), et je ferais part de leur réponse dès la reprise du blog, après le 13 août.

Les francs-maçons absents de la réunion de dialogue avec la Commission européenne sur l’avenir de l’UE ?

Le 7 juillet, la Commission européenne avait invité des organisations non confessionnelles et des responsables de cultes à dialoguer avec elle sur l’avenir de l’Union européenne. Rendu obligatoire par l’article 17 du traité de fonctionnement de l’Union, ce genre de dialogue se déroule habituellement séparément, les responsables religieux d’un côté, les organisations philosophiques et non confessionnelles de l’autre. Le 7 juillet, pour la première fois, nous étions tous conviés à la même réunion. Il a bien fallu constater que les obédiences maçonniques étaient absentes à l’exception de la Grande Loge de Belgique. Pas plus d’autres obédiences que d’Alliance maçonnique européenne (AME) soit qu’elles n’aient pas été invitées, soit qu’elles ne se soient pas rendues à cette invitation.

Fort heureusement les associations laïques, toutes présentes, ont pu prendre la parole et faire entendre leur vision humaniste et laïque. Mais il reste qu’en l’absence des obédiences maçonniques, nous étions numériquement inférieurs en nombre.

Par le passé, la politique de la chaise vide menée par les obédiences maçonniques avait laissé les coudées franches à tous ceux qui s’opposaient à des libertés pour des raisons religieuses. Les francs-maçons doivent faire le nécessaire pour être plus représentés à ces réunions de dialogue, car l’enjeu est la préservation et le développement de nos libertés…tout simplement.

Martine Cerf, EGALE, Egalité-Laïcité-Europe

dimanche 16 juillet 2017 12 commentaires
  • 9
    Alain Godon 29 juillet 2017 à 11:56 / Répondre

    Bonjour,
    MTCF et SS ne tirez-pas sur le pianiste.
    Aussi longtemps que nous n’aurons pas d’expliquation de la part du bureau de l’AME la prudence et la retenue sont du rigueur.
    Le profane engage par le GODF n’est pas le porte-parole de l’AME; c’est un technicien si vous preferez.
    Seules les membres du bureau ou representants votes en assemblee sot les interlocuteurs officiels de l’AME lors des concertations aupres des Institutions Europeennes.
    Soyes fraternels.
    J’ai dit.
    Alain Godon.
    GM Adj.
    GO de Roumanie.

  • 8
    Patrice Deriémont 29 juillet 2017 à 10:30 / Répondre

    Cet évènement nécessite surement une commission d’enquête afin de déterminer comment , alors que nous avons investi sous la responsabilité du GM et du GSAE de l’époque, dans le salaire d’un lobbyiste une partie de nos réserves, nous n’avons même pas été au courant de cette réunion. Je passe sous silence les appel a voter pour les candidats pro européens au détriment des « populistes » comme ils disaient !! Et tout cela sans compter nos nombreuses participations dans tous les organisme maçonniques ou para maçonniques européens (COMALACE, AME, IMF etc..)

    • 10
      Désap. 30 juillet 2017 à 11:25 / Répondre

      Vous n’avez que ce que vous méritez, vous confondez maçonnerie et politique, vous êtes donc assujettis aux moeurs politiques et vous les subissez puisque pas suffisament aguerris : certains n’avaient pas intéret à ce que les franc-maçons participent à cette réunion et votre lobbyiste s’est fait enfumer.
      Voyez comme je suis bon avec vous, je vous éconnomise le coût d’une commission d’enquête qui conclura ainsi.

      • 11
        André B 30 juillet 2017 à 12:31 / Répondre

        marrant de voir un F de la Glamf dire qu’il ne faut pas confondre politique et maçonnerie…
        On se souvient pourtant d’un temps pas si éloigné où la même Glamf était fort occupée à de grandes manoeuvres de tentatives de récupération et de déstabilisation pas politiques du tout… (ni maçonniques non plus d’ailleurs).
        Mais cela n’avait bien sûr rien à voir avec la politique politicienne profane. Là on était sur des choses autrement plus sérieuses et importantes : pensez ! la recherche du Graal ! La « Reconnaissance » de Londres, avec tout ce que cela comporte de sentiment de liberté et de non soumission ! Assez important pour essayer de la piquer aux anciens copains de la GLNF. :-))

      • 12
        HRMS 30 juillet 2017 à 14:26 / Répondre

        je suis depuis plusieurs mois en train de travailler et de rechercher de façon approfondie, sur les ambiances religieuses, politiques et sociales des sociétés anglaises et écossaises, dans lesquelles s’impliquent jusqu’à s’affronter civilement d’une part la FM anglaise nouvelle andersonnienne anglicane Whig parlementaire hanovrienne et les FM irlandaise et écossaise ancienne mystico quiétiste crypto catholique royaliste jacobite thori, alimentant le climat de guerre civile parfois et les confrontations politico diplomatiques en angleterre, en Ecosse, en France, en Italie, en Suéde,… So, les FM « de tradition » se sont historiquement toujours impliquées en politique et le discours andersonnien ostrancisant la politique et celui du discours dominant hanovrien du  » je ne veux voir qu’une seule tête » ! ou je décapite au sens propre à l’époque et au figuré depuis lors, cela est déjà en soi un fait politique … car les mystico kabbaliste R+C ont toujours projetés sur la société leurs épures spéculatives et ça dérange bien sur, et dans cette optique la déviation nombriliste spécifique à notre époque, de la projection salomonienne et templariste des moines soldats n’est qu’une perversité de « club » qui masque une aliénation bien particulière.

  • 6
    Villant 16 juillet 2017 à 13:41 / Répondre

    Si les maçons français parlaient d’une seule voix et arrêter de s’exclure, au nom d’une régularité?,
    Peut-être seraient _ ils audibles à Bruxelles.

    J.C. Villant

  • 5
    astronome64 16 juillet 2017 à 12:29 / Répondre

    C’est pas pour être médisant…mais le GO n’avait il pas salarié un lobbyiste de génie à Bruxelles ???? c’est un peu comme pour l’informatique au GO …ca coute un paquet de fric mais ça sert pas vraiment…bonne vacances geplu !!!

    • 7
      HRMS 16 juillet 2017 à 15:01 / Répondre

      je pense fortement qu’une enquête interne et une QS au convent de septembre devient urgemment nécessaire:
      que les FF du GO fassent la Lettre de demande d’explication au Président HABBAS;
      cette situation est d’une extrême gravité dans le fond et dans le forme;
      que chacun en prennent conscience ainsi que des conséquences.

  • 4
    Benjamin Rathery 16 juillet 2017 à 11:41 / Répondre

    Dans chaque obédience, il a un conseil de l’ordre ou fédéral avec plus d’une trentaine de membres et pas une n’est foutue de désigner un délégué à ces réunions ?
    A part des discours d’intention inopérants et des déclarations de principes qui sont tout aussi inopérantes, la réalité se fait jour : les organes dirigeants des obédiences ne travaillent pas.
    Ils créent des organismes au nom ronflant, Comalace, AME, IMF, etc qui sont en fait des coquilles vides, où les dirigeants paradent et se congratulent entre eux.
    Ces gens-là ne sont pas sérieux. Par contre, ils se prennent très au sérieux !

  • 3
    luciole 16 juillet 2017 à 10:32 / Répondre

    Désolant,plutôt que de se faire remarquer dans des diners et autres manifestations plus ou moins publiques les obédiences devraient faire entendre nos voix,au moins envoyer des représentants.Tous en vacances?

  • 2
    lazare-lag 16 juillet 2017 à 09:29 / Répondre

    Très troublant en effet.
    Soit il s’agit d’un loupé au départ en ce qui concerne les invitations, soit d’un total laxisme voire d’une paresse ou d’une négligence criarde de la part des obédiences.
    En plus, j’imagine mal les obédiences présentes le 19 juin quitter Bruxelles sans savoir qu’elles seraient à nouveau invitées en juillet.
    On aimerait effectivement les entendre nos obédiences sur ce coup là.
    Et qu’elles ne viennent pas s’abriter derrière des convents à préparer pour fin août, l’argument serait faible pour des obédiences de plusieurs milliers d’adhérents que de ne pas arriver à trouver des volontaires pour à Bruxelles en juillet.
    Il y a suffisamment de frères, de soeurs et d’ateliers dans le Nord et le Pas de Calais (Les hauts de France, désolé j’ai du mal…) voire sur Paris pour trouver deux ou trois pékins pour nous représenter.
    Surtout que déjà nombre d’ateliers de part et d’autre de la frontière entretiennent d’excellents rapports.
    A suivre.

  • 1
    Jiri Pragman 16 juillet 2017 à 07:50 / Répondre

    Ce n’est pas parce que les Obédiences maçonniques sont des organisations « volontaires » qu’elles ne devraient pas être gérées avec professionnalisme, que ce soit pour ce qui concerne l’organisation d’évènements, la communication sur différents supports, leur représentation… C’est loin d’être le cas.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
a8ac838a287e1a0af25555eaebd9d261ss