Sceau de la GL-AMF

Elections à haut risque à la GL-AMF

Par Géplu dans Divers, Obédiences

Les 2 et 3 décembre prochain se tiendra à Montpellier le Congrès et le Convent de la GL-AMF. Le 3 devra être élu le prochain Grand-Maître, successeur de Dominique Moreau, et le moins que l’on puisse dire c’est que cette élection ne se prépare pas dans la sérénité…

Le problème est en grande partie du aux statuts de la jeune obédience, sans doute un peu trop alambiqués. Afin que ne se reproduisent pas les « tracas » qu’avait connus la GLNF sous Stifani, les fondateurs avaient souhaité y mettre autant de contre-pouvoirs que de pouvoirs. Résultat, une usine à gaz, les interprétations de ces statuts étant aussi nombreuses qu’il y a de personnes le souhaitant.

La GL-AMF est structurée en « maisons », gérant chacune un rite. Comme il y a 6 rites pratiqués à la GL-AMF, il y a 6 maisons. La maison du REAA, celle du Français, celle d’Emulation, celle du Rectifié, celle du Standard d’Écosse et celle d’York (entre 70 et 80% des membres et des Loges pour le REAA, environ 10% pour le Français, plus ou moins 5% pour Émulation et pour le Rectifié, et le reste pour York et le Standard d’Écosse, plus confidentiels). Les premiers statuts stipulaient que la grande maîtrise devait revenir à tour de rôle à chacune de ces 6 maisons, ce qui faisait un espace de 18 ans entre chaque grande maîtrise. Inacceptable pour le REAA vu son poids. Très rapidement donc une seconde mouture modifiait ce point pour dire qu’en fait pour la grande maîtrise il suffirait d’une alternance des rites, sans plus de précision, ce qui permettait au REAA d’avoir la Grande Maîtrise une fois sur deux. Modification acceptée à l’époque par à peu près tout le monde.

Le premier Grand Maître avait été de 2012 à 2015 Alain Juillet, du REAA. Lui avait succédé Claude Beau, du Rite Français, dont le mandat commencé en 2015 devait se terminer cette année. Mais à mi-mandat, usé par les rivalités intestines et les conflits au sein des maisons, notamment celle du REAA, Claude Beau jette l’éponge et démissionne. Statutairement c’est le Député Grand-Maître, Dominique Moreau, de la maison du REAA, qui devint Grand-Maître pour terminer le mandat commencé par Claude Beau, mais sans avoir été élu. D’où le gros problème qui se pose aujourd’hui pour l’élection du nouveau Grand-Maître : Dominique Moreau est-il un Grand-Maître du REAA, auquel cas son successeur ne peut pas être un représentant du même rite, ou termine-t-il le mandat de Claude Beau qui était du RF, auquel cas c’est le RF qui ne peut pas avoir de candidat.

La réponse à cette question est lourde de conséquences, et le Conseil des Sages de la GL-AMF, l’instance qui statutairement est souveraine en période électorale et dont les décisions sont sans appel a été sollicité pour trancher et dire le droit. Et il a rendu une décision de normand. Dans un premier paragraphe il dit que juridiquement le REAA ne peut pas être candidat, pour dire aussitôt dans le second paragraphe que compte-tenu de la particularité de la situation il acceptera des candidatures de tous les rites… Autre problème, la légitimité même de cette instance. Dans son Règlement Intérieur il était dit que les décisions du Conseil des Sages doivent être prises à l’unanimité de ses 9 membres. Mais il a modifié il y a quelques mois ce règlement pour dire que dorénavant la majorité des 2/3 suffirait. Problème, cette décision n’a pas été prise à l’unanimité comme l’exigeait le règlement alors encore en vigueur… D’où évidemment une source de contestation et une perte de crédibilité, et le surnom de Conseil des Singes dont certains l’ont affublé depuis.

A aujourd’hui deux candidats sont en piste pour la grande-maîtrise : Jean-René Dalle pour le rite Français, et Marc Paasch pour le REAA. Et autour d’eux des blogs partisans s’agitent beaucoup et s’invectivent, comme à la plus belle époque de la guerre fratricide de la GLNF. Au point que, à trois semaines des élections, le Grand-Maître sortant Dominique Moreau s’est senti obligé d’intervenir et de hausser le ton pour tenter de calmer le jeu en circularisant ce samedi 11 une lettre à tous les Frères de l’obédience : GLAMF-intervention GM-11 nov

Vu les tensions, pas sûr que cela suffise. Quelques Frères ont aussi demandé à la Chambre de Justice d’intervenir. Bien qu’elle n’ait pas de compétence pour ce faire, celle-ci a pourtant demandé à Alain Juillet, premier Grand-Maitre, de tenter une médiation entre les deux camps. Là non plus pas sûr du tout qu’Alain Juillet obtienne un résultat, le minimum qu’il demanderait étant que les deux camps s’engagent à respecter le résultat du scrutin du 3 décembre en s’engageant à ne pas faire appel, ni dans l’obédience ni en justice profane, comme le menacent déjà certains. Car le résultat est à aujourd’hui très incertain. Selon des sources internes bien informées, les candidats seraient au coude à coude à 50/50, ce qui ne fait qu’attiser les passions.

Mais surtout derrière cette élection il y a deux enjeux majeurs. Premièrement l’avenir du Suprême Conseil pour la France, le SCPF, Suprême Conseil de la GL-AMF qui risque de perdre à court terme toutes ses reconnaissances internationales, puisqu’il ne recrute que dans la GL-AMF, une obédience irrégulière. Que vont faire ses nombreux membres, membres de la maison du REAA ? Il se dit que beaucoup seraient prêts à retourner à la GLNF pour rejoindre son Suprême Conseil, le Suprême Conseil National de France, créé récemment par la GLNF pour ses membres et de ce fait régulier, et qui devrait récupérer les reconnaissances que va perdre le SCDF. D’autres pensent que le SCPF va ou serait même en train de négocier avec le SCDF de la GLDF afin d’élargir son assise, ce qui alors provoquerait des départs de Frères vers la GLDF. Deuxième enjeu d’importance, l’ouverture ou non de l’obédience sur l’extérieur. Le candidat du Rite Français, Dalle, dans la ligne de Claude Beau puis de Dominique Moreau est favorable à une ouverture, mesurée, de l’obédience vis-à-vis de l’extérieur alors que le candidat du REAA, Paasch, peut-être un peu coincé par le SCPF qui n’a pas intérêt à trop d’ouverture pour garder son « marché » fermé, ne se prononce pas sur ce sujet.

Le 3 décembre est encore loin, et beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là. Une seule chose est sûre, quel que soit le résultat de l’élection beaucoup ne seront pas contents, et beaucoup d’observateurs s’attendent à une vague de départs après le scrutin. Vers la GLNF et/ou vers la GLDF, qui ne pourront que s’en réjouir.

dimanche 12 novembre 2017 58 commentaires

Étiquettes :

  • 56
    BERTRANET 21 novembre 2017 à 10:46 / Répondre

    J’étais VM sous le mandat de Stiffani et j’ai assisté à des scènes violentes et pathétiques dans un lieu conçu pour développer de l’amour, de la fraternité et dans lequel il n’y a pas d’enjeux autres que de s’élever en spiritualité loin des valeurs de la vie profane.
    Quand je vois toutes les salades et métaux développés, quand je vous lis, je ne regrette pas d’avoir donné ma démission.
    Honte à vous!!!!!!!!

  • 55
    Oscar 21 novembre 2017 à 10:18 / Répondre

    Il est évident que si Dalle est élu, à très court terme les REAA vont se réveiller et mettre la pagaille… ils sont tellement majoritaires en Loges mais surtout en nombre de de Frères qu’ils n’accepterons pas bien longtemps… que rien ne change.
    La seule solution pour que la GLAMF perdure encore un peu… même au prix de nombreux départs des tenants de l’irrégularité… avant de rejoindre un peu plus tard la GLDF, c’est que Paach sorte vainqueur, ce qui paraitrait logique compte tenu de cette grande majorité des Frères du REAA.
    Mais quoi qu’il arrive la GLAMF va exploser dans le courant de l’année 2018, c’est inévitable et prévu depuis depuis qu’ils n’ont plus aucune chance de devenir réguliers!

    • 57
      Templum 21 novembre 2017 à 11:27 / Répondre

      TC Oscar,
      les Ecossais GLAMF ont besoin d’une GL apparemment « régulière » faute d’être « reconnue » afin de faire vivre leur SCPLF…
      ils n’ont plus le temps de recommencer une autre aventure. Leur problème est que leur FF REAA GLAMF de base ont gouté aux plaisirs (mes excuses aux FF qui en sont friands)des inter-visites, ne veulent pas les perdre..; Toujours le même problème: ou tu es dedans ou tu es dehors…et je me garderai bien de dire où est le « meilleur » endroit pour maçonner.Par contre,la FM du milieu n’a aucune chance de perdurer.
      frat.

    • 58
      MASCARIN 21 novembre 2017 à 12:56 / Répondre

      Eh bien mon TCF, si elle explose, c’est que tel est notre avenir.Le REAA, récupérera Clichy et la GLAMF, et les autres nous irons ailleurs, ou dans une structure nouvellement créé, mais sans loge du REAA.

  • 45
    Géplu 15 novembre 2017 à 00:57 / Répondre

    Il me semble que la parole a largement circulé, et que l’on commence à s’échauffer dans certains commentaires. Afin donc de ne pas ressembler à quelques blogs à qui on fait le reproche d’agressivité et de vulgarité, nous en resterons donc là pour ce début de polémique entre Désap, Brutuspitbull et Diderot.
    Tous autres qui voudraient apporter une contribution, non polémique, peuvent bien sûr continuer à le faire. 🙂

    • 46
      mascarin 15 novembre 2017 à 03:27 / Répondre

      Quelle tristesse de voir des personnes s’écharper de la sorte, jeter l’anathème et autre.Je croyais naïvement que nous étions dans une démarche ou on creusait des cachots pour les vices. Bref pour reprendre ce que me disais un jour un frère, si c’est tout ce que vous êtes capables de ramener a l’extérieur du temple, de grâce n’en faites rien.

    • 47
      brutuspitbull 15 novembre 2017 à 09:33 / Répondre

      Désolé GEPLU , si j’ai pu te paraitre agressif dans mes propos , ce n’était pas du tout mon intention .

    • 48
      Blazing Star 15 novembre 2017 à 09:53 / Répondre

      Nous aurions assisté à un crépage de chignon masculin, c’est possible 👳

    • 50
      Désap. 15 novembre 2017 à 10:43 / Répondre

      Diderot tape à bras raccourcis sur tout ceux qui ne partagent ses idées.
      Il semble qu’aucun de ses commentaires n’échappent à la publication.
      J’ai trouvé particulièrement appréciable, élégant et digne le « Capiche ? » du n°40.

    • 51
      joab's 17 novembre 2017 à 18:44 / Répondre

      Etrange déchéance de la FM que ce spectacle lamentable de franc-gamins se disputant un colifichet de « régularité » pueril.

    • 52
      uneSoeur 17 novembre 2017 à 20:13 / Répondre

      Merci GEPLU d avoir mis un terme à ces échanges pitoyables. Comment des « Maçons » ou « Maçonnes » (bien sûr) peuvent abîmer cette belle institution et ses valeurs…. qu’en font ils dans la société profane, qui aujourd’hui est en perfe de repères… ?
      Fraternellement

      • 53
        joab'n 17 novembre 2017 à 21:18 / Répondre

        Il s’avère tout simplement que la FM bien paisible de nos rituels a été substituée par des velleités contre-maçonniques de pouvoir au travers de ce qu’on appelle « obedience ». au point que certains sont prêts à violer leur obligation, les regles maçonniques, pour se soumettre à des regles profanes(obediences). Ainsi pour repondre à la question de qui rentre en loge, les rituels repondent parfaitement à la question … mais la FM s’est pervertie à accepter d’autres règles (non maçonniques). Tant que nous ne serons pas revenus à la simplicité maçonnique on assistera à ces prises de bec lamentables.

      • 54
        Désap. 17 novembre 2017 à 21:44 / Répondre

        Perte de repères,
        c’est très exactement l’enjeu de l’élection du prochain GM de la GLAMF,
        nous en avons assez d’avoir affaire à des allumés du messianisme maçonnique qui nous racontent des balivernes depuis 30 mois.

  • 36
    Diderot 14 novembre 2017 à 15:52 / Répondre

    Afin que Deasp comprenne ce que lui dit Brutuspitbull (commentaire 34) à savoir que les membres de la GL-AMF étaient « naifs de ne pas avoir compris très tôt que leur obédience avait perdu toute chance d’obtenir la reconnaissance  » je vais vous préciser très exactement quand le GM Juillet l’a compris lui,   même si pour ne pas désepérer les Loges il a continué de faire espérer l’inverse pendant près d’un an. Il s’agit d’un point d’histoire passé inaperçu raconté dans un entretien de FM Magazine de septembre 2013 par le GM Servel et repris dans le blog de la GLNF le même mois.
    En juin 2013  le GM Marc Henry et les 5 représentants des obédiences européennes sont allés proposer au GM de la GLNF de s’associer dans une structure commune, « une Grande loge Unie Régulière » en vue d’obtenir la Reconnaissance de la GLUA. Le GM Juillet n’était pas présent. Le GM de la GLNF RÉVÈLE LE CONTENU DE CETTE DÉMARCHE  en précisant d’entrée de jeu, à la journaliste Mme Cuny » j’ai rencontré Marc Henry, grand maître de la Grande Loge de France, ainsi que les grands maitres des 5 grandes loges régulières à Genève en juin dernier. J’ai eu une longue discussion avec elles, mais qui aujourd’hui conduit à une impasse. »
    Je vais diffuser l’information dans un cercle restreint, avec un poème modeste qui se voulait cocasse, ayant imaginé ainsi le dialogue entre les dignitaires:

    « Hé ! bonjour, Grand Maître ancien de Bineau.
    Que vous êtes joli ! que vous nous semblez beau !
    Sans mentir, si votre appareillage
    Se joignait à notre attelage,
    Vous seriez le Phénix des Anglois »
    A ces mots le dignitaire de Pisan ne se sent pas de joie ;
    Et pour montrer sa belle voix,
    Il envoie paître les Grands Maîtres.
    Ces derniers, honteux et confus,
    Jurèrent, mais un peu tard, que Londres ne les y prendraient plus »

    En clair c’était plié. Si l’on n’était pas naif et que l’on savait lire, on comprenait que la GLNF estimait  la levée de la suspension de sa reconnaissance arrivant à moyen terme, cette reconnaissance, elle ne la partagerait avec personne !. La reconnaissance  sera levée un an plus tard,  en juin 2014, juste avant le Convent de la GLDF !!!! Perfide Albion !

    • 37
      Désap. 14 novembre 2017 à 18:13 / Répondre

      Afin que Diderot comprenne :
      Je me balance de la reconnaissance,
      ça va jusque là ?
      Seule la régularité compte,
      et là, tu suis toujours ?
      ah non c’est fini, là tu décroches.
      Bon ben tant pis, j’aurai essayé.

      • 40
        Diderot 14 novembre 2017 à 19:54 / Répondre

        ChER Desap passe encore que tu m’attribues un QI qui se siue entre celui d’un bernard l’hermite et celui d’un ver de terre mais crois moi, je sais lire. Et je lis tout ce que disent tes petits camarades de la GL-AMF qui te connaissent bien et qui t’écharpent systématiquement sur le blog de Thierry. Voici justement un extrait de l’un deux qui évoque ton amour de la reconnaissance en ces termes : « Néanmoins, on devrait te remercier de tes commentaires, devenus très populaires, mais peut-être pas dans le sens que tu espérais. Il te suffira de donner ton pseudo pour être accueilli à la GLNF et par les millions de frères « reconnus » dans le monde (et donc réguliers et anti-libéraux, selon tes terminologies), sous voutes d’acier et maillets battants… Une gloire à laquelle, je pense, que tu ne saurais être insensible. J’me trompe 🙂 « Reconnaissance et colifichets sont des mamelles que tu ne lâcherais pour rien au monde. On l’a bien compris. »
        Si les Frères de ton obédience t’ont bien compris dans ce sens je ne vais les conterdire moi qui te connais pas. De toi à moi tes interventions sur ce blog vont te rendre aussi détestés que tu peux l’être sur l’autre blog. Capiche ?

      • 41
        brutuspitbull 14 novembre 2017 à 20:02 / Répondre

        @désap ,

        c’est justement ça qui fait débat , toutes les obédiences sont régulières et travaillent régulièrement selon les critères qui sont les siens . vos assises de la régularité ont d’ailleurs définit la votre il me semble .
        le respect des BP ne rend pas régulier pour autant , c’est leur application dans la stricte définition de ce qu’ils représentent qui est important.

    • 38
      Chicon 14 novembre 2017 à 18:29 / Répondre

      (36) Perfide Albion certes, mais c’était « plié d’avance » avec la GLUA qui ne veut pas entendre parler du REAA dont elle a un mauvais souvenir. En plus avec des trublions rebelles français inconnus. Et pour finir cerise sur le gâteau, Juillet et Moreaux avec leur superbe n’ont pas présenté leur projet à la GLUA.
      Servel, bien conseillé, a bien senti l’impasse.
      Les 5 qui ont des relations régulières avec La GLUA souhaitaient « reconnaître » la CMF puis faire pression sur Albion apres quelques années de fonctionnement sans histoires ( pas d’intervisites, respect du pouvoir aux grades symboliques).
      On connaît la fin de cette histoîre de Shadoks, épilogue à venir…

      • 44
        Désap. 14 novembre 2017 à 22:12 / Répondre

        Non, pas du tout mon cher Chicon, ce que tu décris dans ton premier paragraphe n’est qu’une apparence qui a l’avantage de ne pas trahir une certaine logique ou évidence, le second est, lui, simplement faux.
        Les 5 avaient fermement l’intention de créer une régularité continentale, émancipée de la GLUA.
        Il suffit, pour s’en convaincre, de lire leurs différentes communications, notamment celles postérieures à juin 2014 où ils n’hésitent pas une seconde à déclarer très frontalement la France comme un « territoire à partager », cad entre la GLNF reconnue GLUA et une CMF reconnue par les 5 plus importantes GGLL d’Europe continentale.
        Je t’invite également à prendre connaissance des principes maçonniques qui sont ceux de chacune des 5 GGLL, tu constateras une déconnexion totale de tout principes religieux, contrairement à ceux établis par la GLNF ; je te prie de croire que ceci explique très exactement cela.
        A la GLAMF nous avons un problème : nous avons un branque à la manoeuvre depuis le départ, un mythomane qui, se sentant investi d’une idée géniale, n’a strictement rien vu ni compris de la réalité de la situation et a été totalement incapable de l’exploité.
        Si trou de Dalle est battue le 3 décembre, il dégagera et peut-être arriverons-nous à reconstruire quelque chose qui ressemble à quelque chose, je suis un maçon et je sais que rien n’est jamais définitif ni perdu.

        • 49
          Chicon 15 novembre 2017 à 10:30 / Répondre

          (44) Cette guerre civile franco-française a pris une dimension « mondiale » avec cinq pays venant a la rescousse de la France….comme en 14 et en 40.
          Peut être que l’europe existe au niveau de la f.m.

    • 39
      brutuspitbull 14 novembre 2017 à 19:12 / Répondre

      @DIDEROT
      très beau poème , j’en ai un autre .
      Il y avait une fois
      Il y avait une fois un pays qui était si petit ,Qu’il n’avait qu’un village.
      Ce village était si petit si petit
      Qu’il n’avait qu’une maison.
      Cette maison était si petite si petite
      Qu’elle n’avait qu’une cuisine.
      Cette cuisine était si petite si petite
      Qu’elle n’avait qu’une cheminée.
      Cette cheminée était si petite si petite
      Qu’elle n’abritait qu’un homme.
      Cet homme était si petit si petit
      Qu’il n’avait qu’une tête.
      Cette tête était si petite si petite
      Qu’elle n’avait qu’une bouche.
      Mais cette bouche était si grande
      Qu’il en jaillissait des histoires.

      • 42
        Diderot 14 novembre 2017 à 20:10 / Répondre

        Puisqu’on donne avec plaisir dans le cocasse je vais te raconter une histoire iconoclaste. Trois dignitaires ont assisté à un collque international à l’étarnger. Ils prennent un taxi ensembla qui malheureusement à un accident mortel. Nos trois dignitaires se présentent à Pierre pour pour affectation.
        Le premier dis qu’il est le GM de la GLNF. « En enfer » lui dit Pierre » ton porte-parole et juif ». Le deuxième dignitaire dit qu’il est le GM de la GLDF. « En Enfer’ lui dit Pierre ton obédience est déiste ». Le troisième dit qu’il est le GM de la GL-AMF. Et là avant que Pierre ne se prononce la voix de Dieu parvient : « Au Paradis ». Pierre surpris demande le motif de ce choix surprenant à Dieu, le Paradis étant interdit aux francs-maçons. » Tu comprends lui explique Dieu, celui là, vu son expérience, il va vouloir diriger l’Enfer comme il dirige son obédience. »

  • 33
    LINEA RECTA 14 novembre 2017 à 11:47 / Répondre

    @ DESAP
    ensemble sans s, tant qu’on y est !

  • 26
    Diderot 13 novembre 2017 à 14:02 / Répondre

    Un commentaire sous un autre article de ce blog consacré au SCDF, contient une citation de Jean Vedun : « Les hauts grades tiennent aux loges comme le lierre tient au chêne » ; C’est tellement pertinent ! Le lierre qui grimpe autour d’un arbre si grand et solide soit-il, finit par le faire CREVER s’il en atteint le sommet. C’est un processus lent, sournois, obstiné qui permet au lierre de toujours sortir vainqueur d’un combat inégal. En sera-t-il ainsi pour la GL-AMF ? Quand on veut tuer l’action du lierre il faut prendre une scie et faire une entaille de 10 cm au moins au tronc du lierre qui peut devenir au fil du temps, presque aussi gros que l’arbre lui même et alors « la chair quitte les os » au dessus de l’entaille.
    Le courage des Loges souveraines c’est de se munir d’une scie et d’agir en chantant :
    « Sans contre-façon, nous sommes franc-maçons
    Scie à la main, soyons bucherons
    Pour sauver notre arbre commun,
    Taillons notre chemin »

    • 28
      brutuspitbull 13 novembre 2017 à 21:03 / Répondre

      mon BAF Diderot ,
      “Même collé amoureusement au chêne, le lierre ne se dévoue pas toujours à l’arbre.”

      ou encore
      Toi qui te crois malin, ne t’approche pas des abeilles sans avoir la tête couverte.
      ou bien pour finir

      Quand on est né couillon, on couillonne.
      bonne soirée

      • 29
        Diderot 14 novembre 2017 à 08:49 / Répondre

        Merci pour ces citations
        je t’en propose une adaptée aussi au sujet de l’article ci-dessus : « Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences… »
        Anna Gavalda – Artiste, écrivaine, Romancière

        • 30
          Désap. 14 novembre 2017 à 09:55 / Répondre

          C’est marrant de constater un ultra-libéral et un ultra-régulier s’entendre comme larron en foire sur le dos des frères de la GLAMF.
          Ceci corrobore parfaitement les remerciements et félicitation adressés aux anciens d’ArVreur ayant fondé la loge Frankiz, par un fidèle en amour et blogueur GLNF, il en a fait tout un article ; la re-reconnaissance d’une GL, voyez parfois à quoi ça tient 🙂 🙂
          L’alliance objective n’est plus un concept philosophique, c’est maintenant une réalité caricaturale, de ce type de caricature qui consiste à prêcher le vivre-ensemble tout en louant d’être chacun chez soi pour que les vaches restent bien gardées.
          C’est par ce type de conception binaire et imbécile que l’Eglise créera l’Inquisition au détriment de la redécouverte des philosophes grecs,
          c’est par ce type de conception binaire et imbécile que la Révolution accouchera de Robespierre,
          c’est par ce type de conception binaire et imbécile que la maçonnerie est partagée entre des bigots et des athées qui ensembles traitent d’idiots ceux qui disent qu’il n’y a pas plus de Hasard que d’Ecritures dans l’Univers.
          Continuer les frangins, vous êtes sur la bonne voie 🙂

          • 32
            brutuspitbull 14 novembre 2017 à 11:27 / Répondre

            mon cher Désap , je crois que tu interprétes mes citations ou mes posts comme une satisfaction pour moi ou la GLNF ou pour Diderot ( dont je ne connais pas l’obédience) mais je t’assure que ce n’est pas du tout le cas !! la seule chose que je constate et que je dis c’est que vous etes des Grands naifs de ne pas avoir compris ( alors que tout le monde le prédisait a plus ou moins long terme , bien que la ce soit du court terme ) ce qui ce tramait dans ton obedience a travers les assises de la régularité ( sic)
            apres avoir perdu toute chance d’obtenir la reconnaissance .
            maintenant ca va etre compliqué , c’est sur

            • 35
              Désap. 14 novembre 2017 à 15:04 /

              Mon cher Brutuspitbull, on ne va pas, à nos ages maçonniques canoniques, entamer une carrière dans le dogmatisme !
              La GLAMF, soit elle revient sur le chemin régulier, qu’elle n’aurait jamais du quitter, par l’élection de M. Paasch, soit c’est le trou de Dalle qui est élu et on retournera à la GLNF ; et si vous ne voulez pas de nous, et bien on ira à la GLIF, et s’ils ne veulent pas de nous non plus et bien on créera une GL.
              Le problème ce n’est pas la GLAMF, le problème ce n’est pas A. Juillet qui a fait un excellent boulot de structuration, le problème se nomme Dominique Moreau qui est devenu complètement mégalo, qui se voit comme un messie maçonnique qui aurait trouver la fameuse troisième voie, tu sais celle que la GLDF cherche depuis un peu plus d’une centaine d’années.
              Ce pauvre Moreau s’imagine que ce que la GLDF n’a jamais réussi à faire (et pour cause !! y’a pas 50 maçonneries, il n’y en a qu’une !) lui va le réussir.
              Je ne sais pas si tu lis le blog de Moreau, pardon de Feudusoleil, mais il y a des types là bas qui prétendent depuis deux ans 1/2 que la GLAMF va mettre la GLUA parterre, et attention ! y’a des cinglés qui les croient !!
              C’est dingue quand même, non ?
              Allez, bien frat. mon cher Brutuspitbull,
              et essaye d’arrêter de nous taper sur la tête, ça sera sympa.

            • 43
              brutuspitbull 14 novembre 2017 à 20:32 /

              Mon cher Désap ,

              taper sur la GLAMF ne sert a rien , j’ai lu le blog dont tu parles ils sont complétement a la masse , les insultes fusent .
              DM a une responsabilité dans ce qui ce passe depuis le début avec CS et AJ qui ont menti en toute connaissance de cause et savait depuis le début que la reconnaissance serait impossible , car personne et surtout pas la GLUA était dupe , le SCPLF puis le SCDF était a la manœuvre , il restait a la GLNF de faire nécessaire aidé par les GGLLRR et la GLUA qui a toujours soutenu sa fille et avec la règle a la main était prête a taper sur les doigts des 5 qui ont pensé pouvoir remettre en cause la primauté de la GLUA .

  • 25
    LINEA RECTA 13 novembre 2017 à 11:23 / Répondre

    Tout ceci est typiquement français.
    Il faut bien visionner la vidéo du 300e anniversaire de la GLUA.
    Et puis bien méditer sur les causes de notre incohérence.

    • 31
      luciole 14 novembre 2017 à 09:56 / Répondre

      Dans laquelle les femmes sont « femellisées » et ridiculisées!

  • 24
    Pitchoune 13 novembre 2017 à 09:59 / Répondre

    Il me semble que, en FM, les « principes & valeurs communs » sont posés sur un socle (l’initiation), une volonté de partage et l’écoute de l’Autre…… autrement dit des dénominateurs communs !!!
    Si maintenant « certains » ne peuvent le faire : « les deux camps s’engagent à respecter le résultat du scrutin du 3 décembre en s’engageant à ne pas faire appel, ni dans l’obédience ni en justice profane, comme le menacent déjà certains » ……..
    Belle image de la Fraternité !

  • 23
    Alain Terrieur 12 novembre 2017 à 23:05 / Répondre

    Ça y est, c’est reparti, les blocs s’excitent à nouveau. Et tout ce qu’on y lit n’est guère réjouissant. Certains laissent entendre que tout sera résolu après l’élection, mais je n’y crois pas trop. Les vaincus vont contester la légitimité du GM élu, les vainqueurs vont prendre des sanctions, et on repart pour un tour comme il y 5 ou 6 ans. Pendant ce temps, la maçonnerie est mise entre parenthèse, les FF doutent, l’espoir et la sérénité disparaissent, et le chemin initiatique s’obscurcit. C’est ça la Glamf ? Non je ne puis l’imaginer ainsi. On ne va pas revivre 2 fois la même galère, quand même !

  • 22
    357 12 novembre 2017 à 22:52 / Répondre

    Je me demande ce que certains font en FM. Ça relève de la psychiatrie lourde.

    • 34
      Chicon 14 novembre 2017 à 13:22 / Répondre

      Oui cher 357, les freres ( Les sœurs pas encore ) à force de réfléchir profondement, tombent dans le trou sans fond de leurs réflexions oniriquo-speculatives . C’est une espece de « shoot » qui permet de prouver que l’inverse est le contraire du quotient a l’envers

  • 18
    sunirve 12 novembre 2017 à 19:21 / Répondre

    La création de la GLAMF était une mauvaise réponse à une bonne question : celle de la dérive de l’équipe Stifani à la GLNF. Poussés par le SCPLF et l’ambition de quelques uns, des milliers de Frères se sont embarqués dans cette aventure, croyant aux promesses de reconnaissance avancées par les promoteurs de l’opération.
    A partir du moment où, les choses étant rentrées dans l’ordre à la GLNF, celle-ci avait retrouvé les reconnaissances des Grandes Loges régulières du monde, et d’abord celles des Grandes Loges anglaise, écossaise et irlandaise, l’aventure de la GLAMF ne pouvait que tourner court : soit revenir à la GLNF, soit basculer du côté des Obédiences « adogmatiques », « libérales », « irrégulières », comme chacun voudra les appeler.
    Une troisième voie n’était pas possible.
    Maintenant, à moins de nouveaux mots d’ordre du SCPLF, je ne crois pas à un mouvement général de retour massif à la GLNF : les Frères sont heureux dans leur Loge (comme ils le sont dans toutes les Obédiences) et ne s’occupent que peu des « grandes manœuvres » d’appareil. En revanche, le mouvement continu de retours individuels devrait se poursuivre, voire s’amplifier quelque peu.
    Et puis, il y a le problème spécifique du Suprême Conseil qui ne dispose plus de la légitimité des reconnaissances des Juridictions Sud et Nord des U.S.A., ni progressivement des autres Suprêmes Conseils. Lui, risque d’exploser…
    Tout ceci est triste pour les Frères qui ont été abusés.

  • 10
    uneSoeur 12 novembre 2017 à 16:39 / Répondre

    Bonjour,
    Que de mauvais théâtre !!!!

    • 12
      Désap. 12 novembre 2017 à 17:57 / Répondre

      Ma chère Soeur, il ne s’agit pas de cela.
      Si l’on veut comprendre ce qu’il se passe à la GLAMF, il est nécessaire de garder à l’esprit ceci :
      2012 : fondation de la GL, ses principes maçonniques sont ceux de la régularité, 100% des frères viennent de la GLNF.
      31/12/2013 : à l’occasion de ses voeux, Alain Juillet, alors GM en charge, précise « les Basic Principles qui fondent la régularité sont la pierre angulaire de notre Grande Loge ».
      Février 2015 : fin du processus de Bâle, la Grande Maitrise de l’époque, qui n’est autre que celle d’aujourd’hui, décide que la régularité est maintenant un concept dépassé, obsolète et la GLUA un ramassis de vieilles badernes qui ne comprennent plus rien à la maçonnerie (! ?? !),
      puis les même qui crient aujourd’hui au complot de l’équipe de Marc Paasch, organisent une consultation pour avaliser cette nouvelle orientation ; résultat : 28% de participation, ce qui n’empêche pas de nous entendre dire que c’est un triomphe, que cette nouvelle orientation irrégulière est approuvée par la grande majorité des frères.
      Puis vinrent les votes aux Convents 2015 et 2016, même type de participation pour les mêmes conclusions.
      Voilà, voilà … 😊😊

      • 17
        Diderot 12 novembre 2017 à 19:17 / Répondre

        Cher Desap
        je suis extérieur à la GL-AMF mais j’essai de comprendre les tendances de fond en espérant que la démocratie via les élections trancheront et légitimeront l’une ou l’auitre de ces tendances. Il y en a deux : celle de l’ancien monde (GLNF-GLUA- régularité – reconnaisance- non mixité- vérouillage des visites) et celle de l’ouverture, même si elle est encore timorée, vers le nouveau monde du troisième millénaire à construire dans la totale liberté de conscience, sans dogmes religeux, londoniens, de Rite ou machistes. Par la force des choses c’est ce monde là qui gagnera et j’en suis désolé pour toi qui de blog en blog, commentaire après commentaire défend le vieux monde. Est-ce à dire que le vieux monde va perdre en décembre à la GL-AMF? Je ne connais pas en novembre le résultat des votes de décembre. Mais ce dont je suis convaincu c’est que c’est la jeunesse qui cassera le monde ancien sur le long terme comme aux USA et GB (UK). Il faut te préparer à cela ! Encore désolé !

        • 20
          Désap. 12 novembre 2017 à 20:39 / Répondre

          Continue de rêver cher Diderot,
          pour l’instant :
          – « ancien monde » : ~ 2,8 Millions de maçons
          – « nouveau monde du 3è millénaire » : 200.000 maxi, dont les 9/10è confinés en France.
          bref …

        • 21
          brutuspitbull 12 novembre 2017 à 20:44 / Répondre

          cher Diderot ,
          il n’y aura pas de répit a la GLAMF , il n’y a pas de défenseur d’un nouveau ou ancien monde , il y a des FF qui sont frustré et qui quoi qui ce passe vont se separer car ils ne peuvent plus vivre ensemble sur des mensonges qu’ils se jettent a la figure .
          la scission est inévitable a court terme et meme souhaitable car sans cela ca va etre des procédures devant les tribunaux profanes

    • 13
      Blazing Star 12 novembre 2017 à 18:04 / Répondre

      Ma beauté transgénique par GPA, il faut que tu saches que les freres peuvent être aussi bêtes et méchants que de rares sœurs frisées. On peut très bien etre chefs dans la franc-maçonnerie en ayant rien compris.

      • 15
        uneSoeur 12 novembre 2017 à 18:39 / Répondre

        Déjà parler de chef en Franc Maçonnerie, c’est n’avoir rien compris 😁
        Tu as des soucis avec une Soeur frisée ?

        • 27
          Blazing Star 13 novembre 2017 à 14:03 / Répondre

          Non , pas de souci, mais j’ai cru comprendre qu’un certain nombre de soeurs souffrait d’incompréhension vis à vis d’une soeur frisée.

  • 6
    Alain Terrieur 12 novembre 2017 à 12:21 / Répondre

    Tout ça, c’est bien joli. Mais que faites vous des FF qui ne sont pas du REAA, et qui se disent qu’après avoir vécu une grosse tempête il y a quelques années, ils vont revivre un ouragan suivi d’un tsunami.
    Nous avons été abusés en pensant trouver une île paradisiaque, pour s’apercevoir après seulement quelques années, que cette île s’appellait enfer(mement). Quel gâchis, quelle déception ! Ça, c’est un coup à se retirer de la FM, afin de méditer sur les maçons qui la composent. C’est quand le bonheur ?

    • 9
      brutuspitbull 12 novembre 2017 à 14:24 / Répondre

      @Alain Terrieur
      en fait ils n’en n’ont rien a faire de toi et des autres, depuis le début, la seule chose qui a eu de l’importance pour le SCPLF c’était de tuer la GLNF, prendre sa place et ses biens (fonciers , trésorerie) sa reconnaissance et être CALIFE a la place du CALIFE.
      bon tout ne s’est pas passé comme prévu et aujourd’hui le SCPLF a perdu toute les reconnaissances des SSCC, non sans avoir tenté auparavant de créer un front continental pour entrainer tous les SSCC réguliers dans une aventure qu’ils ont décliné, donc il faut un responsable et la EURÊKA c’est la GLAMF cette fille qui en plus a eu le culot de mettre en place un GM du RF et qui veut s’ouvrir aux autres.
      le 3 décembre aura lieu un enterrement, ne vous y trompez pas la missive de DM est un faire part de condoléances, plus qu’une démonstration de GM fédérateur.
      RIP et a ceux qui ont cru sans avoir vu, AJ n’a jamais été le Christ.

  • 5
    Chicon 12 novembre 2017 à 10:34 / Répondre

    Le système GLNF et GLUA qui consiste à donner tous les pouvoirs aux grades bleus évite ces conflits.
    Le REEA tout seul, cela peut fonctionner comme à la GLDF ou aux USA
    Le REAA n’aime pas partager quand il est majoritaire en nombre.
    La GLUA ou UGLE s’est heurtée à un SC il y a quelques dizaines d’années, et à meme mentionné dans ses statuts qu’il y avait incompatibilité à cette double appartenance…..
    Bref., les conflits GLs et REAA-SC ne manquent pas et ne manqueront pas.

    • 8
      Aumont 12 novembre 2017 à 13:13 / Répondre

      Quant un rite est unique ou grandement majoritaire, les anciens du rite ( regroupés en hauts grades, instance supérieure ) prennent naturellement le pouvoir avec le sentiment d’être une élite.
      Ce pouvoir par « étages » existe aussi en politique et dans le monde associatif ou professionnel.

    • 16
      sunirve 12 novembre 2017 à 19:07 / Répondre

      Mon Frère Chicon,
      Aux U.S.A. comme dans le monde entier sauf en France et quelques pays européens, le R.E.A.A. est exclusivement un système de hauts grades (du 4e au 33e); les Loges symboliques ne travaillent pas au R.E.A.A., mais au Rite York.
      Pour le reste, je partage ton avis

  • 4
    Diderot 12 novembre 2017 à 10:32 / Répondre

    La PLANCHE À BASCULE avec saut dans le vide est mise en place. L’épreuve peut être fatale!!
    Un quarteron d’intégristes du REEA est à la manoeuvre. Ils ont un nom qui figure dans la lettre du GM Moreau adressé à tous les membes de la GL-AMF. Ces sicaires ont un employeur : le SCPLF. Ils agissent sur un terrain qui est miné depuis 2012 et dont le risque d’explosion était annoncé en 2013 par un journaliste qui, d’une Fête-Anniversaire rue Cadet avait reporté les propos suivants :
    «Lors de cette fête anniversaire, l’ambiance était donc zen et positive. Que d’attouchements, de caresses, d’embrassades, de sourires ! Daniel Keller se montrait heureux du succès de la soirée. Marc Henry s’affichait de fort bonne humeur. Il n’a pas entendu, lorsqu’il est monté au 8ème étage pour le cocktail offert, des dignitaires lire dans leur boule de cristal maçonnique : «Dans deux ans, la GLUA reconnaîtra à nouveau la GLNF, et la GLAMF éclatera, une majorité de ses frères rejoignant la GLNF, une minorité la GLDF.»
    Il est à souhaiter que cela ne se réalise pas! Mais la SCPLF qui avait généré la GL-AMF pour « effacer » la GLNF en 2012 semble déterminée à aller jusqu’au bout, quitte qui à tuer sa propre « créature » et à verser dans la tombe avec elle !

    • 7
      Désap. 12 novembre 2017 à 12:24 / Répondre

      😄😄😄 la « triple vue » de Diderot a des limites.
      La GLAMF ne peut exister qu’à la condition d’être régulière,
      elle doit déclarer et inscrire dans ses statuts le respect inconditionnel des Basic Principles 1929, règlementer strictement ses intervisites -reception des frères GLNF et GLIF exclusivement- démonstration de fait dans ces conditions qu’elle ne peut qu’être considérée régulière nonobstant qu’elle ne serait pas reconnue.
      .
      En revanche, coller à la maçonnerie GLDF, comme elle le fait depuis 30 mois, depuis la fin du processus de Bâle, fait de la GLAMF un doublon qui n’a aucun sens.

  • 3
    Armel T. 12 novembre 2017 à 10:07 / Répondre

    Si tout ceci est exact c’est aussi triste qu’inquiétant.
    Merci pour ce blog et ces articles qui nous ouvrent les yeux

  • 2
    Templum 12 novembre 2017 à 09:25 / Répondre

    TCF
    La GLAMF?
    quand on sème le vent….
    Montpellier? c’est de là que tout est parti (parole de scout! …éclaireur!).
    Le SCPLF est DEJA condamné par ses homologues internationaux.
    Si des FF REAA GLAMF ressentent un besoin de retourner au bercail (c’est le terme) qu’ils s’adressent à leurs Chefs…il doit rester encore des places à la GLUA, la Russie ou l’Andorre.
    Pour adhérer au SCNDF il faut surtout être membre de la GLNF…ça, c’est pas donné. Chat échaudé craint même l’eau froide.
    Faut savoir qu’à plusieurs reprises, certains d’entre nous ont tenté de raisonner les trublions qui sont restés froids comme c’est rare.
    Le pli est pris. Difficile de réintégrer une structure qui veille au bonheur et c’est tout…
    La fraternité?
    Elle se mérite.

    • 11
      brutuspitbull 12 novembre 2017 à 17:30 / Répondre

      @Templum

      mon TCF , la messe est dite depuis un certain temps déjà et je ne pense pas que la GLAMF survive a cet épisode .
      les gens se révèlent dans leur vrai nature , le SCPLF a raté son coup d’état à la GLNF , il a voulu la tuer , il n’y est pas arrivé , il a crée sa structure , il a pensé récupéré la reconnaissance avec CMF , encore loupé ,
      une fusion avec le scdf pour décider les autres SSCC a se défaire des obédiences régulières , loupé car le scdf voulait le leader chip , donc maintenant ils vont faire en sorte comme le scdf de contrôler l’obédience du 1er au 33eme , mais il faut tuer la GLAMF dans sa structure actuelle et son ouverture aux autres .ne parlons pas des promesses de ne pas être propriétaire de l’immobilier ou de démocratie ( un ordre du jour aussi étoffé pour un congrès en 2h30 est très révélateur du temps accordé aux motions en discussions )
      conclusion , ceux qui étaient aux manettes des manœuvres pour tuer la GLNF sont les mêmes qui vont tuer la GLAMF .donc des radiations , des référés ,des proces , des appels aux non paiements des capitations ….ect et au final des départs et une scission
      et les FF dans tout cela , rien a foutre

      • 14
        Désap. 12 novembre 2017 à 18:08 / Répondre

        Te réjouis pas tout de suite Pitbull,
        si Paasch est élu, les acharnés de l’irrégularité partiront (ce qui est heureux, nous ne craignons pas les mini-scissions, nous !), il affirmera notre respect inconditionnel des BPs 1929 et rétablira des intervisites conformes.
        Et puis après vous nous qualifirez d’irréguliers, juste pour nous faire rire deux secondes.

        • 19
          brutuspitbull 12 novembre 2017 à 19:46 / Répondre

          @désap
          tu te trompe , ni je me réjouis , ni je me félicite , ça me fait doucement rigoler de lire sur un autre blog les mêmes invectives qu’a l’époque ou ils voulaient « sauver »les FF de la GLNF de leur gouvernance .
          a croire que les leçons du passé ne vous ont pas servi et vous continuez de croire que ces gens la font de la maçonnerie , régulière ou pas , c’est des petits dictateurs ou des gourous tout au plus mais pas des maçons

  • 1
    mascarin 12 novembre 2017 à 04:09 / Répondre

    Tout ceci est fort inquiétant, nous savions que le Suprême Conseil était à la manoeuvre.Les masques tombent! tant mieux, chacun saura ce qu’il aura à faire. Cependant je crains fort que la GLAMF ne résiste pas au choc du 3 décembre

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
8628e82bcc71186a4656a70199ae8e88DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD