Les mystères de Channel Row

Par Jiri Pragman dans Edition

Certains ont craint le pire lorsqu’ils se sont rendus compte qu’Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France étrennait la nouvelle collection Crimes et Loges des Editions JC Lattès. On sait que le genre popularisé par le duo Giacometti-Ravenne (Fleuve Noir) a fait des émules (la maison Dervy a ainsi lancé une collection L’aventure initiatique).

Foin des préjugés ! Est-ce la co-écriture avec Roger Dachez, président de l’Institut Maçonnique de France, mais cet ouvrage se révèle tout à fait passionnant. Précisons tout de suite que l’aspect « policier » du roman n’est guère important. Par contre, on suit pas à pas Bauer et Dachez lorsqu’ils retracent les débuts d’une Grande Loge de Londres qui veut unir les Loges et donner une notoriété, une importance plus grande à ce qui constituait un aimable divertissement de bourgeois et commerçants. Les auteurs nous invitent ainsi de manière peu docte à découvrir le fonctionnement de ces Loges, les Rituels d’époque et la personnalité d’un Anthony Sayer (1er Grand Maître), d’un Jean Théophile Désaguliers (et ses relations avec Isaac Newton ou le comportement du duc de Wharton.de la Royal Society). Bien écrit, étonnant (comme lorsqu’est évoquée la société parodique des Gormogons), Les mystères de Channel Row ravira tout amateur de récit historique et invitera les Francs-Maçons à revoir l’histoire de la Franc-Maçonnerie au-delà du « simple » texte des Constitutions d’Anderson.

vendredi 15 juin 2007 Pas de commentaires

Étiquettes : , , ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
pulvinar amet, mi, et, leo id, luctus sem, porta. Aliquam leo.