Au coeur de la Franc-Maçonnerie

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Le titre de ce numéro du « magazine d’investigation » (le ton est donné) Enquêtes et révélations est Rites secrets et pouvoirs occultes : Enquête au cœur de la franc-maçonnerie. Sa diffusion est programmée le 25 mai 2010 à 23h15 sur TF1.

Pour la 1ère fois, les frères de la franc-maçonnerie ont ouvert leurs portes à des caméras, clame-t-on. L’annonce de ce reportage qualifié de document exceptionnel fait quelque peu dans le sensationnel et oublie qu’il y a déjà eu des reportages de ce type (décriés par les Maçons). Et on en rajoute : Les caméras d’Enquêtes et révélations sont entrés là où aucune ne s’était encore faufilée, le secret de la franc-maçonnerie sera-t-il sur le point d’être percé ?

Autre cliché : « Rites secrets et pouvoirs occultes : Enquête au cœur de la franc-maçonnerie » viendra lever le voile sur un des grands mystères français qui alimentent encore aujourd’hui les théories les plus fantaisistes.

Le reportage de Pascal Catuogno viendra répondre aux questions des téléspectateurs sur la société secrète des Francs-maçons. Comment et qui peut en devenir membre ? A quoi ressemblent leurs cultes ? Quels sont leurs domaines d’action, domination et manipulation politique ou simples actions caritatives et partages de connaissances.

L’annonce de ce programme est reprise de la même manière sur de nombreux sites web. Etonnant de voir les « tags » (étiquettes ou mots-clés) que certains affectent à l’article de présentation. Sous la fiche descriptive de PlayTV figurent de nombreux tags dont influence, copinage, pratiques inavouables.

mardi 11 mai 2010 66 commentaires
  • 66
    hounon 17 octobre 2010 à 00:24 / Répondre

    Après mon initiation en occultisme et en Haute Magie auprès de vénérables Maîtres HINDOUS et grand sorciers Africains , je détiens des pouvoirs et techniques magiques pour aider dans tous les domaines de la vie en apportant une solution a tout vos problèmes : d\’argent, de réussite, de chance, examen, concours, jeux, loto Loterie, richesse, gloire, commerce, affection, promotion sociale, désenvoutement, amour, voyage, etc. Mon aide n\’est pas limité seulement à cela, je protége contre la sorcelerie et guerit egalement des maladie comme: la paralysie , les ulcére , les infections vaginale et urinaires, l\’obesité,,asthme, hepilepsie, surmenage, plaie non curative, cahncer de fois et de poumon, menaupose précoce, arthose, diabéte, insuffisance rénale.
    Pour toutes informations ecrivez-moi sur mon adresse e-mail: professeurhounon@yahoo.fr

  • 65
    Athena 31 mai 2010 à 10:12 / Répondre

    freres et soeurs

    vous vous indignez à juste raison. de cette émission de Tf1 et de bien d’autres à venir Certes mais c’est là l’apprentisssage « du discernement pour les plus jeunes « …

    Considerez toujours « ces phénomènes extérieurs » avec la vision initiatique ..
    ce sont des Ténèbres extérieures et soyez clairs en vous même…ne vous laissez pas embrouiller par « des farceurs douteux  » sur le sentier..

    Pensez enfin qu’on a brûlé de leurr vivants les manuscrits de Lao Tseu et Confucius . Que des freres faisaient loge sur la frontière en marchant sur celle ci et echangeant questions et réponses entre deux mitrailleuses .

    Et vous aurez une idée réelle du comment il est nécessaire de regarder ces « trahisons » comme des phénomènes naturels spontanés de la nature humaine. Ne vous a t’on pas parlé de Socrate sur le quinaire …

    allons ne vous offusquez pas …que des marionnettes , des pantins de freres fassent leur théatre n’est pas surprenant , mais regardez toujours de manière initiatique de la Cime , du Zénith et non pas du Minuit ou toutes les heures sont enténébrées..

    souvenez vous que des milliers de freres sont morts pour que nous soyons initiés et acquérions le discernement.
    Allons nous les tromper sur la nature de l’initiation et ses épreuves..des illusions ,des doutes , des fausses alliances ..allons pélerins lachez du lest et virez à babord..

    Marchez Tête haute la tête dans les nuages .

    Considerez que ce folklore est en dehors de l’hermétisme , de la voie ..concentrez vous sur vos symboles ..et laissez les vous pénétrer..

    pour en acquerir la sagesse du saumon et du sanglier…

  • 64
    Athena 31 mai 2010 à 09:26 / Répondre

    Amis bonjour

    le tarot n’enseigne t-il pas que la chûte existe et que la maison Dieu du Temple a déjà existé.

    L’auto trahison des mysteres existe Philippe le Bel , Nogaret etaient de puissants mages noirs et sorciers et on a cru qu’ils n’etaient que des politiques …l’inversion du Temple existe car je me souviens qu’un frere lors d’une tenue blanche à la GL ou devait parler Giscard le croqueur de diamants, un frere dis je , avait caché un micro pour enregistrer le discours or un autre frere judicieux a arraché le micro .

    L’initiation ne nous cache pas qu’il ya a des Pièges subtils sur la voie de l’Epais .

    apres la Tour de la maison Dieu et juste avant, il y a le diable qui lui a la corde au cou…donc forcément des pièges de la dualité attendent les freres et soeurs sur la route ..il faut être l’Hermite pour éviter cela…
    (…)

  • 63
    WhyMe 29 mai 2010 à 18:55 / Répondre

    Albert Einstein a (a peu de choses pres ) dit cela : notre epoque a genere 3 bombes.
    La bombe atomique, la surpopulation et l’information. Aujourd’hui meme le petard mouille
    de TF1 nous pete au nez. Tout et n’importe quoi se montre et se dit n’importe comment.
    Sans hierarchisation, sans discernement, tout et le contraire de tout parfois en une seule phrase. On se fait traiter de negationiste par des gens qui pretendent proner la liberte d’expression… On nous impose le Doute comme un dogme qu’on ne peut discuter sans etre suspecte d’intolerance…
    La confusion est totale ! Alors conservons precieusement la profondeur silencieuse et intemporelle de nos loges. Et message a tous les Freres et Soeurs, si nous sommes FRANCS, n’entrons pas dans nos Temples avec ces laisses que sont les telephones portables et que le monde profane accroche a nos colliers pour nous soumettre jusque dans les enceintes sacrees de la Liberte !
    (…)

  • 62
    Pilou 29 mai 2010 à 18:21 / Répondre

    @ Atchepsout

    Atchepsout a écrit:

    Les années maçonniques rendent-elles amnésiques de son serment ?

    Je ne suis plus tout jeune en maçonnerie mais je pense, en toute modestie, que je n’ai pas oublié les serments.

    Mais travailler à la grandeur, à la prospérité de l’atelier et de la franc-maçonnerie , même si le vocabulaire peut paraître un peu désuet , décrit précisément en fait le but que nous nous fixons dès le départ et que nous répétons, d’année en année, par la voix de l’orateur notamment dans des circonstances que tu connais.

    Je suis plutôt partisan d’une certaine transparence en ce sens qu’il nous incombe d’expliquer, si nous sommes interrogés à ce sujet, que nous tentons de travailler au progrès social, au progrès de l’humanité avec toutes les difficultés que ce travail implique.

    Mais avons-nous besoin de caméra pour cela ? Avons-nous besoin de révéler « notre vie privée » ? Et le vrai problème réside dans le fait que TF1 (dans sa politique télévisuelle habituelle) a trouvé des « canaris » et d’autres disponibles et prêts à répondre à tous les caprices des stars de la télé-réalité.

    Je puis, en tout cas, affirmer que, dans notre petite Belgique, on n’est pas encore disposé à participer à ce genre de cinéma burlesque.

  • 61
    yvca 29 mai 2010 à 18:19 / Répondre

    @ Atchepsout

    A ce degré de ridicule, cela ne relève plus de l’amnésie mais, peut-être, d’une incompréhension de son engagement.

  • 60
    Atchepsout 29 mai 2010 à 17:05 / Répondre

    @Pilou
    C’est exactement comme cela que j’ai ressenti l’émission, totalement contre-productif s’il s’agissait d’expliquer quelque chose. Ce que j’ai pu entendre autour de moi le lendemain le confirme. Non seulement ils n’ont rien appris de constructif mais la franc-maçonnerie a été perçue comme une forme de secte, avec le gourou et les adeptes manipulés…

    Je pense qu’avant tout, encore une fois, le coeur du problème est dans le recrutement, les enquêtes, car si l’exigence était un peu supérieure, personne n’aurait accepté une caméra une fois les travaux ouverts. La politique du voyeurisme de TF1, audimat oblige, ne serait pas arrivée à ses fins si certains francs-maçons avaient un peu plus d’authenticité. Les années maçonniques rendent-elles amnésiques de son serment ?

  • 59
    Pilou 29 mai 2010 à 12:12 / Répondre

    Fluo a écrit:

    Il ne vivra pas son initiation comme s’il avait été « vierge » de toute information

    C’est bien là le problème. L’expérience vécue, les sentiments ressentis lors de l’initiation ne peuvent se transmettre: tous et toutes, nous le savons. Et chaque fois que nous assistons à une initiation, nous revivons la nôtre. Dès lors, pourquoi la montrer, ne fut-ce qu’en partie.

    Quelle question me suis-je posé en franchissant la « porte basse » sans savoir d’ailleurs ce que je faisais réellement ?

    Les « responsables » qui ont particpé à l’émission auraient dû mettre des limites, peut-être mais nous sommes en France où tout est tellement différent.

    Ceci dit, ces « responsables » ont-ils été naïfs ? Et je me demande si cette émission ne sert finalement pas une certaine forme d’anti-maçonnisme ? Le boomerang ! Et Jiri a certainement son avis sur ce sujet.

  • 58
    WhyMe 29 mai 2010 à 12:05 / Répondre

    A l’attention de De-couvreur

    les 3 fenetres ne se situent pas sur la facade nord du Temple de Salomon
    mais sur les axes orient, midi, occident
    par ailleurs, en vertu de quelle regle ou censure, quelqu’un qui est apprenti
    dans le cadre de la Loge et de la Tenue ne pourrait il (ou elle) s’exprimer
    sur quelque sujet mediatique. ?

  • 57
    Touzalin 29 mai 2010 à 11:56 / Répondre

    Très chère soeur Atchepsout,
    Là, je suis en accord avec ton dernier billet… Si on a déjà vu des gravures ou photos de pofanes ‘ni nus, ni dévêtus » et là seulement une image en mouvement… certaines obédiences y sont allées beaucoup plus fort et ont largement transgressé : cabinet de réflexion, ouverture des travaux, chaîne d’union, signe d’ordre, signe pénal… mode de la prise de parole en loge… etc… ça du jamais représenté sur la place publique. Il ne faut donc pas mettre tout le monde dans le même panier…le tort est peut-être de s’être laissé amalgamer avec des Frères ayant d’autres projets…
    Mais comment faire pour montrer un peu qui nous sommes réellement afin de sortir de cette image de secte, de comploteurs, de magouilleurs… image qui se retourne si dramatiquement contre nous parfois et si préjuicibale à la trasmission de nos valeurs.
    il faut un très grand esprit de fraternité pour se parler par « blog » car la forme rend souvent le propos un peu sommaire et vif…

  • 56
    fluo 29 mai 2010 à 11:24 / Répondre

    @Atchepsout : j’avais acheté « Causeries initiatiques pour le travail en Loges d’Apprentis » de Plantagenet. Mais quand j’ai vu que cet ouvrage en disait plus que je n’en voulais savoir, je l’ai aussitôt refermé et ne l’ai rouvert qu’après mon initiation, et bien m’en a pris… Car il y a une chose que l’on n’a pas trop évoquée, au-delà de toute considération éthique, c’est la découverte, comme tu le dis « en live » de l’initiation. Que l’on réalise un émission sur la Franc-Maçonnerie ne me choque pas outre mesure, ça peut tordre le cou à certains fantasmes, on peut même évoquer les « affaires », comme tout organisation, nous ne sommes pas à l’abri d’errements. Filmer un Temple en dehors des tenues, il n’y a rien de secret là-dedans. Non, le plus désolant, c’est le profane en instance qui regarde l’émission de TF1 et qui en découvre beaucoup trop. Il ne vivra pas son initiation comme s’il avait été « vierge » de toute information (je pense notamment à la porte basse… C’est peut-être aussi à nous de mettre en garde celles et ceux qui souhaitent postuler, en leur disant que l’on vit l’initiation plus intensément si on en sait le moins possible….
    Et puis tu n’es pas « qu’apprentie », tu es une Soeur au même titre que n’importe quel Franc-Maçon…

  • 55
    Atchepsout 29 mai 2010 à 10:53 / Répondre

    Serment ou pas serment, quel intérêt de montrer des « séquences », de montrer le cabinet de réflexion… il me semble que le silence est induit depuis la première seconde, moment où l’on frappe à la porte pour y être « auditionné ».

    A titre d’exemple, j’ai vécu plus de 45 ans de ma vie entourée, baignée de FF et de SS, mes 2 parents ne m’ont JAMAIS raconté quoi que ce soit de ce qui se passait en loge, avant, pendant ou après une initiation ou une tenue.
    Mais comme dans la vie profane, le temple est à l’image de la société, avec ses bons et ses mauvais sujets.

    Et là, je m’indigne devant la qualité des enquêtes, et le recrutement sans limite que font certains. Dommage que les capitations soient devenues la seule contrainte pour certaines obédiences. La démission d’anciens devant tant de « passions » se comprend.
    La FM doit rester qualitative et non quantitative, au risque de se perdre totalement.
    Sa substance réside dans cette qualité, dans ce choix que font les enquêteurs de recruter à tout prix.
    Moins de réunions à se congratuler et se regarder le nombril, mais plus de tenues, de travail, pour retrouver la sérénité et la discrétion indispensable à l’amélioration…

    Mais encre une fois, je ne suis qu’apprentie, avec tous mes rêves et espoirs de ne croiser que de belles pierres, pas des « bling bling » qui s’la pètent !

  • 54
    Jiri Pragman 29 mai 2010 à 10:36 / Répondre

    Mais ce n’est pas parce que le profane ne voit rien, lui, qu’il faut introduire une caméra dans le Temple. Pourquoi ne pas alors faire venir « en vrai » les amis, la famille, les voisins,… qui assisteraient à la partie avant le serment ?

  • 53
    Dé-couvreur 29 mai 2010 à 10:30 / Répondre

    Eh bien très chère soeur, je partage ton point de vue sur le chocolat… c’est pourquoi, montrer, n’est pas vivre de l’intérieur, et montrer ne mène pas si loin que cela… ce qui ne signifie pas qu’il faille Tout montrer non plus… seulement un peu !
    Et n’a été montrée que la partie où le profane n’a encore prêté aucun serment de se taire… s’il fait demi tour, comme il en a la liberté, ce que lui dit et répète le Vénérable, il peut renter chez lui et tout raconter de ce qu’il a vêcu… D’ailleurs cela traine dans tous les livres et sur toutes les gravures Maçonniques depuis le 18ème siècle.
    C’est un petit peu plus tard dans la cérémonie qu’il prête serment de garder le secret… enfin au REAA.
    Au R.E.A.A. toujours, au premier degré, nous dessinons le tableau de loge, et le Frère Expert qui le trace figure bien trois fenêtres grillagées qui sont sur la façade Nord du Temple de Salomon… et je l’ai vu ainsi au cours de mes voyages dans d’autres ateliers…. et si le tracé n’est pas fait, c’est effectivement un tapis qui est déroulé… où sont déjà tracées les fameuses trois fenêtres…
    Dé-couvreur.

  • 52
    Pilou 29 mai 2010 à 10:21 / Répondre

    Cher Jiri,

    Puis-je « couvrir » notre Apprentie ?

  • 51
    Dé-couvreur 29 mai 2010 à 10:12 / Répondre

    La parole est libre, soit… Mais on peut suggérer sans blesser ni choquer, sans rien retirer à la valeur humaine de qui que ce soit; que pour un (ou une apprentie) son cheminement en Maçonnerie est encore un peu court… sinon pourquoi mettrait-on autant de stratifications (ou degrés ou grades) pour délivrer un savoir plus complet ? Donc permettre alors une prise de parole plus approfondie ? plus documentée ?
    En loge un apprenti serait considéré comme ne sachant rien, ou si peu qu’il n’a que le droit de se taire, et sur la place publique, une fois franchie la porte du Temple -mais dans l’autre sens, cette-fois- il saurait tout, soudain, et pourrait s’exprimer… c’est un peu contradictoire tout ça, non ?

  • 50
    Atchepsout 29 mai 2010 à 10:10 / Répondre

    @keph

    Quand je serai grande, je voudrai transmettre les mêmes valeurs, avec les mêmes mots, justes et précis.

    A force de banaliser, j’oserai dire que cela devient de la « profanation ».

  • 49
    Atchepsout 29 mai 2010 à 10:03 / Répondre

    Et si je peux me permettre de rajouter : sauf erreur de ma part, nous n’avons aucun tapis de sol et encore moins de fenêtre dans notre loge…mais peut-être suis-je trop ignorante pour les apercevoir encore…
    Quant à l’entrée du profane dans cet espace sacré, je ressens une grande émotion à chaque initiation, et cette sensation ne peut en aucun cas être retransmise autrement qu’en « live »…

    Alors comme me disait mon père : « je peux te raconter le goût, la couleur, la forme du chocolat, tant que tu n’en as pas mangé, tu ne peux pas comprendre »….
    Il est passé à l’orient éternel et mardi soir, j’étais heureuse qu’il ne voit ni l’impureté ni l’indécence du comportement de certains.

    Promis, je me tais, mais pas sur les parvis, et pas quand il y a une forme de rupture de serment que je trouve inadmissible

  • 48
    keph 29 mai 2010 à 10:01 / Répondre

    D’accord avec Jiri.

    Les fenêtres sont là pour rappeler au maçon que le monde extérieur existe en dehors de la loge. Mais les grillages sont normalement là pour l’empêcher d’aller dire des conneries à TF1.

    De plus il est assez malvenu de vous en prendre à une apprentie. Elle au moins malgré son jeune âge, à compris ce qu’était la valeur de la parole donnée lors du serment. Vous voyez ceci est l’illustration parfaite de la dérive d’une bonne intention au départ. Une maçonnerie qui s’ouvre aux caméras de télévision, qui dévoile nos rites et nos cérémonies, qui recrute par petites annonces. Une fausse bonne idée. Que vous dévoyez vos serments est une chose, mais en divulguant nos arcanes vous dévoyez aussi les nôtres. Vous ne rêvez que de reconnaissance, d’être dans la lumière au lieu de la dispenser.

    Quand la maçonnerie se rêve Rotary (et pas le bon côté du Rotary), et que la lumière au lieu d’être une étoile lointaine à laquelle on arrive par le temps et le travail, devient une œuvre philanthropique dispensée pour le seul plaisir de dire qu’on le fait. Quand les tabliers finissent par avoir plus de valeur par le poids de leurs métaux que par leur valeur intrinsèque.

    Loin d’apporter la lumière aux hommes, ce faisant vous ne faîtes qu’emporter notre ordre dans les ténèbres du ridicule. Il m’a fallu tout mon temps d’apprenti pour comprendre la symbolique de l’initiation, la corde, la porte basse (et encore, je ne pense pas en avoir fait le tour). Qu’espérez-vous, qu’attendez-vous des téléspectateurs à qui vous montrez cela en 1h30 ? Quel bénéfice pensez-vous en tirer ? Est-ce là ce que vous avez à proposer pour le bien de notre ordre en général, où pour celui de votre obédience en particulier ?

    Nous n’avons décidément pas la même conception de la maçonnerie.

  • 47
    Dé-couvreur 29 mai 2010 à 09:49 / Répondre

    Les fenêtres sont placées haut… certes, c’est qu’il faut sans doute « s’élever » pour voir…
    Cela laisse néanmoins à des curieux la possibilité de grimper pour voir ce qui se passe… Je ne peux pas imaginer que dans la foule qui déambule aux abords du temple, pas une seule personne ne soit mue par le désir de découvrir ce qui se « trame » à l’intérieur ! C’est terriblement humain que ce comportement.
    Ces fenêtres ont un sens… je persiste à penser que le regard n’est pas interdit…
    Sinon on se serait contenté de la lumière des bougies, flambeaux et autres candélabres… comme pour bien des temples qui étaient totalement clos.
    La poursuite dans l’aventure du R.E.A.A. n’offre-t-elle pas bien des exemples « d’ouvertures » ?

  • 46
    WhyMe 29 mai 2010 à 09:37 / Répondre

    Nous ne sommes pas en Loge
    une apprentie a donc tout a fait le droit a la parole
    de plus ce qu’ecrit Atchepsout me parait pertinent
    (…)

    WhyMe

  • 45
    fluo 29 mai 2010 à 09:34 / Répondre

    @ Dé-couvreur : je pense que le site de Jiri n’est pas sous les Colonnes, et que les Apprenti(e)s, tout comme les Profanes, ne font aucune transgression en s’exprimant.

  • 44
    Jiri Pragman 29 mai 2010 à 09:24 / Répondre

    @Dé-Couvreur

    L’explication « symbolique » me paraît pour le moins osée. Les fenêtres dans le Temple sont situées assez haut pour que le regard extérieur n’y plonge pas. Elles ont pour fonction de fournir de la lumière et non d’offrir une vue sur la Loge au Travail.

  • 43
    Dé-Couvreur 29 mai 2010 à 08:43 / Répondre

    « Je ne suis qu’apprentie » nous dit cette soeur qui s’enflamme… il me semblait qu’à cette « âge » on ne savait ni lire ni écrire et l’on était tenu au silence… mais bon, puisque l’on est dans la trangression… trangression qu’elle apprendra dans des degrés ultérieurs…

    Je partage avec elle une partie de son jugement, sur l’ostentation de certaines Obédiences plantureuses… mais pas en ce qui concerne l’entrée du profane qui n’est que la mise en image de bien des gravures déjà connues de tous, qui n’est que la représentation de ce qui est écrit dans ce livre très connu : « La Franc-Maçonnerie pour les nuls », aux pages 129-130 et 131… livre co-rédigé par un Frère de la Grande Loge…. que l’on trouve encore aujourd’hui partout.
    Enfin l’explication qui est donnée de cette entrée en Loge est sommaire, effectivement… il y aurait des planches à faire… et qui ont été faites… l’élément énoncé est le plus simple à émettre en quelques secondes de parole à destination d’un public profane…
    Enfin que ma soeur n’oublie pas que le temple a trois fenêtres, seulement grillagées, qui donnent sur l’extérieur et qu’il n’est donc pas interdit de regarder ce qui se passe… à l’intérieur…. (autre beau sujet de planche)
    Très fraternellement.
    Dé-couvreur

  • 42
    Atchepsout 28 mai 2010 à 23:17 / Répondre

    Bonsoir,
    je suis atterrée par cette émission poubelle, où le parjure était au rendez-vous, sous couvert de transparence… A quoi rime de montrer l’entrée d’un profane par la porte basse et expliquer (bien mal d’ailleurs), le pourquoi du comment…?
    Je ne suis qu’apprentie, mais j’ai été profondément choquée par ces Frères indignes de porter autant de signes ostentatoires, de se rassembler, se congratuler, mais quelle image veut-on donner de nous ? Aucune spiritualité n’est ressortie de cette émission, aucun discours engageant sur notre recherche et notre travail. Et que dire de ce cabinet de réflexion, où l’impétrant tentait de rédiger un pseudo testament !

    Si certains étaient là pour tenter un quelconque recrutement, ce ne pourra être qu’à l’image de ce bien triste reportage : du bas ouvrage.
    Quand à la prétention avec laquelle se sont présentés certains FF, je me demande si à force de crier que nous ne sommes pas une secte, nous ne finissons pas par mettre un sacré doute dans l’esprit de certains…
    (…)

  • 41
    Athéna 28 mai 2010 à 13:51 / Répondre

    réponse au 40 de frere Keph

    Frere Keph « la sagesse a bati ta maison » aurait dit Salomon…derrière ces corps , ce soufre de carton pâte ton vieux temple ou ton coprs physique derrière ce sac de chair et de matière est l’Esprit de la Maçonnerie véritable qui est la clé de voute du Dôme. Oui notre échelle des planètes jusqu’au soleil ruisselle d’or , ces barreaux sont faits d’argent et de pierres précieuses , des lumières d’atomes édéniques et astraux inondent nos visions intérieures comme le firent ces vieux templiers et rose croix ou les prophètes « habités »par la parole , le verbum dissidum dissimulant avec force leur mystere dans la pierre des cathedrales ..

    Alors , Ou sont ils tous ces fantômes du petit écran qui n’ont pas de surâme , ni de soleil central , une petite tempête de soufre qui passe …

    Mais nos constructeurs invisibles , nos Maitres eux sont dans le point et l’Eternité.et tu partageras celle là aussi..la griffe est en Haut avec les lions d’Or ces puissants etres qui civilisèrent avec les Mysteres…Oui mon frere espère en Tout..Ton vieux temple c’est le physique mais au delà tout est lumière, « je le referais en 3 jours « …votre temple exterieur celui d’Herode s’écroulera.
    Fraternellement

  • 40
    keph 28 mai 2010 à 12:57 / Répondre

    Je me reconnais si peu dans ce que j’ai vu sur TF1.

    Mon temple est vieux et pauvre, avec des décors en carton pâte, faits de bric et de broc. Nos 3 joyaux sont en bois peint, mal sculptés. Nous sommes discrets, évitant tout prosélytisme. Nous nous retrouvons mes sœurs et mes frères pour communier ensemble et avancer vers nos étoiles respectives, dans le respect, le silence et la concentration assidue dans nos études.

    Quelle est donc cette maçonnerie qui se donne à voir, si prétentieuse, si imbue d’elle même. Si éloignée de la lumière qu’elle est censée apporter qu’elle se perd elle-même dans les profondes ténèbres de l’autosatisfaction.

    J’entends les responsables des obédiences se plaindre des nombreuses démissions a peine passé quelques années. Comment pourrait-il en être autrement ? Lorsqu’une obédience n’a que la publicité, la réclame, pour attirer vers elle de nouveaux maillons, il est évident que son contenu sera bien creux ensuite, et que la désillusion s’emparera du nouveau frère. Depuis quand, un ordre initiatique se fait connaître, pavoise, s’ostensibilise ? Le vrai cherchant saura trouver le subtil au milieu de l’épais et ne se laissera pas duper par des boniments.

    Le GADLU me préserve de m’apercevoir un jour que je suis devenu maçon uniquement pour le fait de l’être. Allons mes frères, cette émission sera vite oubliée. Mais notre chemin est à l’échelle de notre vie, des vies de nos frères passés et des vies de nos frères futurs.

  • 39
    WhyMe 28 mai 2010 à 12:17 / Répondre

    Quel sont les liens exacts entre Francois Stifani et TF1 ?
    Astucieux reportage agencé selon un calendrier bien precis. Avec l’ambiance qui doit regner a la GLNF il est bon de pouvoir compter sur une fraternite en beton bien eloignee d’une pratique maconnique sincere. Quelques complements sur d’autres Obediences ou Loges permettent de faire croire que le sujet etait la FM, mais qui est dupe ? Le Grand Maitre de la pretendument reguliere obedience, sous ses airs bonhommes, tente d’asseoir une autorite discutable et discutee, par des chemins mediatiques pour le moins etranges. Cette manoeuvre suffira-t-elle a le legitimer ? L’expose complaisant des « reussites » de Stifani suffira-t-il a ecraser la bronca ?
    Suite au prochain episode des Experts rue de Pisan.

  • 38
    Rochereau 28 mai 2010 à 11:36 / Répondre

    Non, la GLTMF n’a pas montré une initiation, juste une mise en image de ce que l’on a vu maintes fois par ailleurs et déjà au 18ème siècle en gravure. Un candidat vêtu-dévêtu…
    Si l’on se penche sur les rituels ont réapprend que cette partie n’est couverte par aucun secret.
    C’est un profane qui rentre, rien ne lui a encore été communiqué, ni signes, ni gestes, ni mots, ni attouchements… il est vierge, neutre, il ne sait rien.
    A cet stade on ne lui fait aucunement jurer de garder le silence sur tout ce qu’il vient de vivre !!… il peut encore s’en aller sans la moindre contrainte, la moindre recommendation (on le lui dit, le rituel est très clair) il peut donc raconter à qui veut l’entendre : femme, enfants, amis, radios, télé, journalistes, ce qu’on lui a fait et ce qu’il a entendu jusque là. Il peut dire qu’on lui a mis une corde au cou, qu’on a ouvert sa chemise, qu’on lui a mis un bandeau sur les yeux, mis un pied dans un chausson et qu’on l’a fait quasi s’accroupir pour entrer dans une pièce. Il peut raconter tout cela. Pourquoi lui et lui seul ?
    Ce n’est qu’après (après avoir bu la coupe des libations) qu’il s’engage enfin à ne rien révéler de ce qui va advenir : »je m’engage sur l’honneur au silence le plus absolu sur tout le genre d’épreuve qu’on pourra me faire subir » lui fait-on répéter… donc sur ce qui va suivre, c’est à dire la cérémonie d’initiation proprement dite… et rien de cela n’a été montré.
    Mais encore une fois le Vénérable lui fait entendre qu’il peut partir : « Vous êtes libre de vous retirer » et il termine par ces mots » je vous en avertis, après, vous ne pourriez plus! » Et là le profane confirme… ou s’en va. (ce que je n’ai jamais vu)
    Après c’est une tout autre histoire qui commence, on entre dans le processus initiatique véritable, toute l’émotion des épreuves va faire son oeuvre. Après rien de cela n’a été montré!.
    En revanche nos autres obédiences soeurs… GO. GLNF. GL. sont allées plus loin dans la révélation en donnant à voir l’ouverture des travaux, les signes d’ordre,le signe pénal, le signe de foi, la chaîne d’union, etc… autant de moments rigoureusement protégés… par le secret.
    Le dé-couvreur

  • 37
    Athéna 28 mai 2010 à 11:14 / Répondre

    Chers freres et soeurs à prpos de cette émission tartuffe de mai et d’autres ….

    Souvenez vous que chaque fois que l’on a voulu démocratiser les Mysteres comme en Grèce cela fut fait , alors les Mysteres devinrent sans sel et un folklore satisfaisant pour le tartre de l’humanité .
    Quand on a voulu fabriquer l’église avec un empereur à Nicée alors l’église s’est démocratisée et inversée, car les initiations de mysteres en 3 degrés des loges chretiennes furent interdites et se réfugièrent chez les druides constructeurs dits Kuldées qui conservèrent le mercure de Jacques .
    Les vrais mysteres devinrent donc souterrains et rejoindront « la crypte » le soufre consciencialisé du Pere
    les mysteres mondains purent continuer la course folle de Phaéton des faux soleils de la philosophie de bazar

    le koh lanta massonic show que nous voyons dans la presse et sur les écrans concerne précisément l’épais qui n’a pas de subtil , le soufre qui n’a pas de mercure .

    Une pyramide inversée peut -elle parler de l’initiation ?
    Elle ne peut être que profane ! non ?
    Tout se passe dans la loge au coeur de la loge….pas sur les Parvis et encore moins chez Phaéton qui ne fait que briller…extérieurement mais chûte ! car il n’est pas un phare de la philosophie qui veut éclairer ces freres mais il cède à l’ivresse des fausses vérités..alors Zeus le foudroie…c’est ce que les freres et soeurs ont fait….prévenu par leur initiation finalement un coup de maillet ne fait jamais de mal à certains profanes pour interrompre les travaux quand il faut…pour mettre la loge à Couv:.

    Salutations fraternelles

  • 36
    Athéna 28 mai 2010 à 09:35 / Répondre

    réponse pour fluo sur ton intervention 28

    On ne peut éviter qu’une materia prima soit ou non pleinement apte à recvoir le sel .Cela ne se peut car leur soufre ou l’épais n’est pas visible encore moins le mercure ou l’âme qui se dissimule.Tu dois donc observer une seule chose la Mac:.propose la lumière mais elle n’est pas responsable du travail de celle -ci dans le disciple choisi.Mais lors de son inititation sois attentif comme l’Expert mercure qui monte en haut des marches et descend dans le créé la loge.Ainsi , si une épée tombe, si un faux mouvement est fait si tu sais voir les signes tu sauras si la personne etait ou non initiable ,. mais seul l’éternel dans l’égrégore décide si il participera ou non…les dés sont déjà jetés…

    Si une épée tombe ? à Notre dame de Paris tu as un motif ou la reine repousse du pied le disciple qui en lache son épée , alors tu comprendras la phrase des maçons la maçonnerie est parfaite et elle dispose…le chemin . A l’homme de faire ses preuves dans ses Epreuves Elémentares ..mais ensuite l’égrégore sait dans l’invisible qui est qui !

    Cela te donnes du recul pour observer , connaître la nature de la nouvelle materia prima qui entre dans l’athanor …et ainsi nulle déception tu n’attendras de l’imparfaite pierre qui aurait du rester sur le chemin . Mais l’Eternel a vu en le maçon un juste et il a à tendu sa main par le juste au profane . Apres l’initiation l’homme sur le chemin l’a dédaigné , il n’a pas compris comme Judas s’entendra dire par Jean s’adressant à un autre frere, laisse ton ami il n’a pas compris …il n’est pas encore un Ami.

    (…)

  • 35
    Pilou 27 mai 2010 à 23:34 / Répondre

    Je vous rejoins entièrement. J’ai trouvé cette émission lamentable mais elle n’est pas lamentable à cause des journalistes mais à cause de ceux qui ont participé à cette télé réalté au goût douteux.
    Je ne suis en tout cas, pas du tout reconnu dans cette pantomime et encore moins dans la personne d’un certain grand maître. Evidemment, je n’ai que trente ans de maison et dès lors …

  • 34
    Yvca 27 mai 2010 à 23:29 / Répondre

    Pourquoi ce n’était pas présenté par Dechavanne avec des intermèdes musicaux et des danseuses du Crazy Horse, le spectacle aurait été complet.

  • 33
    cather 27 mai 2010 à 11:11 / Répondre

    désolé mon adresse électronique etait fausse

    ce qui me fait plaisir c’est que les freres ne sont pas dupes de cette simagrée de tv prout

    fraternellement

  • 32
    Pierre 26 mai 2010 à 22:47 / Répondre

    Bon pour ceux qui comme moi sont à fouetter car ils n’avaient pas vu la news et ont raté la première diffusion, sachez qu’il y aura deux occasions de vous rattraper le 05/06 à 1h20 et le 08/06 à 3h20. Quitte à critiquer, autant se faire sa propre opinion 🙂

  • 31
    fluo 26 mai 2010 à 11:01 / Répondre

    @ Soeur Sourire,
    Je l’ai regardé hier, il me reste quelques minutes à visionner, et, même en tant que FM, j’avais la désagréable impression d’être un voyeur. Et surtout, je ne me suis pas reconnu dans ce qui a été présenté. Si j’avais vu un tel reportage quand j’étais encore profane, j’aurais pris les jambes à mon cou. Je préfère de loin ma petite Loge que tout ce décorum, et j’ai de suite pensé à ces vers de Rudyard Kipling:
    « Nos décors n’étaient pas riches,
    Notre Temple était vieux et dénudé »
    Image édifiante, celle de ce Grand Maître qui s’offusque de la une du marronnier….
    Comme tu dis, Soeur Sourire, rien que du lamentable…

  • 30
    Soeur Sourire 26 mai 2010 à 01:26 / Répondre

    Je suis à l’instant en train de regarder l’émission de TF1 dont il est question dans l’article ci-dessus.
    Il y a bien sûr les stupidités qui émaillent les commentaires, les interprétations fallacieuses ou absurdes des journalistes, qui ainsi trahissent leur ignorance et qui ignorent qu’ils n’y connaissent rien… Mais soit… Rien de nouveau dans tout cela. Rien que du lamentable.
    Ce qui m’est intolérable, ce envers quoi je ne trouve pas de mots pour décrire ce que je ressens, entre colère, tristesse et écœurement, c’est l’attitude indigne de personnes qui se prétendent FM mais qui ont oublié l’engagement pris à leur initiation et le sens de cet engagement qui sous-tend tout le sens du travail qui se fait en loge… le travail sur soi en lien avec l’autre.
    Ce n’est pas en « montrant « des rituels que la finalité profondément humaine du cheminement initiatique et symbolique peut être abordée. La méthode maçonnique perd tout son sens et est jetée en pâture à la bêtise et à la vindicte des ignorants et des complotistes.
    Ces personnes participent ainsi à dévoyer l’idéal de nombres de frères et sœurs qui plaçaient en eux de la confiance et qui attendaient légitiment de la loyauté et le respect des engagements pris.
    Les manières de la Maçonnerie française sont questionnantes et heurtantes.
    J’avoue que je ne peux m’empêcher de penser que ce qui secoue le lanterneau maçonnique français, mixité, social… et patati et patata pourrait être très utilement mis en réserve de matière à travailler, tant que l’essentiel, c’est à dire un petit retour aux sources de ce qu’est la Franc-Maçonnerie n’a pas été remis à sa juste place!

  • 29
    Pilou 20 mai 2010 à 17:17 / Répondre

    Bonjour Fluo,,

    Il faut bien admettre que les candidatures spontanées sont rares d’autantt plus que, dans certaines villes, un doute plane sur la localisation de la loge pour nombre d’habitants. Certes la rue peut être connnue mais le numéro? Notez que toute la ville connaissait dans le passé le bâtiment des deux loges mais maintenant, ce n’est plus vraiment le cas. Reste donc la possiblité de passer par Bruxelles.
    Le choix de l’obédience ? Les parrains se doivent tout de même d’être très attentifs et ne rien cacher, si je puis dire, à leur filleul. Il me paraît indispensable de « révéler » au filleul s’il ne le sait déjà l’existence des autres obédiences, mixtes notamment.
    Quant aux outils modernes de communication, cela dépend vraiment de chaque loge et je peux vous assurer que ma loge (de province) n’est pas prête à créer son site propre. Mes Frères sont très heureux de rapporter leur visite sur le site de certaines loges mais quant à accepter que l’on crée un site, là ! c’est le blocage au nom de la discrétion, de la sécurité de ces communications, etc.
    Un pack à la FN…C? Tenant compte de l’orientation de cette chaîne, cela m’étonnerait !

  • 28
    fluo 20 mai 2010 à 16:59 / Répondre

    Pour rejoindre les arguments concernant le recrutement spontané, ce qui est mon cas (merci internet!), j’y ai trouvé deux avantages :
    – J’ai pu réfléchir quant à mon choix de l’obédience.
    – Ne connaissant auparavant personne de ma Loge, j’ai plus pleinement vivre mon initiation…
    Les outils modernes de communication, pourquoi pas, après tout (sinon, nous ne serions pas sur ce blog pour débattre), mais certainement pas à n’importe quel prix, et en évitant certaines dérives, je n’ai peut-être pas envie de voir un jour des « packs initiation » dans les rayons de la FN..C!!!

  • 27
    Pilou 20 mai 2010 à 15:10 / Répondre

    Oui… oui… Nos Frères Français échangent mais que deviennent donc les Belges tout en sachant , Cher Jiri, que le blog est visité en grande majorité par des Français. Le blog hiram.be serait-il plus plus universel que la franc-maçonnerie? J’en suis particulièrement heureux !

    Ceci dit, le recrutement par petites annonces, je n’ai jamais vu chez nous. Quant à la cooptation, c’est évidemment le moyen le plus fréquent, ce qui restreint peut-être le champ de recrutement. On propose à quelqu’un du milieu que l’on fréquente, ce qui explique peut-être que les « ouvriers » sont peu nombreux.

    Enfin, j’ai constaté avec grand plaisir que notre Frère Touzalin apprécie La Mélodie du Bonheur chantée et dansée dans la gare d’Anvers restaurée. :o)

  • 26
    Touzalin 20 mai 2010 à 14:06 / Répondre

    Parfaitement d’accord avec toi, mon Frère… Quel que soit le mode de « recrutement », ce n’est que quelques mois, ou années plus tard que l’on se rend compte de la réalité profonde de celui qui n’était alors qu’un postulant. (Idem pour le « recrutement » en entreprise d’ailleirs !)
    Pour avoir longtemps appartenu à la GLNF, je sais ce qu’il en était de la pression que l’on faisait peser sur nous pour « la course au nombre »!
    Cette histoire de la GLNF me fait penser à la fable de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf (ici le boeuf, dans les yeux de la GLNF, étant le Grand Orient!) et l’on voit aujourd’hui la grenouille… heu, pardon, la GLNF, en grand risque d’éclatement.
    (…)

  • 25
    Striptease FM 20 mai 2010 à 13:53 / Répondre

    Je vous rejoins sur les dérives qui peuvent arriver part la cooptation, mais il y à aussi et ce fut mon cas, la possibilité des candidatures spontanées (DH).

    Ceci étant dit il me semble que dans les dérives comme celle de la GLNF, si il n’y avait pas sans cesse une course au chiffre par la direction de cette obédience il y aurait peut-être aussi une plus grande rigueur concernant le recrutement qui diminuerait grandement les risques d’entrisme.

  • 24
    Touzalin 20 mai 2010 à 08:45 / Répondre

    Effectivement très cher Frère, (striptease FM) le principe de petites annonces pour recruter ne m’enthousiasme pas… de prime abord… mais quand on voit le résultat de ce que donne le système traditionnel de cooptation, il n’y a pas, non plus, de quoi s’en réjouir… le parrainage de proximité entraine le copinage, l’entrisme de regroupements corporatistes… et puis, n’est-ce pas par le parrainage que la GLNF est devenue ce qu’elle est devenue… avec les dérives qu’on lui connaît aujourd’hui ? Combien de parrains ont constitué autour d’eux leur petite cours ?
    Il n’y a rien de parfait au monde des hommes.

  • 23
    Striptease FM 20 mai 2010 à 07:28 / Répondre

    « La diffusion de quelques images révèle bien faiblement un peu de ce qui se passe, et ne retire rien du vrai secret qui est au fond du coeur, du vrai mystère qui est au fond de l’esprit.On a pu lire des centaines de livres qui racontent tout en détail, on a pu voir, déjà, des films qui reconstituent quasiment tout, des dramatiques télévisuelles qui scénarisent des cérémonies… et l’expérience maçonnique ne s’en trouve nullement altérée. « 

    Comme vous dite, et justement cela n’a pas suffit aux « esprits noyés dans l’ivresse de leur délire. »

    Pourquoi donc une émission de plus changerait-elle quoique ce soit pour ces gens, qui n’y verront qu’une mainmise de la FM sur les médias conformement à leurs logiques paranoiaques, pensez-vous les convaincre ? C’est bien mal les connaitre.

    Quand les régimes se durcissent et prennent le tournant d’une dictature, je ne crois pas que s’ouvrir à eux et se rendre sympathique ou tolérable à leur égard soit une solution très glorieuse pour la Franc-maconnerie. Et de plus comme vous le dites il y a déjà une copieuse documentation sur le sujet pour les gens de bonnes volontés voulant se faire une idée.

    Désolé donc mais je continue à ne voir dans le projet de cette émission qu’un n-ieme voyeurisme (profanation ?) de la part de cette chaine, dont le seul objectif est de diffuser des images sensationnelles sans réflexions trop éprouvantes afin de « vendre du temps de cerveau disponible à coca-cola ». Ce reportage sera ensuite visible en permanence sur le net bien évidemment et gachera partiellement l’experience des candidats à l’initiation.
    Cela fera sans doute aussi le bonheur des anti-macons qui se feront un plaisir de tisser une n-ieme théorie fumeuse sur la FM à coup de montage vidéo et de pseudo décryptage…

    La chaine TF1 est cohérente avec elle-même et son objectif commercial, en est-il de même pour les obédiences qui se sont prêtées à ce jeux ? Quel est le but recherché sinon celui de se faire trés maladroitement de la pub quitte à brader un peu de dignité ? Je voudrais y voir autre chose mais en constatant qu’une loge de cette même obédience passe des annonces dans la rubrique « autre » d’un journal la pillule à du mal à passer…

  • 22
    Jiri Pragman 19 mai 2010 à 13:40 / Répondre

    Cette émission est maintenant présentée dans L’Express (le magazine en ligne pas le blog lumineux).

  • 21
    Pierre-Philippe Baudel 19 mai 2010 à 13:28 / Répondre

    Devant si chaud plaidoyer, mon Cher Keph, je m’incline. Et, ne me bornerais ensuite qu’à tenter ici une première réponse à ta question : « Doit-on ouvrir, doit-on partager un peu nos enseignements ? » Si j’ai prôné il y a quelque temps que la Franc-Maçonnerie puisse être divulguée autrement, il me semble qu’il y a un grand pas à croire qu’une pédagogie propre à l’enseignement maçonnique puisse être dégagée et être dispensée à l’école par exemple ; j’ai quelque réticence à l’imaginer. Et pour quelle valeur initiatique ?

  • 20
    Touzalin 19 mai 2010 à 12:52 / Répondre

    Grande Loge Traditionnelle et Moderne de France

    Encore et toujours le secret maçonnique.

    Il est fort probable qu’à l’issue de l’émission concernant la Franc-maçonnerie, sur TF1, nous ayons à faire face à des critiques de la part de « Frères »… pour avoir écorné le sacro-saint « secret » maçonnique.

    Critiques de ceux qui se drapent dans une posture traditionnelle rigide et affirment : « on n’ouvre pas la porte du Temple au monde extérieur ! » et de ceux qui, dépités que ce ne soient pas eux que l’on soit venu interviewer, reprendront les arguments des précédents.

    Si l’on veut, un jour, en finir avec les procès en sorcellerie qui sont intentés à la F.M. cela ne se fera pas sans laisser échapper un peu de la lumière qui émane de nos travaux.

    Je rappellerai que l’image du temple Maçonnique que nous dessinons – à la craie- sur le sol, au début de nos réunions, et qui représente symboliquement nos espoirs de construire un monde meilleur, offre à voir un édifice qui n’est pas clos : sur l’une de ses façades il y a trois fenêtres, trois fenêtres ouvertes, occupées par un simple grillage… il ne faut pas être un grand exégète en symbole pour comprendre ce que cela veut dire : rien n’empêche pour un regard venu du monde extérieur de plonger entre nos murs et de voir un peu de ce qui s’y passe…
    Rappellerais-je qu’à un certain degré de nos travaux, la porte du temple reste carrément ouverte ? N’est-ce pas encore plus fort comme symbole ?

    Les Francs Maçons sont depuis longtemps bien coupables de toutes les fables que l’on continue de colporter sur eux : Complots, messes noires, préparation de sombres machinations contre l’état ou les églises, gouvernement du monde… main mise sur de petites ou grandes affaires… autant de stupidités qui se retournent contre nous dès que l’ambiance politique se durcit, voire sombre dans la dictature – de quelle que bord qu’elle soit- et qui servent de combustible aux esprits dérangés et dangereux, noyés dans l’ivresse de leur délire.
    Veut-on que cela change ?
    Veut-on oui ou non être enfin considérés pour ce que nous sommes , c’est à dire un rassemblement d’hommes et de femmes épris de réflexions philosophiques, spirituelles ou sociales, ni plus ni moins, et qui aiment à confronter librement leurs idées entre eux et qui le font dans le creuset pacifiés des loges, là où tout peut se dire sans haine, sans reproche et sans violence ?

    Aux origines de la Franc-maçonnerie, le secret a eu sa raison d’être… Forcément des individus qui discutent librement, hors de toute contrainte politique ou religieuse, hors de toute catégorie sociale, en dehors de toute appartenance spirituelle, ce ne pouvait être que louche en des époques où la monarchie absolue régnait lourdement et où l’église imposait ses règles, menaçant de l’enfer ceux qui y dérogeraient… allant jusqu’à excommunier les esprits qui se risquaient en Franc-maçonnerie.
    Dans ces conditions on se terre dans le secret… pour protéger la vie de son corps et pour garder à son âme, une petite chance de Paradis.
    Mais la défiance était née… elle dure encore… et tout un chacun de continuer de l’entretenir. Alors le secret est devenu une tradition habillée des plus fantaisistes élucubrations et qui se retournent maintenant contre nous.

    La diffusion de quelques images révèle bien faiblement un peu de ce qui se passe, et ne retire rien du vrai secret qui est au fond du cœur, du vrai mystère qui est au fond de l’esprit.
    On a pu lire des centaines de livres qui racontent tout en détail, on a pu voir, déjà, des films qui reconstituent quasiment tout, des dramatiques télévisuelles qui scénarisent des cérémonies… et l’expérience maçonnique ne s’en trouve nullement altérée.
    Ce qui se vit peut se voir… mais ce qui se voit, ne se vit pas… il faut pénétrer dans le temple autrement que par le regard pour comprendre… c’est le cœur qui dévoile peu à peu le mystère de la proximité maçonnique, pas les yeux.
    Prenez un livre, vous pouvez filmer la couverture qui s’ouvre, écouter le froissement des pages que l’on tourne, observer la taille des caractères, en analyser l’encre dans sa chimie la plus fine… vous ne pénètrerez jamais ce qu’apporte la magie de sa lecture…
    Ainsi en est la Maçonnerie, on peut la regarder tant et plus, elle ne se livre qu’à ceux qui la vivent.

    Jérôme Touzalin

    Grand Maître Provincial. GLTMF. Grande Loge Traditionnelle et Moderne de France.

  • 19
    keph 19 mai 2010 à 11:34 / Répondre

    Pas sûr qu’il soit opportun de raviver ici (dans ce post) la petite guéguerre des obédiences. Pas sûr non plus qu’il s’agisse d’une question d’orientations obédiencielles. Je verrais plutôt ça au niveau des personnes. Franchement aucune obédience à l’heure actuelle ne peut se prévaloir d’un travail supérieur à une autre. Tout simplement parce qu’une obédience ne travaille pas (pas au sens des travaux comme nous l’entendons), il n’y a que les ateliers qui travaillent. Et tout atelier sérieux est susceptible de faire un travail remarquable et de former de vrais maçons nonobstant son obédience. La résistance au chant des sirènes est une affaire personnelle. La grande majorité des maçons n’y prêteront pas attention, certains comme Ulysse voudront savoir et ne pas se boucher les oreilles. Comme Ulysse ils s’attacheront pour ne pas succomber. Mais l’attrait de la médiatisation fait rompre les liens les plus solides.

    Au delà de ces considérations maritimes, je pense que la vrai question qui anime l’ordre en ce moment est, doit on s’ouvrir, doit on partager un peu nos enseignements ? Sera-ce le prix à payer pour que nous retrouvions un peu de sérénité ?

    Souvenez-vous de la question qui a animé l’église depuis sa création ? L’église doit elle être riche ou pas ? Le fait que Jésus est prêché la pauvreté signifie t-il que l’église doit l’être ? Nous en sommes là… Mais notre question nous est propre… A l’heure de la sur-médiatisation de tout. De l’accès instantané au savoir, comment faisons nous, nous maçons pour préserver le caractère initiatique (et donc lent, qui demande du temps et du travail) de notre ordre ?

    Un bon sujet de planche à celui ou celle qui l’acceptera…

  • 18
    Pierre-Philippe Baudel 19 mai 2010 à 10:25 / Répondre

    Il est assez savoureux pour nous Francs-Maçons qui avions pensé qu’il allait nous falloir bien du temps, sinon toute notre vie, pour « saisir » la Franc-maçonnerie. Et alors qu’à l’appui d’une simple caméra un autre en aura, dit-il, percer tous les mystères. Qui sait ? Icelui, admet pourtant, humblement, c’est ironique, que tout cela n’est que « folklore obsolète » Autrement dit : Je ne n’y ai rien compris, ce ne peut donc qu’être « remue méninges d’obscure portée ». Quoi d’autre ? Il m’étonne pourtant cet autre, ce n’est pas péjoratif, qui a, semble-t-il, pu filmer au sein des Obédiences comme le Grand Orient de France et la Grande Loge nationale française; A voir en effet. Fort heureusement, là n’est pas toute la Franc-maçonnerie, et je connais quelque obédience qui, à l’exemple de certain petit village Gaulois, comme la Grande Loge mondiale de Misraïm, résiste aux chants des sirènes, et continue significativement le seul travail qui vaille : l’initiatique non pas le médiatique.

  • 17
    keph 15 mai 2010 à 14:38 / Répondre

    Mon cher Maurice,

    Tu confonds démocratie et déballage médiatique. Evidemment un profane à le droit de parler Franc-maçonnerie si ça lui chante. Il peut même se tatouer l’équerre et le compas dans le dos. Grand bien lui fasse. Mais encore une fois, la FM est un ordre initiatique, une initiation est une transmission verticale et non horizontale, un maître transmet, un apprenti reçoit. Donc même si nous avons nos élections en interne, et un fonctionnement emprunt de démocratie, les méthodes et les enseignements de la maçonnerie n’ont pas grand chose à voir avec la démocratie. Une fois un journaliste à demandé à Michel Rocard pourquoi les conseils des ministres n’étaient pas filmés. « Très simple » a t-il répondu « le jour où ils seront filmés, ils deviendront des parodies et seront mis en scène. Les vrais décisions se prendront alors ailleurs en huis clos ». Déballer un savoir n’est pas transmettre un savoir. Tout apprentissage demande un travail. C’est tout ce que nous disons. Balancer nos rites et nos cérémonies à la télé n’apprendra rien à un profane, il rira simplement de nous en nous prenant pour des fous. C’est stupide et contre productif. Voilà.

  • 16
    maurice batou 15 mai 2010 à 11:47 / Répondre

    A vous lire tous, la franc-maçonnerie serait un sujet interdit, tabou dans les médias, TV, etc, lorsqu’un profane dirige le sujet!
    Il n’y aurait donc que les francs-maçons autorisés, habilités à en parler!
    Quelle notion de démocratie avez-vous tous?
    Sommes-nous vraiment en démocratie, aujourd’hui?

  • 15
    Boaz 12 mai 2010 à 09:09 / Répondre

    La GLNF devait être à l’honneur dans cette émission avec un sujet « 24h avec le GM de la GLNF » on se refait pas…
    Une équipe de TF1 ayant suivie et filmé courant novembre 2009 l’activité personnelle, professionnelle et maçonnique de la journée de F Stifani, du footing du matin avec ses chiens à ses réunions du soir.
    Mais suivant la grave crise actuelle de l’obédience, il semble que F Stifani ait demandé le retrait de ces images, dommage…

  • 14
    Pierre-Jean 12 mai 2010 à 00:39 / Répondre

    Pour le public, un Franc-Maçon
    Sera toujours un vrai problème,
    Qu’il ne saurait résoudre à fond
    Qu’en devenant Maçon lui-même.

    Qu’ajouter à cela?

  • 13
    Vieux Julien 11 mai 2010 à 18:11 / Répondre

    Le commentateur attend en effet aussi de voir quelle Obédience aura permis ça. A priori la GLNF s’est interdite de nouvelles provocations de ce type; dans le fameux reportage de Canal+ il y avait aussi eu la GL Traditionnelle et Moderne de France qui avait livré un passage sous le bandeau. La liste va donc peut-être s’allonger…

  • 12
    Pilou 11 mai 2010 à 17:34 / Répondre

    Bin zut… je suis en Tenue le mardi 25… Je vais faire changer le programme.
    En effet Yvca, très bon le VITRIOL de @keph.
    Quant à la Loge qui a reçu l’équipe de Télé Fourre-Tout, ne serait-ce pas une Loge opposée à P. Steph… avec la collaboration des Experts mais lesquels ?

  • 11
    yvca 11 mai 2010 à 17:09 / Répondre

    @fluo

    Non seulement la Maçonnerie rend sourd mais, aussi, anthropophage puisqu’il est bien connu que nous mangeons des petits enfants.

  • 10
    yvca 11 mai 2010 à 16:42 / Répondre

    @keph

    J’a beaucoup aimé ton VITRIOL ! ! !

  • 9
    fluo 11 mai 2010 à 16:25 / Répondre

    Ce commentaire sur la fiche descriptive est génial:

    Leur culture du secret cache-t-elle des pratiques inavouables?

    D’ici que l’on prétende que la Franc-Maçonnerie rend sourd….

  • 8
    Jiri Pragman 11 mai 2010 à 16:21 / Répondre

    Il sera intéressant de voir quelle Loge a accueilli les caméras. S’agira-t-il d’une de ces Loges d’une Obédience profanisée et dégénérée pour reprendre le vocabulaire cher à un de nos commentateurs ?

  • 7
    keph 11 mai 2010 à 16:17 / Répondre

    Apparemment, l’équipe du magazine a pu filmer pour la première fois tous les rites, jusqu’ici gardés secrets par la franc-maçonnerie, et suivre toutes les étapes de l’initiation d’un « apprenti ». C’est n’importe quoi. Les Ateliers qui ouvrent la porte de leurs temples à des équipes de télévision ne comprennent pas que le principe même de l’initiation est d’être initié, et pas de connaître à l’avance le rituel que l’on va subir. Tout ceci n’a plus aucun sens. Visite l’Intérieur de la Télé et en Racolant Intensément Oubli la Lumière.

  • 6
    Pilou 11 mai 2010 à 16:15 / Répondre

    Forces occultes bis…
    Sans rire, ce sera peut-être l’occasion pour nous de pratiquer une analyse « sérieuse ». Personnellement, j’ai le sentiment que je vais me reposer sur Jiri dont tous nous connaissons et la compétence et la fraternité sans parler de sa force de travail.

  • 5
    yvca 11 mai 2010 à 15:01 / Répondre

    Si TF1 (Télé Foutoir N°1) traite le sujet avec autant de sérieux que les cartes géographiques de la Belgique et de la Suède et la Finlande, l’on peut s’attendre au pire. En bref l’on peut s’attendre à TF1 !

  • 4
    Julien 11 mai 2010 à 12:59 / Répondre

    À gerber… Il y a déjà eu un secret story avec un pasteur, bientôt il y aura le franc-maçon de service. Ou encore pire, « franc-maçonnerie académie, qui parviendra au 33ème lors de la finale?!… ». Tournons leur le dos…

  • 3
    Pilou 11 mai 2010 à 11:32 / Répondre

    Tiens, et ce n’est pas programmé en prime time ? C’est comme cela que l’on dit ? Il faut attendre presque minuit !

    J’attends tout de même de voir: A quoi ressemblent leurs cultes ? Baphomet ?

  • 2
    xul 11 mai 2010 à 10:50 / Répondre

    Les plus grandes organisations franc-maçonniques, soucieuses comme toutes les sociétés profanes surtout de leur chiffre de recrutement et des cotisations qui le suivent, accueillent avec plaisir une telle publicité gratuite, non ?

  • 1
    fluo 11 mai 2010 à 08:46 / Répondre

    Que dire de plus au sujet de cette lamentable chaîne de télévision, fort judicieusement rebaptisée il y a quelques années par les Guignols de l’info. TV réalité, TV trash, et voyeurisme morbide…
    Et le pire, dans tout cela, c’est que je regarderai, comme ça, juste pour rire, après tout, il faut bien que les reporters aient leur Max Pecas….

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
id venenatis Curabitur suscipit sem, Donec ultricies massa