Benjamin Franklin bouffait-il des petits enfants ?

Publié par Géplu

C’est une surprenante découverte qu’on faite il y a quelques années les ouvriers qui restauraient la maison qu’occupait à Londres de 1764 à 1775 le rédacteur de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis (1776), initié franc-maçon à la Loge St John de Philadelphie en 1731 : les restes de six enfants et quatre adultes, et ceux-ci datent de l’époque ou Benjamin Franklin habitait les lieux.

Evangeline Hunter-Jones, présidente des Amis de la maison de Benjamin Franklin expose que « les os brûlés étaient enterrés profondément, probablement pour les cacher et il y a tout lieu de penser qu’il y en a encore ». Mais pour disculper Benjamin Franklin, elle rétorque que durant ses longues absences, son ami le Dr Hewson, aurait pu effectuer des dissections de cadavres pour ses recherches. Car la plupart des ossements montrent des marques de dissection et des traits de scie.

Brefs, voilà une trouvaille bien dérangeante. Laurent Glauzy dans un article paru sur le site contre-info.com, y voit la preuve de l’appartenance de Benjamin Franklin à des sectes sataniques… Franklin était un Grand Maître Rosicrucien et œuvrait au cœur des opérations Illuminati pour étendre le contrôle invisible de l’empire britannique en Amérique. Les Illuminati, via les Francs-maçons, contrôlaient et manipulaient les deux côtés (britannique et américain) de la Guerre d’Indépendance tout en contrôlant la Révolution française. Ou encore, Benjamin Franklin était un occultiste dévoué à Satan, comme tant de politiciens. Le premier-ministre britannique Winston Churchill était par exemple un druide sorcier. (…) La vie du Père de la Constitution de la plus grande démocratie renvoie bien aux déclarations du représentant des Illuminati américain, Albert Pike, Franc-maçon du 33e degré, qui dans Morals and Dogmas (1871) affirmait que le Dieu caché de la Franc-maçonnerie était Lucifer. L’essence luciférienne de la secte est dénoncée entre autres dans La guerre occulte (1925) par l’ancien Franc-maçon du 29e degré, Paul Copin-Albancelli.

lundi 24 mars 2014
  • 13

    […] Plus d’infos ici : https://www.hiram.be/benjamin-franklin-bouffait-il-des-petits-enfants/ […]

  • 12
    Sarlat
    16 avril 2014 à 20:45 / Répondre

    L’information que Benjamin Franklin était Rosicrucien est exacte, son nom est cité sur la liste de l’Ordre de la Rose Croix AMORC de juridiction américaine, de même que pour Christopher Wren, ce qui est moins connu, et bien sur Francis Bacon. C’est intérréssant pour ce dernier car son livre « La nouvelle Atlantide » parle en réalité de la Nouvelle Angleterre en Amérique avant la Déclaration d’indépendance écrite promulguée notamment par Benjamin Franklin qui était aussi franc-maçon.

    J’ai fondé sur mon blog une nouvelle discipline: la rosicruciannologie qui est à la Rose Croix, ce que la maçonnologie est à la Franc Maçonnerie, c’est à dire un autre art culinaire et gastronomique pour manger les petits enfants. Personnellement, je les tue avec le meilleur revolver inventé par le franc-maçon Samuel Colt, le Faiseur de Paix (Peace Maker), charger le dimanche, tirer toute la semaine, puis j’en fait du hachis parmentier dans le château d’Omonville, avec une sauce à l’encens rosicrucien à la rose et au santal: Délicieux ! Et vous, quel est votre recette préférée ?

  • 11
    Yvca
    3 avril 2014 à 15:16 / Répondre

    Oui mais uniquement dans la position du missionnaire.

  • 10
    Michèle Laporte
    31 mars 2014 à 10:39 / Répondre

    je croyais que nos F ne s’intéressaient qu’aux vierges!!

  • 9
    Line
    30 mars 2014 à 23:50 / Répondre

    Cela parait assez vraisemblable quand on voit comment l’état français encourage le satanisme :
    http://effondrements.wordpress.com/2012/06/18/letat-francais-encourage-t-il-le-satanisme/

  • 8
    LucaR
    25 mars 2014 à 17:03 / Répondre

    Bah, n’est-il pas vrai que nous enchaînons et crevons les yeux des nouveaux-nés, avant de les enterrer vivants sous terre? Puis de les envoyer valdinguer dans les airs, pour qu’ils plongent se noyer dans l’eau? Et si ça ne suffit pas, ne les rôtissons nous pas vifs dans le feu? Avant de leur crever les tympans, de les secouer dans les tous sens et de les empoisonner au passage avec une potion amer?

    N’égorge t-on pas ensuite des bambins de 3 ans à chaque tenue? N’arrache t-on pas le cœur de mômes de 5 ans avant de les abandonner dehors dans le froid et la nuit noire, sous les étoiles? N’éviscère t-on pas les survivants dès l’age de raison, à partir de 7 ans et plus, en exécutant une danse macabre sur leur cadavre avant d’éparpiller leurs chairs décomposées entre le compas et l’équerre?

    Alors bon, en manger un petit bout aux Agapes, finalement… ça ne me choque pas plus que ça! 😀

  • 7
    Bandit
    25 mars 2014 à 13:18 / Répondre

    Quelqu’un a-t-il une recette facile et gouteuse?

  • 6
    LucaR
    25 mars 2014 à 10:12 / Répondre

    Chhhhut enfin, vous allez dévoilez au monde notre vieil accord séculaire avec l’église pour les débarrasser des gosses gênants de leurs curés!! Et que si l’église s’est tant opposé à notre loi sur le mariage et l’adoption par des hommes, c’est qu’ils ont bien compris notre véritable but, notre manoeuvre pour changer de fournisseur de chair fraîche. Bah oui, c’est qu’avec la raréfaction des vocations sacerdotales on n’avait plus grand chose à se mettre sous la dent aux agapes nous autres… Quand au petit mendiant Rom malingre chassé dans la rue ça va 5 minutes: faut courir vite pour de la peau sur le os qui ne nourrit guère son maçon!

  • 5
    Max
    24 mars 2014 à 19:09 / Répondre

    Cette tradition se perpétue de nos jours mais il faut préciser qu’on ne bouffe que des petits garçons.
    Quoi que à la GLFF et au DH je ne sais pas…

  • 4
    Yvca
    24 mars 2014 à 13:32 / Répondre

    Bien sur que Benjamin bouffait des petits enfants, comme le font tous les Franc-Maçons, mais uniquement des enfants de curés.

  • 3
    Pierre_
    24 mars 2014 à 08:30 / Répondre

    La deuxième info exclusive, que j’aime particulièrement, est que Churchill était un druide sorcier.
    Dire qu’il l’a omis dans ses mémoires…
    Conclusion : ne jamais lire de livres et se concentrer sur les sites bien informés… par eux-mêmes.
    Merci Geplu d’avoir diffusé cette grande nouvelle… et de nous avoir offert un rire dès le matin ! 😉

  • 2
    Jiri Pragman
    24 mars 2014 à 07:00 / Répondre

    Contre-Info est, rappelons-le, un site dit d’information d’extrême droite et, comme l’écrit Le Monde, une émanation du Renouveau Français, un groupuscule contre-révolutionnaire, pétainiste et antisémite.

  • 1
    René
    24 mars 2014 à 01:25 / Répondre

    Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose…

    Le « principe de simplicité » ne peut certainement pas convenir a ceux qui cherchent des complots…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif