CMF : que reste-t-il de commun entre la GLDF et la GL-AMF ?

Publié par Géplu

La GLDF et la GL-AMF étaient toutes deux en « Assemblée Générale » le week-end du 15 juin. Le Convent pour la GLDF, et Le Congrès national pour la GL-AMF. Et ces deux assemblées ont entérinées des positionnements d’obédience radicalement différents.

A la GL-AMF, Claude Beau, le nouveau Grand Maître élu qui prendra fonction pour 3 ans le 1er janvier 2015 clame haut et fort que le but de la GL-AMF (qui revendique 680 Loges actives et 14 680 frères) est toujours de chercher la reconnaissance de la GLUA. Pour cela il rappelle que son obédience respecte strictement les landmarks fondamentaux, préalable nécessaire à une telle prétention : Pour les frères de la GL-AMF le GADLU est bien Dieu, les serments se prêtent sur la Bible, et les intervisites avec les « irréguliers » sont totalement proscrites. Seules sont autorisées les visites des loges de la CMF, la GLIF et la GLDF. Une CMF dont Claude Beau voit l’avenir radieux, même si les relations entre la GL-AMF et la GLDF pourraient être considérées comme illégitimes par « les anglais », tant la GLDF a rappellé sa distance avec ces fameux landmarks.

Car si lors du Convent de la GLDF qui se tenait le même week-end et que les frères de la Grande Loge ont voté à 78% la poursuite du processus CMF et donc l’engagement de démarches avec les 5 de Bâle et réélu Marc Henry avec 83% des voix, ils ont tout de même compliqué singulièrement la tâche du Grand Maître en votant aussi des résolutions qui réaffirment « le caractère intangible de la liberté de conscience des frères de la GLDF » (c’est-à-dire pas question d’affirmer que le GADLU est Dieu), ainsi que la totale liberté de visites. L’inverse de ce que fait la GL-AMF.

Deux positionnements donc totalement opposés pour les deux principales composantes d’une Confédération fondée pour construire en France un pôle maçonnique Traditionnel, Initiatique et Humaniste. Tout de même un peu bizarre comme situation.

Dès le 16 juin la Grande Loge Régulière de Belgique, sans doute en avant-garde des 5, annonçait vouloir continuer les discussions avec la CMF mais, à condition que celle-ci souscrive aux critères de la Régularité… Ce qui est le cas pour la GL-AMF, mais pas pour la GLDF…

Alors que va-t-il se passer ? Comment Marc Henry et Alain Juillet vont pouvoir s’asseoir à la même table pour discuter ensemble au nom de la CMF avec les 5 de Bâle s’ils ne parlent pas de la même chose ?… Et s’ils mènent des discussions séparées, quel est l’objectif, voir l’intérêt de la CMF ?…

Le Convent de la GLDF ayant demandé à son Grand Maître un rapport d’étape de ses prises de contact avec les 5 pour le 14 Juillet, on le saura assez vite.

vendredi 27 juin 2014
Étiquettes : , ,
  • 51
    chicon
    3 juillet 2014 à 19:09 / Répondre

    @ 34 / CE 78
    Vous avez tout a fait raison, la distinction entre Dieu createur et Dieu revele, typiquement francaise, issue d’un cauchemar d’exegete, n’a absolument aucun sens pour un anglais ou un americain . Les mouches vont encore avoir mal au…

  • 50
    chicon
    3 juillet 2014 à 18:57 / Répondre

    A vous lire tous je me dis que la retro ano penetration des mouches bat son plein. Mais ou voulez vous en venir ? GLDF & GLAMF discutent ensemble et arriveront peut etre a creer une grosse federation reguliere et reconnaissable. Ils ont les atouts.

  • 49
    joaben
    30 juin 2014 à 09:29 / Répondre

    @apprenti … que tu sois heureux dans ta loge, c’est très bien, mais c’est ce que te diront tous les mebres de loge que ce soit GLNF, GLAMF, GLDF, GLEFU, GO … Ce qui est déjà fort interessant car tu abondes dans le même sens : la loge oui ! les ennuis viennent de l’obedience …
    Et pour les intervisites, nul besoin de quelque CMF non plus !
    Pour la question deisme-theisme … tel est le discours de ton collegue de GLAMF brutus … voit avec lui.
    @luciole … non, je souhaite que tu t’exprimes et lises. Mais c’est toi qui t’estime incommodé que d’autres osent ne pas se pâmer d’admiration de votre CMF au contenu inconnu(manifestement c’est fort laborieux pour exprimer quelque utilité à CMF). C’est pourquoi, je te proposais cette solution simple de ne pas lire ! Mais si je comprend bien ton souhait est qu’ils se taisent ???
    @brutus … Lorsque cette loge existera, geplu t’ouvrira certainement ses colonnes pour nous la présenter. Mais quel rapport et quel besoin de CMF pour çà ? Nous avons déjà des loges « paneuropéennes » à GLEFU sans que ce soit l’affaire du siècle !

  • 48
    Luciole
    29 juin 2014 à 21:53 / Répondre

    @joaben puisque…
    Ta proposition de ne plus me manifester sur le Blog que nous ouvre généreusement Geplu me touche….si,si vraiment.
    Ce n’est pas de lire tes commentaires habituels encore que…mais je ne peux laisser sans réponses des suppositions,insinuations et autres gracieusetés qui risquent de faire croire à l’inverse de notre démarche.Je ne vois pas des « faits » qui démentent notre démarche.
    Pardonne moi aussi de me sentir concerné puisque faisant partie de cette CMF qui vous dérange tant, et ne viens pas me dire que c’est pour information car l’information se puise dans les déclarations officielles.
    4 posts sur le même sujet dans cette journée, qui est obsédé?
    La CMF commence,d’abord en France,le E viendra s’il y a lieu en son temps.Tu seras informé.
    Je ne suis qu’un seul parmi d’autres.
    Cordialement.

    Nous ne cherchons pas à grossir,15.000 nouveaux FF à fréquenter c’est déjà beaucoup!
    La reconnaissance nous ferait sans doute plaisir mais surement pas au prix demandé.
    4 posts dans la même journée,qui est obsédé?

  • 47
    l''''apprenti
    29 juin 2014 à 21:27 / Répondre

    Tous ces discours embrouillent et, à la fin, n’apportent rien.
    Je suis membre de la GLAMF, heureux parmi mes frères, dans ma loge où, sous le bienveillant regard du GADLU, nous maçonnons…..
    Nous accueillons des frères d’autres obédiences et c’est très bien comme cela.
    La CMF se vit déjà à la base avec ou sans reconnaissance.
    Nos frères de la GLNF ont obtenu cette reconnaissance. Tant mieux pour eux et quelque part j’en suis très heureux pour eux.
    A trop vouloir taper sur son cochon de frère, on oublie l’essentiel. Alors, foi théiste ou déiste il n’y a que sur les blogs que cela devient une exigence intégriste.
    Le vrai est à vivre en Loge….le reste n’est qu’accessoire inutile.
    Je suis heureux à la GLAMF et tous ceux qui en parlent sont loin d’en connaître l’éthique intérieure.
    Alors BASTE !!!
    silence et travail!!

  • 46
    brutus
    29 juin 2014 à 20:46 / Répondre

    Je ne connais pas monsieur nejaob et notre hôte peut en attester

  • 45
    brutus
    29 juin 2014 à 20:45 / Répondre

    La création dans le futur d »une loge de recherche pan européenne en liaison avec le monde universitaire / mais joaben peut-il comprendre une telle idée ? J »en doute !

  • 44
    brutus
    29 juin 2014 à 20:44 / Répondre

    La création dans le futur d’une loge de recherche pan européenne en liaison avec le monde universitaire / mais joaben peut-il comprendre une telle idée ? J’en doute !

  • 43
    joaben
    29 juin 2014 à 20:07 / Répondre

    brutus-nebaoj … (puisque tu as publié à l’identique cette absurdité sur les « 6 loges de GLEFU »)…

    Nous sommes là dans du baratin-slogan, désolé, applicable à tous et qui ne trompe personne ! Donnez donc un peu de consistance !
    jamais entendu une organisation annoncer qu’elle avait aucune ambition utile et purement materialiste et qu’elle voulait reduire l’intérêt de la FM. Que vient faire le « F » de CMF vis à vis de l’Europe ?
    GLNF defend une FM sur la base des regles anglaises et théiste.
    GLAMF idem.
    GLDF se contruit autour du travail autour du rite REAA
    GLTSO s’est contruite autour de la pratique du RER.
    GODF s’est construit un projet humaniste détaché de croyances divines.
    etc.

    Là ce sont des réalités mesurables mais CMF, c’est quoi à part la volonté de « faire gros » par addition des effectifs GLAMF-GLDF et alimenter un espoir de « reconnaissance » ?
    Donnez-donc un axe maconnique à cette CMF, ce qui donnera un consistance à cet « espoir » que vous alimentez et qui permettra à vos adhérents de savoir si cet axe les interesse, ou pas !

  • 42
    brutus
    29 juin 2014 à 19:01 / Répondre

    Nous n’avons pas arrêté de répéter, au risque de lasser, que la confédération avait une haute ambition spirituelle, celle restaurer la place perdue de la franc maçonnerie dans le Monde des idées, en France et en europe.

  • 41
    joaben
    29 juin 2014 à 14:27 / Répondre

    nebaoj.
    sans vouloir abuser de l’accueil de notre hôte, je t’invite à lire sérieusement l’article MG :
    « A L’ORIENT DE LIMOGES » … 6 loges en effet à Limoges !
    What else ?

  • 40
    joaben
    29 juin 2014 à 13:28 / Répondre

    @Luciole.
    me semble-t-il aussi bien notre hôte que les participants qui ne sont pas dans cette mouvance CMF rappellent des faits qui, il est vrai, peuvent heurter les espoirs que certains portent en cette CMF, ce qui conduit à vos manifestation d’irritation parfois virulente, mais surtout irrationnelle.
    Personne ne conteste que les loges GLAMF et gLIF se sentent bien … comme celles de GLNF, LNF, GLTSO, GLEFU, GLMN, DH …

    Peut être faudrait-il se poser la question de quel est la nature de cet « espoir » en CMF ?…
    Car personne parmi vous ne l’a exprimé !
    – des reconnaissances exterieures ?
    – des intervisites entre GLAMF et GLDF ?
    – une volonté de « volume » ?

    Pour ne pas lire des avis sur CMF ou autre, ce qui t’incommode, il suffit de ne pas lire des blogs qui s’estiment libres d’avoir une opinion sur la question !

  • 39
    Luciole
    29 juin 2014 à 12:41 / Répondre

    Je comprends mal cet acharnement anti-CMF et les termes volontairement malveillant dans lles présentations.
    La GLAMF et la GLIF vivent leur récente apparition du mieux qu’elles peuvent,la GLdF a annoncé clairement qu’elle ne modifie pas ses conceptions ni ses relations,la GLNF s’occupe de ses oignons alors quels sont ceux qui ont un prurit permanent .
    Le doute,le doute ! ASMD.
    Cordialement tout de même.

  • 38
    nebaoj
    29 juin 2014 à 12:10 / Répondre

    @ Joaben
    Tu es vraiment mal placé quant tu parles « ces obédiences ou meta-obediences(CMx) », quant tu oses déclaré sur http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/06/19/49475/ :
    9. Grande Loge européenne de la Fraternité universelle (GLEFU) : 2 400 frères (dont 22,5% de sœurs).
    « La GLEFU, combien de division ? » alors qu’aujourd’hui sur :
    http://le-myosotis-du-mont-gargan.over-blog.fr/article-une-bien-belle-fete-de-st-jean-124023971.html
    on ne compte que 6 Loges !!!

  • 37
    joaben
    29 juin 2014 à 11:13 / Répondre

    @Maître Sonneur.
    En effet, ce qui nous rassemble, TOUS, c’est la FM.
    Et ce qui divise … ce sont ces obédiences ou meta-obediences(CMx) !
    Le challenge est là : Si le FM mérite son « F » il sait s’émanciper des dogmes obédientiels.

  • 36
    Maître Sonneur
    28 juin 2014 à 15:50 / Répondre

    Mais comment pouvez vous être tous aussi aveugles, bornés, optus et en fin de compte à la limite de l’intégrisme ?
    Est-ce que ce qui nous rassemble n’est pas plus important que ce qui nous divise ?
    Le titre est déja une provocation. »Que reste il en commun entre GLDF et GLAMF?
    Mais tout. Tout ce qui fait que nous nous reconnaissons comme FF. et c’est énorme par rapport à deux petites différences qui ne valent vraiment pas la peine de « s’étriper » comme vous le faites.
    Newton disait « Les Hommes construisent beaucoup de murs et pas assez de ponts » Et vous faites la même chose.
    J’ai honte en vous lisant car je me réfère toujours à la phrase du préambule du convent de Lausanne qui dit:
    « La F.M. m’impose AUCUNE LIMITE à la recherche de la vérité, et c’est pour garantir à tous cette LIBERTE qu’elle impose à tous la TOLERANCE;

    ON EN EST LOIN ! ! !

    Un de ancien G.M. Henry Tort Nougues disait « La Fraternité est difficile. Elle demande de la volonté, du courage et de l’intelligence aussi »
    Un autre disait aussi « Entre, celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas, comme le disait le poète, et qui ont quelquefois une façon bien péremptoire d’y croire ou de ne pas y croire, il y a l’initié, qui cherche sa propre voie, en dehors de tout dogme, mais sans rejeter par principe aucune hypothèse »

    ça ce sont des propos modérés

  • 35
    Luciole
    28 juin 2014 à 15:47 / Répondre

    Ce blog devient illisible avec autant de pubs.

  • 34
    ce78
    28 juin 2014 à 12:09 / Répondre

    Je rappelle également que, pour l’United Grand Lodge of England, les F. appartenant à des obédiences étrangères (au Royaume-Uni) qui désirent visiter des Loges de l’UGLE devront répéter qu’ils croient en Dieu. Ceci est écrit dans l »‘Information Booklet » actuellement en ligne sur le site de l’UGLE consultable par tous. Voici le texte :

    « Only Brethren who are members of Lodges under recognised jurisdictions may visit English Lodges. They must produce a certificate (i.e. a Grand Lodge certificate or other documentary proof of Masonic identity provided by their Grand Lodge), should be prepared to acknowledge that a personal belief in T. G. A. O. T. U. is an essential Landmark in Freemasonry. » (Seuls les FF. qui sont membre de Loges appartenant à des obédiences reconnues peuvent visiter des Loges anglaises. Ils doivent produire un certificat (i.e. un certificat de leur Grande Loge ou tout autre document faisant état de leur identité maçonnique délivré par leur Grande Loge), et devront se tenir prêts à reconnaître que la croyance personnelle dans le Grand Architecte de l’Univers est un Landmark essentiel en franc-maçonnerie).

    Cette phrase est suffisante. Les Anglais ne procèdent pas à cette subtile distinction, très française, entre principe créateur et Dieu. Le GADLU est Dieu.

    Voilà.

  • 33
    ce78
    28 juin 2014 à 11:58 / Répondre

    @ Patrocle. Ceci est inexact. Le « Book of Constitutions » de l’United Grand Lodge of England fait toujours référence à la croyance en Dieu comme pré-requis pour l’admission en franc-maçonnerie. Voici le BP n° 2 publié page 7 de l' »Information Booklet » que l’on peut trouver actuellement en ligne sur le site de l’UGLE :

    « 2. That a belief in the G.A.O.T.U. and His revealed will shall be an essential qualification for membership. » (2. Que la croyance dans le Grand Architecte de l’Univers et dans Sa vérité révélée devra être une qualité essentielle pour l’admission en qualité de membre).

  • 32
    bacot
    28 juin 2014 à 10:58 / Répondre

    1728, pourquoi pas 1323, pendant qu’on y est?
    Cette quête éperdue de l’ancienneté a quelque chose de pathétique
    et en même temps d’exaspérant, aux dépends de l’histoire, mais qu’importe
    n’est ce pas, puisque c’est une question de foi, une vraie crise de foi.

    D’avantage qu’aux historiens, c’est d’ailleurs à des psychologues qu’il faudrait faire appel
    pour comprendre comment des FF peuvent plonger dans de telles outrances.

    Pas besoin d’avoir fait 33 ans d’études spécialisées pour comprendre ce
    que peut cacher un tel besoin de pureté / régularité.
    Plus pur que moi, tu meurs et vas y que je t’excommunie.
    On se croirait à la grande époque d’éclatement de Memphis Misraim !!!

    A part ça, en 1728 et même plus tard, l’initiation en maçonnerie, on peut toujours la chercher…
    Il s’agissait de réception, mais on n’en est plus à cet aspect près dans le révisionnisme et la convocation de bribes du passé pour se justifier.

    A part ça en 1728 et même après, il n’y avait pas d’initiation, mais des réceptions, mais on n’en est plus à de pareils détails, n’est-ce pas?

  • 31
    Lhermitte
    28 juin 2014 à 09:46 / Répondre

    Seule l’initiation du vrai REAA de la GLdF compte, ce ne sont pas les ersatz pratiqués à la GLAMF, la GLNF ou dans les obédiences profanes mixtes qui permettent d’atteindre la plénitude telle qu’elle nous est enseignée dans notre obédience depuis sa création en 1728

  • 30
    brutus
    28 juin 2014 à 06:53 / Répondre

    Monsieur Beau dans sa déclaration n »a nullement engagé la Glamf dont il ne deviendra grand maître qu »en 2015.S »il s »avisaitd »instaurer une police de la pensée sur la question du GADLU la moitié des loges de la Glamf rejoindraient la Gldf.

  • 29
    Xav
    28 juin 2014 à 01:56 / Répondre

    Bien….
    Le débat sur ce blog commence à prendre un peu de hauteur….
    @Le Français… Outre le fait que tu aiguises ma curiosité quant à savoir qui se cache derrière ton pseudo…il est plus que probable que nous nous connaissions fort bien (il n’y a pas 150 frères qui ont une si juste connaissance de cette petite histoire du RF), je partage globalement ton analyse.
    Là où je ne te retrouve pas tout à fait, c’est pour ce qui concerne Claude Beau.
    Je pense comme toi que son ADN a été structuré sur un modèle d’attachement à la « reconnaissance »; mais de là à le considérer à l’instar d’une jeune nymphette enamouré clamant son ardeur au passage du duc de Kent, je ne franchirai pas trop vite le rubicon de cette affirmation. Remarque il n’a pas non plus trop le look d’une nymphette..
    N’oublions pas trop vite le sondage d’il y a quelques mois à destination des frères de la GLAMF. Claude se situera, à mon humble avis, dans la parfaite continuité de l’action interne et externe menée par Alain JUILLET.
    Je pense que Claude restera, au travers de sa gouvernance, dans la juste application du désir de la majorité des 15000 frères de l’Obédience.
    Sans doute y aura-t-il d’autres questionnaires à remplir dans les mois à venir…
    En dépit de la présidence tournante des Assistants Grands Maîtres de chaque Rite, je n’ai pas non plus la naïveté d’oublier le poids du REAA dans les orientations présentes et à venir de la GLAMF.
    Autre variable qu’il faut souligner, c’est la détermination de Claude dans ses engagements…
    Quand il désire aller quelque part, il ne va pas ailleurs … Mais ce n’est pas obligatoirement une mauvaise chose… Au moins avons nous l’assurance qu’il y a un pilote dans l’avion…………..^^^^^^

  • 28
    nib
    28 juin 2014 à 01:19 / Répondre

    c’est un blog pro-glnf ici, non ?

  • 27
    D.M.N.T.
    27 juin 2014 à 23:36 / Répondre

    The UGLE detailed its view under several headings in « GLE. freemasonry and Religion », London, UGLE, 1985).

    Under the heading « Basis Statement », it says :
    Freemasonry is not a religion, nor is it a substitute for Religion. It demands of its members a belief in a Supreme Being but provides no system of faith of its own. Feemasonry is open to men of all religious faiths. The discussion of religion at its meetings is forbidden.

    This is an official statement of UGLE distributed to all the membres of the Craft.
    The current requirement of a belief in a Supreme Being represents the minimal condition (nothing more, nothing less) for belonging to Freemasonry wihout excluding the fact that this Supreme Being may coincide with the divinity of a specific religious faith.

  • 26
    cosmonaute
    27 juin 2014 à 16:27 / Répondre

    Rien ne va capoter, le marigaud va encore frémir pendant des années, en vérité, je vous le dis, dans un processus de décomposition / recomposition. Pendant ce temps, tous ces Gadluisants plus ou moins fondamentalistes s’éloignent de la réalité sociale et philosophique du pays et en termes d’histoire, ils se réfèrent davantage au XIXe siècle qu’au XVIIIe, tout en menant une révisioniste guerre d’antériorité par rapport aux Modernes..

    En un mot comme en cent, c’est affligeant, mais c’est inévitable, les orphelins de la religion existent, ils sont respectables, mais définitivement vieille France.

  • 25
    joaben
    27 juin 2014 à 15:31 / Répondre

    @Patrocle …
    qualifier d' »anti-CMF » est un discours désolé un peu simpliste et de type militant qui consiste avant tout à décridibiliser d’office une opinion dérangeante.
    Il faudrait donc se dispenser de commenter l’evolution de CMF ? en echange d’un autre silence ? Etrange conception ! Qui montre que la progression de CMF devrait donc avancer dissimulée, hormis les declarations officielles ?
    Tu as raison (partiellement) sur GLUA pour qui aux membres il est demandé simplement croyance (et non pas « Foi », à la difference de GLAMF) à UN concept d’Etre Suprême. De même il y est insisté sur la liberté du VLS pour le serment.
    Les textes de GLUA sont eux eux aussi beaucoup moins christiques que ceux de GLMAF. Pas de  » Saintes Ecritures qui dirigent la foi » mais de « livres sacrés guident l’esprit ».
    Par contre les Regles de reconnaissance sont, elles beaucoup plus contraignantes(GADLU et sa volonté révélée). pour quelle raison ? La question devrait être revue en 2017. D’ores et déjà le rapport GLUA « Freemasonery for the future » rappelle qu’il n’est pas question(aujourd’hui) d’empecher des visites en loges feminines. C’est donc bien GLNF et GLAMF qui sont très en retard et religieux en comparaison.
    @ « unfrancais » qui prête à CBeau des sombres intentions dues à un « passé » … Rappellons que CBeau n’a fait que rappeller les statuts, textes officiels de GLAMF et que ses declarations leur sont totalement cohérentes. ideme le tres REAA AJuillet a dit la même chose, mêmme s’il est plus adapte aux discours multiples selon l’audience(en 2 jours il passe d’un protocole d’intervisites avec le GO à la pleine conformité aux BP …).
    Quant aux origines, le RF est issu des quasi-laïques andersoniens, progressistes, rationalistes proches de la Royal Society et de l’academie des sciences … alors que le REAA est issu principalement des « antients » et du discours de Ramsay, une FM provenant de pratiques iralandaises et ecossaises bigottes (mêmme le culte des saints et des madones aux entrées des temples). Bien sûr le REAA version francaise a évolué en incorporant un peu du RF et de ses hauts grades et en s’orientant plus « alchimique ».
    Typique : REAA prologue St Jean obligatoire … RF non ! texte edificateur au choix.

  • 24
    Oholiab
    27 juin 2014 à 15:12 / Répondre

    @ Patrocle

    Et oui, tout à fait.
    La UGLE a déchristianisé le / les rituel(s) originel(s).
    Je tiens à préciser que je dis ceci sans prendre position et sans aucun jugement de « valeur ».
    Et que je ne suis pas membre de la CMF.
    Le fait est qu’actuellement, la seule question que l’on vous posera en « visite » est : do you have a personnal God ?
    Certains maçons continentaux dits réguliers ont voulu se faire « plus catholiques que le pape », si je puis me permettre cette expression bien malheureuse.
    Et c’est là tout le malheur…

    Cordialement et affectueusement.

  • 23
    cosmonaute
    27 juin 2014 à 14:37 / Répondre

    Petits rappels,

    1. Les cinq obédiences européennes qui ont mis leur grain de sel sur la plaie sont des groupuscules sans avenir;
    2. La GLUA, comme les GG. LL américaines, à une ou deux exceptions près sur une cinquantaine sont sur le déclin, à leurs propres dires, d’ailleurs;
    3. Chercher leur reconnaissance, c’est vouloir de fait accompagner leur étiolement;
    4. Dieu est mort, au cas où cela vous aurait échappé, et sa résurrection est peu probale.
    5. Les femmes,pour leur part, sont bien vivantes.

  • 22
    patrocle
    27 juin 2014 à 14:25 / Répondre

    Faut-il rappeler, une fois de plus, que la GLUA ne demande pas la croyance en Dieu depuis des décennies? C’est de la désinformation, de la mauvaise foi ou de l’ignorance que de l’affirmer comme le font certains? Au REAA, c’est déjà affirmé depuis le Convent de Lausanne de septembre 1875. Alors, les anti-CMF, si vous vous occupiez un peu de vos propres affaires et aviez la gentillesse fraternelle de nous ficher la paix?? A croire que votre espoir de voir la CMF capoter vous provoque une petite érection!

  • 21
    Un Français
    27 juin 2014 à 13:50 / Répondre

    Il est regrettable que personne ne se soit penché sur le parcours maçonnique de Claude Beau. Celui-ci est issu de la Loge « Charles Martel » à l’orient de Poitiers dont la figure emblématique est Philippe Thomas, l’ancien Grand Commandeur du Rite Français. Philippe Thomas est le fils de Jacques Thomas qui en compagnie des deux Premiers Grands Commandeurs du Grand Chapitre Français Roger Girard et Edmond Mazet ont introduits le Rite Français à la GLNF. Ces trois Frères sont issus de la Loge Nationale Française, cette petite fédération de loges traditionnelles fondée en 1968 par le grand maçonnologue René Guily (dont Roger Dachez est le « fils spirituel ») et dont la devise empruntée à la Compagnie des Maçons de Londres de 1475 est « God is our Guide  » (Dieu est notre guide). En 1978, ce petit groupe de Frères, convaincu de la nécessité de pratiquer une maçonnerie traditionelle au sein d’une Obédience régulière, ont rejoint la GLNF. En 1979, ils ont fondé la première Loge au Rite Français, « les Anciens Devoirs n°218 ». Ils se sont alors heurtés aux représentants du REAA . Pendant 20 ans , le SCPLF a combattu leur projet de création d’un Chapitre de Hauts Grades du Rite Français alors qu’ils disposaient d’une Patente régulière transmise par le Grand Orient du Brésil Malgré les ukases, du SCPLF, le Grand Chapitre Français a été reconnu grâce à la bienveillance du GM Charbonniaud. Jusqu’à l’élection de Michel Descours, en plein milieu de la crise, tous les Grands Commandeurs étaient issus des « Anciens Devoirs ».
    Il ne faut donc pas s’étonner des conceptions anglophiles de Claude Beau qui sont à l’opposé de celles des Frères du REAA, proches de la GLDF avec laquelle ils n’ont, en réalité, jamais rompu sur le fond.

  • 20
    joaben
    27 juin 2014 à 12:36 / Répondre

    @Xav.
    En effet, se moquer des manoeuvres d’appareils obedentiels pour se concentrer sur le travail en loge est très bien et nous rejoignons sur ce point.
    Il s’avere que notre hôte evoque justement ces manoeuvres qui méritent tout de même considération puisqu’elles ont fait l’objet de motions et de votes au convents GLDF et GLAMF.
    La fraternité consiste justement à passer outre toute consigne d’obedience visant à diviser, séparer, categoriser des FF qui seraient fréquentables ou pas selon les humeurs ou manoeuvres, postures de dirigeants d’obedience.
    Une confédération est-elle « inéluctable » ??? ca merite d’être plus argumenté, sachant que la FM s’en passe fort bien depuis 3 siècles ! Comprend mal cette affirmation apres avoir rejeté toute discussion en rapport avec les organisations maçonniques !

    Les FF de GLAMF et GLDF ont en commun la pratique du REAA. Mail il y a de multiples manieres de pratiquer ce REAA sans necessité d’une moindre confédération. par exemple, les loges REEA de GLAM peuvent rejoindre la GLDF. Ou continuer sur la base d’intervisites comme GLDF le pratique deja avec le GO, DH.

  • 19
    Fabrice
    27 juin 2014 à 12:14 / Répondre

    Quel « poildecutage » cette CMF…. et quelle énergie déployée à brasser du vent…

    Résumons.

    La GLDF a essayé de niquer la GLAMF qui a essayé à son tour de la niquer. Résultat, les deux se sont faites niquer par la GLNF.

    C’est ce qu’on appelle de la haute philosophie.

    J’ai bon ?

  • 18
    joaben
    27 juin 2014 à 12:05 / Répondre

    Que peut-il se dégager les prochaines semaines ? Nous sommes au stade des pronostics.
    A la lecture des derniers écrits des « 5 », y compris GLRB
    – l’option la plus probable sera de leur part de rappeller les exigences absolues de criteres de reconnaissance(BP GLUA) et d’inciter GLDF à renoncer officiellement à toute intervisite et à rectifer sa vision du GADLU. Ce qui est donc status-quo.
    – option possible mais improbable serait de, compte tenu des positions votées en convent GLDF, fermer le dossier définitivement.
    – autre option (celle que presentent les militants GLAMF pour alimenter l’espoir) et hautement improbable : que les GL de Bâle choisissent de se séparer du monde de reconnaissance des GL régulieres et GLUA pour soutenir une CMF.
    – autre option, déjà évoquée par les 5GL de Bâle : reconnaissance de GLNF et invitation implicite aux GLAMF interessés à rejoindre GLNF ou à monter un groupe GLNF-GLAMF.

    Il est donc évident que GLAMF est face à des enjeux d’existence essentiels ! Se séparer de GLDF lui permetrait de retrouver la « reconnaissance » mais dans une sorte de « dilution » dans GLNF.
    Ou s’orienter à fond vers GLDF en révisant ses statuts…

  • 17
    mythème
    27 juin 2014 à 11:41 / Répondre

    Compte tenu des différentes composantes du Paysage Maçonnique Français et de son évolution récente, je vois bien un refus de la CMF par les cinq Grandes Loges européennes. Refus dû à l’attitude de la GLdF pour non respect de ce qui a été demandé à Bâle (rupture relations, GADLU, etc.).

    Ensuite, pourquoi cette recomposition ne passerait-elle pas par une nouvelle Confédération qui regrouperait la GLNF et la GL-AMF(je n’ose évoquer la très microscopique GLIF) ?

    Ainsi, la reconnaissance anglaise et US tomberait pour cette nouvelle structure, faisant du territoire national une terre riche de deux obédiences régulières et reconnues qui respectent les Landmarks et les Basic Principals.

  • 16
    Pierredulot
    27 juin 2014 à 11:40 / Répondre

    Bizarrement, et c’est comique, le salut de la GLAMF est du côté …..de la GLNF. Comme le soulignait un éminent blogeur, la reconnaissance internationale de toute Grande Loge en France, qui se veut régulière, passe par la reconnaissance donnée éventuellement par la GLNF, qui est donc au centre du jeu…
    Je ne sais si, compte tenu des rapt de décors, de trésors, de TV …et des tombereaux d’insultes balancées sur les frères de la GLNF, ceux ci verraient d’un bon oeil que le SGC se penche sur la question…
    Qui vivra verra !

  • 15
    Xav
    27 juin 2014 à 11:34 / Répondre

    Je suis assez d’accord avec Olivier tant sur le fond que sur la forme de ses propos.
    Je me fous royalement des orientations politico-structurelles ou de croyance d’une Obédience vis-à-vis d’une autre.
    J’ai ma pratique maçonnique au sein de mon Obédience et l’entourage de mes frères me comble sincèrement (et je ne regrette rien). Après…, la reconnaissance…, la question n’est plus aussi prégnante qu’il y a deux ans … Nous l’avons, tant mieux… Sinon, tant pis…
    Je suis GLAMF et j’ai toujours de très bons potes GLNF, comme j’en ai d’ailleurs dans d’autres Obédiences… Le secret de notre bonne relation…être attaché à prendre de nos nouvelles respectives en tant que frères et non de pratiquer stérilement une étude comparative de l’état de nos Obédiences.
    Comparer, c’est par essence diviser et je préfère parler d’autre chose.
    Quand je dis que je suis d’accord avec Olivier, c’est effectivement pour souligner que ce sujet n’a effectivement pas grand intérêt. Sur le long terme, une confédération est inéluctable et les gesticulations de tel ou tel n’y changeront rien; l’histoire est amnésique car l’homme est mortel.
    Alors savoir si le duc de Kent à mangé des œufs au bacon ou des croissants ce matin…
    Au final, tout le monde y trouvera son compte et ses petits….
    Je remarque également que, très souvent, les concepts de maçonnerie sociétale et maçonnerie spiritualiste sont très confus dans l’esprit de certains et bon nombre expriment leur ressenti dans l’ignorance totale de la pratique de l’autre courant..
    Même si le nom générique est analogue, l’approche de l’appartenance ou du contenu maçonnique est différente, quoiqu’on dise..
    Il t’arrive souvent de marquer un certain parti pris pour l’une de deux options… et il ne faut pas être grand clerc pour savoir dans quel camp tu te situes.
    Jiri avait pour mérite cette neutralité que je regrette parfois dans tes articles.
    Mais bon , comme je l’ai déjà écrit, il faut de tout pour faire un monde et certains des lecteurs y trouvent leur compte. Malheureusement, je suis de ceux qui restent, de temps à autres, sur leur faim.
    Puisque ton spectre est large, il pourrait être intéressant que tu puisses servir d’interface constructive entre les Obédiences dans les espoirs et souhaits que peuvent exprimer les frères qui naviguent sur ton blog.
    A la question que tu poses quant à savoir ce qu’il reste de commun entre les frères de la GLDF et de la GLAMF, en sous-entendant qu’il ne reste plus grand chose, j’aurai préféré que tu reviennes plus précisément sur les votes réalisés dans les deux convents ou AG.
    Quelle signification donner à ces plébiscites respectifs? Cette volonté affirmée des frères, une nouvelle impulsion pour la CMF? Quid d’une reconnaissance des Loges Américaines? Et-ce possible? Quelle échéance? Théisme ou déisme, quelle importance??….

  • 14
    andre
    27 juin 2014 à 10:51 / Répondre

    Geplu.
    Tu me semble en manque d’inspiration ou de talent. N’y a t il pas d’autre sujet que la CMF et en particulier la GLDF.
    Ça devient lourd.

  • 13
    gentil
    27 juin 2014 à 10:51 / Répondre

    Pourquoi ne pas se réjouir du présent, a savoir : les FF de la GLDF conservent leurs relations avec les obédiences amies depuis toujours et y ajoutent des liens nouveaux avec des milliers d’autres Frères !
    Pour des FF le GADLU est Le Principe Créateur, point.
    D’autres FF y ajoutent le nom de Dieu.
    Les deux situations sont un ressenti personnel qui ne constitue une difficulté que pour ceux qui la créent.
    Enfin… il me semble…

  • 12
    joaben
    27 juin 2014 à 10:47 / Répondre

    En soi la réaction « Olivier » est typique de la « passion militante » qui s’est emparée d’une frange GLAMF qui fait du buzz sur internet.
    Ainsi, là où Geplu expose de faits qui soulèvent des interrogations légitimes, la réponse est passionnelle, affective.
    On y lit une théorie paranoiaque : « la CMF connaît des difficultés dont certains parlent ?.. .Ca prouve que ce sont des jaloux et qu’on a raison »
    Il est à noter la campagne pour « faire taire » que mène une frange de GLAMF, désavouée par les 2 GM successifs de GLAMF, mais aussi le processus de dissimulation du protocole d’inter-visites avec le GO, dissimulation qui s’est poursuivie par une réécriture mensongère(mensonge démontré par le co-signataire) pour finir par une non-soumission au vote..
    Les questions que pose Geplu interpellent evidemment les membres de GLDF et GLAMF, et doivent evidemment être traitées autrement que par des incantations ou invectives, faute de quoi on peut en tirer des conclusions sur l’esprit qui anime ces groupes (dont on peut toutefois comprendre la colere des désillusions à répétition).

  • 11
    Luciole
    27 juin 2014 à 10:46 / Répondre

    Je conviens que la situation est compliquée.Mais loin de jeter de l’huile sur le feu je me dis que les dirigeants de ces deux obédiences ne sont ni fous ni suicidaires,l’idée maitresse de cette affaire est,me semble t’il,de permettre une existence européenne (pour l’instant) d’exister en parallèle à la GLUA avec des Obédiences de sensibilités différentes qui ont des relations fraternelles et qui sont maitresses en interne de leur intervisites.
    Si (hypothèse) un frère de la Glamf craint de cotoyer en tenue à la GLdF un frère du GO lui aussi en visite,il faut lui rappeler que la tenue se déroule au Reaa à la GLdF et que s’il craint d’attraper (quoi au fait? un virus?) quelque chose d’anti-maçonnique??? Il ne vient pas ou se retire « noblement » démontrant son immaturité.
    Dans un monde profane mais éduqué un invité ne critique pas la proximité d’autres invités sauf litige personnel.

  • 10
    JB
    27 juin 2014 à 10:29 / Répondre

    c’est un labyrinthe cette CMF , tous s’y perdent de juillet a beau en passant par henry !!
    le pire c’est pour tous ceux qui ont cru , et qui aujourd’hui sont déçu !!
    comme quoi les années ne font pas le maçon et encore moins un GM , mais cultive l’ego au détriment des FF . quelqu’un devrait être charitable et bien préciser a C B que tous les chemins ne mènent pas a Londres …

  • 9
    Makhno
    27 juin 2014 à 10:19 / Répondre

    Puisqu’il faut s’en tenir aux faits, on va constater l’histoire du REAA, qui ne doit rien, ni à Anderson, ni à la GLUA, ce qui m’amènera à proposer un voeu au prochain congrès des Loges de ma région, le plus sérieusement du monde. La GLdF envisage t-elle de reconnaître la GLUA ?

  • 8
    SEVIN Pierre
    27 juin 2014 à 09:58 / Répondre

    Voilà qui est dit et bien dit !

  • 7
    • Géplu
    27 juin 2014 à 09:48 / Répondre

    à Olivier : Où vois-tu de la jubiliation dans cet article. Ce n’est qu’un exposé de la situation et des positions prises par ces deux obédiences. Je n’invente rien, je ne déforme rien. Les situations sont celles là. Où as-tu vu que j’ai parlé de « dysfonctionnements » ?

    Je mets en regard deux positions officielles et j’en conclue, après leur présentation objective, que cela ne me semble pas montrer une identité de vue propre à la construction d’un avenir commun. Où est la déformation ?

    Maintenant plutôt que de pester parce que ce qui est dit ne te plait pas, si tu estime qu’il y a une autre analyse à tirer de ces faits, expose la…

  • 6
    Olivier
    27 juin 2014 à 09:27 / Répondre

    Décidément, vous êtes indécrottables !
    Il FAUT trouver des dysfonctionnements, qu’il y en ait, ou pas.
    C’était dieu pour la GLDF, maintenant que son Convent a (ré)affirmé le contraire, c’est sûr, c’est à la GLAMF ! Donc pas de CMF, ou alors en péril ! On l’espère, on jubile ! Quand ça ne sera plus la GLAMF, ça sera les anglais dont tout le monde se fout un peu dans la réalité, soit dit en passant.
    Ça n’est plus de l’information lorsque c’est orienté comme ça l’est.
    L’esprit et l’objectivité de Giri ne planent plus et je me demande si je vais continuer à subir ces inepties qui ne m’amusent plus.
    Peut-être que j’espère encore comprendre pourquoi on peut être dérangé et manquer de recul à ce point, de façon quasi mécanique.
    Moi, le vie des Obédiences ne me dérange pas. Elles font ce qu’elles veulent. Et lorsqu’elles se rejoignent ou travaillent ensemble, quelles qu’elle soient, c’est toujours une bonne nouvelle.
    Donc si la CMF se fait, se sera bien, sinon, ça ne sera pas une catastrophe…
    C’est si compliqué, la tolérance et la bienveillance ? Souhaiter le bonheur de l’autre et l’accomplissement de ses projets ?
    Je vous plains.

  • 5
    Zero katana
    27 juin 2014 à 09:25 / Répondre

    Pour la reconnaissance il faudrait déjà dire aux frères de la GLAMF qui insultent les frères de la GLNF et leurs dirigeants sur les différents blogs de se calmer…car il faudrait leur rappeler qu’ils ne pourront être reconnue qu’avec l’aval de la GLNF…que les oreilles veuillent bien entendre !!!

    J’espère également qu’ils vont « proposer » au Duc de Kent de se débarrasser de tous ces décors bleu marine avec plein d’or et de lui dire qu’il ne devra plus avoir le titre de TRF et devenir VF comme le GM de la GALMF…je serais curieux de voir la réaction de la GLUA…moi ce que je dis 😀

  • 4
    SEVIN Pierre
    27 juin 2014 à 09:13 / Répondre

    Amusant que ce « conservatoire » (cercle) des « poètes disparus » …!
    Où sont passés les buts de la Franc-Maçonnerie ? Philanthropie et Philosophie » Où sont donc les Amis de l’Homme et de la Sagesse ?
    Les « guerres de religion maçonnique »…
    Quête puérile de la « reconnaissance de la GLUA »…Connais-toi donc toi-même !!!

  • 3
    SIMANDREdeBUXIS
    27 juin 2014 à 09:03 / Répondre

    En attendant mieux, il restera quand même à nos Frères confédérés une mission sacrée :
    Veiller à la stricte observance de l’apartheid générique sur le continent !
    Bonne fin de semaine à toutes et à tous.

  • 2
    Bonne du curé MESLIER
    27 juin 2014 à 07:37 / Répondre

    Et pourquoi pas un audit chez « PYGMALION » pour « aller plus loin » ?

  • 1
    marcan
    27 juin 2014 à 01:07 / Répondre

    Le mariage de la carpe et du lapin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif