Dominique Segalen Detrad

Dominique Segalen en dédicace chez Detrad ce samedi 20 juin

Par Géplu dans Edition

Graphiste et plasticienne, Dominique Segalen est auteur de cinq romans parus aux Éditions Luce Wilquin et d’une monographie : Marie Béquet de Vienne, une vie pour l’enfance, parue chez Conform Édition en 2013. Sa passion pour la reconstitution historique lui permet de mettre en lumière les personnages et événements ayant marqué la genèse et la création de l’Obédience du Droit Humain.

Elle dédicacera son dernier ouvrage, Maria Pognon, une frondeuse à la tribune ce samedi 20 juin à 18 heures, à la librairie Detrad de la rue Cadet à Paris.

Peut-on écouter sans ciller les députés et sénateurs célébrer la liberté, l’égalité, la fraternité lorsque l’on est en incapacité juridique et civique, disposant d’aussi peu de droits que les enfants, les fous ou les criminels ? Comment surmonter sa frustration lorsque l’on est évincé des discussions et décisions importantes concernant son couple, sa famille, son quartier, sa ville ? L’idée d’un suffrage universel « masculin » est-elle acceptable, si l’on fait partie de l’autre moitié des citoyens, celle qui n’est jamais consultée ?
Maria Pognon et ses amies féministes ont vécu ces injustices et tenté d’apporter des réponses pertinentes à la prétendue « infériorité » des femmes. Journaliste, socialiste, présidente de la Ligue pour le Droit des Femmes et membre du Conseil d’administration de la Société française d’Arbitrage entre les Nations, Maria Pognon a participé entre 1889 et 1904 au long combat pour l’émancipation féminine sous la IIIe République aux côtés de Maria Deraismes et Georges Martin, comme les autres membres fondateurs de la première Loge mixte en France à l’origine de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain.
Ce récit révèle son parcours, reconstitué d’après de nombreux documents d’époque.

On peut se procurer Maria Pognon, une frondeuse à la tribune, chez Detrad, chez Amazon, ou en le commandant dans toute bonne librairie (ISBN : 978-2-916094-62-5).

mercredi 17 juin 2015 Pas de commentaires

Étiquettes : ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dolor tempus ut Lorem pulvinar mattis neque. ante. ut