Rencontre-maconnique-Lafayette

Jeudi 9 juin 2016, 2ème Rencontre Lafayette

Par Géplu dans Manifestations

Le Grand Orient de France et la Grande Loge Nationale Française ont initié le 28 mai dernier, avec la première Rencontre Lafayette, un rapprochement aussi spectaculaire qu’inattendu. Ces deux importantes obédiences qui s’ignoraient depuis un siècle dialoguent maintenant officiellement.

Prévues dès le départ pour s’inscrire dans la durée, les « Rencontres Lafayette » sont organisées alternativement aux sièges de chaque obédience. La première avait eu lieu l’an dernier au siège du GO sur le thème « les Francs-Maçons face à leurs mythes », la seconde aura lieu ce 9 juin prochain, à 19 heures, dans le Grand Temple Jean Mons de la Grande Loge Nationale Française, 12 rue Christine de Pisan à Paris. Le thème de la conférence de cette année se rapporte à « la Table d’Emeraude », un des textes les plus célèbres de la littérature alchimique et hermétique et à son extrait le plus familier à l’oreille des maçons : « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ». L’occasion pour les conférenciers des deux obédiences, Céline Bryon-Portet et Antoine Faivre, de proposer des éclairages différents et complémentaires, propices au partage…

Outre les deux conférenciers, deux grands témoins, Leili Anvar et Roger Dachez interviendront au débat, avant que les grands maîtres Jean-Pierre Servel et Daniel Keller ne clôturent les travaux après que la parole ait circulé dans l’assemblée.

___________________________

Céline Bryon-Portet est membre du Grand Orient de France. Docteur en philosophie et lettres modernes, maître de conférences habilitée à diriger des recherches en Sciences de l’information et de la communication, elle est enseignante et membre du conseil de direction et du conseil de perfectionnement de l’INP-ENSIACET (Institut National Polytechnique-Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques) et chercheuse au LERASS (Laboratoire d’Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences humaines et Sociales).

Antoine Faivre est membre la Grande Loge Nationale Française. Spécialisé dans l’histoire des courants ésotériques dans l’Europe moderne et contemporaine, il est professeur émérite à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de Paris (Section des sciences religieuses) et directeur pour la France du Centre pour l’étude des nouvelles religions (CESNUR). Directeur des collections « Bibliothèque de l’Hermétisme » et « Cahiers de l’hermétisme« , co-éditeur de la revue « Aries. Journal for the Study of Western Esotericism » et du « Dictionary of Gnosis and Western Esotericism » (Leyde, E.J. Brill).

Leili Anvar, normalienne, docteur ès lettres, agrégée en anglais, maître de conférences et chercheuse en littérature persane à l’Institut national des langues et civilisations orientales et productrice de l’émission « Les racines du ciel » sur France-Culture.

Roger Dachez, médecin, enseignant à l’université Paris Diderot, président de l’Institut Alfred Fournier, historien de la franc-maçonnerie, président de l’Institut Maçonnique de France, Directeur de la revue d’études maçonniques Renaissance traditionnelle, membre du comité scientifique du Musée de la franc-maçonnerie à Paris et membre de la Loge nationale française dont il fut président du conseil national de 1992 à 1997.

mardi 31 mai 2016 3 commentaires
  • 3
    Mancel 5 juin 2016 à 11:14 / Répondre

    Rapprochement entre la GLNF et le GODF, très bien.
    Et le reprochèrent GLNF et la GL-AMF c’est quand ???
    Depuis qu’on nous dit que la Maçonnerie est universelle.
    Geranne

  • 2
    SEVIN Pierre 1 juin 2016 à 10:26 / Répondre

    Comme disait – ou aurait dit – l’autre : « il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père » -athée, j’évite les majuscules !
    Mais je n’ai,rien contre ceux qui en usent et que j’aime à l’égal, en Frères !
    Embrassons-nous, Folleville !

  • 1
    RENAULT Michel 31 mai 2016 à 17:36 / Répondre

    Que vive l’alchimie de la rencontre.
    FRATERNITE

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
2a4353748f8192f2ffc8b0d832b7d6e1yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy