GODF

Un communiqué du GODF à propos d’une visite de chefs d’Etat européens au pape

Par Géplu dans Divers

Les dirigeants des 27 au Vatican :
une initiative contestable

Le Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France dénonce la visite rendue au Pape par les chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union européenne le 24 mars 2017.

Placer le soixantième anniversaire du Traité de Rome sous les auspices de l’Eglise catholique exprime la négation de la diversité des opinions philosophiques et religieuses des citoyens européens à un moment où le monde est en proie aux affrontements interreligieux, à l’extrémisme et à l’intolérance.

Comme en 2010, le Grand Orient de France rappelle que les racines spirituelles de l’Europe sont diverses et qu’il n’est pas acceptable que la composante chrétienne soit mise en avant au détriment des autres.

Le Grand Orient de France rappelle que la liberté absolue de conscience exprime autant la liberté de croire et de souscrire à la religion de son choix que celle de ne pas croire.

Le 3 avril 2017

lundi 03 avril 2017 21 commentaires

Étiquettes : , , ,

  • 20
    LINEA RECTA 6 avril 2017 à 12:49 / Répondre

    Bien d’accord avec Desap 212
    Nous n’avons pas de racines chrétiennes, mais nous subissons des implants brutaux et des greffes d’origine politique et militaire. Nous étions bien d’autres choses avant l’arrivée intolérante des judéo-chrétiens.
    Chez moi, le soir de l’An Neuf, on boit « sous le gui » des Druides.
    Il y a, dit-on, plus de 650 religions dans le monde, toutes exclusives bien entendu. Alors…Au gui l’An Neuf !

  • 19
    SEVIN Pierre 6 avril 2017 à 10:49 / Répondre

    Que de commentaires : « pro » … « anti » … »indifférents » …
    Voilà qui me rappelle SHAKESPEARE : « Much adoe about Nothing »..
    Quant à la diversité des racines de l’Europe… que dire de celles de la Maçonnerie et du nombre) d’Obédiences (quelque 12, non ?) présentes en France alors qu’il y a quelques années, on en comptait environ 5 ou 6 !!!
    A chacun sa chapelle… et les Maçons seront bien gardés !
    Vanitas, vanitatum…

  • 18
    réboussié 6 avril 2017 à 10:10 / Répondre

    Vu la qualité de la parole publique pour ne pas dire politique en France , aller décoder , symboliquement parlant , les messages subliminaux de leurs ballades , ( c’est ty pas nous qu’on promène ? ) , ça me parait quand même curieux d’essayer d’analyser ce que voulait dire Untel lorsqu’il a déclaré « Tiens , il fait beau aujourd’hui » ( moi , c’est plutôt « Rome , unique objet de mon ressentiment » …j’en rêve d’ailleurs ..)
    Qu’un communicant payé à la pige ait besoin de justifier chaque jour de son utilité ? mais l’état de l’Union aujourd’hui ne serait il pas plus important à débattre que ces carabistouilles supposées relever d’une vision analytique puissante et signifiante n’amusant en fait personne ? si ce n’est des retraités aisés que nous sommes ? nous paraissons plus diserts sur les chaises basses et les sorties en groupes que sur les efforts de C K lorsqu’elle se bat sur la laïcité …mais quand je dis ça , je dis rien …..oui , comme d’habitude , merci et bonne journée à tous

    • 21
      lazare-lag 6 avril 2017 à 18:22 / Répondre

      « si ce n’est des retraités aisés que nous sommes? »….
      Nous ne le sommes pas tous, ni retraités, ni aisés. En tout cas, je fais partie des actifs, comme beaucoup de Frères et de Soeurs.
      Et pour encore un bon petit moment.
      Ce « nous » ne saurait donc nous englober tous.

  • 16
    Reco et c'est Frère 5 avril 2017 à 11:11 / Répondre

    Ainsi donc : « il n’est pas acceptable que la composante chrétienne soit mise en avant »…

    Ok.

    Est il plus acceptable que la composante GO soit mise en avant ?

    Si on s’émeut que des chefs d’Etats et de Gouvernements rendent visite au Pape, n’est-il pas légitime que des français s’émeuvent de la visite de Hollande au Grand Orient !?

    Ainsi une Obédience Maçonnique dénonce des visites au chef d’un mouvement spiritualiste qui compte au moins autant de membre que toute la Maçonnerie réunie, comment réagirait elle si le Vatican dénonçait la visite du Chef de l’Etat au Grand Orient !? N’entendrait on pas des cris d’Orfraie !?

    Ne serait il pas raisonnable que la Maçons s’occupent de tailler leur pierre plutôt que de toujours vouloir dire aux autres comment ils doivent tailler la leur ?

    • 17
      lazare-lag 6 avril 2017 à 07:53 / Répondre

      Question: « Si on s’émeut que des chefs d’Etats et de Gouvernements rendent visite au Pape, n’est-il pas légitime que des français s’émeuvent de la visite de Hollande au Grand Orient !? »
      A mon sens, ce n’est pas la visite qui est en cause, c’est le sens de la visite qui interroge, pour le dire avec le pauvre vocabulaire des communicants, le message que l’on veut faire passer ou l’image qu’on veut donner.
      Alors qu’il s’agit de l’anniversaire du 60ème anniversaire du Traité de Rome, pourquoi les chefs d’Etats membres de l’U.E. vont-ils au Vatican? D’autant que le Vatican (Traité de Latran de 1929, si je ne m’abuse) est un état souverain et indépendant. Et surtout non membre de droit de l’U.E.
      Donc aucun rapport direct, ni de droit, ni de fait, entre Vatican et Union Européenne.
      Un tel déplacement à l’occasion du 60ème anniversiare de l’U.E. entre deux structures qui ne sont aucunement liées par cet anniversaire, c’est ça qui est troublant, en tout cas qui ne doit pas donner lieu à des amalgames trop faciles.
      Et on revient à ce que je disais précédemment: confusion totale entre les racines chrétiennes de chacun des Etats membres de l’Union, qui chacun évidemment a une vieille histoire tourmentée avec les différentes religions chrétiennes (dont le catholicisme n’est que l’une d’entre-elles), et la fondation de la dite Union Européenne, 60 ans donc, fondation motivée par de toutes autres considérations que religieuses, pour ne pas dire de considérations areligieuses, adogmatiques et – soyons fou – plutôt laïques, au moins de forme.
      Quant à la visite d’un président de la République au G.O.D.F. qu’en dire?
      Par ironie, je pourrais dire tout et son contraire!
      De fait,un président de la République (quel que soit le titulaire de la fonction, son identité important peu sur le principe) peut aller partout dans sa république, et c’est bien le moins.
      Ce faisant, il y aura toujours quelqu’un pour ne pas se satisfaire de tel ou tel déplacement présidentiel. Souvent le fait qu’il se déplace en milieu religieux est mal perçu par certains, au nom de la laïcité par exemple. Donc, qu’on partage ou non leur point de vue, il n’est pas surprenant qu’il existe des français s’émouvant de la visite d’un président de la République dans une obédience maçonnique.
      Sans parler du fait que ce n’est pas une visite d’Etat à Etat, ou d’institution à institution comparable juridiquement à celle précitée au Vatican.
      En conclusion, de mon point de vue,les deux évènements étant de nature totalement différentes, il n’y a pas lieu d’en faire l’objet d’une comparaison comme s’ils étaient du même ordre.
      Mais ce n’est que mon avis.

  • 10
    Chicon 4 avril 2017 à 17:13 / Répondre

    Je vais me faire kalachnikofer….l’europe est d’origine chrétienne depuis qu’elle a été conquise par les legions romaines. Auparavant elle etait dite barbare. Cette culture chretienne a imprimé l’art du moyen-age, puis de la Renaissance et ensuite les consciences et même encore encore l’art :  » la sagrada familia  »
    Aller voir « il papa » c’est montrer que l’europe sait d’où elle vient.

    • 11
      lazare-lag 4 avril 2017 à 19:56 / Répondre

      Je crois que l’on est en train de tout mélanger.
      On est là pour parler du 60ème anniversaire de l’Union Européenne telle que consacrée (j’ai pas fait exprès avec le verbe consacrer…) par le Traité de Rome.
      Pas pour s’arquebouter sur les racines chrétiennes européennes, lesquelles ont donc quelque chose comme 2017 ans, si j’ai bien compté sur mes petits doigts.
      Les fondateurs de 1957, parmi lesquels Adenauer, Jean Monnet, Alcide De Gasperi, et quelques autres dont je crois bien aussi Maurice Faure et peut-être Jean-François Deniau, jeune à l’époque, les fondateurs donc avaient je crois d’autres soucis en 1957, d’autres priorités, et vraisemblablement d’autres références que les religieuses. C’est ce que je me suis efforcé d’expliquer dans mon intervention d’hier.
      Alors oui, les nations européennes ont toutes été peu ou prou chrétiennes, pas uniquement catholiques, notons le bien. Après tout on n’a pas fait une guerre (de religions) de trente ans, qui a saigné dans tous les sens du terme toute l’Europe quasiment en la totalité de ces actuels états membres.
      Mais ce 60ème anniversaire et les racines chrétiennes c’est deux choses différentes. Les amalgamer c’est quasiment un quiroquo volontaire, voire une faute, une fraude intellectuelle.

      • 12
        Désap. 4 avril 2017 à 21:18 / Répondre

        Je suis bien d’accord avec toi mon BAF.
        Quelques rectifications toutefois :
        – l’Europe n’est chrétienne que depuis maximum 1600 ans, le temps que le Concile de Nicée et la capitulation de Constantin prennent effet
        – les racines de l’Europe sont l’Egypte antique, Athène, Celtes et Rome, le Christianisme en Europe est une religion politique.
        La Maçonnerie est l’école de l’objectivité,
        quand les Maçons se décideront-ils à l’être ?
        La trouille peut-être ?

      • 14
        Chicon 5 avril 2017 à 10:30 / Répondre

        Effectivement la religion est un aspect d’une civilisation. De par les temps anciens, cet aspect était important, il occupait presque toute la pensée car c’était un moyen d’assurer l’obéissance du peuple à son souverain.

  • 8
    astronome64 4 avril 2017 à 11:47 / Répondre

    Le vatican…combien de divisions ???

    • 9
      réboussié 4 avril 2017 à 13:04 / Répondre

      autant que chez les francs macs , sinon plus ….moins de cotisants peut être ..et s’il y avait encore moins de divisions chez nous ? comme quoi la qualité…. , pas l’addition ….Parait en plus que le Palais du Pape est encore plus beau que la Sénat chez nous …Il y en a même eu un qui est venu visiter notre musée , symboliquement parlant ? un coup d’oeil sur les vieilles archives du passé ? et des responsables conservateurs ?
      sérieusement , pas de division , mais des voix …..électorales bien sur . car le candidat , c’est l’addition qu’il fait , ..et le petit peuple règle la note …

  • 7
    MG RENAULT 4 avril 2017 à 10:54 / Répondre

    « les racines spirituelles de l’Europe sont diverses »
    les membres de la communauté européenne ont le droit de croire ou de ne pas croire.
    Leurs représentants n’ont pas à faire allégeance à l’organisation de l’Eglise de Rome.
    Bon courage à tous les défenseurs de la laïcité.
    FRATERNITE

  • 6
    réboussié 4 avril 2017 à 09:39 / Répondre

    peut être une onction que leur dénie leur peuple ?
    Europe ? Programme National de la Résistance ? c’est la guerre qui a amené ça , d’après les oui-dire . Rêves déçus , apparemment , mais en 70 ans ? même pas le temps de se retourner ? aucun feed back ? on vous a pas compris ? soyons optimistes , une bonne et nouvelle guerre , économique et civile ? après ? un nouveau programme ? comme un programme pré électoral mais adopté après ? pourquoi attendre chaque fois la rupture de la corde de la balançoire pour en changer ? Pour la dignité ? allez donc faire un tour en Grèce …..mais oui , il y a des gagnants , comme au loto …et c’est qui qui paye ?

  • 5
    viking l'athée 4 avril 2017 à 08:37 / Répondre

    Et si le pape actuel est Franc-Maçon comme le déclare l’intégriste l’ abbé Olivier Rioult à qui veut l’entendre,alors c’est tout bénef pour la noble cause!!!

  • 4
    S. 4 avril 2017 à 08:33 / Répondre

    Ils etaient a coté, ils ont vu de la « lumière » et ils sont rentrés boire un thé ?
    Sinon, je suis intéressé de connaitre les autres racines spirituelles de l’europe, religieusement parlant (puisque c’est de ca qu’il s’agit en l’occurrence), qui auraient eu une influence égale (ou meme approchant) à la chrétienté. (Je ne nie pas l’influence du druidisme fut un temps, je ne voudrais pas prendre un coup de serpe mal placé)

  • 3
    lazare-lag 4 avril 2017 à 03:12 / Répondre

    On ne peut pas donner tort à Jules …. et rendons à César ce qui est à César.
    Et en ces temps d’anniversaire du Traité de Rome, plutôt que de parler du Pape, qui n’a strictement aucun rapport avec le sus-dit Traité, sauf une coïncidence géographique exploitée à tort,je préfèrerai qu’on parle de Esteban Gonzalez Pons.
    Qui est ce Esteban Gonzalez Pons?
    C’est simplement le député européen espagnol qui s’est manifesté à l’occasion de ce 60ème anniversaire par une intervention remarquée au point qu’elle passe en boucle sur les réseaux, rappelant, entre autres choses que le Brexit est ce qu’a fait de plus egoïste l’Angleterre depuis la défense de l’Europe pendant la deuxième guerre par Winston Churchill.
    Et outre le fait que cette intervention fait le « buzz » sur les réseaux, il serait également judicieux que le texte intégral de Gonzalez Pons circule et soit distribué largement. A l’heure où nous allons voter, il ne serait pas inutile de se rappeler les raisons fondatrices de l’Europe, fussent-elles perdues de vue jusqu’à ces dirigeants:
    Les vainqueurs et les vaincus d’hier, d’il y a 72 ans, surent conjuguer leurs efforts, pour ne pas dire surent se fédérer, pour offrir 72 ans de paix entre les nations et les pays qui la composent.
    72 ans de pays, il n’y a pas d’équivalent dans l’histoire d’aucun et de chacun des 27 et jusqu’à 28 membres qui la composent.
    Ne serait-ce que pour ces 72 ans, et ceux – le plus nombreux possible à venir j’espère – chacun, comme électeur ou comme élu, devrait avoir la décence et la vista politique de ne pas envisager le retrait de son pays, mais plutôt devrait envisager un combat politique pour faire vivre fraternellement les 27 qui demeurent dans la maison.
    Honneur à Esteban, ce député européen espagnol qui a lui seul sait nous rappeler un peu de dignité en ces temps fortement troublés.

  • 1
    Chicon 3 avril 2017 à 18:19 / Répondre

    L’anniversaire du Traité de Rome a eu lieu à ….Rome . Pas de chance on aurait du le faire a Alger ou Doha ou Paris

    • 2
      Jules 3 avril 2017 à 19:30 / Répondre

      à Rome, oui, mais pas au Vatican, qui n’est d’ailleurs pas un état membre de l’Union
      Qu’est-ce qu’ils ont été foutre chez le pape tous ces zozos ?…

      • 13
        Oscar 5 avril 2017 à 08:42 / Répondre

        Bon Dieu… mais si ça leur plait d’aller chez le Pape !

        • 15
          Jules 5 avril 2017 à 10:51 / Répondre

          Si ça leur plait d’aller chez le pape, Oscar, ils y vont sur leur temps libre, dans le cadre de leur vie privée où ils peuvent effectivement faire ce qui leur plait. Pas en tant qu’élus.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
elit. ut fringilla felis sit Aenean tempus