freemasonsfordummies 141217

La Grande Loge de New-York tente de séduire les étudiants

Par Géplu dans Divers

Alors qu’en France la franc-maçonnerie est en pleine croissance, les maçonneries anglaises et américaines souffrent depuis une cinquantaine d’année d’une crise de désaffection sans précédent. De 4 103 000 membres en 1959, les Etats-Unis ne comptent plus aujourd’hui que 1 117 000 francs-maçons (chiffres msana), et l’érosion continue, au rythme de 3% par an. On assiste cependant de-ci de-là a des tentatives de sursaut. Comme cette initiative de la Grande Loge de New-York, pourtant considérée comme l’une des plus conservatrice.

Chris Hodapp, sur son célèbre blog freemasonsfordummies nous relate ici cette initiative prise à l’intention des étudiants des Universités de Columbia et de New-York :

Pendant trop longtemps, les francs-maçons ont largement ignoré les universités comme sources potentielles de nouveaux membres cherchant des liens de fraternité et d’association avec des hommes de qualité, d’expérience et de maturité. Cela commence très, très lentement à changer.

La Grande Loge de New York – GLNY- lance l’idée des loges universitaires sur son territoire, à l’instar d’autres juridictions principalement de la cote Est des États-Unis et de la GLUA.  Elle est sur le point d’acter la création de deux loges bleues, l’une pour accueillir étudiants, anciens élèves, enseignants et employés de Columbia University, l’autre pour CUNY, City University of New York. Sous l’égide d’un comité établi l’année dernière pour étudier la question sous la présidence de Edmund « Ted » Harrison- ex Grand High Priest de Royal Arch Masons International, la GLNY devrait faire naitre dans les semaines qui viennent la Columbia Lodge et Illumination Lodge qui acceptent dès aujourd’hui des demandes d’affiliation et d’initiation. En vertu des dispositions de lois diverses et variées aux US gouvernant la vie universitaire, ces loges n’auront pas d’affiliation aux universités qu’elle ciblent pour leurs membres et se réuniront au QG de la GLNY à Manhattan.

Columbia Lodge a créé un site web décrivant sa mission et les critères d’admission: www.columbialodge1754.org. Cet atelier se réunira pendant l’année scolaire, les samedis matin a 11h et les tenues seront suivies d’agapes dans le quartier de la GLNY, donc près de la 23 éme rue. Parce que cette loge entend réunir des frères d’orients lointains, elle a fixé ses cotisations pour membres internationaux à $150 par an, niveau bien en dessous des cotisations habituelles pour les loges new-yorkaises. A noter également, ces ateliers adoptent une approche européenne à leurs travaux en ce sens que des planches symboliques ou historiques seront présentées à chaque tenue et que la progression entre degrés se fera bien plus lentement qu’habituellement aux US. La GLUA compte déjà 72 ateliers universitaires dans son University Scheme mais, aux US, il n’y a qu’une poignée d’ateliers dits Académiques, à savoir The Harvard Lodge, un atelier à MIT, Boston University, George Mason University, George Washington University, American University, et un atelier également dans le Maryland, la Terrapin Lodge, nom de la mascotte de l’université publique de l’état.

lundi 18 décembre 2017 3 commentaires
  • 2
    NATO 18 décembre 2017 à 13:24 / Répondre

    La grande mode qui consiste à « séduire «  les étudiants n’est peut-être pas la meilleure.
    Le premier « problème «  est que un grand nombre d’étudiants qui font de petits boulots pour arriver à payer leur loyer n’auront pas les moyens de s’off une cotisation à 300 € ou plus, à moins que papa veuille bien payer, mais dans ce cas on aura une sélection par les familles aisées, ce qui est commun en Amérique, mais certainement pas souhaitable chez nous.Ceci pourrait être corrigé par des capitations de montants plus faibles pour les jeunes , mais il faudra des critères et celà ne pourra pas être vraiment équitable.Et enfin, et surtout, même si les jeunes de 20 ans peuvent ,de par leurs propres parcours ,avoir des « vécus «  très différents, la majorité n’a pas atteint la maturité qui leur permet un certain recul nécessaire au chemin initiatique.
    Bon c’est peut-être un peu réactionnaire, mais ça mériterait un débat n’est ce pas?
    De

    • 3
      yonnel ghernaouti, YG 18 décembre 2017 à 14:16 / Répondre

      Les obédiences en France adaptent généralement le montant de la cotisation pour un impétrant étudiant. Celle-ci est plutôt de l’ordre de 100 €, soit 3 à 4 fois moins chère qu’une cotisation classique.
      Est considéré comme étudiant(e) tout détenteur(trice) d’une carte d’étudiant avec prise en compte d’un âge limite de 27 ans, par exemple.

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG 18 décembre 2017 à 08:17 / Répondre

    Des Loges universitaires, même la Belgique s’y met.
    Je vous invite à prendre connaissance de mon article sur le Facebook GLNF.officiel publié le 26 juin dernier, où nous abordons aussi les « University Schemes » mises en place par les maçons anglais dès la seconde moitié du XVIIIe siècle en Angleterre. La première Loge universitaire fut créée sur le campus de l’Université d’Oxford et où elle est aujourd’hui encore active.
    « La Grande Loge Régulière de Belgique fête, à sa manière, les 300 ans de la Franc-Maçonnerie

    Une grande première au sein d’une université, la Franc-Maçonnerie régulière s’implante à Louvain-la-Neuve.

    Louvain-la-Neuve, ville nouvelle

    Louvain-la-Neuve, souvent abrégée par ses initiales « LLN », est une section de la commune belge d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, située en région wallonne dans la province du Brabant wallon.

    C’est une ville nouvelle construite au début des années 1970 à la suite de l’affaire de Louvain et de la scission de l’université catholique de Louvain entre sa partie néerlandophone qui est restée à Louvain, Leuven en néerlandais, et sa partie francophone qui a quitté la région flamande pour s’installer quelques dizaines de kilomètres plus au sud, en région wallonne et devenir Louvain-la-Neuve. La ville est donc le siège principal de l’université catholique de Louvain (UCL), qui est aujourd’hui distincte de la Katholieke Universiteit Leuven (KU Leuven).

    Une loge maçonnique a été officiellement consacrée samedi par le Grand Maître de la Grande Loge Régulière de Belgique (GLRB) à Louvain-la-Neuve, une première dans l’histoire de la ville universitaire, à l’occasion des célébrations marquant le tricentenaire de la fondation officielle de l’Ordre à Londres le 24 juin 1717, indique jeudi dans un communiqué la seule obédience maçonnique belge reconnue officiellement par la Grande Loge Unie d’Angleterre (GLUA).

    Aucune loge maçonnique n’existait jusqu’ici à Louvain-la-Neuve. Aussi, l’implantation de la Loge « Athéna » revêt une importance toute symbolique dans cette ville à vocation universitaire, souligne la Grande Loge.

    Dans la mythologie grecque, Athéna est la grande déesse olympienne aux sages conseils, elle est à la fois la déesse de la Guerre et la défense des cités, de la Sagesse, protectrice des héros et patronne des artisans et de l’artisanat (poterie, tissage, sculpture…). Elle fait partie des douze Olympiens. Les Romains l’assimilèrent à Minerve.

    Fidèle à son devoir de discrétion, la nouvelle Loge fera cependant preuve dans ses activités « d’une volonté de visibilité et de dialogue avec un public non-maçon, contemporain et jeune. »

    Les « University Schemes »

    La GLRB emboîte ainsi le pas aux « University Schemes » mis en place par les maçons anglais dès la seconde moitié du XVIIIe siècle en Angleterre, où la première Loge universitaire fut créée sur le campus de l’Université d’Oxford et où elle est aujourd’hui encore active.

    Les « University Schemes » sont une tentative pionnière de la GLUA pour aider à établir des liens entre les Loges dans les villes universitaires et les nombreux étudiants et autres jeunes qui cherchent à s’impliquer dans la Franc-Maçonnerie mais qui peuvent, ni ne savent où et comment commencer. Elles offrent aux étudiants tout un programme. L’esprit du programme des Universités a été résumé par le Grand Maître, SAR le duc de Kent, qui a déclaré lors de l’investiture annuelle 2010 de la Grande Loge « Un véritable avantage que le Scheme confère est d’avoir de jeunes hommes intelligents qui se joignent à nous qui, nous l’espérons, contribueront grandement à l’avenir du « Métier », en tant que leaders potentiels et sources d’inspiration. »

    Un certain 24 juin 1717

    La date du 24 juin n’a, en outre, pas été choisie par hasard car elle correspond à la fondation de la Première Grande Loge, la Grande Loge de Londres et de Westminster, à Londres le 24 juin 1717, rappelle la Grande Loge qui est par ailleurs la seule obédience belge à être invitée aux commémorations historiques du 31 octobre à Londres.

    La GLRB, considéré comme l’obédience la moins nombreuse en Belgique, a vu le jour sous sa forme juridique actuelle en 1979 et compte pour l’heure une soixantaine de Respectables Loges actives dans plusieurs langues et regroupant quelque 2.000 frères.

    Jean-Luc & yonnel

    Sources :
    – RTBF avec Belga bit.ly/2tN6aaR
    – glrb.net bit.ly/2tNcoYj »

    le lien Facebook GLNF.officiel : https://www.facebook.com/GLNF.officiel/photos/a.850448565020451.1073741830.166413136757334/1407745952624040/?type=3

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
24728aa42d9a0e0edcb42fda1a4f961effffffffffffffff