Martinès de Pasqually

Un séminaire sur Martinès de Pasqually à Paris le 24 mars

Par Géplu dans Manifestations

La SFERE, Société Française d’Etudes et de Recherches sur l’Ecossisme, présidée par Irène Mainguy, organise le samedi 24 mars de 14h à 18h un séminaire sur Martinès de Pasqually.

Michelle Nahon, présidente de la Société Martinès de Pasqually, auteur de Martinès de Pasqually, un énigmatique franc-maçon théurge du XVIIIe siècle, fondateur de l’ordre des Elus Coëns interviendra sur le thème : L’une des sources du Rite Écossais Rectifié, l’Ordre des Élus Coëns de Martinès de Pasqually.

En 1767, durant une période perturbée de la Franc-Maçonnerie, Willermoz, un maçon lyonnais reçu à nombreux hauts-grades, est admis à Paris dans l’Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l’Univers par Martinès de Pasqually, le fondateur de cet Ordre. Il découvre alors une autre maçonnerie, « la vraie maçonnerie ». Willermoz, malgrè quelques difficultés, pratique cet Ordre et y participe pendant une dizaine d’années, convaincu de la valeur de cette franc-maçonnerie enseignée par Martinès de Pasqually. A son tour, il participe à la création d’un rite qui a perduré jusqu’à nos jours. Que retrouve-t-on, dans les sources du Rite Ecossais Rectifié, de la doctrine, des idées et des méthodes de l’Ordre des Elus Coëns de Martinès de Pasqually ? La conférencière s’efforcera de les rechercher dans les textes fondateurs de ce rite.

Le séminaire est ouvert à tous, maçons et non maçons qui sont intéressés par le thème de l’Écossisme (l’ensemble des grades maçonniques pratiqués au XVIIIe siècle avant la constitution des rites) et le fait maçonnique.

Il est impératif de s’inscrire au plus vite en téléchargeant le bon d’inscription sur le site de SFERE. Les membres bienfaiteurs de l’année ou membre à vie ont juste le bon d’inscription à renvoyer à l’adresse indiquée pour confirmer leur présence. Toutes les autres personnes qui souhaiteront assister au séminaire devront joindre un chèque de 10 € pour leur inscription. Ils recevront une confirmation d’inscription. Pour des raisons de sécurité, le nombre des places est limité dans la salle de conférence (100 personnes). Vu le nombre de demandes, il est fortement déconseillé de se présenter le jour du séminaire sans être inscrit.

Séminaire du 24 mars 2018, à l’Hôtel Millenium Paris Opéra, 12 Boulevard Haussmann, 75009 Paris.
vendredi 23 février 2018 31 commentaires
  • 29
    pierre noel 6 mars 2018 à 17:52 / Répondre

    En 2000, Trevor Stewart publia, à usage confidentiel et en anglais, une remarquable étude sur MARTINEZ (sic) de PASQUALLY. En quelque 80 pages, il retraça la carrière de l’homme, mais surtout il résuma admirablement bien le Traité … qu’il publia d’ailleurs en traduction intégrale (ce qui n’est pas une mince affaire !) 7 ans plus tard.
    Il écrivait tout au début de son étude préliminaire : Without much documentation, we can only make reasonable guesses at much of his biography and it is now doubtful if much certainty will emerge. There is no known description of his appearance so we cannot even know what he looked like though there is a print of what purports to be a portrait of him. It was published originally in ‘a French magazine’ and reproduced by A. E. Waite in 1911 though he clearly had some doubts about its authenticity. It is reproduced (with due caution) herein.
    « Sans beaucoup de documentation, nous pouvons seulement faire des suppositions raisonnables sur une grande partie de sa biographie. Il n’y a aucune description connue de son apparence, donc nous ne pouvons même pas savoir à quoi il ressemblait bien qu’il y ait une copie de ce qui est censé être un portrait de lui. Il a été publié à l’origine dans ‘un magazine français’ et reproduit par A.E. Waite en 1911 (1) bien qu’il ait clairement eu des doutes quant à son authenticité. Il est reproduit (avec la prudence requise) ici. »

    On ne peut donc parler à son propos de T.Stewart de «comble de l’ignorance», tout au plus d’imprudence.

    1. Waite, A. E: Secret Tradition in Freemasonry (1991), vol. 2, facing pg. 176.

  • 19
    pierre noel 4 mars 2018 à 10:13 / Répondre

    Dans l’instruction du premier grade du RER (dernier rituel, 1802, de JB Willermoz) par l’orateur, la consécration du candidat est expliquée : les trois coups représentent la triple alliance (Abraham, Moïse, Jésus) et la triple nature de l’homme (esprit, âme et corps).

    « Vous avez été reçu par trois coups de maillet sur le compas dont la pointe était posée sur votre cœur. Le sang vous rappelle que ce fut par l’effusion du sang que l’alliance du Seigneur fut formée avec Abraham, père du peuple choisi ; que ce fut par le sang que la Loi donné à Moïse sur le Sinaï fut pratiquée dans le Temple ; que c’est enfin par le sang que la Loi de Grâce a été établie et propagée. Les trois coups sur le cœur vous désignent l’union presque inconcevable qui est en vous de l’esprit, de l’âme et du corps, qui est le mystère de l’homme et du Maçon figuré par le Temple de Salomon. »

    Difficile de dire que le ternaire corps-âme-esprit est absent de la pensée willermozienne !

    • 24
      Aumont 5 mars 2018 à 21:05 / Répondre

      (19) ce ternaire serait la Triple Puissance Divine ?

    • 31
      aymeri 7 mars 2018 à 15:16 / Répondre

      Oublier Jean URSIN et Jean TOURNIAC…quant à Christian GUIGUE il vend du papier…
      Merci à Pierre Noel de son Vrai message ! A lire ses ouvrages aussi…

  • 13
    guillaume 27 février 2018 à 17:39 / Répondre

    3° DACIER: écrit – C’est pourquoi les comparaisons avec le RER ne sont pas très pertinentes. Entre un « élu cohen » et un « cbcs », il y a toute la distance qui sépare la Lumière des ténèbres.

    Est-ce que Dacier voudrait bien nous éclairer sur les comparaisons qu’il fait sans explications?

    Qu’est-ce qu’un « élu Cohen » (et qui n’est pas un élu et pourquoi est-un un élu et qui crée ces élus?) Qu’est-ce qu’un CBCS et en quoi il diffère d’un élu Cohen?

    Je lis que dans le rituel d’apprenti Cohen (sur internet) il est prévu une prière (dans laquelle Dieu a créé l’homme (la FM pieuse serait-elle encore au stade de croire au « créationnisme »?, mais il y a peut-être différents rituels (on ne sait plus les compter en FM?

    Rituel d’apprenti Elu Cohen(extrait)Prière  » Grand Architecte de l’Univers, Tu as bien voulu faire l’homme à ton image et à ta ressemblance, pour lui assujettir le grand Monde dont il sera la victime, si tu ne le combles de tes grâces ; ne permets pas que l’ouvrage de tes mains périsse ; fait au contraire que ses ennemis rougissent de honte des victoires qu’ils remporteront sur Lui ; rends plutôt leurs efforts inutiles, cependant que ta sainte volonté soit faite 1″ Le V. M. répond :  » Amen Overblog..com (Rituel d’Apprenti Elu Cohen(extrait) – 21 Mars 2007 , Rédigé par gibelain Publié dans #hauts grades -CEREMONIES de la Réception d’apprenti de l’ordre des Elus-Coëns -)

    La doctrine du RER – (à lire sur le site de la GLNF
    Au RER les voies de la réintégration sont celles de « la Sainte Religion Chrétienne » à laquelle le récipiendaire s’engage à être fidèle. Car le Christ, le Verbe créateur qui s’est incarné pour apporter aux hommes la Lumière, qui est « la voie, la vérité et la vie », le Christ rédempteur et « ressuscité d’entre les morts » est le modèle du maçon rectifié qui prononce ses engagements sur la Bible, ouverte au prologue de l’Evangile de saint Jean.
    « Professe en tous lieux la divine Religion du Christ et ne rougis jamais de lui appartenir. L’Evangile est la base de nos obligations ; si tu n’y croyais pas tu cesserais d’être maçon» prescrit la Règle Maçonnique, en neuf articles, du RER (Cf. supra).

    Les citoyens qui lisent cela sur internet doivent penser que cette « maçonnerie pieuse » est une « véritable secte qui se sert de prières et du gourou chrétien mythique, qui veut nous rôtir en enfer si on ne croit pas dans ses miracles inventés, stupides et impossibles. Est-ce encore de la FM, c’est plutôt de la « bondieuserie? Si j’étais croyant je préférerais alors de loin l’original à la copie et je comprends que l’Eglise qualifie cette maçonnerie de secte qui usurpe leur personnage mythique et s’en sert pour attirer les « croyants chrétiens » dans le giron de la FM pieuse. Pourquoi donc la FM a-t-elle besoin de la Bible, du gourou évangélique, etc.? Est-ce que la FM a besoin de confondre religion et FM, et prendre les allures de sectes religieuses? Qui peut comprendre la FM si cela ressemble à une secte? Des prières maçonniques, en quoi cela est nécessaire dans la FM alors qu’il y a des églises, des mosquées, des Synagogues, etc pour aller prier? Quand va-t-on comprendre que les prières pour les dieux inutiles, n’ont pas une seule fois été exaucées et cela vaut aussi pour les prières FM, c’est la pure superstition.

    • 15
      aymeri 28 février 2018 à 12:48 / Répondre

      Tout cela est très réducteur TCF ! Elargit ton champ d’investigations et évite les idées toutes faites de certains athées stupides …N’oublie pas qu’à l’origine la FM est totalement chrétienne ? Anderson et Desagulier doivent se retourner dans leur tombe…Et si tu veux faire état d’une secte ne la cherche pas au RER qui dérange les esprits obtus.A bon entendeur salut TCF.

    • 23
      brutuspitbull 5 mars 2018 à 20:16 / Répondre

      Guillaume , vous êtes l’exemple parfait de l’inculte en FM et du RER en particulier , parler de bondieuserie , c’est ne pas savoir que le RER se veut être un rite chrétien Primitif , loin de tous Dogmes ou d’églises .les rituels du RER (les premiers datent de 1778 et du convent des Gaules ont été fini a WILLEMSBAD en parti sauf le 4 et transmis en 1802 et 1809 de manière définitif .
      les mots et les phrases a cette époque n’ont pas la même signification qu’aujourd’hui et les rituels ( originaux , ceux de la Bibliothèque de Lyon DU FOND WILLERMOZ n’ont jamais subi de modification .
      ce Rite est d’une richesse , symbolique , spirituelle et Historique pour tous ceux qui sont en recherche d’une meilleure connaissance de soi et de l’univers .

      • 26
        guillaume 6 mars 2018 à 13:13 / Répondre

        Brutuspitbull: Oui, je suis un inculte quant au rite: RER (et aussi quant aux autres innombrables rites maçonniques qui ne vont pas améliorer l’humanité). Même un grand spécialiste comme Christian Guigue, avoue que le RER est d’une complexité qu’il ne le maîtrisera jamais dans sa totalité. Un rite si compliqué n’a alors aucun sens, puisque même un grand spécialiste dit ne pas le comprendre dans son ensemble? L’imbroglio du Rite écossais Rectifié (RER).La complexité du RER est une gageure (2 Juin 2014 sifodierisinvenies.overblog.com)
        Ce que je lis concernant ce rite c’est: 1° il faut être chrétien depuis au moins 2 générations (même l’Eglise n’a pas de telles exigences 2°Les maçons R.E.R doivent défendre la sainte religion chrétienne (voir GLNF -Rer) -3° Celui qui ne croit pas dans le mythique jésus n’est pas un franc-maçon (voir site GLNF – RER). (Un dogmatisme absolu), tout comme l’exigence pour être maçon dans 193 grandes loges régulières, de croire en un Dieu créateur et l’immortalité de l’âme. L’homme est mortel et l’âme une invention pour gens crédules. Comment peut-on être « un maçon libre dans une loge libre », s’il faut impérativement croire, il n’y a alors aucune « liberté de conscience » et le maçon est un esclave docile soumis à une Divinité dont il ne peut douter. Dans « Une loge Révèle », 1985, P 91-92 on lit: Le RER est « machine de guerre religieuse » née au XIIIème siècle (constamment amélioré). Son but est de ramener dans le sein de l’Eglise les catholiques. Il faut parfois « plusieurs années de pratique pour s’apercevoir du guêpier dans lequel on est tombé » DACIER n’a pas expliqué ce qu’il entend par un « élu », s’imagine-t-il que comme « Elu » Cohen, il est via un rituel maçonnique devenu un Elu de Dieu? Est qu’il est en contact avec Dieu, ou le croit-il simplement par pure superstition?

        • 28
          Désap. 6 mars 2018 à 17:16 / Répondre

          🙂 🙂 l’élection est une responsabilité !
          rien à voir avec une récompense de Dieu ou une préférence de tel plutôt que tel.

        • 30
          brutuspitbull 6 mars 2018 à 18:37 / Répondre

          @Guillaume
          l’imbroglio du RER était le titre d’un article écrit pendant la période compliqué de la GLNF avec les juridictions, dont l’ordre intérieur du RER pour la reconnaissance des juridictions, ce qui n’avait rien a voir avec le « rite ».
          dire que GUIGUE est un « spécialiste » du RER est assez réducteur, dire qu’il a une approche du rite est plus juste.
          des auteurs comme, Le forestiers, SAUNIER, BAYLOT, pierre NOEL, FAIVRE, VIVENZA, VAR, sont des auteurs et historiens du rite est plus juste, et je vous invite a les lire.
          sur la religiosité prétendu du rite comme vous dites et les 2 générations de « chrétien », obligatoire, c’est stupide.
          sachez que le Baptême n’est pas « obligatoire » pour être reçu au RER, comme quoi vous n’êtes pas très au fait.
          pour le reste, je suis Membre de la GLNF, obédience reconnu et régulière, qui applique les BASICS PRINCIPES de 95% de la maçonnerie Mondiale.
          vu le nombre d’obédience en France et l’offre, pourquoi ne pas se contenter de se respecter au lieu de se décrier.
          quand a l’immortalité de l’âme, cela relève de l’intime et pas de votre conviction.
          FRATER

  • 8
    martine willerm 25 février 2018 à 18:01 / Répondre

    Merci Rabat de cette précision
    cela dit les bagarres entre willermoziens et Martinézistes ont quelque chose de dérisoire

    Ce sont deux variantes d’un spiritualisme vintage qui philosophiquement parlant ne vole pas très haut…

    • 10
      Désap. 25 février 2018 à 20:51 / Répondre

      Oui mais bon, puisque ni l’un ni l’autre ne s’occupaient de philosophie … tout s’explique !

    • 12
      DACIER 27 février 2018 à 12:30 / Répondre

      La doctrine de Martinez n’a rien à voir avec
      la philosophie mais avec la véritable spiritualité qui est rien moins que « spiritualiste »! Spirituellement, elle permet
      certainement de voler plus haut. Mais pour le
      comprendre encore faut-il savoir où la situer dans
      le ternaire corps, âme et esprit ou soufre,
      mercure et sel… Il serait bon que certains
      retournent dans le cabinet de réflexion pour
      revoir les fondamentaux.

      • 14
        aymeri 28 février 2018 à 12:40 / Répondre

        Au RER il n’y a pas de cabinet de réflexion ! Il y a une chambre de préparation… petite subtile différence !
        Relire les rituels de JBW ?

        • 17
          DACIER 3 mars 2018 à 12:27 / Répondre

          Mon propos ne visait pas la doctrine de Martinez ni le RER mais le commentaire de Martine (8). Ce n’est pas en se plaçant au
          pooint de vue de la philosophie que l’on peut comprendre la spiritualité qui, par définition,
          relève de l’esprit. D’où mon allusion au ternaire alchimique. Ce dernier est d’ailleurs
          antérieur de quelques siècles à Jules Boucher
          (cf. les traités d’hermétisme) et cela n’a
          rien à voir avec un syncrétisme quelconque!
          Mais est-on jamais certain d’être bien lu?

          • 18
            Chicon 4 mars 2018 à 08:52 / Répondre

            (17) les éléments du RER tels qu’ils sont découverts au grade de Compagnon sont l’eau, le feu, la rouille. L’air ne figure pas dans cette liste. Il y est attaché chaque fois une explication qui fait découvrir une vertu. Chez MdP je n’ai pas vu d’élément dans le rituel des Élus C.

            • 21
              DACIER 4 mars 2018 à 11:40 /

              Les éléments sont forcément absents de la doctrine de Martinez puisqu’il s’adresse à
              des maîtres maçons virtuellement purifiés.
              Quant aux conceptions de Willermoz, elles relèvent davantage, à mon sens, du mysticisme
              et de la religion que de la doctrine initiatique. C’est mon point de vue mais je
              ne polémiquerai pas là-dessus!

            • 25
              brutuspitbull 6 mars 2018 à 12:59 /

              @Chicon
              il n’y pas d’éléments au Grade de Compagnon au RER , il y a des métaux et pas de la rouille ( qui est cité dans une Maxime mais en relation avec un état )
              l’air n’est jamais cité au RER , en tout cas pas de manière explicite , mais il est présent tout au long de notre parcours .
              ftrat

            • 27
              Chicon 6 mars 2018 à 15:56 /

              (25) l’eau, le feu, le métal
              Et non pas la rouille

          • 20
            Désap. 4 mars 2018 à 10:44 / Répondre

            Dacier 17 : non, nous ne sommes pratiquement jamais bien lu parce que l’objectif de 90% des intervenants n’est pas d’engager un dialogue, d’échanger, l’objectif est d’avoir raison ! … A l’image de la société profane.
            D’ailleurs, c’est à se demander s’il y a une différence entre profane et maçon ?
            S’il y en a une, je veux bien qu’on me l’explique.

      • 16
        Chicon 1 mars 2018 à 10:17 / Répondre

        (12) le ternaire corps ame esprit ou soufre existe bien mais pas dans la pensée de MdP ni celle de Willermoz. C’est un syncrétisme qui doit venir de la lecture de Jules Boucher, mélangeur devant l’éternel…

  • 7
    Rabat 25 février 2018 à 16:56 / Répondre

    Il est étonnant de voir une fois de plus ce faux portrait de Martinès de Pasqually. Rappelons qu’il vient d’un ouvrage antimaçonnique du Dr Bataille, Le Diable au XIXe siècle – ou, les mystères du spiritisme, la franc-maçonnerie luciférienne ! Voir sur ce point l’article http://www.philosophe-inconnu.com/un-faux-portrait-de-martines-de-pasqually/

    • 9
      Géplu 25 février 2018 à 19:00 / Répondre

      Désolé, j’ignorais…
      Mais je l’avais trouvé sympa ce barbu sévère. Et de toute façon, je n’ai pas l’impression qu’il existe beaucoup d’autres portraits, authentiques ou faux, de Martinès de Pasqually.

    • 11
      aymeri 26 février 2018 à 14:01 / Répondre

      Il y a des maçons à part entière et des maçons entièrement à part…toutes ces considérations n’apportent rien…Voilà maintenant que Willermoz et Pasqually seraient en bagarre ? Où va-t-on ? Le RER est beaucoup plus subtil que tout ça…et s’en imprégner évite tous propos inexacts !
      Lire « les leçons de Lyon » ?

  • 5
    Martine Willerm 24 février 2018 à 09:48 / Répondre

    Eh ben dis donc, combat de fantômes fatigués dans un désert…

    • 6
      Chicon 24 février 2018 à 10:35 / Répondre

      (5) la compréhension de Martines de Pasqually et du Rectifié ne sont en effet pas à la portée de tout le monde. Pourtant ce n’est pas compliqué à condition d’avoir eu une formation classique.

  • 3
    DACIER 23 février 2018 à 12:23 / Répondre

    Martinez de Pasqually était un initié authentique mais je doute que l’on puisse en dire,autant de
    Willermoz. C’est pourquoi les comparaisons avec le RER ne sont pas très pertinentes. Entre un
    élu cohen et un cbcs, il y a toute la distance qui sépare la Lumière des ténèbres…

    • 4
      aymeri 23 février 2018 à 18:24 / Répondre

      A lire l’excellent ouvrage : « Les leçons de Lyon » de Robert Amadou avant de tenir de tels propos…bonne lecture ?

    • 22
      brutuspitbull 5 mars 2018 à 19:58 / Répondre

      parler ainsi d’un Génie comme JBW est un Blasphémè lui qui a rendu cohérente la Doctrine de MDP avec les instructions de Lyon , et en l’intégrant dans le RER .
      vous n’avez jamais lu l’instruction aux Profès.
      !
      je vous conseille de lire l’excellent livre d’Alice JOLY sur JBW et sur la chronologie et les personnages dont MDP .
      Frater.

  • 2
    Chicon 23 février 2018 à 10:10 / Répondre

    Il y a un peu de cette reconciliation divine primordiale dans la Rédemption de la religion Catholique. Mais cette redemption passe par les arcades multiples du nouveau testament et des péres de l’eglise, ce qui en fait un concept vague et incomprehensible.

  • 1
    Chicon 23 février 2018 à 09:58 / Répondre

    La theurgie (pensée a orientation divine) de Martines de Pasqually sous-tend le Rectifié (réconciliation progressive de l’homme avec sa condition divine primordiale) et non pas le christianisme tardif comme avancé souvent.
    Le rite (magique) des Élus Cohen est éloigné de cette theurgie.
    Lire le Rectifié sans avoir MdP a l’esprit c’est comme conduire une voiture a travers champs sous la pluie.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
ee49ef8134bf9fb52c420719db4d04c9````````````