Orefice REAA 280218

Le REAA du GODF dans les Antilles-Guyane

Par Géplu dans Dans la presse

C’est par France TV info Martinique que l’on apprend que Jacques Oréfice, Grand Commandeur du Grand Collège des Rites Ecossais du Grand Orient de France, a effectué fin février une visite dans les territoires des Antilles-Guyane, pour « sceller l’organisation future d’une grande région ».

A cette occasion il a donné une interview à la chaîne, à retrouver ci-dessous :

dimanche 04 mars 2018 3 commentaires
  • 1
    ABIBALA 4 mars 2018 à 18:11 / Répondre

    Il aurait pu fraternellement venir avec un représentant du rite français!
    Main dans la main ils auraient pu présenter les deux rites. Mais comme on dit, c’est certainement un manque de communication à l’intérieur du GODF.

    Et quand je pense que l’on s’offusque lorsque des loges GODF du sud-est font de l’extériorisation sur un site pro, il y a vraiment de quoi se tordre de rire.

    • 2
      tartuf_rit 4 mars 2018 à 23:41 / Répondre

      Mon F un peu de reserve est ce que je pleure lorsque à peine élu un nouveau conseiller de l’Ordre du RF,est s’il le souhaite propulsé au cinquième ordre de la Juridiction française bonjour la progressivité et la symbolique des grades?

      • 3
        ABIBALA 5 mars 2018 à 08:33 / Répondre

        Peut-être qu’il était déjà au 4ème et remplissait les conditions pour passer dans le 5ème. Dans ce cas,il n’y a rien d’anormal. J’ai l’impression qu’il manque fraternellement une partie informative dans ton commentaire pour éviter toute réserve.

        Maintenant si un Frère est passé du grade de Maître au 5ème ordre RF tu as raison de t’offusquer et il faut dénoncer une telle pratique, dans le cas contraire ta réponse est peut-être tendancieuse mais c’est à toi de voir.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
cb084d62eb7b894e1fbf5799ee7c0c17hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh