Photo du 181118

La photo maçonnique du dimanche 18 novembre 2018

Par Géplu dans Photos

C’est Philippe qui nous a envoyé cette photo :

A Bordeaux, Cours le Rouzic.
Sur un immeuble début XXème on distingue une roue entourée de 2 colonnes où figurent respectivement les lettres B et J. Au centre de la roue la lettre G. Le tout surmonté d’un compas et d’une équerre.
Aujourd’hui ça reste finalement un peu l’Orient….  🙂
Philippe

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

dimanche 18 novembre 2018 10 commentaires
  • 10
    Jean-Michel Mathonière 28 novembre 2018 à 14:46 / Répondre

    Il s’agit bien comme le suppose Michel d’un emblème de compagnon charron du Devoir, enfant de Maître Jacques. Nul besoin de Salomon pour que ces compagnons se réfèrent aux deux colonnes du Temple…

  • 5
    BELA 19 novembre 2018 à 02:56 / Répondre

    Je n’arrive pas à distinguer les lettres »B » et « J », respectivement mentionnées dans la description. Je trouve que c’est une architecture complexe bardé de symboles bien placé avec chacun sa signification, son histoire et sa portée politique et historique.

    • 6
      CYRUS 22 novembre 2018 à 10:58 / Répondre

      on les aperçoit en bas de la sculture

    • 8
      NONO 26 novembre 2018 à 12:32 / Répondre

      Passer chez l’ophtalmologue, cher F. 😇

      • 9
        CYRUS 26 novembre 2018 à 14:14 / Répondre

        regarder bien NONO?

  • 4
    chicon 18 novembre 2018 à 15:42 / Répondre

    la « roue » qu’on trouve sculptée en médaillon à côté d’un sujet en pose perplexe, sur l’architrave de la cathédrale d Amiens, évoque la perplexité face au temps qui passe inexorablement.
    Les symboles maçonniques sont donc accompagnés de perplexité….

    • 7
      Chicon 23 novembre 2018 à 18:45 / Répondre

      Au moyeu de la roue la lettre G est gravée. La question divine est au centre du mouvement perpétuel de l’esprit

  • 2
    Marie 18 novembre 2018 à 10:24 / Répondre

    Il existe dans Bordeaux de nombreux symboles maçonniques sur les façades de bâtiments. Ces sculptures peuvent être découvertes grâce à une association qui organise des visites.
    Pour toute information se connecter à Paris zigzag et un onglet est spécifique pour Bordeaux.

  • 1
    Michel 18 novembre 2018 à 09:11 / Répondre

    Je ne serais pas surpris d’être devant l’entrée d’une cayenne ou atelier d’un compagnon Charron, par contre j’ignore s’il y avait des salomon dans ce métier…
    Nous ne sommes pas loin de la Sainte Catherine protectrice de ce devoir, elle serait morte sur une roue cloutée.

    • 3
      Lionel MAINE 18 novembre 2018 à 11:18 / Répondre

      C’était en hiver ?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
tempus id Nullam ut porta. at