Koch Melenchon 171218

Monsieur Koch ne comprend pas la franc-maçonnerie

Par Géplu dans Anti-maçonnerie

Dans un article sur son blog La Lumière où il explique ne pas comprendre la décision de la Chambre Suprême de Justice Maçonnique du GODF à propos de la plainte qu’avait déposé le Conseil de l’Ordre contre Mélenchon, monsieur Koch nous prouve une fois encore si cela était nécessaire qu’il n’y connait rien à la franc-maçonnerie.

Et l’autoproclamé spécialiste nous montre ainsi les limites que peut avoir un profane de la compréhension de la franc-maçonnerie. Ce qui ne l’empêche pas de continuer à pontifier et de nous faire part, doctement, de son « analyse », profane donc non appropriée, du jugement. Pitoyable. On pourrait en rire si ce n’était si affligeant…

Hé non monsieur Koch, la justice maçonnique n’est pas la justice profane, et ses motivations vous échappent. Vous ne pouvez donc pas comprendre que « La Justice Maçonnique a pour but de faire régner la concorde dans les Loges et entre les Frères, de veiller à ce que les Loges et les Frères qui ont adhéré à la Constitution et au Règlement Général du Grand Orient de France respectent les principes de l’Ordre, afin que les intérêts généraux ou particuliers de l’Obédience ne soient pas compromis par le comportement d’une Loge ou d’un Franc-Maçon. (…) La composition, les règles de fonctionnement et de compétence des instances de Justice Maçonnique, ainsi que les règles de procédure applicables sont définies de façon limitative par la Constitution et le Règlement Général du Grand Orient de France. En aucun cas ces instances ne seront compétentes pour statuer sur des affaires concernant les relations professionnelles et/ou la vie profane de ses membres. »  

Le paragraphe le plus important de ce jugement, celui qui le justifie est, comme je le signalais dans mon article du 30 novembre sur le sujet et comme le cite Koch trois semaines plus tard sans le comprendre, celui-ci : « La diffusion de cette information a pour conséquence de transformer l’examen du fond de cette affaire par la CSJM en un événement qui aura une portée médiatique : la saisine de la chambre a ainsi été instrumentalisée à des fins profanes.
Le secret de nos délibérations est la condition même de la mise en œuvre de la fraternité qui se traduit par la totale liberté de parole en Loge comme lors des audiences de la CSJM : cette liberté n’est plus garantie en raison de la crainte d’une révélation des propos dans le monde profane, rendue possible par la publicité donnée à la plainte. Cette publicité portera son emprise sur l’ensemble du procès maçonnique : elle censure par la même toute prise de parole libre. Cette fraude a pour effet de corrompre la plainte, ce qui la rend irrecevable. » 

Hé oui, la diffusion de cette information par un ou des francs-maçons à un journaliste profane connu pour faire ses choux gras de la « révélation » des secrets des autres (un voyeurisme souvent malsain) est non seulement une fraude, comme le dit le jugement, mais plus encore un parjure pour le franc-maçon qui a donné cette info. Mais, évidemment, monsieur Koch ne voit « rien vraiment de surprenant » à ce qu’une info confidentielle du Conseil de l’Ordre lui soit parvenue. Ça c’est normal pour lui, il ne fait là que son travail de fouille m…, et le respect du secret maçonnique, et donc tout simplement de la franc-maçonnerie, n’est sans doute pour lui qu’un infantilisme qui doit bien le faire marrer.

mercredi 19 décembre 2018 33 commentaires

Étiquettes : , ,

  • 33
    ARTIST 7 janvier 2019 à 21:47 / Répondre

    Bonjour,

    je comprend les points de vus des gens qui s’interrogent sur les circonstances mais qui ont maheureusement tendance à confondre de ce qui relève de l’institution maçonnique et de ce qui relève des lois républicaines ;
    mais voilà l’on a voulu introduire les fausses morales et les fausses éthiques dans toutes les têtes ; les choses
    simples ne sont plus entendues, ce qui est fort regrettable.

    Ainsi, l’on peut s’interroger sur les causes et conséquences et leur déroulé respectif ; en effet, voilà que l’on attende le énième manquement (cela fait des décennies) à l’éthique pour agir, et ce, dans le moment le plus échaudé, le plus exposé, puis l’on vient se plaindre que comme les mouches, les curieux et autres vilains s’en enquirent car ils ne peuvent s’empêcher d’assouvir leur maladie: celle d’oser regarder par le trou de la serrure.

    Il y a bien manipulation (et trahison) d’une part pour ce qui concerne les langues que trop pendues mais il y a aussi manque de lucidité quand à l’initiation de cette procédure dans ce contexte, il y a mélange des genres de part et d’autre.

    Et que finalement, la procédure rendue caduque, cela devrait servir de leçon à l’intéressé en espérant qu’il puisse en saisir les tenants et aboutissants afin de corriger le tire si il le peut encore, la vanité étant un poison létale.

    Cordialement.

  • 32
    frederic Bernier 29 décembre 2018 à 12:42 / Répondre

    Ne pas oublier, nous sommes des Hommes libres , avec des pensées différentes , et cela fait notre richesse. j’ai dit

  • 26
    jean pierre PUCH 24 décembre 2018 à 03:06 / Répondre

    cette decision de la CSJM me semble complètement innaproprié voire dangereusement partisane alors que, les manquements aux principes élémentaires des droits de l’homme sont ignorés par ce gouvernement par rapport aux gilets jaunes,
    et là, mes propos reste très mesurés.

    • 27
      Christian C 24 décembre 2018 à 09:11 / Répondre

      En quoi cette décision est « partisane » ?…
      et « inapproprié » ?
      Et qu’est-ce qu’ont à voir le gouvernement et les gilets jaunes dans cette affaire ?…
      .
      Voila un bien curieux mélange des genres très …profane.

      • 29
        puch 24 décembre 2018 à 15:48 / Répondre

        je ne critique pas la decision d’irrecevabilité,mais celle du conseil de l’ordre’avec mes excuses pour ce defaux de compréhention ‘je me suis fait expliquer le fonctionnement ,en ,détail,de l’institution,mais je reste toujours inquiet. par rapport au fait que le conseil de l’ordre est pris de telle decision

        • 30
          Christian C 24 décembre 2018 à 17:11 / Répondre

          La décision du Conseil de l’Ordre de demander des sanctions contre Mélenchon pour son comportement outrancier et non respectueux des institutions républicaines pourrait être considérée comme « partisane » si elle se placait dans un contexte profane où l’on jugerait le comportement politique de Mélenchon. Mais dans cette plainte « on » ne lui reprochait que des dérapages à l’éthique et au respect de ses engagements maçonniques. Rien de politique donc rien de partisan.
          Tu regardes cette affaire avec le même regard profane que Koch, et comme lui tu mélanges tout.
          Es-tu franc-maçon ?…

          • 31
            puch 24 décembre 2018 à 19:08 / Répondre

            oui, je le suis,, j’ai meme fait tout le parcours de la démarche iniciatique maçon ique,je travaille au rite du français,dit moderne,donc j’avoue me désinteresser d’habitude de ce coté profane de la maçonnerie,ça fait aussi 43 ans que j’y suis, mais la,parce que je suis franc maçon,et que ma parole peut aussi dépasser ma pensée je suis amené à m’intéroger sur le bien fondée de cette décision.

    • 28
      RAD SOC 24 décembre 2018 à 09:16 / Répondre

      qu’est-ce que la décision du CSJM a à voir avec les gilets-jaunes et en quoi cette crise des gilets jaunes a quelque chose à voir avec les droits de l’homme ?????

  • 24
    RAD SOC 23 décembre 2018 à 08:47 / Répondre

    Il est regrettable que quelques F:. alimentent régulièrement François KOCH, soit pour se donner de l’importance à l’égard de ce plumitif, soit pour régler quelques comptes.
    Quant à notre F:. Mélenchon, on peut ou pas partager ses orientations politiques, critiquer ou pas ses coups de sang et ses emportements.
    Sachez cependant que ces procédures de perquisition sont d’une grande violence et que les magistrats, bien souvent sous le couvert d’indépendance, n’ont pas à l’égard de ceux qui les critiquent ouvertement un comportement mesuré et neutre que l’on serait en droit d’espérer.
    Ces 30 dernières années ont été riches de la chasse aux politiques par les magistrats.
    et notre justice maçonnique a bien raison de ne s’occuper que de questions maçonniques et pas descendre dans l’arène pour complaire à telle ou telle coterie .

    • 25
      Daniel33 23 décembre 2018 à 10:47 / Répondre

      Excellent commentaire

  • 22
    luciole 21 décembre 2018 à 10:50 / Répondre

    Je trouve cette décision de la CSJM parfaitement justifiée et conforme à l’esprit qui doit l’animer.
    Au sujet de Monsieur Koch je m’étonne toujours de le voir invité à des diners ou manifestations ouvertes aux profanes alors que ses écrits sont quasi toujours négatifs voire préjudiciables à la FM.

    • 23
      yasfaloth 21 décembre 2018 à 13:12 / Répondre

      Moi aussi…

  • 20
    Piva 20 décembre 2018 à 23:52 / Répondre

    C’est creux.

  • 19
    JM MADA 20 décembre 2018 à 23:21 / Répondre

    FF depuis 35 ans a la GLNF…..ce journaliste est un mauvais…très mauvais….. journaliste….déteste des 90 / sur 100…..FF toute obédience confondue….on ne peut parler maçonnerie si on n’a pas été initié….

  • 18
    3pointsRadié 20 décembre 2018 à 15:38 / Répondre

    Je viens de parcourir les commentaires suite à l’article de KOCH.

    Quoi que l’on pense du fond de l’article, il me semble déplacé d’insulter cette personne en la qualifiant de fouille merde.

    J’invite les « insulteurs » à lire sur google des choses sur la loi Godwin.

  • 17
    Matt 20 décembre 2018 à 12:44 / Répondre

    bonjour,
    je trouve regrettable de perdre du temps à critiquer sans cesse ce journaliste … non pas que je lui accorde la moindre importance mais Hiram.be se rabaisse à son niveau en parlant de lui : cancan et presse people …
    l’ignorer est à mon avis la meilleure arme

  • 15
    lazare-lag 19 décembre 2018 à 19:07 / Répondre

    @ Mireille Rey (7), et dans la foulée @ Thierry (12):
    – d’abord, et à la différence de Thierry, je ne suis pas certain que vous soyez une soeur en maçonnerie, rien ne me semble l’évoquer dans votre propos, ou alors je suis en train de passer à côté de quelque chose de fondamental. Mais au fond, cela importe peu.
    – par contre, Madame Rey, vous semblez soucieuse que Jean-Luc Mélenchon ne soit pas discrédité devant les populations, c’est-à-dire en public. Il est vraisemblable que vous allez me trouver particulièrement provocateur, mais en écorchant jusqu’à l’orthographe de son propre nom, (pas de « a » dans Mélenchon), ne participez-vous pas aussi à le discréditer? Car beaucoup de ses opposants se complaisent à l’orthographier volontairement comme vous le faites.
    Et si vous me rétorquez que les noms propres n’ont pas d’orthographe, ne soyez alors pas surprise si quelqu’un ensuite se permettait d’orthographier le votre, par exemple: Mi-raye Raie.
    – suis par ailleurs ravi, MTCF Thierry, d’une autre obédience (laquelle, on aurait envie de savoir, mais on n’ose pas demander, on a sa pudeur…) que tu sois Lion du 3ème décan.
    Et la, un peu d’humour aussi, on a envie de demander dans quel rite, et dans quel type d’atelier?
    On a presque envie de demander que s’il y a parmi ceux et celles qui nous lisent un 7ème Dan de …. sudoku, qu’il se fasse connaître ! (lol diraient mes fils irrespectueux de leur père).
    Noël approche, un nouveau millésime également, la période quand ce n’est pas l’année finissante complète ont été souvent ingrates avec beaucoup d’entre-nous.
    Puissions nous faire que humour rime avec toujours.
    Tiens? Je suis en train de terminer sans un mot pour Koch, serais-je hors-sujet?

    • 21
      Thierry 21 décembre 2018 à 02:15 / Répondre

      MTCF LAZARE-LAG. Merci de ton adresse. Je suis au Rite Egyptien de Memphis-Misraïm; permets-moi de taire mon Atelier et l’Orient Auquel j’appartiens sur ce Forum. Il ne pleut pas forcément… Tu l’as très justement remarqué concernant Mi-raye-raie ( MDR !!! ). Je te souhaite de belles Fêtes de Fin d’Année et un beau Banquet d’Ordre ! Tri-Bises.

  • 14
    Bilboquet 19 décembre 2018 à 18:30 / Répondre

    La Justice maçonnique ne doit s’occuper d’affaires … maçonniques !
    Si un maçon fait un crime la justice profane s’en occupe !
    Est-ce que ceux qui ont été « agressé » par JLM ont déposé plainte ?

  • 13
    Joël 19 décembre 2018 à 17:24 / Répondre

    A titre personnel, je trouve que Mélenchon ne méritait pas cette procédure infamante.
    Chez nous, en Wallonie et à Bruxelles, il y a des hommes politiques qui ont fait bien pire (détournement de biens sociaux, conflits d’intérêt, emplois fictifs, etc.) et qui n’ont jamais été inquiétés par ce type de Tribunal quelque peu d’un autre âge. Pour le secret de la procédure, d’accord.

  • 10
    Jodel 19 décembre 2018 à 15:33 / Répondre

    Merci Geplu ! Bien d’accord avec ton analyse,.
    Un point cependant que je pondèrerai (s’il en était besoin?)… être “fouille m… “, n’est-ce pas une caractéristique du journaliste qui fait son boulot? et d’une société où l’on est encore libre?.
    Celui qui agit ainsi, sans se planquer, s’expose et prend le risque d’être l’objet de critique(s), de nourrir le débat… la preuve….. J’ai eu à fréquenter des journalistes et subir ce travers pas très agréable, mais je reste convaincu que mieux vaut un  » fouille m… » de journaliste qu’un journaliste (ou chroniqueur comme sur les chaînes d’infos en continu et à la radio) inféodé « au système » (jeux de pouvoirs individuels ou systémiques, qui finance derrière? quel coût pour les finances publiques?) qui ne sait qu’alimenter ou reproduire les poncifs ubiquistes d’une « pensée unique » . C’est à mon avis une des faiblesses de la presse politique aujourd’hui.
    Koch a trouvé une « niche ». C’est un profane. Il fait le job comme un profane… qui de facto ne peut transcrire la vérité maçonnique. … et des fois j’apprends des choses en le lisant.

    • 11
      Géplu 19 décembre 2018 à 16:32 / Répondre

      Jodel,
      Comme le dit Armand M dans les commentaires 6 et 8, on peut considérer monsieur Koch comme un fouille-merde par rapport aux sujets qu’il retient sur la franc-maçonnerie et à la façon dont il les traite.
      L’as-tu vu faire un article positif sur un colloque, une conférence ou une expo ? Non, rien que des sujets où il peut « négativer », essayer de donner une image déplorable de la franc-maçonnerie, qu’il ne présente que comme une quasi secte essayant toujours de cacher des choses qu’il « révèle ».
      Certes il ne peut transcrire « la vérité maçonnique », disons plutôt l’appréciation des francs-maçons, mais il prétend pourtant tout savoir et tout expliquer …avec un regard de profane qui visiblement n’aime pas les francs-maçons, et cherche à leur nuire.

    • 16
      Joël 19 décembre 2018 à 21:26 / Répondre

      Pas mal du tout, Jodel.

  • 9
    biobrute 19 décembre 2018 à 15:21 / Répondre

    Assez d’accord avec l’ensemble des commentaires. Les ploucs qui alimentent ce petit journaliste à l’ego surdimensionné n’ont rien à faire en FM. Et son sens de la liberté d’expression est tout relatif, puisque les commentaires (même polis) de son article qui questionnent ses motivations sont censurés.

    Après, qu’il y ait des Fouille-m… qui se penchent sur la franc-maçonnerie nous dit aussi qu’il y a de la m… et c’est fort dommage dans nos loges et obédiences. Ce devrait être le rôle des frères et sœurs de nettoyer et si d’autres s’emparent de la tâche, c’est peut-être parce que ce travail n’est pas achevé.

    Et sinon, Mélenchon avec un « e »…

  • 7
    Rey Mireille 19 décembre 2018 à 11:00 / Répondre

    Pour ma part je pense que tout celà était préméditer par ceux qui étaient contre Monsieur Mélanchon. Nous savons tous et toutes que ce dernier a son franc parlé et ne se laisse pas marcher sur les pieds donc c’est très facile pour ses opposants politique de le provoquer pour qu’ils se mettent en colère afin de le discréditer aux yeux de la population qui pour beaucoup le soutienne. Impulsif certes et il devra se contrôler dans le futur car on doit respecter les lois la Justice et leurs représentants. Cependant je troyve que Monsieur Mélanchon est un homme sensé humain de bons conseils. Je tiens à souligner que je ne fait pas de politique mais que je m’informe en suivant public Sénat et les discours du Parlement à la télévision.

    • 12
      Thierry 19 décembre 2018 à 17:05 / Répondre

      Chère Soeur,
      Il n’est pas question ici de personne ou d’Idéologie, mais de comportement nuisible à la Franc-Maçonnerie à Laquelle j’ai l’honneur d’appartenir en une autre Obédience. La Franc-Maçonnerie nous enseigne la pondération ; ce qui fait cruellement défaut à notre Frère et qui nous nuit en qualité de Maçon(ne)s ! Moi aussi je suis Lion du 3ème Décan comme Jean-Luc Mélenchon, mais j’ai appris à me pondérer. La Franc-Maçonnerie nous apprend également à cultiver la Justesse; je t’invite donc à être attentive à ton Orthographe et à tes Conjugaisons ma Soeur. Je re souhaite de belles Fêtes de fin d’année. Fraternellement !

  • 5
    Limogeois 19 décembre 2018 à 10:32 / Répondre

    Corporatisme profane explique peut-être, je désapprouve le qualificatif de « fouille m… » concernant le travail de Koch. On peut critiquer, à juste titre, et souvent, ses commentaires, Mais pas quand il fait « le job » en révélant une info dévoilée par un frère qui lui commet un parjure.

  • 4
    Désap. 19 décembre 2018 à 10:24 / Répondre

    Je ne vois pas comment l’on pourrait exiger de Koch qu’il respecte les principes maçonniques, ni même qu’il fasse preuve de conscience à leur égard, par définition il ne les connait pas !
    Il obtient une information, il la publie, il la commente, qu’on l’apprécie ou pas il fait son boulot de journaliste … « fouille merde » si l’on veut, mais je ne serai jamais d’accord de qualifier ainsi même le plus mauvais membre d’un des contre-pouvoirs reconnus par la République, je trouve d’ailleurs très maladroit de le faire en ces temps de résurgence des théories d’extrême droite .
    En revanche, c’est bien le corbeau qu’il faut démasquer, convaincre de parjure et éjecter sans ménagement de la franc-maçonnerie.
    Je dis d’ailleurs très directement à ce corbeau que c’est un plouc et qu’il n’y a donc aucun frère qui puisse le reconnaitre comme franc-maçon, simplement parce que par son acte il démontre qu’il n’a rien compris à l’Art, il représente donc un risque pour tous les franc-maçons.
    Faut que tu dégages mon pote.

    • 6
      Armand M 19 décembre 2018 à 10:47 / Répondre

      Oui Desap, tu l’as déjà dit. Pour toi Koch ne fait que son boulot de journaliste.
      Oui et non, car plus que relater des faits, se présentant comme un spécialiste de la franc-maçonnerie, il prend partie et se permet de juger, avec des je, je, je… Souvent éloigné de la neutralité de l’information journalistique.
      Et le choix de ses sujets montre bien où vont ses appétences… Pas vraiment neutre et désintéressé le garçon.

      • 8
        Armand M 19 décembre 2018 à 11:09 / Répondre

        Le choix de ses sujets, et surtout la façon de les traiter…

  • 3
    Gerard NOET 19 décembre 2018 à 10:19 / Répondre

    Primo, ce pisse-copie ne cherche pas à se documenter précisément mais à écrire du spectaculaire et du scandaleux. Soyons charitable et laissons le gagner sa vie comme il le peut, en l’espèce médiocrement. Son rédacteur en chef devrait soit l’envoyer à ses chères études soit le prier d’être plus sérieux dans son travail de recherche journalistique soit lui confier d’autres sujets plus importants que les obédiences maçonniques qui ne devraient intéresser que les francs-maçons.
    Secundo, je complète l’analyse juridique de notre ami Géplu. Toute juridiction disciplinaire d’un ordre professionnel ne peut sanctionner un de ses membres que pour des infractions au code dont il relève (exemple Code de la Santé publique pour les médecins, pharmaciens, Sages-femmes, infirmiers) ou pour des condamnations pénales. Dans le cas où Jean-Luc Mélanchon serait condamné pénalement, la Justice Maçonnique pourrait le condamner de manière proportionnée à son infraction (avertissement, blâme, suspension ou radiation).
    Tertio, son comportement lors de la perquisition, comportement dont je suspecte la cause malheureuse pour lui, n’a jamais mis en cause la franc-maçonnerie.
    Toute Justice doit s’appuyer sur la Loi et non pas sur des émotions.

  • 2
    YvesP 19 décembre 2018 à 10:09 / Répondre

    Peu importe ce que ce gugusse ecrit. Laissez-le donc pontifier, polemiquer, scribouiller ce qu’il veut mais, de grace, cessez d’en faire une celebrite.

  • 1
    Liberte 19 décembre 2018 à 09:14 / Répondre

    La source de ce sinistre individu est une honte pour notre Ordre.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ultricies lectus adipiscing fringilla velit, dolor. non risus. ut neque. facilisis libero