FM Martinique 160719

La Martinique sous l’influence des francs-maçons ?

Publié par Géplu
Dans Divers

La Chaine Télé Martinique la 1ère a mis en ligne ce 16 juillet un reportage présenté comme une enquête sur la franc-maçonnerie martiniquaise. Il y est tout d’abord dit qu’avec 3 à 4 000 membres répartis sur 70 loges (pour ses 380 000 habitants), la Martinique aurait une des plus forte concentration maçonnique française, près du double de la métropole.

Qu’il y ait beaucoup de maçons en Martinique, certes, mais ces chiffres m’ont tout de même l’air un peu excessif. Même 3 000 francs-maçons cela fait encore un pourcentage de près de 0,008 % de la population, là ou en France métropolitaine, si l’on évalue les maçons à 180 000 des 65 millions d’habitants, cela ne fait que du 0,0028 %. 3 fois moins ! 2 fois plus que la moyenne en métropole serait donc plus proche de 2 000. De même, 70 loges pour 380 000 habitants me paraît énorme.

Passons sur ces chiffres qui ne m’ont pas convaincus. Le reportage commence en expliquant que si la maçonnerie, importé par les colons au XVIIIe siècle, s’est ensuite fortement développé dans la population locale, c’est qu’elle représentait une conquête sociale. On est sans doute là dans la bonne explication du fort taux maçonnique local. Pour la suite, malgré le fait que la parole soit donnée à toutes les parties, maçons et « autres » sur chaque sujet abordé, l’ensemble m’a semblé chargé d’un parti pris très négatif.

Après avoir déploré le secret d’appartenance, « un secret qui protège autant qu’il dessert » (là je suis d’accord), et donné la parole à l’archevêque local qui nous explique que l’on ne peut pas être franc-maçon et « servir » l’église, il y aurait conflit d’intérêt, le reportage laisse entendre qu’il y aurait localement de lourdes suspicions de collusion entre la franc-maçonnerie et la justice. Question subséquente de la journaliste : « le serment d’entraide oblige-t-il à soutenir n’importe quelle malversation ? » Et en réponse, « comme les prêtres pédophiles que l’on change de paroisse, certains expulsés d’une obédience sont cependant récupérés par une autre ». Une affirmation que n’étaye aucun élément de preuve.

Enfin, après tous ces gros doutes de la journaliste sur la franc-maçonnerie et les francs-maçons, la question finale : « La franc-maçonnerie est-elle bonne ou mauvaise pour la société martiniquaise ? » Réponse de la journaliste, toujours aussi faussement objective : « Nous avons entendu de toutes les obédiences des réponses si similaires qu’elles nous ont semblé sortir d’un livre. (…) Tant qu’ils garderont le mystère sur leur appartenance, les francs-maçons ne pourront échapper à l’adage populaire : qui veut le secret à quelque chose à cacher… ».

dimanche 21 juillet 2019
  • 9
    Jean-Claude Suppo
    1 août 2019 à 17:44 / Répondre

    Oui, il est vrai qu’il existe en France du moins, des loges bien peu nombreuses. Mais souvent ce n’est pas la « quantité » qui fait régner un certain équilibre. Mais une parfaite communion dans une réelle Unité.
    Aussi sachons aller au-delà de ce qui se passe à la Réunion…ou ailleurs.
    L’essentiel est que s’instaure une parfaite Union….Celle-ci fera à elle seule, équilibrer la « Balance ».

  • 8
    MAFATE
    1 août 2019 à 12:22 / Répondre

    A la réunion nous sommes environ 900000 personnes. Il y a environ 100 loges y compris la GLNF soit environ 3000 maçons et maçonnes, ceci en supposant environ 30 membres par loge, ce qui n’est pas toujours le cas.
    Donc 3000 en Martinique ça me parait ENORME

  • 7
    Francis garnon
    30 juillet 2019 à 21:08 / Répondre

    Concernent la fm a la Martinique ou ailleurs c’est bien pour la stabilité

  • 5
    Suppo
    22 juillet 2019 à 18:26 / Répondre

    Dans toute vie privée nous respectons bien la « discrétion » de celle-ci. Sur cela il en est de même pour nous tous.
    Aussi pourquoi les soit-disant « secrets » de la F. M. attise-t-il tant de curiosité et de fausses rumeurs ?

  • 4
    Frédéric
    21 juillet 2019 à 18:34 / Répondre

    Vous avez oublié de multiplier par 100… 3000 maçons sur 380000 personnes, cela fait un pourcentage de 0,79%. Et 180000 sur 65 millions, cela fait 0,28%. Donc, si les chiffres sont corrects, il y a 2,8 fois plus de maçons martiniquais que métropolitains…

    • 6
      GépluAdministrateur
      23 juillet 2019 à 20:48 / Répondre

      Exact Frédéric, et merci de cette observation.
      Mes pourcentages ont deux zéros de trop ! 🙁

  • 3
    DomiSE
    21 juillet 2019 à 16:06 / Répondre

    Un peu de sensationnalisme. Et malheureusement pas d’explication que s’afficher franc maçon n’est pas populaire. Surtout quand on voit les réactions dans la rue.
    Des illustrations choisies pour être représentatives de sectes.
    En tout cas pas se que l’on peut vivre en loge.

  • 2
    JQ
    21 juillet 2019 à 15:21 / Répondre

    « Le châtaignier pays est la variété à graine du fruit à pain. Il s’en différencie par un port moins élégant, des feuilles moins profondément découpée et un fruit recouvert d’épines molles. Les graines brunes et allongées s’apprécient une fois bouillies. Elles servent aussi à farcir la dinde de Noël ou à agrémenter un ragoût de porc. » (http://caribfruits.cirad.fr/fruits_tropicaux/chataigne_pays).

    Je croyais naïvement qu’il n’y avait pas de marronnier en Martinique ! Corrigeons cela : si un Frère a des relations au CIRAD qu’il lui fasse quelques pressions sur la main…..

  • 1
    Revauger
    21 juillet 2019 à 12:30 / Répondre

    Merci beaucoup pour ce reportage très interessant. Les francs-maçons interviewés ont donné de bonnes réponses, claires, sans ambiguïté, qui honorent la franc-maçonnerie. Les réponses à la sortie de la cathédrale sont aussi amusantes que tristes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif