Vade Mecum du Rite Francais

Le Vade-Mecum du Rite Français

Par Géplu dans Edition

Alain Mucchielli, initié à Nice en 1980 au GODF, est un des meilleurs connaisseurs contemporain du Rite Français, dont il a beaucoup contribué à la renaissance des Grades de Sagesse dans les années 90.

Comme il le dit dans son avant-propos, « Nous voulons essayer ici de décrire les spécificités du Rite Français pour ceux qui désireraient retrouver ses usages premiers sans nécessairement approfondir sa symbolique.
(…) Dans les loges bleues, il a traversé les siècles, les révolutions, les péripéties de la vie des Obédiences et les modifications de la société française.

Comme l’écrit Ludovic Marcos (dans l’histoire du rite français au XVIIIe siècle), l’évolution de notre Rite aux XIXe et XXe siècles, est tributaire des contingences de l’Histoire. D’abord marqué par un déisme moral plus ou moins progressiste, propre à beaucoup d’élites continentales dans la première moitié du XIXe siècle, puis dans l’engagement républicain par la suite, il marque son évolution d’une pierre blanche en 1877 en retirant de l’article premier de sa Constitution les deux obligations dogmatiques de croire en l’existence de Dieu et en l’immortalité de l’âme, ce qui a eu d’immenses conséquences historiques jusqu’à ce jour.
Le Rite Français a constamment été marqué par ses combats humanistes et les épreuves des révolutions et des guerres qu’il a traversées et dont il s’est constamment enrichi.
(…) Nous souhaitons donc que la lecture de ce petit ouvrage soit utile à certains frères qui « désirent ramener la Maçonnerie à ses usages anciens » dans une pratique du Rite Français qui permette de fixer les sources et de surmonter les clivages qui séparent les Rites Français.

Nous ne rédigeons pas une nouvelle codification et ne prétendons surtout pas à une normalisation, certainement destructrice pour une pensée libre, mais nous donnons une analyse des textes, associée à près de 40 années de pratique et surtout d’échanges et de comparaison de points de vue.
Nous y retrouverons parfois une certaine émotion en imaginant nos aînés effectuer les mêmes gestes et prononçant les mêmes mots. »

_________________________
Vade-Mecum du Rite Français
, d’Alain Mucchielli, aux Editions de la Tarente, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-29-16280-45-5

vendredi 23 août 2019 5 commentaires
  • 4
    lazare-lag 23 août 2019 à 21:59 / Répondre

    Définitivement, il nous faut remercier notre T.C.F. Yonnel en tout ce qu’il fait ici.
    Une question est à peine posée que très souvent il se met en recherche pour satisfaire la curiosité émise.
    Parfois même il se met en quatre, prend des initiatives, creuse une piste, nous revient toujours avec quelque chose d’enrichissant, ouvrant même des perspectives insoupçonnées, donc sans jamais décevoir.
    Me vient alors une façon de te définir, T.C.F. Yonnel, un peu humoristique cependant, et dont je ne suis pas certain qu’elle rende le même effet à l’écrit qu’à l’oral; mais en espérant évidemment que l’astuce ne te heurte pas, toi le principal intéressé:

    Etant maçonniquement cherchant et bibliophile, ne peut-on pas dire de notre F:. : « Yonnel gère nos outils »?

    Bon, désolé, en plus je ne suis peut-être pas le premier à m’y être essayé, auquel cas toutes mes fraternelles excuses….

    • 5
      yonnel ghernaouti, YG 24 août 2019 à 04:39 / Répondre

      TCF
      TC LAZARE-LAG,
      Merci de tes mots qui me réjouissent le coeur. L’essentiel n’est-il pas d’apporter sa pierre à l’édifice et de faire oeuvre utile pou notre bien commun ? Pas le temps de développer plus longuement, notamment le plaisir de pouvoir aider son prochain, car je pars pour Toucy’storic, la 2e Journée du Livre d’Histoire, dans l’Yonne. Toucy étant la ville de naissance de Pierre Larousse.
      Très fraternellement.

  • 3
    Désap. 23 août 2019 à 13:41 / Répondre

    D’une manière générale, pourquoi toujours parler d’obligation de croire en Dieu et pourquoi la remplacer par le vide pour n’y soumettre
    personne ?
    La phrase d’Anderson « et s’il comprend bien l’Art … » est tellement plus juste, intelligente et intelligible, et absolument a-dogmatique !
    Qui peut prétendre qu’un objet aussi complexe que l’Univers serait le fruit d’une notion aussi pauvre et humaine que le hasard ?
    Et puis rien ne sert de croire, c’est la négation même des capacités de l’Homme à comprendre, et l’obligation en l’espèce est un signe flagrant de crainte, en d’autres termes c’est idiot et inefficace.
    Dans l’Antiquité il n’y avait aucune obligation, en revanche chercher, se cultiver et comprendre étaient à la fois un plaisir, une élégance, un art de vivre.
    Ce que les religions d’Abraham n’ont rien trouvé de mieux que d’interdire. Cette idéologie est pathétique et pour les faibles en esprit.

  • 2
    yonnel ghernaouti, YG, 23 août 2019 à 13:24 / Répondre

    TCF,
    TC Alain,
    Oui, il s’agit du « Vade-mecum des Hauts Grades » de Claude Darche (DERVY, Coll. Petite bibliothèque de la franc-maçonnerie, 2009, 236 pages, 12.50 €).
    Notre Bien-Aimée Sœur Claude Darche (1953- 2016) a beaucoup écrit autour de l’ésotérisme et de la franc-maçonnerie. Elle fut Grand Maître de la Grande Loge féminine de Memphis-Misraïm de 2002 à 2006. Ses domaines de prédilection ont été le symbolisme du tarot, l’intelligence, intuitive, les phénomènes de synchronicité, le coaching. Elle fut membre du comité scientifique du Musée de la franc-maçonnerie. C’était une sœur exceptionnelle.
    Continuant la belle série des Vade-mecum (du latin vade mecum, « viens avec moi »), guides d’apprentissage de la symbolique maçonnique, Claude Darche s’attache dans cet opus, au-delà des trois premiers degrés, de traiter méthodiquement l’échelle rituélique comportant les 30 degrés du Rite Écossais Ancien et Accepté.
    Tu trouveras, sur ce même blog, un article qui a été consacré à l’ouvrage en date du lundi 20 avril 2009 : https://www.hiram.be/blog/2009/04/20/le-vade-mecum-des-hauts-grades/

  • 1
    Alain 23 août 2019 à 10:09 / Répondre

    Bonjour, existe-t-il un vade-mecum du REAA ?
    Bien fraternellement.
    Dalloz.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
commodo at libero quis risus. quis, fringilla libero. amet, ipsum leo sem,