JP Hubsch
Jean-Philippe Hubsch, Grand-Maître du Grand Orient de France.

GODF, le discours d’installation de Jean-Philippe Hubsch

Par Géplu dans Divers

Comme pour son discours d’installation de 2018, le discours d’installation 2019 du Grand Maître du Grand Orient de France Jean-Philippe Hubsch, réélu pour un second mandat, développe pour l’année à venir un programme en sept points.

Sans surprise, le premier est comme l’an dernier celui de la laïcité et de la défense des valeurs de la République : « La laïcité est plus que jamais menacée, tant dans la sphère publique, que dans les entreprises, les clubs sportifs ou encore les associations. Notre rôle, à nous francs-maçons du Grand Orient de France, et d’arriver à obtenir la constitutionnalisation des deux premiers articles de la loi de 1905, et à ce que cette loi soit appliquée sur tout le territoire de la République, sans aucune exception. Cette insertion de la laïcité dans la Constitution lui donnera une force juridique majeure qui la mettra à l’abri des tentatives de la réduire à néant. »

Le deuxième point est l’annonce d’un voyage mémoriel à Auschwitz en mars ou en avril prochain, pour le 75e anniversaire de la libération du camp : « à l’heure du regain de l’antisémitisme, de l’antimaçonnisme et de la montée de toutes formes de racisme, j’ai pensé qu’il était important pour nous francs-maçons du Grand Orient de France, de nous rendre sur ces lieux où la souffrance de nos ancêtres est encore palpable, pour nous recueillir, pour nous rappeler, pour ne jamais oublier… »

Le troisième « grand enjeu » est celui de la politique internationale. « Certains ont voulu réduire ce travail à la seule question du CLIPSAS. Réduire cet effort démocratique, cet important travail de contributions des loges à cette seule question ne démontre qu’une seule chose : ceux qui utilisent et manipulent aujourd’hui le CLIPSAS ont peur que le Grand Orient de France, qui est la principale caution historique, maçonnique et prospective de cette association, ne s’en aille ! Il est un peu tard, après nos multiples demandes de modifications de la gouvernance du CLIPSAS, de réaliser maintenant que sans le Grand Orient de France, le CLIPSAS ne représentera plus grand-chose. »

Le Grand Maître revient ensuite sur le « livre blanc de la politique internationale » du GO, travail de toute une année, qui pose des questions structurantes sur la politique européenne de l’obédience, ses relations avec les pays méditerranéens, la coopération Afrique Europe, son rôle au sein du continent américain, et le développement d’une maçonnerie humaniste en Asie. Il insiste enfin sur le rôle de l’AME, l’Alliance Maçonnique Européenne, qui doit, avec le concours des autres grandes obédiences françaises et européennes, devenir le porte-parole naturel des obédiences libérales et humanistes vis-à-vis des institutions européennes.

Le quatrième enjeu est celui de l’organisation et du fonctionnement du Grand Orient. Les votes du convent montrant un souhait de faire évoluer la gouvernance et le fonctionnement des institutions de l’obédience, le Conseil de l’Ordre va s’y pencher : « les espaces de dialogue mis en place l’année dernière avec les représentants du législatif d’une part, et avec les représentants des commissions nationales d’autre part, seront reconduits ».

Le cinquième enjeu est celui de la solidarité. Outre la continuation des actions en cours, notamment celles de la Fondation, Jean-Philippe Hubsch a souhaité cette année s’intéresser particulièrement au handicap : « de nombreux francs-maçons sont impliqués ou concernés par le handicap, sous toutes ses formes. J’ai souhaité les aider en nommant cette année un Grand Officier en charge du handicap, afin de rassembler toutes celles et ceux qui souhaitent réfléchir ensemble à une vision humaniste du handicap, et pour mener des actions concrètes de solidarité. »

Le sixième enjeu est celui de la culture, Les Utopiales seront bien sûr reconduites et le thème de cette année en sera L’Egalité, mais un nouveau grand projet sera lancé cette année : les Universités Populaires Maçonniques « il s’agira d’organiser tous les mois une conférence publique, sur des sujets de réflexion philosophique, avec des intervenants de premier plan. » Ces conférences seront organisées chaque mois en province, dans une ville moyenne. Concernant les revues : Humanisme, La Chaîne d’Union et Chroniques d’Histoire Maçonnique, les équipes de rédaction seront désormais nommées par le Conseil de l’Ordre, pour une durée de trois ans avec possibilité de renouvellement. Ensuite, le format papier est aujourd’hui dépassé, la plupart des articles se lisant sous forme numérique. Le Grand Maître a donc lancé une étude sur la numérisation des revues de façon à pouvoir proposer à l’avenir une publication papier traditionnelle et une mise en ligne pour ceux qui préfèrent le format électronique.

Le septième et dernier enjeu concerne le paysage maçonnique français. Il se créée actuellement une à trois obédiences nouvelles chaque année. Certes il en disparait presque autant, mais nul ne sait au juste combien il y a d’associations se présentant comme obédience maçonnique aujourd’hui en France. Dans ce fouillis, seule une petite vingtaine d’obédiences répondent à des critères de fonctionnement maçonnique qui leur permet de se reconnaître entre elles. Une plus grande vingtaine sont des obédiences indépendantes, souvent de très petite taille, voir purement fantaisiste. Et, encore plus inquiétant, il y a un nombre indéterminé de loges sauvages. Or un phénomène de transfert voit augmenter les demandes d’affiliations pour essayer souvent de se rapprocher des grandes obédiences historiques, dont la première est le Grand Orient de France. Qu’en est-il de la qualité de ces francs-maçons, dont on ne sait pas toujours d’où ils viennent vraiment, comment ils ont été enquêtés, le sérieux apporté à leur initiation, etc. Nous devons avoir une réflexion sur cette nouvelle situation, pour s’y adapter, notamment en commençant par faire le ménage dans nos temples. Comment lutter contre des loges sauvages ou des obédiences que nous refusons de reconnaître, si en même temps nous les hébergeons ? Le Grand Maître a obtenu l’accord des autres grandes obédiences propriétaires, essentiellement la Grande Loge de France et le Droit Humain, pour initier la même démarche dans leurs locaux. Ce travail sur la reconnaissance sera également fait au niveau international. Nous avons des traités avec des obédiences dont nous ne savons même pas si elles existent encore. À l’inverse nous avons des demandes de reconnaissance qu’il faut continuer d’étudier, car le Grand Orient de France reste une référence importante pour de nombreux obédience maçonniques dans le monde.

À côté de cette responsabilité vis-à-vis du paysage maçonnique français, il est important de continuer à développer les relations fraternelles avec les grandes obédiences françaises. Sur le modèle des « Rencontres Lafayette » avec la Grande Loge Nationale Française, un nouveau grand moment d’échange sera créé cette année avec les « Dialogues Maçonniques » entre la Grande Loge de France et le Grand Orient de France.

Et le Grand Maître de conclure : « pour conclure mon propos, je souhaite que cette deuxième année de grande maîtrise s’inscrive dans la continuité de nos travaux et de ceux de nos prédécesseurs. Comme l’an passé, le programme est ambitieux et j’espère qu’au-delà de notre passage, nous laissions à nos successeurs l’envie de continuer les chantiers que nous aurons ouverts, comme nous avons eu le plaisir de suivre les pas de nos prédécesseurs. »

Téléchargez le texte complet du discours : Discours installation GM convent 6019

lundi 02 septembre 2019 55 commentaires
  • 36
    MarcosTestos 10 septembre 2019 à 15:22 / Répondre

    Étant à la GLNF, je ne me sens bien évidemment que très peu concerné par les problèmes existentiels du GODF. Cependant, pour apporter ma pierre à l’édifice, je dirais que le point 7 du discour d’installation de JP Hubsch n’est pas si délirant que çà. (C’est un avis entièrement personnel bien sûr.)
    En revanche quand je lis les propos de Joab’s sur la GLNF et ses F., je ne peux que m’inquiéter sur le sérieux et sur la personnalité de ce soit disant FM autoproclamé.
    L’obsession « Anti GLNF » de Joab’s vire à la maladie mentale et ne fait qu’apporter de l’eau au moulin des « anti-FM »

    • 38
      Viking 11 septembre 2019 à 12:48 / Répondre

      Nous sommes d’accord très cher MARCOSTETOS. Le mérite de ce genre de blog c’est entre autres choses de pouvoir constater que l’antimaçonnisme peut atteindre certains « maçons » à l’insu de leur plein gré, comme le disait Richard VIRENQUE, ce cycliste qui pédalait plus vite que son ombre . Certaines incontinences verbales me troublent; l’essentiel pour ceux qui en auraient les symptômes ne serait il pas de déverser bile et propos haineux, ce qui n’est pas le code de conduite des initiés.

      Les propos

      • 40
        joab's 11 septembre 2019 à 16:02 / Répondre

        Qu’il y ait solidarité entre militants d’obédience n’a rien d’étonnant. Par contre il y a de quoi s’interroger sur la pretention franc-maçonnique lorsqu’on use de telles pratiques où l’allégeance à une structure prime sur toute dignité maçonnique.

        • 41
          luciole 11 septembre 2019 à 18:30 / Répondre

          Dans un monde où »Tout est symbole » tu sais fort bin que la seule alléance véritable est celle que l’on doit à sa seule conscience.

          • 42
            Désap. 11 septembre 2019 à 21:12 / Répondre

            Certes, on reconnaitra cependant qu’à la GLNF ils sont un peu monocolores.

            • 43
              MarcosTestos 12 septembre 2019 à 08:38 /

              Mon cher DÉSAP., ton obsession phobique de la GLNF et ton Désap…pointement maladif te rendent de plus en plus aigri. Tu devrais consulter.
              En tout état de cause je suis profondément convaincu qu’il vaut mieux être « un peu monocolore » que complètement transparent !

            • 44
              Désap. 12 septembre 2019 à 10:36 /

              43 – Hahaha ! je ne pensais pas que mes propos seraient à ce point confirmés.
              Transparent / monocolore, hein Marcos ? Haha
              Réfléchir deux secondes évite bien des révélations (!).

            • 46
              MarcosTestos 12 septembre 2019 à 13:53 /

              Désap, quand on ne connaît pas toutes les subtilités de la langue française on prend un dico !
              Etre transparent : passer inaperçu, être invisible, être insignifiant, dont la présence n’est pas remarquée par autrui, …

          • 45
            joab's 12 septembre 2019 à 12:32 / Répondre

            @luciole 41 :Il te faut expliquer çà aux dirigeants d’obedience qui reclament allégeance de leurs militants au GM.
            NB : ce n’est nullement une invective mais le texte de l’obligation des off. GLNF.

            • 49
              luciole 12 septembre 2019 à 21:35 /

              Je ne suis pas concerné (sana verlan)Joab’s
              On ne peut guère empêcher certains de vouloir tout régenter, il faut simplement les remettre à leur modeste place.Heureusement pour eux que le ridicule ne tue plus.L’exemple de FS aurait du suffire.

  • 29
    Viking 8 septembre 2019 à 20:57 / Répondre

    Il est encore prouvé que certains ne savent ni lire, etc… Quoique l’on dise ou que l’on écrive il y a les habitués du grandiloquent n’importe quoi …Alors chers critiques patentés lisez le texte du 7ème enjeux et demandez vous qui vit au dépend de qui dans cette histoire, et pour que idéal philanthropique, philosophique, et pour quelle amélioration matérielle et sociale de l’Humanité et à son perfectionnement intellectuel et social…SI c’était pour cela alors pourquoi ne rejoignent elles pas dans les grandes Obédiences maçonniques?

    Mais au fait à quoi travaillent elles?

    • 30
      Lanterne 9 septembre 2019 à 00:25 / Répondre

      Personne ne vit au dépens de personne…
      On paye des loyers au même titre que toutes les autres loges…
      .
      Et quand un cretin interdit les bougies, et bien on va louer ailleurs.
      .
      Ensuite la question « à quoi est-ce que l’on travaille » c’est très simple… on applique la formule du cabinet de réflexion à la lettre… et chacun repars ensuite chez lui avec ce qu’il a compris et s’en sert dans sa vie de tous les jours…

    • 31
      joab's 9 septembre 2019 à 16:36 / Répondre

      « pourquoi ne rejoignent elles pas dans les grandes Obédiences maçonniques?  » dis-tu Vinking 29 !
      Question interessante, importante qui devrait justement T’interpeller, toi.
      Tu pourrais aussi poser la question autrement : « Pourquoi les membres des grosses obediences y restent-ils ? »
      Et si tu t’interroges sur les travaux des loges hors « grosses » obediences, la réponse, tu la trouveras en venant les visiter ! Et si tes dirigeants cherchent à t’en dissuader, y compris par des menaces, ca te donne une idée de la crainte et la mentalité des dits dirigeants.

      • 34
        luciole 9 septembre 2019 à 23:00 / Répondre

        les « grosses » obédiences permettent des contacts et des visites infiniment plus nombreux que le « quant à soi » des petites structures.
        On peut avoir parfois envie de voir autre choses que les 20 ou 30 membres de sa loge.

        • 39
          joab's 11 septembre 2019 à 13:21 / Répondre

          Dans les faits, hors le sectarisme institué par les « gros » les constacts et visites sont entre tous les FM selon les règles de la FM.
          Mais ces « gros » ont choisi d’eparpiller ce qui était uni (de la contre-maçonnerie donc !), substituant à lafraternité maçonnique des règles sectaires profanes.
          En matière de visites, fort heureusement la plupart des loges des « grosses » passent outre, et à juste raison de ces diktats sectaires.
          Et il revient à chaque FM de s’emanciper, réaliser son « F » de FM et envoyer promener ce contre-maçonnisme. Il faut être rigoureux sur ce qui est FM (les diktats de division des obediences ne sont pas de la FM). C’est au nom de cetterigueur qu’il faut passer outre et mieux, les combattre.

    • 35
      MENAS 10 septembre 2019 à 00:44 / Répondre

      Pourquoi nous ne rejoignons pas les « gross » obédiences, mais tu te poses la question Viking, il suffit de regarder ce que certaines ont fait de la maçonnerie, un prétexte à des ambitions politiques, des ambitions personnelles, être enfin le Grand Gourou de 50000 membres….

      Nous les petites obédiences, qui devons être « nettoyées », contre lesquelles le GODF doit « lutter » n’avons qu’une ambition, travailler sereinement comme nous le souhaitons, avec nos rituels, nous ne souhaitons absolument pas se rapprocher des grandes obédiences.
      Nous souhaitons qu’on nous fiche la paix, lassez-nous « maçonner » tranquillement. Puisque nous sommes aussi peu nombreuses alors pourquoi ce désir de détruire ou, voyons le véritable enjeu, ou ce désir d’absorption.
      C’est le Petit Père des Peuples, pardon, des Maçons qui s’adressent à ses satellites.
      Relisez donc votre histoire et vous serez très certainement surpris de découvrir que ceux qui crie le plus fort n’ont pa tout à fait raison !

      Tout cela est bien futile, l’éléphant qui a peur de la souris. Vois-tu Viking ces agissements aussi brutaux et pusillanimes correspondent à des états de peur et d’inquiétude. Le GM du GODF a bien compris que dans quelques années son Obédience ne sera plus qu’un club !

      Les Obédiences sont bien contentes de nous trouver en province soit pour nous louer leur temple, soit pour nous louer nos temples, et dans les DOM-TOM, ces grandes obédiences sont parfois bien contentes d’avoir des Frères et des Soeurs comme nous pour les aider dans leurs cérémonies !
      Et dans nos provinces, à l’abri des regards, les Loges se reçoivent, travaillent ensemble, s’échangent les informations, enfin on y fait de la maçonnerie UNIVERSELLE !

      On aurait pu s’attendre au même discours vis-à-vis de la GLNF, cette Obédience qui ose travailler au GADLU, qui ose avoir encore un tablier et des gants en Loge, qui ose avoir un Grand Maître qui dirige Tout, qui ose avoir des rituels traditionnels et symboliques, qui ose avoir une démarche initiatique ! Mais là le GODF s’accommode de tout cela,et s’embrasse sur la bouche, c’est une attitude de Tartuffe qui n’obéit qu’à l’appât de la politique : du nombre et donc des cotisations. Le GODF « combien de divisions, enfin de Loges ? »

      Le grand rêve du GODF serait de retrouver sa position politique d’une 3e République. Hélas il n’est plus que l’ombre de lui-même, un historien de la franc-maçonnerie avait fait le constat amère il y a quelques années que le laboratoire d’idées de la franc-maçonnerie répondait aux abonnés absents.

      J’oubliais, la légende de la cordonite dans nos petites obédiences, il y en a pas plus, que dans les grandes obédiences, qui sont tellement « politisées » que certains grades sont données pour la « bonne cause » (dixit un canari de ma région). Et puis combien de membres du GODF se sont fait recevoir à ces grades qu’ils honnissent aujourd’hui ?

      Vous parlez de nos rituels ! la bonne blague, c’est à se rouler par terre, avez vous regardé les vôtres, tous les vôtres, qui sont bricolés depuis 200 ans, soit pour répondre au dogme tout-puissant de la laïcité, soit pour correspondre au socialisme victorieux (période 1890-1930), le meilleur des exemples ce sont le(les) rites attribués à Arthur Groussier, je ne tirerais pas sur l’ambulance, et ne dirais pas un mot du Grand Ordre Egyptien, un inventaire à la Prévert, qui, contre toute attente, n’hésite pas à se proclamer comme le seul rite de Memphis-Misraïm !

      Mais on parle, on parle, on en oublie le principal, ce qu fonde le GODF, la filiation, la patente, l’ancienneté, je me garde bien d’employer le mot de tradition, vous avez remarqué. Le GODF a-t-il au moins une patente ? et si c’est le cas qui a bien pu lui donner ?

      Essayons de retrouver le calme et la sérénité, de leçons nous n’avons pas à en recevoir de quiconque et nous ne nous permettrions pas d’en donner à qui que ce soit !

      Alors par pitié, que ce discours belliqueux et trop récurent, à l’image du Delenda Cartagho, repris durant les ombres sombres de notre histoire par Jean Herold-Paquis, ne reste qu’une envolée « grandorientesque » prononcée dans l’agitation et la fièvre conventuelle. Que l’on en reste là et qu’il n’aille pas plus loin.

      Ce qui n’empêche pas : que l’on nous fiche la paix !

  • 28
    Emmanuel 8 septembre 2019 à 17:12 / Répondre

    Pour ma part à bientôt 40 ans de maçonnerie il y a belle lurette que je ne lis plus la prose de nos mamamouchis petits et grands plus ou moins autoproclamés. Je préfère mourir ignorant plutôt que déprimé.
    Rien que de nouvelles «  »Babel » de mots qui ne manqueront pas de s’écrouler ou partir en fumées. Vous ne prendrez pas les mots pour des idées est-il dit quelque part…
    Une feuille blanche, un compas, une règle suffisent à nourrir toute une vie maçonnique.

  • 26
    joab's 7 septembre 2019 à 18:05 / Répondre

    En fait le discours méprisant et exterminateur sur les « petits » entache gravement toute sincérité sur les autres sujets.
    Comment peut-on tenir un discours aussi odieux sur les autres FM (sauf les gros qu’on courtise par calcul politicard) et pretendre sincèrement à des actions généreuses, humanistes por le reste de la population ?
    S’agit-il là aussi de postures opportunes ? On peut le craindre tant ce discours sur les « petits » est révélateur d’une triste mentalité.
    Maintenant examinons le fond de la question plutôt que des velleités exterminatrices:
    – Le GODF, malgré ses désirs n’a pas les moyens de ses desirs exterminatoires (heureusement).
    – Le discours est dirigé pour flatter ses membres, les assurer qu’ils seraient des « vrais » (pourquoi pas des « réguliers » ?) à la difference des « sauvages ». Il est désolant qu’une rethorique aussi minable garde quelque ecoute auprès de FM.
    – Le phénomène de dissidence est un phénomène classique qui touche aussi nos voisins européens. Le GODF est lui-même une dissidence du groupe des prétndus « réguliers ». Pourquoi s’en émouvoir ?
    – En fait le GODF s’en prend à la fraternité maçonnique qui se moque de ces barrières possessives obedentielles. Il est vrai que les FF de « grosses » obediences s’apercoivent clairement que ca marche autant, sinon mieux chez les « petits » … insupportable donc…
    – Ce qui est lourdement désolant est que ce comportement du GM ferme la porte à toute tentative constructive où le GO porrait jouer un rôle fédérateur, fraternel en reprenant sous son aile, sans allégeance quelconque, sans mise sous coupe les multiples tendances. Y compris la difference considerable des cotisations pourrait passer.
    – Il y a peu le GODF a tenté une OPA hostile sur un chapitre parisien indépendant (RF) qui fonctionne très bien depuis longtemps et a heureusement échoué. Bravo aux FF du GO de ce chapitre qui n’ont pas craint de défier ces comportements.
    Il me semble qu’il est temps que les FM se prennet en main et cessent toute allégeance à quelque structure. Ces structures y gagneraient en perdant leurs caractères sectaires, sexiste pour certaines, totalitaire, hégémonique. De nos jours, malgré les efforts de com des obediences, la FM est salie par les comportements obedentiels.
    Je sais que certains, baignés depuis des années dans cette allégeance me verront « excessif » (pour les plus gentils, les militants injurieront). Peu importe moi-même … Mes propos qui contrebalancent ce ronron soumis de convenance habituel, le sont-ils vis à vis de la FM ?

  • 18
    joab's 6 septembre 2019 à 15:53 / Répondre

    Faut-il pointer l’incohérence de ces dissours sur les obédiences …
    On notera l’absurdité profonde de la suffisance vis à vis de « petites » obediences … Le GODF n’a-t-il pas été « petit » à une époque ?
    On notera aussi l’absurdité profonde des manoeuvres « rencontres Lafayette » à courtiser ceux qui rejette le GODF comme une non-maçonnerie infréquentable. Cette soumission du GODF à ce discours est .. étonnante … Ils vons jusqu’à se soumettre à l’application « régulière » à propos de la GLNF… Le GODF se classe-t-il donc lui-même dans l’irrégularité ?
    On notera l’appelation de « sauvagerie » à propos de loges indépendantes de toute structure … C’est dire où mène cette suffisance agressive !
    On notera une fois de plus cette contre-maçonnerie qui consiste à éparpiller les franc-maçons alors que la mission est de les RASSEMBLER … non par soumission à une obedience (çà c’est de la magouille obedentielle) mais autour des valeurs profondes de la franc-maçonnerie.
    Dire que le GODF se presente comme obedience « liberale », « adogmatique » … tout en instaurant des dogmes contre-maçonniques, rejetant des Franc-maçons …
    Le GODF passe à côté de son rôle naturel de fédérateur de ,la plus grande obedience francaise. Au lieu de justement rassemble ces multiples tendances, obediences autour d’une grande federation multi-sensibvilités, il choisit l’isolement (du GO) mais aussi d’isoler pour pulveriser ces « mini-obediences ». Discours pontifiant, suffisant donc qui montre en un sens toute l’hypocrisie des pretendus combats précédents …
    Comme peut se pretendre defendre la laïcité, la solidarité lorsqu’on a des comportements quasi-sectaires ? Bon gageons que le militantisme obedentiel (ca existe, helas aussi auu GO) se chargera des attaques personnelles pour fuir l’argument, la controverse et nous abreuvera des discours suffisants habituels.
    Si je suis aussi « dur » avec le GO c’est que le GODF prend un tournant qui l’eloigne de ce qu’il pretende être, une obedience laïque, ouverte, republicaine, liberale. C’est tactiquement d’ailleurs absurde : Ces parts de marché d’obedience totalitaire sont déjà largement occupés par les GLNF, GLAMF, GLTSO, GLDF … qui ont les faveurs du GO !!!

    • 23
      luciole 7 septembre 2019 à 09:37 / Répondre

      Bien que n’étant pas directement concerné par
      ce sujet je m’étonne que l’on ne puisse appliquer ce qui se fait dans le domaine des Arts Martiaux japonais, chinois et autres.Les écoles et styles sont assez nombreux,certains ont des dizaines de milliers de membres.

      Les intervisites,rapports entre pratiquants, réunions lors de galas ou démonstrations se font dans le meilleur esprit et chacun peut changer sans que cela soit une marque d’infamie.

      L’authenticité et la valeur de chaque école ou style se vérifie tout naturellement à l’usage et selon le degré de rayonnement des Maitres.

      Peut être est-ce justement cela que redoutent les tenants du renfermement?

  • 17
    MENAS 6 septembre 2019 à 12:33 / Répondre

    On pourrait synthétiser tous ces commentaires en une seule phrase :

    Fichez donc la paix aux rites égyptiens qui ne demandent rien au GODF.

    Que le GODF s’occupe de ses Loges, de ses Soeurs et de ses Frères, de ses Loges de ses « actions » civilo-politico-laïcardo-… et j’en passe, mais qu’il fiche la paix aux autres !

    En quoi le GODF se sent il concerné ? A moins qu’il ne veuille devenir la seule et unique obédience maçonnique française. Les rites égyptiens savent que dans le passé, dénonciations, pressions politiques et policières ont été les armes du GODF d’alors pour soumettre, ou tenter de le faire les Rites égyptiens.

    Il n’y a pas si longtemps le GODF ne dédaignait pas d’être reçu à certains degrés des rites égyptiens qu’il honnit aujourd’hui. Le GOE ne lui satisfaisait donc pas ? ou plus ?

    Pourquoi cet acharnement, pourquoi cette volonté destructrice, pourquoi cette haine vis à vis des rites égyptiens qui ne représentent moins de 1% des maçons en France. Les rites égyptiens ne demandent qu’une chose qu’on leur fiche la paix !

    Au vu de l’acharnement à détruire les rites égyptiens, c »est à se demander ce qui fait peur au GODF !

    • 22
      de Flup 6 septembre 2019 à 18:03 / Répondre

      Comme vieux maçon (1954) je suis attristé par l’aversion qui est à la base de tant de commentaires.S’il y a acharnement, c’est plutôt du coté de ceux-ci.Je ne lis nulle part qu’on veut faire disparaître des obédiences mais bien de faire du travail sur la reconnaissance en étudiant le problème du pullulement de G.M.autoproclamés et d’obédiences du genre ultra-mini.

      • 24
        lanterne 7 septembre 2019 à 10:53 / Répondre

        @FLUP
        Tu sembles pratiquer l’inversion accusatoire alors petite rectif:
        .
        le GM dit :
        « Qu’en est-il de la qualité de ces francs-maçons, dont on ne sait pas toujours d’où ils viennent vraiment, comment ils ont été enquêtés, le sérieux apporté à leur initiation, etc. »
        .
        Le présupposé de cette phrase c’est le nombre incroyable de personnes qui ne seraient peut-être pas franc-maçons, et nous devons nous protéger devant cette horde qui frappe à nos portes, ce qui n’est pas vrai évidemment. Les loges sont connues, les FF et les SS aussi sont en général complètement identifiés vu le nombre d’années qu’il y a des visites et des fréquentations…
        .
        Deuxième présupposé : le GO pratique des initiations de qualité et des enquêtes rigoureuses, tandis que les petites structures, avides qu’elles sont de gonfler prendrait n’importe qui, ce qui là aussi n’est pas vrai, y compris pour le GO ou le clientélisme y a très régulièrement sa place, tandis que dans les petites structures on cherche plutôt à s’en éloigner…
        .
        le GM dit :
        .
        « Nous devons avoir une réflexion sur cette nouvelle situation, pour s’y adapter, notamment en commençant par faire le ménage dans nos temples. »
        .
        Veux-tu que l’on décompose l’ensemble des concepts présents dans cette phrase ?
        .
        Et donc, pourrais-tu m’expliquer en quoi une réaction face à un mépris de cette nature à l’endroit de milliers de FM devrait constituer, selon toi, un acharnement de notre part ?
        Merci de rester sérieux.

        • 25
          de Flup 7 septembre 2019 à 15:31 / Répondre

          Etant »régulier »je n’ai aucune raison de ne pas être objectif quand il s’agit de critiques d’un G.M.du G.O….

          • 27
            luciole 8 septembre 2019 à 14:25 / Répondre

            Mais je cesse d’être objectif dans les autres cas? C’est pas bien Flup,d’avoir des attitudes différentes suivant la morale de son obédience.

          • 32
            joab's 9 septembre 2019 à 16:37 / Répondre

            La pacotille de « régularité » gage d’objectivité ? On aura tout vu !

      • 51
        Viking 13 septembre 2019 à 10:52 / Répondre

        Bravo ! N’oublions pas que le GODF pratique le rite égyptien et qu’il délivre les patentes. Il y a des traités d’alliance ou d’amitié du GODF avec des Obediences « égyptiennes ». Le manque de culture maçonnique qui est à l’origine de la plupart des commentaires tristes est ahurissant.
        Mais la parole est libre et comme aurait dit Jean Roger Gouyé : « ce n’est pas parce que l’on à rien à dire qu’il faut fermer sa gueule ».
        Merci en core de ce commentaire cher DE FLUP

        • 52
          MENAS 13 septembre 2019 à 16:02 / Répondre

          Viking, tu parles de manque de « culture maçonnique », je pourrais très facilement te retourner le compliment.
          D’abord le GODF ne pratique pas de « rite égyptien » mais un rite totalement construit à partir d’éléments hétéroclites : du rite de Yarker (Memphis), de la Golden Dawn, de l’Aurum Solis (voir le F. De Biasi), un soupçon de magie d’Agrippa… donc de tout sauf du rite égyptien dont les filiations sont soient Misraïm, soit Memphis. Tu n’est pas obligé de me crore et je te conseille de te renseigner dans les livres publiés et publics: de De Biasi, de Roger DACHEZ, de Christian PERROTIN…

          Quant aux patentes que le GODF délivre elles ne touchent que son GOE.

          Les traités d’amitiés avec les obédiences « égyptiennes », se résument à une seule obédience qui est mono-rite (Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm), mais là aussi pour combien de temps.. il s’agit de la Grande LOge Féminine de Memphis-MisraÏm.
          La Fédération de Memphis-Misraïm, ex-Grande Loge Française de Memphis-Misraïm est passé au rite du Grand Ordre Egyptien (GOE), la Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm est totalement désagrégée…

          Le GODF impose aux obédiences, travaillant encore au RAPMM en 95 degrés, qui souhaitent passer un accord avec le GODF de modifier leur structure initiatique, abandon du 66e, du 87-90e et du 95e, et puisqu’il ne reste plus rien de recevoir une patente du GOE, soit de ne travailler que jusqu’au 33e. En fait c’est abandonner ce qui fait l’essence même du RAPMM.
          Rassures-toi Viking dans quelques mois il n’y aura plus aucune obédience de Memphis-Misraïm qui est en accord ou qui a des traités avec le GODF qui travaillera au RAPMM en 95 degrés. C’est leur choix.

          Il existe bon nombre d’obédiences qui travaillent au RAPMM et qui ne souhaitent pas passer d’accord ou de traités avec le GODF.

          Maintenant ce qui a fait bondir bon nombres de frères sur Hiram.be dans les commentaires c’est le ton autoritariste et dogmatisant du GODF qui s’occupe de ce qui ne le regarde pas.
          A moins qu’il ne constate qu’il perd des membres qui rejoignent d’autres obédiences, pas seulement de Memphis-Misraïm d’ailleurs, qui travaillent sur la spiritualité et l’initiatique, et non sur des problèmes sociétaux. Voyant par là une désaffection chronique de ses Loges. De plus il constate ainsi une forte baisse de ses revenus.

          Le GODF agit suivant le phénomène dit « insulaire » bien connu : nous sommes les meilleurs et tout le monde est contre nous. Cela passe pour souder les troupes, mais pour combien de temps ? Si la démarche du GM était cohérente il devrait s’attaquer à la GLNF qui est l’antithèse du GODF, mais là il préfère faire ami-ami. Pourquoi autant de différence de traitement et d’attitude dans leurs relations ?

          Pour ma part j’apprécie la GLNF, je ne partage pas tous ses points de vue, mais eux au moins ils sont cohérents dans leur démarche et la GLNF ne veut réglementer personne, elle fiche une paix « royale » à tout le monde. Le GODF devrait prendre exemple sur elle.

          • 53
            Jean-Charles 13 septembre 2019 à 16:50 / Répondre

            A Menas, 17, 35 et 52.
            « Pour ma part j’apprécie la GLNF, je ne partage pas tous ses points de vue, mais eux au moins ils sont cohérents dans leur démarche et la GLNF ne veut réglementer personne, elle fiche une paix « royale » à tout le monde. Le GODF devrait prendre exemple sur elle. »
            .
            Mais c’est exactement ce qu’il fait. Dorénavant, plus de reconnaissance, plus de location de temples et plus de visites. Chacun chez soi, et tout le monde aura « une paix royale ». En quoi le GO s’occupe « de ce qui ne le regarde pas » en faisant cela comme la GLNF ? Où est l’incohérence ?
            Et je te rappelle qu’il n’est pas le seul, puis que Hubsch a dit avoir eu l’accord de la GLDF et du DH « pour initier la même démarche dans leurs locaux ».
            .
            En tout cas, cela réglera certainement la « désaffection chronique de ses Loges » et la « forte baisse de ses revenus ». 🙂
            En fait le GO doit être jaloux du développement exponentiel des « obédiences » égyptiennes. C’est vrai qu’elles se multiplient sans cesse. On est à combien en ce moment ?… Pour un (des) rites « qui représentent moins de 1% des maçons en France » ? Beaucoup moins même. Pourquoi tant de bruit pour si peu ?
            .
            Parce que justement, à l’heure où il est si facile de faire un site internet ou une page facebook laissant croire que l’on est « une obédience » alors qu’il n’y a derrière au mieux que quelques dizaines de personnes, la bruyante cacophonie égyptienne perturbe et pollue avec ses moins de 1% l’image de toute la maçonnerie française. (Soyons honnêtes, il n’y a pas qu’elle. Il y a d’autres microbes divers et avariés à mettre dans le même sac). Commencez par retrouver un peu de sérieux, de rigueur entre vous, et vous viendrez ensuite donner des leçons aux grandes obédiences. Si vous aviez su faire vous même le ménage chez vous plus tôt, elles ne seraient pas obligées de couper les ponts avec toutes ces structures qui se bouffent la gueule entre elles, et dont on se demande parfois ce qu’elles sont et d’où elles sortent. Maintenant, si toi tu appelles ça de la maçonnerie sérieuse… En tout cas le GO, la GLDF et le DH ne cautionneront plus et n’aideront plus tout ça.
            Bon vent, tu vas avoir la paix que tu réclames. 🙂

            • 54
              MENAS 13 septembre 2019 à 19:23 /

              Ha Jean-Charles…

              Il te manques quelques informations.
              Tu devrais savoir que la GLNF loue ses temples et sans s’occuper de l’obédience.

              Tu écris « plus de reconnaissance » mais nous n’en cherchons pas de reconnaissance !

              A la différence des grandes obédiences qui font du recrutement à tour de bras, nous nous n’en faisons pas, et souvent nous ne donnons pas suite aux demandes qui nous sont faites.

              Il est vrai que nos obédiences ne sont pas sans fautes ni erreurs, mais je pense que ce genre de problèmes est équitablement répartis y compris dans les « Grandes Obédiences ».

              Tu parles de « cacophonie » et de « pollution égyptienne » qui « avec moins de 1% des maçons » « perturbe » la franc-maçonnerie française toute entière ! Nous ne faisons d’anathèmes contre personne, nous ne menaçons personne et nous ne donnons de leçons à personne, ce qui n’est pas le cas du GODF, qui souhaiterait être en France ce qu’est la Grande Loge Unie d’Angleterre !

              Maintenant le « sérieux » et la « rigueur » dont tu parles il serait judicieux que vous donniez l’exemple, vous les donneurs de leçons, les « Graaaandes Obédiences ». Car si l’on veut chercher par là les affaires et les problèmes vous collent aussi à la peau, enfin au tablier.

              Le ménage nous le faisons chez nous, mais discrètement sans que cela ne passe sur le site de « La Lumière ».

              Depuis quand le GODF « cautionne et aide tout cela » ? Là je ne vois pas. A moins que tu fasses allusion à tous ces membres du GODF qui se font recevoir dans des hauts grades dans nos obédiences ?
              A tout prendre en quoi le GODF serait-il concerné, pourrait-il être incommodé, dérangé, gêné par ce qui ce passe chez moins de 1% des maçons, soit en gros, si l’on compte 180 000 maçons en France, 1 800 maçons et maçonnes… C’est la souris qui fait peur à l’éléphant ? Est-ce ce que l’on doit comprendre ?

              Quant tu parles de « maçonnerie sérieuse », tu fais allusion à quoi ? A celle que vous pratiquez ? Des rituels qui sont constamment « épuré » pour obéir à la ligne du parti, pour obéir aux dogmes laïcards et sociaux du moment, des Loges où le tablier et les gants sont facultatifs, des membres qui entrent en tong et short, des membres qui finissent leur apéritif en Loge ou qui profite des rituels d’ouverture pour passer leur coup de fil… Il y a quelques années j’avais assisté à Cadet à une réception au grade de Maître au Groussier, les candidats assis sur une chaise pour ne pas les fatiguer, la lecture de la légende d’Hiram (4 minutes), le serment sur les Constitutions du GODF, et fin de la cérémonie qui aura durée 20 à 25 minutes. C’est long parce qu’un des officiers avait oublié son rituel. Tout cela je l’ai vu, on ne me l’a pas raconté je l’ai vu. Je l’ai vu car je suis assez souvent invité dans des Loges de Province ou à Cadet.

              Pour ma part ce n’est pas l’idée que je me fais de la franc-maçonnerie, et ce n’est pas l’idée que s’en font ces « petites obédiences » qu’il faudrait, à vous entendre, rééduquer !
              Pour nous la « franc-maçonnerie sérieuse », c’est celle qui travaille au GADLU, qui a le VSL sur son autel, qui a les 3 Lumières dans la Loge, qui éclaire ses travaux à la bougie et pas aux lumières « laides », qui utilise comme le veux la tradition de l’encens, qui a un vrai rituel et qui procède à de vraies cérémonies initiatiques.pas un qui est bidouillé à longueur d’année pour le faire coller aux dogmes laïcards et politiques, de véritables cérémonies de réception. !

              Nous n’avons pas la même notion de ce qu’est la Franc-Maçonnerie.
              Maintenant je te remercie de ta proposition qui est juste, celle de nous donner « la paix que nous réclamons ». Là je suis totalement d’accord avec toi.

              Nous ne vous imposons pas notre vue alors ayez la fraternité de nous laisser notre liberté de maçonner comme on veut.

          • 55
            MarcosTestos 14 septembre 2019 à 18:16 / Répondre

            Merci Menas pour ton commentaire sur la GLNF.
            Je commençais à désespérer de lire autre chose que les propos haineux et injurieux de JOB’S ou de DÉSAP.
            Je me demande même si le seul rituel qu’ils aient jamais lu n’était pas un pamphlet anti-GLNF !

  • 10
    Lanterne 5 septembre 2019 à 16:31 / Répondre

    Finalement l’histoire ne fait que se répéter, depuis 200 ans le GO essai d’exterminer ou d’absorber ce qui ne contrôle pas. Cela me rappelle cette réponse cinglante du Frère HAYERE, Grand Maître de l’Ordre de Misraïm.
    .
    En 1862, Napoléon III imposa par décret le Maréchal Magnan au Grand Orient. Ce dernier s’adressant aux divers responsables exigea du Rite de Misraïm d’être reconnu comme autorité légitime.
    .
    La réponse du Grand Maître Hayère ne se fit pas attendre :
    .
    « Le Rite de Misraïm tient trop à son indépendance pour reconnaître vos pouvoirs et votre domination : si l’Empereur croit devoir nous supprimer, qu’il le fasse ; mais nous ne nous soumettrons jamais ! »

    • 13
      ABDEL 5 septembre 2019 à 21:44 / Répondre

      Et depuis, combien de divisions et de scissions dans les obédiences égyptiennes, particulièrement de Misraïm ?…
      Quelle crédibilité a encore ce rite divisé en …combien ? 8, 10, 15 micro-obédiences qui se haïssent les unes les autres et se revendiquent toutes héritières de « la seule » voie authentique ?…
      C’est entre autres de ces bisbilles et guerres pichrocolines ridicules que le GODF veut s’éloigner.

      • 14
        lanterne 5 septembre 2019 à 22:06 / Répondre

        Que le GO veuille s’en éloigner c’est son droit et je n’y voit rien à y redire.
        .
        Mais qu’il veuille les détruire c’est tout à fait autre chose ne crois-tu pas ?

        • 15
          ABDEL 5 septembre 2019 à 22:33 / Répondre

          Les détruire ! comme tu y vas ! Et comment compte-t-il s’y prendre pour les détruire ?

          • 16
            lanterne 5 septembre 2019 à 23:51 / Répondre

            ça j’en sait rien, il faut leur demander. Je lis juste la déclaration d’investiture dans laquelle il est question de « lutter contre » et de faire le ménage…

            • 50
              luciole 12 septembre 2019 à 21:41 /

              « Chez soi » ce qui est du domaine du GO.

  • 7
    Jules 4 septembre 2019 à 15:49 / Répondre

    C’est marrant ces hurlements contre le GODF qui ne fait, et en cela accompagné par la GLDF et le DH semble-t-il, que d’essayer de faire un peu de ménage dans un « paysage » de plus en plus confus et où grouillent trop d’obédiences ou de machins pas très clairs et qui se « revendiquent » obédience maçonnique sans que l’on sache d’où ils sortent ni comment ils fonctionnent.
    Je n’entend pas de hurlements contre les « réguliers » qui, depuis toujours ne reconnaissent et ne reçoivent personne d’autre que leurs pareils. là, pas de problème, c’est normal ? Et le GO lui devrait ouvrir grand ses portes à tout et n’importe qui sans vérifications ?
    Cela a effectivement été le cas trop longtemps, et il est grand temps de faire un peu de ménage avec beaucoup de ces petits machins, qui souvent ne peuvent vivre qu’en recrutant au sein des grandes obédiences et squattent leurs temples tout en les vomissant.
    « Mes Frères me reconnaissent comme tel » doit rependre du sens, son sens, c’est-à-dire qu’on ne peut reconnaître comme tel celui dont on ne sait d’où il vient et dans quelles conditions ni par qui il a été « reçu » franc-maçon.

    • 9
      Lanterne 4 septembre 2019 à 16:55 / Répondre

      @JULES,
      .
      Mon très cher Frère, sois tu es de mauvaise fois, sois tu es particulièrement limité. Si tu n’entends pas hurler contre les réguliers c’est qu’il n’y a aucune comparaison entre votre démarche et celle des réguliers.
      .
      Les réguliers ferment leurs portes à ceux qui ne sont pas de chez eux, et même si je trouve ça dommage, ils restent entre eux, mais ils ne nous emmerdent pas.
      .
      Le GO à une toute autre démarche, lui, ne veux pas qu’on existe en dehors de lui et se propose de nous faire disparaitre, de s’immiscer dans nos obédiences et nos Loges dans le but de nous exterminer du paysage, comme s’il y avait un danger !!! Est-ce que tu vois la différence avec les réguliers ou il te faut un dessin ?
      .
      En gros pour votre Grand Maître on est une sorte de palestiniens de la maçonnerie ! On était là avant vous, la maçonnerie c’est nous, dégagez vous n’êtes pas des maçons, nous oui… Encore heureux qu’ils nous considèrent encore au moins comme des humains !
      .
      Enfin tu parles de squaters, et de recrutement dans les grandes obédiences…Là aussi tu es particulièrement de mauvaise foi…
      .
      Personne ne squat vos temples, on paye des loyers ça te dit quelque chose ?!! Comme toutes les Loges, on ne doit rien au G.O pour exister. Donc vous n’avez qu’à cesser de louer vos locaux si vous préférez rester entre vous c’est votre problème…Nous on s’adaptera et on ira ailleurs.
      .
      Pour ce qui est du « recrutement », n’inverse pas la réalité, ce n’est pas nous qui venons recruter chez vous, on vient rarement en visite… En réalité l’hémorragie est de votre côté, les visiteurs sont nombreux et les petites loges sont faites souvent de FF qui viennent frapper à nos portes parce qu’ils en ont marre de la médiocrité à laquelle ils sont confrontés, à des salles humides qui ressemblent plus à des PMU qu’à des repas rituels …J’y suis pour rien, ce sont des expressions par lesquelles ils vous définissent eux-mêmes… Donc merci là aussi de faire baisser d’un cran ton niveau de prétention
      ..
      Donc pour conclure, on n’en a rien à faire de ce que pense le G.O des petites obédiences et des Loges, mais on ne lui reconnaît aucun droit d’ingérence dans nos vies maçonniques. On n’a jamais rassemblé ce qui était épars par la destruction des parties en question… On ne construit rien de bon en « faisant le ménage », « luttant contre », en « refusant de reconnaître », des FF et des SS qui, dans une très très large majorité de cas vous sont connus depuis des années, dont vous connaissez les travaux puisqu’ils sont dans vos locaux depuis de nombreuses années aussi, parce que vos femmes en font parfois partie, parce que d’ancien FF dont vous connaissez le parcours les ont rejoint…
      .
      En réalité vous connaissez toutes ces Loges et ces obédiences en deux coups de téléphones. Ton discours c’est du PIPO pour justifier une volonté hégémonique d’être le plus gros.
      Pauvre maçonnerie…

  • 6
    Kaktée 3 septembre 2019 à 22:34 / Répondre

    Que peut-on dire sur ce discours ? Sommes nous bien loin du « Tuez les tous, le GODF reconnaitra les siens ? »‘. Il y a vraiment de quoi pleurer sur l’évolution de la Franc-Maçonnerie française dont la plupart des Loges osent clamer  »Liberté, Egalité, Fraternite ». Réunir ce qui est épars, mais surtout sous une pensée unique. Le petit livre rouge du GODF.

  • 5
    MENAS 3 septembre 2019 à 20:51 / Répondre

    Le 7e point du discours du GM du GODF est, pour une fois, on ne peut plus clair, il faut en finir avec tout ce qui n’est pas conforme aux vues, très personnelles, du GODF et tout ce qui n’est pas entre ses mains !

    Je différencie les FRères et les Soeurs du GODF de son appareil « politique » et de sa nomnklatura.

    Le GODF fait là une erreur de débutant. Il veut mettre la main sur tout ce qui n’est pas à sa botte, il chasse tout ce qui n’est pas reconnu par lui ett demande à la GLDF et au DH, qui louent eux aussi des temples, de faire de même. Sans compter que cela fera une perte financière pour les temples…

    Pourquoi devrions-nous être aligné aux vues et à la conception que le GODF a de la franc-maçonnerie ? Pourquoi cette obligation ? Pourquoi cette volonté du GODF de mettre tout le monde au pas de ce qu’il pense être la franc-maçonnerie ? Est-ce au nom de la Fraternité ? de la Liberté ? de l’Egalité ? Je ne le pense pas.

    Le GODF chasse donc tout ce petit monde dans des lieux qu’il ne contrôle pas, qu’il ne contrôlera plus, pensant ainsi étouffer toute velléité pour ceux et celles qui souhaitent travailler leurs rites au nom du GADLU, d’utiliser des bougies et de l’encens. Au nom de quoi ? de sa pensée dogmatique qu’il assène avec violence et brutalité.
    Il fait du chantage à la location, Fraternité et Maçonnerie Universelle où êtes vous ?

    Ce 7e point est d’une rare violence, d’une brutalité sans pareille qui l’éloigne encore plus de la franc-maçonnerie qu’il fantasme de représenter. Comment qualifie-t-on une structure qui agit avec autant de force brutale, de dogmatisme, de pensée unique et sans partage… oui c’est une dictature de la pensée !

    Ce 7e point, le nombre 7, n’est sans doute pas anodin, c’est que l’on pressent par là les frémissements sous-jacents d’une perte de contrôle en interne et surtout en externe de la maçonnerie.

    On sent là comme le parfum de la fin du communisme soviétique, bientôt la chute…

    Le GODF se rend compte que ses combats sociétaux font fuir, dans les 3 premières années de leur initiation, bon nombre de Frères et de Soeurs qui recherchent, qui aspirent à une vraie spiritualité, à une voie réellement initiatique. Il ne sait plus comment recruter, comment garder ses effectifs sinon par des démonstrations de force en montrant ses muscles…

    Le GODF n’a trouvé que ce moyen de la rétorsion et de la contrainte pour imposer son dogme. Lorsque l’on se radicalise ainsi c’est que l’on est en train de perdre la main, le GODF vient de signifier sa peur, ses craintes mais surtout sa faiblesse face à la spiritualité et à l’initiatique de la Franc-Maçonnerie.

  • 4
    Brumaire 3 septembre 2019 à 15:52 / Répondre

    La France est championne du monde toutes catégories concernant le nombre « d’obédiences maçonniques ». Si, comme le dit justement Lanterne, pas mal de FF et SS, dégoûtés de leur boutique, font, soit des loges sauvages, soit des obédiences dont les « convents » se réunissent dans feu les cabines téléphoniques, il en est, de plus en grand nombre, qui n’ont pas eu ce qu’ils voulaient: offices, cordons et tutti quanti, et créent des machins où les décors tiennent du carnaval, la chamarrure de ceux-ci étant inversement proportionnelle au sérieux de l’affaire.
    Là où Lanterne a (encore une fois raison, pour moi), c’est qu’il est temps que le GODF s’occupe de ses affaires, de ses loges, et d’arrêter de se mêler de ce qui ne le regarde pas, ou de vouloir tout avaler, rien que pour dire qu’il est la plus grande, la plus puissante…la plus tout, des obédiences françaises.

    • 8
      de Flup 4 septembre 2019 à 16:24 / Répondre

      On peut critiquer ou approuver le 7e point mais toujours est-il que le surnombre incroyable d’obédiences est un élément de choix pour ceux qui veulent ridiculiser la F.M….et la France.

      • 12
        Phil 5 septembre 2019 à 20:40 / Répondre

        On a rarement vu le nombre de petites obédiences et loges être l’objet d’une critique auprès du grand public…
        .
        En revanche, on a souvent vu es affaires des grandes obédiences faire la une des journaux !
        .
        Je crois qu’à ce titre les grandes obédiences ont de l’avance pour ce qui concerne de ridiculiser la FM…

      • 33
        joab's 9 septembre 2019 à 16:42 / Répondre

        Examinons sous l’angle du « ridicule » : Un GM se prétendant « ultime lien entre Dieu et les hommes » … c’est une grosse obédience (la GLNF). La même obedience sexiste masculine à l’extrême, fut dirigée … par une femme (pendant une de ces crises de deviances) !
        La pire perversion de la FM consiste à voir une « inité » au travers de la soumission à des organes profanes (les obediences). L’unité des FM est toute autre chose que ces fariboles, non ?

        • 37
          MarcosTestos 10 septembre 2019 à 15:33 / Répondre

          Pauvre joab’s ton obsession « anti GLNF » et tes attaques voire tes insultes contre elle … même quand ce n’est pas le sujet me confirme que tu sombres dans la folie. Fais toi prendre en charge … si tu ne veux que çà s’aggrave !!!

          • 47
            joab's 12 septembre 2019 à 15:47 / Répondre

            Lorsque j’evoque la lourde depravation dans le mode du militantisme GLNF, en voici l’exemple en direct avec Marcos :
            Je rappelle des faits sur la GLNF ! Le militant Marcos injurie de « folie » en reponse. Rappeller des faits, pour ces militants est de « la folie » et leur postures injurieuses seraient docn de « la sagesse » ?

          • 48
            de Flup 12 septembre 2019 à 18:09 / Répondre

            Il est difficile de nier que certains intervenants ont e.a. un énorme complexe anti-GLNF qui rend leur vue très trouble, mais l’emploi d’injures par d’autres est tout aussi peu maçonnique…

    • 11
      Jean_de_Mazargues 5 septembre 2019 à 16:58 / Répondre

      L’Italie n’est pas mal non plus en termes d’éclatement des obédiences …

    • 20
      joab's 6 septembre 2019 à 16:57 / Répondre

      Lorsque vous employez le mot « sauvagerie » êtes vous consciente de la brutalité du propos ? Et si on traite de « dictature de pacotille » (tout aussi brutal et exagéré) votre obédience préférée, vous n’y verrez pas d’inconvénient ? Auquel vous ajoutez mépris sur les convents de ces obediences…
      Alors qu’on se charrie avec humour inter-obdiences, pourquoi pas ?
      Mais il s’avère que le mêmes sarcastiques s’avèrent très susceptibles dès qu’on s’en prend à leur objet addictif et contre-maçonnique auquel ils prêtent allégeance aveugle !
      Il s’avère aussi que l’injure aux loges indépendantes est considéré conventionnelement comme « acceptable » parmi les soumis aux diktats obedentiels …

  • 3
    Lanterne 2 septembre 2019 à 16:04 / Répondre

    @Jules
    .
    Jules dit : « La maçonnerie c’est pas le Grand Orient, certes, mais au moins le Grand Orient lui on est sûr qu’il a une légitimité à se revendiquer de la franc-maçonnerie. »
    .
    Certains le conteste, d’autres s’en foutent dont moi, mais puisque tu parles de légitimité, je soumets une question à ta méditation:
    .
    Peut-on perdre sa légitimité initiatique malgré une continuité historique ?
    .
    Une autre : Quels sont les fondamentaux anthropologiques qui fondent l’existence d’une véritable transmission initiatique ?
    .
    Et encore une autre pour la route : 7 Frères d’obédiences différentes qui se réunissent pour former une loge juste et parfaite peuvent-ils initier légitimement de façon valide ? Pour cette dernière, un indice : ce sont les Loges qui ont créées les obédiences et non l’inverse.
    .
    Donc si tu réponds suffisamment sérieusement à ces questions difficiles, tu comprendras pourquoi je n’ai que faire d’une leçon d’orthodoxie initiatique, puisque celle-ci ne se confond en rien avec l’histoire des obédiences.

    Jules dit :
    « En est-il de même de ces dizaines de machins se revendiquant franc-maçonnique, on ne sait par quelle filiation ou origine ? »
    Les trois quarts de ces Loges sont constituées de FF et de SS venant des grandes boutiques dont ils se sont échappés la plupart du temps et sont donc dans une très large majorité parfaitement identifiables, se ne sont jamais des générations spontanées comme tu le laisse croire. Mais là n’est pas le problème, si on suit ton propos on peut être un parfait imbécile et même dans une secte, pourvu que l’on puisse bien identifier d’où on vient, tout va bien… C’est évidemment un faux argument.

    Jules dit : « N’importe qui peut-il se « créer » et revendiquer franc-maçon, juste parce qu’il le décide ? C’est la porte ouverte au grand n’importe quoi, et c’est ce que dénonce, avec l’appui si j’ai bien compris des autres grandes obédiences reconnues, Jean-Philippe Hubsch. Rien d’autre. »
    .
    Effectivement tu n’as pas bien compris, il n’a jamais été question de s’auto proclamer et d’ailleurs je crois que personne ne fait une telle chose à ma connaissance, comment pourraient-ils louer un Temple quelque part si on n’avait pas un minimum d’info… L’argument est bidon et ultra anecdotique.
    Avec les loges sauvages et les petites obédiences, il est seulement question ici d’être indépendant. Dès lors que je suis indépendant du GO, quel droit a-t-il sur moi ? C’est mon problème si je ne veux pas être au GO, qu’il s’occupe de ses affaires nous on ne s’occupe pas des siennes… Car par ce genre de propos le GO s’immisce dans la vie des autres loges… c’est ça ta liberté et ta tolérance ?
    .
    Jules dit : « Maintenant tu as effectivement, hélas, le droit de te revendiquer franc-maçon auto-créé, il n’y a pas d’appellation d’origine protégée, mais ne demande pas à ceux qui viennent en ligne directe de la franc-maçonnerie de 1717 de te reconnaître « comme tel » sans vérifications. »
    .
    Décidément tu te prends pour le nombril ! On s’en faut de votre ligne directe, on ne veut pas être reconnu comme tel par le G.O !! On veut que vous nous laissiez tranquille… Tu saisis la nuance ? Et ce n’est pas parce que je viens pas du GO que mon initiation ne vaut rien…(C’est même peut-être l’inverse quand je pense aux initiations auxquelles j’ai pu assister, ce qui ne veux pas dire que c’est partout pareil)
    .
    Jules dit : « Quant à la tolérance, qui est l’acceptation de la différence, ce n’est pas l’acceptation de l’escroquerie. Ce qui est trop souvent le cas avec beaucoup de ces pseudos obédiences maçonniques. »
    .
    C’est le cas ? Tu as des exemples significatifs qui ont défrayé la chronique ? Avez-vous établi une sociologie du maçon ? Dis voir, les affaires politiques et financières c’est chez qui ? Les magouilles politiques c’est chez qui ?
    Faut-il te rappeler combien il y avait de FF du DH dans le feu de joie du Temple Solaire ? Faut-il interdire le Martinisme, les divers systèmes templiers, certains systèmes de Haut grades minuscules où le risque de dérive est quelques fois bien plus important compte tenu de l’impression de leur membres d’être les derniers gardiens du graal (et je parle de FF du GO !!) Alors tout ce discours bidon sur les risques et les problèmes c’est du Pipo, le GO veut détruire ce qu’il ne contrôle pas rien de plus…
    .
    D’ailleurs la sémantique du GM est sans ambigüité : « faire le ménage dans nos temples », « lutter contre des loges sauvages » « nous refusons de reconnaître ». Que des propos qui divisent
    .
    Donc oui, la différence est un concept qui vous est étranger, de même que la liberté qui vous terrifie… Ton propos est sans nuance, toutes les loges non identifiables sont des escroqueries ! Circulez il n’y a rien à voir… ça laisse quoi comme espace de liberté ? C’est ça ta tolérance ! Merci de relire (ou lire) la dialectique de Hegel.
    .
    Mais j’aimerais rajouter une chose dans mon élan de colère. Peut-être que ton Grand Maître, s’il en avait fait aussi la lecture, s’il s’intéressait vraiment à devenir un exemple de vertu lui-même pour les FF de son obédience, peut-être aurait-il pu écrire plutôt :
    « qu’il existe des Loges indépendantes qui font un véritable travail de fond remarquable, de même qu’il existe des loges qui abritent parfois quelques rêveurs mais qu’il en faut pour toutes les sensibilités et que l’on en trouvent partout. Enfin, compte tenu que tout cela ne pose aucun problème réel au quotidien pour en faire un sujet de premier plan et qu’il n’y a en réalité aucune dérive significative à signaler en raison de ce statut, les instances de notre obédience préfèrent laisser aux FF des loges du Grand Orient le soin de choisir quelles relations ils souhaitent entretenir avec ces Loges que nous abritons très souvent, car eux seuls, par leur qualité de maçon, sont en mesure de savoir s’il faut les reconnaître comme tel… Prendre soin de la diversité des sensibilités quand cela est possible, c’est un devoir naturel pour un maçon qui a compris que la différence est un enrichissement, surtout lorsque l’on ne la comprend pas » .
    .
    Mais je serai mort bien avant que les responsables du GO ne deviennent les exemples de ce qu’ils prônent…

    • 21
      joab's 6 septembre 2019 à 17:44 / Répondre

      Il me semblait qu’onse dispu_tait autrefois sur les blogs. Heureux de te lire ainsi.

  • 1
    Lanterne 2 septembre 2019 à 12:54 / Répondre

    « Qu’en est-il de la qualité de ces francs-maçons, dont on ne sait pas toujours d’où ils viennent vraiment, comment ils ont été enquêtés, le sérieux apporté à leur initiation, etc. Nous devons avoir une réflexion sur cette nouvelle situation, pour s’y adapter, notamment en commençant par faire le ménage dans nos temples. Comment lutter contre des loges sauvages ou des obédiences que nous refusons de reconnaître, si en même temps nous les hébergeons ? Le Grand Maître a obtenu l’accord des autres grandes obédiences propriétaires, essentiellement la Grande Loge de France et le Droit Humain, pour initier la même démarche dans leurs locaux. »
    .
    Quelle bêtise, quelle ignorance crasse, quelle méchanceté et ça se prétend maçon !? … De quoi il se mêle !!! Faut-il lui rappeler que la Franc-maçonnerie c’est pas le Grand Orient ? Alors si j’ai envie de maçonner en sauvage ou dans une petite obédience ça ne le regarde pas… j’exige d’être respecté dans mes choix !!!
    .
    Pour finir une petite blague particulièrement de circonstance :
    .
    Vous savez pourquoi au Grand Orient on travaille beaucoup pour la tolérance plus que partout ailleurs ?
    .
    Très simple, parce que l’on se bat toujours pour ce qu’on possède le moins….

    • 2
      Jules 2 septembre 2019 à 14:10 / Répondre

      La maçonnerie c’est pas le Grand Orient, certes, mais au moins le Grand Orient lui on est sûr qu’il a une légitimité à se revendiquer de la franc-maçonnerie.
      En est-il de même de ces dizaines de machins se revendiquant franc-maçonnique, on ne sait par quelle filiation ou origine ?
      N’importe qui peut-il se « créer » et revendiquer franc-maçon, juste parce qu’il le décide ? C’est la porte ouverte au grand n’importe quoi, et c’est ce que dénonce, avec l’appui si j’ai bien compris des autres grandes obédiences reconnues, Jean-Philippe Hubsch. Rien d’autre.
      Maintenant tu as effectivement, hélas, le droit de te revendiquer franc-maçon auto-créé, il n’y a pas d’appellation d’origine protégée, mais ne demande pas à ceux qui viennent en ligne directe de la franc-maçonnerie de 1717 de te reconnaître « comme tel » sans vérifications.
      Quant à la tolérance, qui est l’acceptation de la différence, ce n’est pas l’acceptation de l’escroquerie. Ce qui est trop souvent le cas avec beaucoup de ces pseudos obédiences maçonniques.

      • 19
        joab's 6 septembre 2019 à 16:46 / Répondre

        La légitimité est une vraie question.
        En analysant en militant d’obedience comme tu la fais, le GODF a la légitimité de l’ancienneté en France et de la taille.
        Evidemment, sombrer dans une légitimité auto-procllamée comme l’attrappe-nigauds de « régularité » : (Absurdité puisque tous se reclament conformes à certaines règles).
        Si on raisonne en FM et non en ces discours de commerciaux ou qui revendiquent la plus authentique, véritable « source de la Loire » … on a la réponse toute simple, tricentenaire qui se trouve dans TOUS les rituels maçonniques :  » a quoi reconnait-on … ? » Mais evidemment ca ne fait ppas l’affaire des militants obedentiels qui peitinet cette réalité maçonnique au profit de baratins « commerciaux » de reconnaissance inter-obedentiels, accords de non-concurrence entre « gros », allégeance, mépris des FM, etc.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dapibus vulputate, sit non Lorem facilisis porta.