Calendrier Maçonnique

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 8 avril 2007
  • 5
    DOm
    14 janvier 2019 à 09:39 / Répondre

    Si on prend l’année dite vulgaire comme référence, alors nous sommes en 2019 !
    Si on prend référence sur la création du monde, alors nous sommes en 60..
    Mais un mélange des deux me parait assez scabreux ;

  • 4
    MOUTON Erick
    2 mai 2007 à 09:38 / Répondre

    A la GLDF, je ne pense pas que l’année maçonnique commence le 1er mars mais le 1er juillet ! Je ne retrouve jamais le 1er mars comme étant le début de quoi que ce soit , AMHA !!

  • 3
    Pierre-Jean
    10 avril 2007 à 18:21 / Répondre

    J’entendais par là que souvent on place le début de l’année maçonnique au 1er janvier (ce qui hérisse Jiho :)) )

  • 2
    Pilou
    8 avril 2007 à 17:32 / Répondre

    Effectivement, on peut utiliser la calendrier dit vulgaire et on l’utilise très souvent dans la gestion de la L. Mais l’utilisation de l’année maçonnique reste tout à fait d’usage dans les programmes, les Travaux, les convocations, les tracés, etc.

    TF

  • 1
    Pierre-Jean
    8 avril 2007 à 01:30 / Répondre

    Toutefois par commodité administrative il est courant de la faire coincider avec l’année dite vulgaire.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous