Chrétiens et franc-maçons : Dieu merci !

Publié par Géplu

Gabriel Ringlet, prêtre, professeur émérite et ancien vice-recteur à l’Université catholique de Louvain en Belgique sera, comme nous vous l’annoncions jeudi, l’invité de l’émission de la RTBF Et Dieu dans tout ça ? demain dimanche 4 à 11h, avec Pascal Vesin et Jiri Pragman.

Les hasards de l’actualité font que nous apprenons qu’il présentera aussi ce mercredi 7 mai à 17h30 à la Délégation Wallonie-Bruxelles à Québec, 43 rue de Buade une conférence sur un thème très voisin : Chrétiens et francs-maçons : Dieu merci !

Pour nos lecteurs canadiens, et pour les autres, si vous êtes à Québec ce mercredi, il est nécessaire de s’inscrire : walbru.quebec@dwb.qc.ca – (418) 692-4148.

« Des artistes, des poètes, des hommes de science, des personnes publiques, nous laissent parfois deviner, en quelques mots, leur monde intérieur. On pressent alors ce qui fait sens pour eux, ce qui les porte dans la vie, ce qui dynamise leur existence. En un mot, leur « spiritualité ». Et on se rend compte que l’aspiration spirituelle déborde largement ce que proposent les religions. Mais quelle spiritualité pour le millénaire qui vient de s’ouvrir ? L’éclatement du paysage religieux va-t-il s’accentuer ? La franc-maçonnerie va-t-elle encore évoluer ? Assistera-t-on à des recompositions inédites et donc à de nouvelles synthèses ? Devant cette situation singulière, la tentation est grande de durcir son identité.  »
Gabriel Ringlet

samedi 3 mai 2014
Étiquettes : ,
  • 11
    Chaboud
    5 mai 2014 à 10:40 / Répondre

    Certains commentaires sur ce thème manquent totalement de dignité et d’intelligence. J’invite ceux que ce thème aura questionné à écouter l’émission où trois hommes ont échangé dans le respet et la volonté d’avancer : un prêtre catholique, Pascal Vesin et Jiri Pragman.

  • 10
    Georges
    4 mai 2014 à 22:54 / Répondre

    J’ai eu l’occasion de travailler avec Gabriel Ringlet dans un cadre universitaire dans les années 90, c’est un homme d’ouverture et de tolérance, ce qui est encore rare dans l’Eglise Catholique que j’ai fréquentée et qui était alors encore plus antimaçonnique qu’anticommuniste, elle l’est largement restée.
    L’annonce de sa conférence est conformer à l’honnête homme que j’ai connu, aussi un grand intellectuel, aussi modeste que savant.
    Il reste que l’Institution écclésiale ne peut qu’être opposée à une démarche spirituelle respectant une volonté d’appropriation de la Lumière « qui éclaire toute homme venant en ce monde » en faisant fi des intermédiaires obligés que sont les clercs.
    Et pour la Sainte Inquisition (ou ce qui l’a suivie) un FM catho « reste en état de péché grave » et sa pratique incompatible avec son appartenance à l’Eglise (évêque du Puy).
    Saluons pour autant la démarche du père Ringlet,, comparable à celles du père Riquet ou de cPaul Pistre qui écrivait la « Lettre aux catholique amis des maçons » ou encore de Mgr Thomas, autrefois évêque de Versailles, dialoguant publiquement avec le GL de la GLDF..
    Il n’en reste pas moins non plus que tout récemment un prêtre franc-maçon, curé de Mégève a été brutalement suspendu…
    En 1986, devant la montée de l’intolérance, les grandes loges et Orients avaient signé avec les églises instituées un « appel commun à la Fraternité », saluons donc l’initiative de cet homme de bonne volonté qu’est Gabriel Ringlet, connaissant le contexte , il mérite respect et fraternité…

  • 9
    Bonnet Sophie
    4 mai 2014 à 19:51 / Répondre

    Oserai-je dire, ce qu’un Vénérable Maître m’a dit en salle humide, le jour de mon initiation ?

    « Tu ne seras jamais déçue par la Franc-maçonnerie, mais tu pourras l’être des franc-maçons qui la compose. »
    Je retourne de ce clic à mon éternel apprentissage, qui je l’espère un jour me rendra aussi sage que VOUS TOUS, qui êtes intervenus sous l’article.
    En vous lisant je reconnais avoir reçu mon salaire de jeune maître (esse)

  • 8
    Luciole
    4 mai 2014 à 19:00 / Répondre

    @kris
    Évidemment nous avons parmi nous des personnes qui ne nous font pas honneur;habiles manoeuvriers? manque de vigilance?enquêtes baclées?dissimulateurs de tous poils?
    Sans doute un peu de tout cela,mais nous sommes quelques uns à penser que la proportion est plus faible que dans d’autres organisations et qu’elles se sentent peu à l’aise de devoir toujours se contraindre à cacher!
    Nos idéaux méritent d’être défendus et ce n’est pas en fuyant que nous en assurerons la dissémination.
    Avoir bonne conscience n’est pas suffisant,c’est laisser aux autres le soin de défendre ses propres convictions.
    Vigilance donc mais présence et détermination.
    Cordialement

  • 7
    kris
    4 mai 2014 à 17:53 / Répondre

    b[Blog Gabriel ringlet
    On a toujours intérêt à faire route ensemble plutôt que l’un contre l’autre, et « approfondir le dialogue entre chrétiens et laïques préserve de l’idolâtrie et nous garde du matérialisme » (G.R.). Bien sûr que des antisémites, des extrémistes, des sectaires, des affairistes et des gourous nous ont infiltrés. Sophie a raison lLa vigilance est de mise. C’est parce qu’on est différents qu’on beaucoup à s’apporter, mais je sais, après 32 ans de pratique au DH puis au GO, que la maçonnerie dans les loges est comme dans toute l’Europe, de moins en moins sociale, généreuse et fraternelle. Aucune obédience n’a l’apanage de la tolérance ni de la probité mais la F.M. est, comme un dieu, l’œuvre de l’homme. Elle ne disparaitra qu’avec l’homme. Je pense comme Jean Paul quitter ses loges qui se réduisent à une pratique des commandements et une vision à œillères et transmettre autrement. Les jeunes M.M. quittent en masse la maçonnerie parce qu’il n’y a plus ni ouverture à l’imaginaire ni à l’éveil. Le pouvoir de pacotille ne les intéresse pas.

  • 6
    GROSS
    4 mai 2014 à 10:31 / Répondre

    La liberté absolue de conscience est une des pierres angulaires du GODF. J’ai dans ma loge un catholique, et un protestant pratiquant leurs religions – Et, alors – Dans la mesure où cela reste pour eux un fait personnel interne, qu’il ne font aucun prosélytisme, qu’ils respectent correctement la laïcité, ils sont d’aussi bons maçons que notre troupeau d’agnostiques, incroyants, etc… La Tolérance bien vécue, fait les bonnes Loges. – Je précise que personnellement je suis un agnostique pur et dur, mais je n’embête personne avec cette idée.

  • 5
    Bonnet Sophie
    4 mai 2014 à 10:18 / Répondre

    OK, je m’incline, vu sous cet angle, vous avez raison Fred.
    Quel long chemin ai-je encore à parcourir. « jeune » maitre (sse), je vais réviser avec sérieux les valeurs que sont la « Tolérance », et la fraternité.

  • 4
    Fred
    4 mai 2014 à 05:19 / Répondre

    Ce serait meconnaitre a la fois la vocation de la franc maçonnerie et toute son histoire que de suivre le point de vue de Sophie. Le point de vue de l’autre est une chance essentielle pour trouver son propre chemin, c’est d’ailleurs ce qui a permis l’eclosion d’une pensée humaniste, laïque et féministe dans les loges depuis le XVIIIeme siecle. Ayons confiance dans l’autre et continuons a construire des ponts (plutot que des chateaux de sable)

  • 3
    Fil Vert
    4 mai 2014 à 00:37 / Répondre

    Je suis sûr que cette conférence sera passionnante ! Il est fort important de réunir les conditions d’un dialogue constructif entre les Chrétiens et les maçons qui sont par ailleurs bien souvent des Chrétiens engagés !

  • 2
    Vanobberge Jean-Paul
    3 mai 2014 à 19:17 / Répondre

    [J’ai connu un F espagnol, franquiste , membre du DH, membre d’une loge située à Valence où tout près. En Belgique, j’ai rencontré des F aux relents antisémites et forts suffisants! Entre Ringlet et ceux là, mon choix est fait Ringlet ! La maçonnerie n’a pas l’apanage de la tolérance de la probité ! Je suis maçon depuis 81 et je peux assurer que je n’en ai plus envie, il est un peu trop façile de se cacher pour tout justifier, derrière une symbolique fumeuse !

  • 1
    Bonnet Sophie
    3 mai 2014 à 17:29 / Répondre

    Ne nous laissons pas « infiltrer ».
    Nous défendons la laïcité, poursuivons notre combat.
    Cela me fait penser à une planche d’un frère sur l’Opus Dei, qui insidieusement, avait réussi à intégrer la franc-maçonnerie.

    SOYONS VIGILENTS

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif