Sceau de la GL-AMF

Claude Beau contesté à la GL-AMF

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 15 mars 2015
  • 13
    Snobinard
    18 avril 2015 à 14:23 / Répondre

    Bardot n’a pas une attitude fraternelle, il a voté pour Claude Beau, et puis là, hop, vindicte.
    C’est désespérant, je suis à la GL-AMF, je croyais qu’on allait trouvé du calme et on s’aperçoit que ceux qui ont lancé la vindicte à la GLNF …. continue à la GLAMF.
    Que faire ?
    Etant donné que je suis au Rectifié, nous on l’ordre militaire de notre Rite dans la peau, on va pas ruer dans les brancards, wait and see.
    Si ce sont trois mille frères qui s’en vont, ce n’est pas grave, la GL-AMF n’en sera que renforcé, d’une certaine manière.
    Si ce sont huit mille frères, l’immense majorité des frères du REAA qui s’en vont, la GL-AMF est foutue.
    En tant que Recitifé, la Loge n’est pas foutu vu qu’on est pas à la GLNF, nous sommes indépendants, donc du jour ou lendemain, notre Loge Rectifiée sait ou aller, le plan B est déjà prévu.
    Alors les gars, faites bien ce que vous voulez finalement.. Amusez vous bien.
    Nous en Loge, on travaille, vos vindictes, vos combats d’égos, on en a rien à faire,
    Mais ne nous saoulez pas trop longtemps avec vos égos, parce que le plan B, il pourrait s’activer plus vite que vous croyez.
    Au final, quel chance que d’être Rectifié,
    La régularité, et la reconnaissance, on en a rien à foutre, désolé, mais ça me lasse, notre rite est Lyonnais, point barre,
    On est français, vos souverains conseils, vos grands maîtres 33eme et caetera, du vent..

  • 7
    Oscar
    15 mars 2015 à 20:10 / Répondre

    Encore une preuve que ça « chauffe » à la GLAMF, les différents courants s’affrontent durement… les théistes, les déistes, les libéraux, les ambitieux et peut-être encore d’autres.
    Visiblement la troisième voie prônée par le petit colonel a bien du mal à trouver… sa voie.
    Qu’il est bon de travailler dans la plus complète sérénité à la GLNF !

    • 8
      brutus
      15 mars 2015 à 20:58 / Répondre

      Ne te réjouis pas trop vite !
      Bardot n’est pas l’Alliance

      • 9
        abibala
        15 mars 2015 à 21:47 / Répondre

        oui oui brutus, comme chez nous…un 4 décembre 2009 ils n’étaient que 24 sur 43000…et on sait comment cela à fini chez nous à la GLNF, allez vous avez pas fini, car maintenant ils sont chez vous 🙂 bon courage !

      • 10
        Reco-et-c-est-Frere
        15 mars 2015 à 23:38 / Répondre

        Parce que toi tu l’es !?

        Mais quel présomptueux!

        Il me semble bien que tu ferais plutôt partie des « assassins par ignorance, agissant en toute inconscience de leur béatitude triomphante » dont Bardot parle.

        Ceci dit je suis bien amusé en prévision de ton débat quant aux Newton, Voltaire et consort avec lui.

        Note, je ne suis pas sur qu’il envisage de perdre son temps avec tes argumentaires lenifiants

        • 11
          brutus
          15 mars 2015 à 23:43 / Répondre

          @reco
          « Quand j’entends le mot culture je sors mon revolver »
          Proverbe Glnf (inspiré par Baldur v Schirach)

      • 12
        Oscar
        18 mars 2015 à 15:04 / Répondre

        Non, Bardot n’est pas la GLAMF… c’est simplement l’un des principaux dignitaires du SCPLF et de la GLAMF elle-même qui représente 80 ou 90 pour cent des ses Frères.
        Et en plus, encore une preuve de l’interventionnisme du SCPLF à la GLAMF, qui est complètement sous sa tutelle!

  • 4
    brutus
    15 mars 2015 à 19:18 / Répondre

    Selon notre BAF Bardot «les maçons auraient en commun de penser que le monde ne vient pas du hasard pour se précipiter vers le néant»

    Doit-on comprendre que ceux qui, suivant l’enseignement de Darwin, pourraient contester qu’il puisse y avoir un « dessin » divin pour l’humanité ne pourraient être maçons ?

    En ce cas là quasi totalité des gloires philosophiques franc maçonnes (voltaire, condorcet, d’alembert, fitche, lessing, d’holbach etc…) n’auraient rien compris au sens de notre Institution ? 

    De même les bouddhistes qui font du nirvana un néant ? 

    Peut-on prier Francis Bardot de respecter la liberté de conscience de nos frères ? 

    Peut-on espérer de lui qu’il les aime tels qu’ils sont, dans la souveraineté et l’intimité de leur conscience, qu’ils soient déistes ou théistes, qu’ils croient en ceci ou cela ? 

    Francis Bardot peut-il méditer cela : si la croyance en la révélation est une obligation qui viole les consciences, alors autant subir ce viol dans une obédience concurrente reconnue. 

    Et si on a nulle envie d’être violé, autant partir alors vers des cieux plus ouverts à la diversité des choix philosophiques que propose notre alliée dans la CMF.

    Le thème de la reconnaissance et de la régularité était en effet bienvenu. Nous eussions pu évoquer la maçonnerie de nos origines, celle de 1723. Notre GM Claude Beau à raison de souhaiter qu’on le traite parce ce qu’il est source de rassemblement et d’union dans notre obédience bien aimée et dans la CMF. 
    Bien davantage en tout cas que celui de la spiritualité au XXIEME siècle qui sent le souffre.

    Mais bien sûr si notre BAF Bardot n’y a pas convenance…
    Au fait pourquoi fait-il état de ses divergences sur les blogs ? 
    https://www.hiram.be/claude-beau-conteste-a-la-gl-amf/

    • 5
      GépluAdministrateur
      15 mars 2015 à 19:35 / Répondre

      Attention Brutus, relis ce que dit FB. Il ne dit pas comme tu sembles avoir compris que « tous les maçons auraient en commun… », mais bien au contraire « Il a une place aujourd’hui pour (…) les maçons qui ont en commun… » Ce qui respecte tout à fait le choix de ceux qui ne pensent pas comme lui.

      • 6
        brutus
        15 mars 2015 à 19:56 / Répondre

        Et cette phrase, comment l’interpréter ?
        «Quant à la position de la GLDF pour qui le GADLU n’est qu’un symbole nécessaire au fonctionnement de la symbolique maçonnique, fabriqué par nous pour faire fonctionner le symbolisme, c’est un veau d’or intellectuel».
        Si notre BAF Bardot est mal compris il est nécessaire qu’il s’explique sur ce blog puisqu’il a « curieusement » choisi de mettre son différend sur la place publique.

  • 3
    Lionel MAINE
    15 mars 2015 à 10:54 / Répondre

    Plus sérieusement, ces micros n’ont-ils pas été posés pour en savoir plus sur une prochaine fusion SCdF-SCplF ?

  • 2
    Lionel MAINE
    15 mars 2015 à 10:35 / Répondre

    Un Watergate à la Maison du R.E.A.A de la GLAMF !
    Drôle de conception du « Maître par curiosité » !
    C’est vraiment « Fantasia chez les ploucs » !
    Que fait donc la GLdF avec ces barbouzes dans la galère CMF ?

  • 1
    Oscar
    15 mars 2015 à 10:34 / Répondre

    Voici donc la confirmation officielle de ce que j’annonçais le 1er mars dernier, sur ce blog, dans mon intervention en réponse à l’interview d’Alain Juillet, réalisée par Géplu.
    Et c’est encore plus grave que ça, car à cette guerre « de commando » que mène le « petit colonel » au nom du REAA et du SCPLF, contre les autres Rites ultra minoritaires de la GLAMF, pour s’assurer définitivement de son contrôle absolu, s’ajoute maintenant un autre clivage fondamental et qui pourrait bien être définitivement létal.
    Il s’agit de celui, dévastateur, qui est maintenant apparu dans cette obédience irrégulière entre les toujours tenants de la Régularité et de la recherche de la Reconnaissance d’une part, et ceux qui, en désespoir de cause, pensent maintenant s’orienter vers une Maçonnerie complètement libérale… voire même mixte.
    L’ambiance est complètement délétère à la GLAMF en ce moment !
    La CMF n’existe plus, nous en aurons confirmation officielle en juin prochain et la Glamf, qui se voit elle-même complètement remise cause par une majorité des Frères qui la composent, risque bien d’exploser d’ici la fin de l’année.
    A suivre donc… mais c’est mal barré !
    Oscar

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous