Conférence « Hitler et la Franc-Maçonnerie »

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 7 mai 2014
  • 21
    meyer
    30 octobre 2014 à 13:24 / Répondre

    Je vous prie tous de bien vouloir m’ excuser d’intervenir si tard pour vous donner cette info:
    Otto Abetz,ambassadeur du Reich en France,criminel nazi,fut membre de la Loge Goethe à la GLF.
    (pour plus d’info aller sur wikipédia.) https://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Abetz
    Salut et Fraternité.

  • 20
    GROSS
    11 mai 2014 à 14:46 / Répondre

    C’est vrai que dans certaines obédiences la mixité n’est pas de mises. Mais aujourd’hui il y a suffisamment d’Obédiences pour trouver sa place quand on est une femme – Je fus depuis longtemps au GO un des combattants en faveur de la mixité, 30 ans d’efforts, avant d’avoir enfin une bonne solution…chaque Loge est libre de son choix (la meilleure solution maç… puisque la souveraineté, c’est la Loge) ainsi dans l’année qui suivi l’autorisation, ma Loge a acceptée avec plaisir 6 femmes, d’autres sont en attente, et tout le monde est ravi de leurs présences, qui apportent un + indiscutable. Tolérance………..

  • 19
    Luciole
    10 mai 2014 à 12:30 / Répondre

    Je dois être particulièrement obtus mais la première remarque de Sophie ne parlait pas des femmes mais des Nazis et leur rapports avec les FM.Aucune attaque aucune comparaison,
    peut-être faudrait-il que certains se calment et ne voient pas des malveillances partout!

  • 18
    Sarlat
    10 mai 2014 à 10:49 / Répondre

    Le nombre de francs-maçons français résistants durant l’occupation est facile à calculer d’après l’affirmation de Charles de Gaulle que les marins de l’île de Sein formaient un quart de la France Libre: il y a avait 133 marins à l’île de Sein, ce qui fait 532 résistants en France. Hors le nombre de francs-maçons en 1939 était le même que celui d’aujourd’hui, soit environ 150.000.
    A partir de là déduisez le nombre de francs-maçons résistants, sachant que les marins de l’île de Sein n’étaient pas francs-maçons, et déterminez l’âge du Capitaine.

  • 17
    James26
    9 mai 2014 à 20:29 / Répondre

    Bonjour actuellement etudiant quelqun saurait il me renseigner sut une conference dans la region Rhone Alpes.. Drome ou Ardeche. Merci

  • 16
    Bonnet Sophie
    9 mai 2014 à 11:31 / Répondre

    Un grand merci à geplu, à Yak, et à fluo.
    Je vous avoue franchement qu’après l’intervention de merlin, je me suis relue, et j’ai cherché moi aussi, quel mot pouvait entrainer une telle « colère ».
    Je ne peux même pas évoquer la Tolérance, ne voyant aucune intolérance dans ce qui n’était qu’une constatation historique.

  • 15
    Yack
    9 mai 2014 à 11:15 / Répondre

    @Fluo

    Ooops,

    Je voulais parler de la remarque adressée à Merlin (et non à Chicon)

    Et Merlin, lui (ou elle) voulait parler du commentaire de Chicon (et non de Sophie)

    On s’embrouille dans les pseudos en fait 😉

    Fraternellement,

    Yack

  • 14
    WILLEMS
    9 mai 2014 à 11:10 / Répondre

    bonjour

    pourriez-vous me communiquez les coordonnées du conférencier, je voudrais l’inviter pour une conférence à LIEGE
    Merci d’avance

    F. WILLEMS
    0497690996

  • 13
    fluo
    9 mai 2014 à 08:49 / Répondre

    Je connais quelques Soeurs qui bondiraient à la lecture de certains commentaires, mais passons, à chacun ses opinions que l’on se doit de respecter. Cependant, je rejoins ton commentaire, mon cher Geplu, car je dois reconnaître qu’avant de lire ta réponse, j’épluchais dans tous les sens la phrase de Sophie en me demandant ce qu’il y avait de choquant et de malveillant dans sa phrase. Elle ne faisait qu’évoquer une réalité historique…

  • 12
    Yack
    9 mai 2014 à 00:24 / Répondre

    @Géplu,

    Je ne comprends pas la remarque adressée à Merlin!!!

    Je trouve aussi le commentaire de « Chicon » (et non celui de Sophie) particulièrement insultant!

    Si, en effet, l »on peut mener un débat portant sur le respect de la Tradition et l’Evolution Sociale en Maçonnerie avec, notamment, la mixité des Loges, lorsque je lis une personne qui compare notre Ordre au Schwarte Orden, je me sens insulté! Même si je suis personnellement membre d’une Loge mixte!!!

    Fraternellement,

    Yack

  • 11
    Sarlat
    8 mai 2014 à 21:05 / Répondre

    Gémissons, mais espérons que l’auteur désormais à grand succès Arnaud de la Croix publiera prochainement « Staline et la Franc-Maçonnerie », en attendant surtout « Léon Trotski, Marc Blondel, et la Franc-Maçonnerie »; sans compter « Les femmes noires et la Franc-maçonnerie », préalable obligé à un titre encore plus osé « Les femmes amérindiennes islamistes et la Franc-Maçonnerie ».

  • 10
    Denis Cliche
    8 mai 2014 à 16:48 / Répondre

    @Géplu

    A partir du moment ou on dit que la Franc-Maçonnerie ne s’adresse pas a tout le monde on discrimine. A moins que vous n’initiiez des enfants, vous faites de l’âgisme, si votre loge n’accepte pas les handicapés intellectuels ou les paumés ou les membres du Front-National vous discriminez.

    Même votre club de foot discrimine…. L’Université discrimine… Même la nature discrimine…

  • 9
    • Géplu
    8 mai 2014 à 15:32 / Répondre

    La non mixité est peut-être une tradition, Merlin, bien mais une tradition discriminatoire. Regarde ce que veut dire « discriminer »…
    Enfin, je ne vois pourquoi tu adresses cette réponse à Sophie, alors qu’elle n’a pas parlé de non mixité dans son commentaire. Je ne vois rien de malveillant dans ses propos, par contre de l’agressivité dans les tiens. Attention, restons courtois ou je devrais « modérer »…

  • 8
    Sarlat
    8 mai 2014 à 14:10 / Répondre

    Pour nous changer des révisionnistes, rappelons tout d’abord que selon Charles De Gaulle lui-même les marins de l’île de Sein représentait un quart de la France Libre, et les marins de l’île de Sein étaient au nombre de 133 …ce qui fait que la France Libre comptait 532 personnes. Dés lors, les bons comptes faisant les bons amis, combien y avaient-ils de francs-maçon entre 1933 et 1945 ? Bientôt, diverses éditions dans le monde entier par les petits chinois qui ont dans leurs nombreux services spéciaux des copies des archives maçonniques françaises par l’ex-KGB, devenu les SVR et FSB en plus du GRU qui continus à en distribuer dans l’Eurasie de Poutine qui n’est le seul à ne pas apprécier du tout la campagne de Russie de l’empire maçonnique Bonapartiste et ce qui s’en est suivi un siècle plus tard à Stalingrad, nous en apprendrons bientôt davantage, ce qui est déjà connu: jeu de nains, jeu de vilains !

  • 7
    merlin
    8 mai 2014 à 13:58 / Répondre

    La remarque de Sophie est particulièrement malveillante !!!
    La non mixité n’est en rien une discrimination mais la conformité a une tradition !!!

  • 6
    Bonnet Sophie
    8 mai 2014 à 13:06 / Répondre

    Si mon commentaire semble être un peu trop « Hors sujet », je comprendrai que le modérateur ne le fasse pas apparaitre sous cet article.

  • 5
    Bonnet Sophie
    8 mai 2014 à 13:04 / Répondre

    @ chicon : nous vivons une « époque formidable ». Je m’explique :
    Le GO l’obédience la plus progressiste que je connaisse, a accepté que les femmes soient initiées dans des loges jusqu’alors réservées aux hommes.
    La mixité au GO, est un grand pas de franchi.
    Nous apportons nos « couleurs », en partageant avec vous, nos sensibilités respectives.
    Nous ne pouvons que progresser (ensemble).
    Je sais, je suis un peu « hors sujet », mais je tenais à vous communiquer le bonheur et la fierté que j’éprouve après avoir rejoint une loge mixte.
    Je ne remercierai jamais assez mes frères fondateurs, qui ont eu le courage, de CRÉER ces loges.
    La mixité çà s’apprend, çà se vit, en toute harmonie.

  • 4
    Chicon
    8 mai 2014 à 12:28 / Répondre

    @bonnet sophie –
    Sujet vraiment particulierement interessant. Page 34 , l’Ordre Noir ( Schwarte Orden ) de Himler évoque l’infériorité des femmes par rapport aux hommes. On envisage mal alors que celles ci aient pu en faire partie, ce qui est toujours le cas avec les obédiences maçonniques réguliéres.

  • 3
    Sarlat
    7 mai 2014 à 19:26 / Répondre

    Fort curieusement, malgré que les obédiences maçonniques française aient récupéré en 2000 leurs archives de Moscou, emportées par l’armée rouge à Berlin où elles avaient été emmenées par les nazis de Paris, aucune statistique n’est sortie du pourcentage réel de collaborationnistes durant la période hitlérienne et vichyste…. étonnant, non ? Remarquons que Maurice Papon a parlé durant son procès de ses relations proches avec Arthur Groussier.

  • 2
    Bonnet Sophie
    7 mai 2014 à 16:43 / Répondre

    Sujet particulièrement intéressant, vu le comportement des nazis pendant la guerre, envers les franc-maçons.

  • 1
    Sarlat
    7 mai 2014 à 12:59 / Répondre

    La société Thulé, dont Hitler était l’hôte, comportait des francs-maçons, c’est historiquement prouvé, de m^me que la société du Vril qui en était le noyau n’était pas mythique, elle a réellement existé. On trouve en anglais américain les Codex Vril et on peut voir sur le net des soucoupes volantes aux insignes de la Wermacht.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous