Déstockage de produits maçonniques

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 26 février 2007
Étiquettes : ,
  • 5
    Jacques Cécius
    1 mars 2007 à 10h16 / Répondre

    Très vrai, Jiri. Le psy pourra dire que je réagis trop vite !

  • 4
    Jiri Pragman
    28 février 2007 à 10h42 / Répondre

    Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’être effrayé par cette démarche. Ceux-là même qui nous critiquent s’offusquent-ils du marché important engendré par les religions (vêtements et objets de culture, édition, bijoux, organisation et transport pour les pélerinages, abattage et vérification et la nourriture,…).

  • 3
    Jacques Cécius
    28 février 2007 à 10h23 / Répondre

    Oui, Guillaume, dommage…
    Nos adversaires vont pouvoir dég…. uen fois de plus sur la maçonnerie.

  • 2
    Guillaume
    28 février 2007 à 0h46 / Répondre

    Nous avons l’impression en lisant cet article que la maçonnerie est un e-buisness. Dommage pour les valeurs qui nous sont chères !!!

  • 1
    Franck
    26 février 2007 à 19h15 / Répondre

    « Un grossiste ou un fabricant en ésotérisme »…
    ça laisse songeur. 😉

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous